Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vladimir ghika

  • au gré des rencontres de l'été...

    « Tout besoin rencontré sur notre route est une visite de Dieu. »

    « Va chercher celui qui n'osait t'attendre. Donne à celui qui ne te demande pas. Aime celui qui te repousse. »

    « Tous les nouveaux venus que tu croises durant la suite des jours sur les chemins de ta vie, regarde-les pour leur faire place en ton âme avec le regard qu'avait le patriarche de jadis pour l'hôte, l'hôte de passage, mystérieux toujours et sacré. Dans les plans divins, nulle rencontre n'est indifférente... »

    Bx Vladimir Ghika (1873-1954)
    Citations extraites de la vidéo "Vladimir Ghika, une vie au service de Dieu et du prochain"

    Vladimir Ghika,rencontre,visite,Dieu,providence

    (Crédit photo)

  • Méditation - « Portez les fardeaux les uns des autres : ainsi vous accomplirez la loi du Christ. » (Ga VI, 2)

    « Si tu sais prendre sur toi la douleur d'autrui, le Seigneur prendra sur Lui la tienne et la fera Sienne, c'est-à-dire ouvrière de salut.
    Si tu sais prendre sur toi la douleur d'autrui, le Seigneur prendra sur Lui cette douleur, en toi, et la fera Sienne c'est-à-dire ouvrière de salut. Il la prendra avec d'autant plus d'élan qu'Il la trouve déjà comme déracinée et transplantée en ton cœur.
    Et comme Il l'y trouve purifiée de tout égoïsme, transfigurée par la pitié, sanctifiée par l'amour chrétien, la consolation sera plus forte en autrui, la bénédiction plus vivante en toi, la joie de demain plus grande en tous deux. »

    Bx Vladimir Ghika (1873-1954), Pensées pour la suite des jours, Beauchesne, Paris, 1936.

    Vladimir Ghika,porter,douleur,prochain,autrui,Seigneur,pitié,amour,consolation,bénédiction,salut,joie

  • Méditation : A chaque battement de notre coeur

    « Savez-vous l'étrange exercice de piété qui, le premier, m'a été suggéré par ce voisinage, celui que je vais vous demander d'accomplir dès que vous vous trouverez seul à seul en la présence réelle de Jésus, dans une église ? - C'est, dans le silence et la solitude qui envelopperont votre prière, de porter votre main à votre propre poitrine, et devant Dieu, d'y percevoir par le toucher le battement de la vie, de cette vie qui nous juge et nous classe pour jamais. Chaque battement de notre cœur peut être considéré comme un compte qui se fait et se règle - comme un appel de Dieu. Il n'y a pas d'horloge plus éloquente pour nous marquer cette chose sacrée, le temps. Il n'y a pas non plus de signe plus saisissant pour nous signifier la requête intérieure de l’Éternel. Nous tressaillons quand l'heure sonne... notre cœur, lui, nous sonne l'instant qu'on ne retrouve plus, il nous le détermine avec notre propre substance, en nous détruisant solennellement d'un rythme sûr.

    Un choc inattendu, la nuit, à la porte, nous impressionne ; écoutez celui qui se fait, non plus à la porte, mais en vous : on frappe, on appelle, on vient vous chercher dans les ténèbres. La destinée obscure se déroule en Dieu suivant sa grâce et votre liberté - Dieu frappe à chaque battement du cœur - Dieu frappe, que lui répondons-nous ? Que lui avons-nous répondu ?
    [...]
    Combien de fois ce cœur, notre cœur, a-t-il battu pour Dieu ? Combien de fois doit-il battre pour Lui ? »

    Bx Vladimir Ghika (1873-1954), Entretiens spirituels (L'Heure Sainte), Beauchesne, Paris, 1961.

    Vladimir Ghika,battement,coeur,coeur de Jésus,silence,solitude,prière,présence,Dieu

  • Fête également ce jour du Bx Vladimir Ghika (1873-1954)

