Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Angelus de ce dimanche 17 juin 2018

    En ce onzième dimanche du temps ordinaire, le Pape François a commenté l’Évangile du jour (Mc, 4, 26 à 34) : « C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères ».

    Commentaire à lire sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

    Bse_Carmen-Rendiles-Martinez_1b.jpg

    Après la prière de l'Angélus, le Pape a évoqué la béatification samedi 16 juin dans la capitale du Venezuela de Mère Carmen Rendíles Martínez, fondatrice de la Congrégation des Siervas de Jesus de Venezuela : « une fidèle disciple du Seigneur » qui, au siècle dernier, « a servi avec amour dans les paroisses, les écoles et auprès des plus démunis ». Il a demandé aux fidèles de confier leurs prières pour le peuple vénézuélien à l'intercession à la nouvelle bienheureuse.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • JS Bach : Toccata en ut mineur BWV 911 (2/2)

    Glenn Gould, piano

  • Méditation - La Transsubstantiation

    « Quand sont prononcées les paroles de la consécration, le Christ, qui siège à la droite du Père, devient tout entier présent dans l’ici-bas, – avec son corps, son sang, son âme et sa divinité, – sans nul changement de son être, mais de par le seul changement en lui – combien profond – du pain et du vin.

    « Le Seigneur Jésus, la nuit où il fut livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit : Ceci est mon corps, pour vous ; faites ceci en mémoire de moi » (I Cor. 11, 23-24). La toute-puissance divine opère ce qu’elle signifie. Ce qui était pain devient le corps du Seigneur Jésus, qui au soir de la Cène s’offrait dans le sacrifice rédempteur commencé, et qui maintenant siège dans la gloire du Père : corps indissolublement uni a la divine personne, corps du Verbe en tant qu’incarné ; si l’on serrait de près la traduction, on aurait : « Ceci est le corps MIEN… Ceci est le sang MIEN… ». C’est folie de disjoindre, dans l’Eucharistie comme dans l’Incarnation, présence corporelle et présence personnelle.

    Le sens littéral exige que ce que Jésus présente à ses disciples ne soit plus du pain mais seulement son corps. Cependant rien n’est changé quant aux apparences : c’est une vérité d’expérience. Le poids, la couleur, le goût, la résistance au toucher, les propriétés et activités, demeurent les mêmes. Les sens qui ne perçoivent que les phénomènes continuent de percevoir, sans se tromper, du pain et du vin ; mais à ces apparences correspond une réalité nouvelle et non perceptible, que la foi seule nous fait connaître : la vertu des paroles consécratoires ayant, non pas anéanti, mais converti le pain et le vin en corps et sang de Jésus. »

    Cardinal Charles Journet (1891-1975), Le mystère de l'Eucharistie (L'Eucharistie, sacrifice et sacrement du Christ, 2. Transsubstantiation, II, 4), Téqui, Paris, 1980.

    Charles Journet,eucharistie,transsubstantiation,consécration,pain,vin,corps,sang,Christ

  • Message du Pape François pour la Journée Mondiale des Pauvres 2018

    Le message du Pape François pour la deuxième Journée mondiale des pauvres, qui se tiendra le dimanche 18 novembre, a été rendu public ce jeudi 14 juin. Cette initiative organisée à la fin de l’année liturgique vise à inviter tous les acteurs de la vie de l’Église à « se laisser évangéliser » par les pauvres.

    Commentaire de Cyprien Viet sur Vatican.News.

    Texte intégral du Message en français sur le site internet du Vatican.

  • Audience générale de ce mercredi 13 juin 2018

    Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, le Pape François a commencé un nouveau parcours de catéchèses sur les « commandements de la loi de Dieu ». Le Saint-Père a expliqué que l’existence humaine doit s’appuyer sur le désir d’une vie pleine et infinie, et non pas sur des « choses éphémères » qui finissent par détruire la dignité humaine.

    Compte rendu de Cyprien Viet sur Vatican.News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, nous commençons aujourd’hui un nouvel itinéraire de catéchèse sur le thème des commandements. Pour l’introduire, nous pouvons nous arrêter au passage de l’évangile que nous avons entendu tout à l’heure. Dans la demande de l’homme il y a le défi de toute existence : le désir d’une vie pleine, infinie. Comment faire pour y arriver ? Je voudrais dire en particulier aux jeunes que notre pire ennemi ce ne sont pas les problèmes concrets, mais la médiocrité, la peur d’agir. Pour eux, il faut demander au Père céleste le don de la saine inquiétude, la capacité de ne pas se contenter d’une vie sans beauté, sans couleur. Si les jeunes ne sont pas affamés d’une vie authentique, où ira l’humanité ? On passe à la maturité, on devient adulte, quand on commence à accepter ses propres limites, quand on prend conscience de ce qui manque. L’invitation de Jésus à l’homme de l’évangile est merveilleuse, c’est la proposition de la véritable richesse : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi ». Jésus n’offre pas des succédanés, mais une vie véritable, un amour vrai, une vraie richesse. Il nous invite à “un plus”. Au cours de ces catéchèses nous prendrons la main de Jésus pour marcher avec lui et passer des illusions de la jeunesse au trésor qui est dans le ciel.

