Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

antonio celona

  • Promulgation de décrets

    A la suite de l'audience accordée hier après-midi au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    au MIRACLE attribué

    - au Serviteur de Dieu Francisco de Paola Victor (1827-1905), prêtre séculier brésilien.

    - à la Servante de Dieu Clara (Ludovica Szczęsna, 1863-1916), religieuse polonaise, co-fondatrice de la Congrégation des Servantes du Très Sacré Coeur de Jésus.

    au MARTYRE

    - du Serviteur de Dieu Frederico da Berga (Martí Tarrés Paigpelat), capucin espagnol, et de ses 25 compagnons prêtres et laïcs du tiers ordre, tués en haine de la foi en 1936.

    - du Serviteur de Dieu Joseph Thao Tiên, prêtre séculier laotien, et de ses 10 compagnons, prêtres des Missions étrangères de Paris et des Oblats Missionnaires de l'Immaculée, et de leurs 4 compagnons laïcs, tués en haine de la foi au Laos entre 1954 et 1970. (*)

    aux VERTUS HEROIQUES attribuées

    - au Serviteur de Dieu Antonio Celona (1873-1952), prêtre séculier italien, fondateur des Réparatrices du Sacré Coeur.

    - au Serviteur de Dieu Ottorino Zanon (1915-1972), prêtre italien fondateur de la Société de Saint Gaétan.

    - au Serviteur de Dieu Marcello Labor (1890-1954), prêtre séculier italien.

    - à la Servante de Dieu Maria Antonia del Sacro Cuore di Gesù (Rachele Lalia, 1839-1914), religieuse italienne fondatrice de la Congrégation des Soeurs Dominicaines Missionnaires de Saint Sixte.

    (*) : Le prêtre laotien Joseph Tien (1918-1954) est considéré comme le premier martyr laotien. Des dix prêtres français qui ont payé de leur vie leur engagement pour l'évangélisation du Laos, figurent cinq prêtres des MEP : Jean-Baptiste Malo (1899-1954), René Dubroux (1914-1959), Noël Tenaud (1904-1961), Marcel Denis (1919-1961) et Lucien Galan (1921-1968), et cinq prêtres des OMI : Louis Leroy (1923-1961), Michel Coquelet (1931-1961), Vincent L’Hénoret (1921-1961), Jean Wauthier (1926-1967) et Joseph Boissel (1909-1969).
    Figurent aussi parmi ces martyrs reconnus le catéchiste thaïlandais Joseph Outhay (1933-1961), le catéchiste laotien Luc Sy (1938-1970) et les laïcs laotiens Thomas Khampheuane (1952-1968) et Maisam Pho Inpeng (1934-1970).

    Source : Vatican Information Service - Salle de Presse du Saint-Siège - Radio Vatican.