    Prêtre du diocèse de Paris, mort martyr en Roumanie

     
    "J'irai là où l'amour de Dieu me conduira ; et je tâcherai de faire en sorte qu'il soit le premier, le plus fort, le mieux servi en moi."
    "Tout besoin rencontré sur notre route est une visite de Dieu."
    "Va chercher celui qui n'osait t'attendre. Donne à celui qui ne te demande pas. Aime celui qui te repousse."
    "Tous les nouveaux venus que tu croises durant la suite des jours sur les chemins de ta vie, regarde-les pour leur faire place en ton âme avec le regard qu'avait le patriarche de jadis pour l'hôte, l'hôte de passage, mystérieux toujours et sacré. Dans les plans divins, nulle rencontre n'est indifférente..."
    "La force illimitée de la foi rend tout possible : elle déplace les montagnes... Elle se rend compte que ce qui est fait pour Dieu est aussi fait par Dieu et qu'en conséquence nous n'avons pas affaire pour le bien à nos seules forces limitées, mais à la puissance infinie d'un Dieu instigateur et complice."
    "On souffre, à la proportion de son amour. La puissance de souffrir est en nous la même que la puissance d'aimer... Dieu veille, Dieu veille. Il est le grand veilleur de toutes les nuits... Qui pourra dire avec quel amour il nous veille ?"
  • Béatification ce 31 août à Bucarest de Mgr Vladimir Ghika

    Béatification ce 31 août à Bucarest de Mgr Vladimir Ghika, prêtre roumain du diocèse de Paris, mort martyr dans les geôles communistes en 1954.

    Béatification,Bucarest,Roumanie,Mgr,Vladimir Ghika,prêtre,roumain,diocèse de Paris,martyr,geôles communistes,1954

    Cf. aux 14 juin 2013, 17 mai 2013, 6 septembre 2012.


    Vladimir Ghika, une vie au service de Dieu et du prochain


    Lettres à mon frère en exil

  • Vladimir Ghika, une vie au service de Dieu et du prochain

    Citations extraites de la vidéo ci-dessus

    "J'irai là où l'amour de Dieu me conduira ; et je tâcherai de faire en sorte qu'il soit le premier, le plus fort, le mieux servi en moi."

    "Tout besoin rencontré sur notre route est une visite de Dieu."

    "Va chercher celui qui n'osait t'attendre. Donne à celui qui ne te demande pas. Aime celui qui te repousse."

    "Tous les nouveaux venus que tu croises durant la suite des jours sur les chemins de ta vie, regarde-les pour leur faire place en ton âme avec le regard qu'avait le patriarche de jadis pour l'hôte, l'hôte de passage, mystérieux toujours et sacré. Dans les plans divins, nulle rencontre n'est indifférente..."

    "La force illimitée de la foi rend tout possible : elle déplace les montagnes... Elle se rend compte que ce qui est fait pour Dieu est aussi fait par Dieu et qu'en conséquence nous n'avons pas affaire pour le bien à nos seules forces limitées, mais à la puissance infinie d'un Dieu instigateur et complice."

    "On souffre, à la proportion de son amour. La puissance de souffrir est en nous la même que la puissance d'aimer... Dieu veille, Dieu veille. Il est le grand veilleur de toutes les nuits... Qui pourra dire avec quel amour il nous veille ?"
  • Méditation : Mgr Vladimir Ghika

    Dies Natalis de Mgr Vladimir Ghika (1954), prêtre et martyr
    Il sera béatifié le 31 août 2013 à Bucarest

    « Dieu ne s'exprime parfaitement que par Son Verbe ineffable, et tu voudrais Le définir à ta façon ? »

    « Penser à Dieu, c'est du même coup être sûr de n'oublier personne. Oublier Dieu, c'est être sûr de léser le monde entier. »

    « L'âme, dans ses plus ténébreuses perplexités, interroge Dieu, au fond d'elle-même. - "Seigneur, que voulez-vous ? que me voulez-vous ? que voulez-vous que je fasse ? comment voulez-vous que je découvre ce que vous voulez de moi ?..."
    Et cette seule réponse : "Je te veux." »

    « Le bouche de Dieu s'est ouverte pour dire : "Que la Lumière soit !" et la Lumière fut. - Cela s'est fait aussi parfois dans ton âme. - Si d'autres fois toute proche, et toute bénissante pourtant, cette bouche a semblé se fermer et si les ténèbres se sont faites avec la même puissance que s'était faite la clarté, - ne crains rien. Au contraire, défaille de joie... Les lèvres se ferment pour le baiser... Répète avec le Cantique : "Tu m'as donné le baiser de ta bouche".
    Pour le baiser les lèvres se ferment. »

    « On ne peut songer à vouloir tout donner à Dieu qu'après avoir appris à ne rien lui refuser. »

    Vladimir Ghika (1873-1954), extraits des Pensées pour la suite des jours, Beauchesne, Paris, 1936.

    Vladimir_Ghika_2.jpg