    Je salue cordialement les pèlerins provenant de France et du Canada ainsi que d’autres pays francophones. Je salue en particulier les jeunes du lycée Paul Mélizan de Marseille et les fidèles du sanctuaire de Montligeon. Chers amis, n’ayez pas peur de prendre la main de Jésus pour marcher à sa suite. Il vous conduira sur le chemin de la vraie vie. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • John Rutter : For the Beauty of the Earth

    The Cambridge Singers - City of London Sinfonia
    Dir. John Rutter (2004)
     
    For the Beauty of the Earth
    Texte original de cette hymne de Folliott S. Pierpoint (1835-1917) sur Wikipedia.
    Adaptation et mise en musique de John Rutter

    For the beauty of the earth
    For the beauty of the skies
    For the love which from our birth
    Over and around us lies
    Over and around us lies

    Lord of all, to thee we raise
    This our joyful hymn of praise

    For the beauty of the hour
    Of the day and of the night
    Hill and vale and tree and flower
    Sun and moon and stars of light
    Sun and moon and stars of light

    Lord of all, to thee we raise
    This our joyful hymn of praise

    For the joy of human love
    Brother, sister, parent, child
    Friends on earth and friends above
    For all gentle thoughts and mild
    For all gentle thoughts and mild

    Lord of all, to thee we raise
    This our joyful hymn of praise

    For each perfect gift of thine
    To our race so freely given
    Graces human and divine
    Flow'rs of earth and buds of heav'n
    Flow'rs of earth and buds of heav'n

    Lord of all, to thee we raise
    This our joyful hymn, our joyful hymn of praise
    This our joyful hymn of praise
  • Méditation - L'oraison nourriture de l'âme

    « Ce que la nourriture est à l'égard du corps, l'oraison l'est à l'âme ; et comme une personne qui ne prendrait ses repas que de deux, trois, quinze jours l'un, tomberait incontinent en défaillance et se mettrait hors d'état de faire ses fonctions, n'ayant ni force, ni vigueur, de même une âme qui ne vaquera point à l'oraison ou qui ne la fera que rarement, deviendra bientôt toute tiède, languissante, sans force ni vertu, ennuyeuse aux autres et insupportable à elle-même.
    L'oraison est comme l'arrosement de notre âme. Les jardiniers sont soigneux de prendre leur temps pour arroser deux fois par jour leurs plantes durant les chaleurs et les sécheresses de l'été, et ils le font prudemment ; car sans cela, les plantes mourraient. [...] Ainsi la sécheresse venant à donner sur le jardin de notre âme, toutes les plantes y périraient si le soin et l'industrie du jardinier n'y pourvoyait, c'est-à-dire sans l'oraison qui, comme une douce rosée, humecte tous les matins nos âmes par la grâce qu'elle attire sur nous. Sommes-nous fatigués des rencontres et des peines qui arrivent durant le cours de la journée, nous avons encore le soir ce doux rafraîchissement, pour donner vigueur à toutes nos actions. Oh ! que l'âme fera de grands fruits en peu de temps, si elle est soigneuse de se rafraîchir par ce sacré arrosement ! »

    St Vincent de Paul (1581-1660), in "Élévations, Prières et Pensées", J. de Gigord, 1919.

    rosee_rose_1a.jpg

    (Crédit photo)

  • Mercredi 13 juin 2018

    St Antoine de Padoue, religieux, docteur de l’Église

    St Antoine de Padoue,religieux,docteur de l’Église

  • Programme du voyage du Pape en Irlande pour la Rencontre des familles

    rencontre,mondiale,familles,irlande,dublin,2018,voyage,pape,françoisLe programme officiel du voyage apostolique du Pape en Irlande, les 25 et 26 août prochains, à l’occasion de la Rencontre mondiale des familles, a été rendu public ce lundi par le Bureau de presse du Saint-Siège.

     

    L’avion du Pape devrait atterrir à 10h30 à l’aéroport de Dublin, après 2 heures de vol depuis Rome. Après l’accueil officiel sur le tarmac, il se rendra directement à Áras an Uachtaráin, le siège de la présidence irlandaise, où aura lieu une cérémonie de bienvenue, avant une rencontre avec le président, Michael D. Higgins.

    Le Saint-Père et sa délégation prendront ensuite la direction du château de Dublin, pour la traditionnelle rencontre avec les autorités civiles et politiques, et les représentants du Corps diplomatique. C’est à cette occasion que le Pape prononcera son premier discours. Puis il se rendra à la pro-cathédrale Sainte Marie, le siège de l’archidiocèse de Dublin.

    Plus tard dans l’après-midi, il effectuera une visite privée au centre des sans-abris tenu par les frères Capucins. Depuis près de 40 ans, cette structure offre des centaines de repas par jour aux SDF de la capitale irlandaise.

    Pour clore cette première journée, le Pape participera au festival des familles, qui se tiendra au Croke Park Stadium : un temps de témoignages, de chants, danses et de prière. Le Pape doit prendre la parole au cours de cette veillée.

    Dans la matinée du dimanche 26 août, le Pape se rendra au sanctuaire marial de Knock, dans l’ouest du pays, connu comme étant le « Lourdes irlandais ». En 1879, la Vierge Marie y apparut à une quinzaine de personnes. Le Pape se recueillera dans la chapelle avant de réciter la prière de l’Angélus depuis l’esplanade du sanctuaire.

    Le retour à Dublin est prévu en début d’après-midi. A 15h, le Souverain Pontife présidera la Messe de clôture de la Rencontre mondiale des familles, au Phoenix Park. Puis il rencontrera les évêques du pays au couvent des sœurs dominicaines, avant de repartir pour Rome, où il devrait arriver vers 23h.

    Source : Vatican.News.