Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique religieuse (autre)

  • Heinrich Schütz (1585-1672) : Spes mea, Christe Deus, SWV 69

    Cantiones sacrae (40 motets, 1625)
    Dresden Chamber Choir - Dir. Hans-Christoph Rademann
     
    Spes mea, Christe Deus,
    hominum tu dulcis amator,
    lux, via, vita et salus,
    te deprecor, supplico et rogo,
    ut per te ambulem, ad te perveniam,
    in te requiescam.

    Christ Dieu, mon espérance,
    toi, le doux amoureux de l'humanité,
    lumière, chemin, vie et salut,
    je te prie, implore et demande
    que je marche avec toi, que je vienne à toi,
    et me repose en toi.
  • Giovanni Gabrieli (1557-1612) : Motet "O Domine Jesu Christe"

    (Sacræ symphoniæ, 45 œuvres vocales et 16 pièces instrumentales)
    Westminster Abbey Choir
     
  • Orgue et chants pour le temps de Noël

    Thomaner Boys Choir - Dir. Georg Christoph Biller
    (chœur de l'église Saint-Thomas de Leipzig)
    Ullrich Böhme, orgue
     
    00:00 J.S. Bach - Nun komm der Heiden Heiland
    01:36 Giovanni Pierluigi da Palestrina - Christe redemptor omnium
    04:24 Ambrosius - Veni redemptor gentium
    05:00 Johann Hermann Schein - Nun komm der Heiden Heiland
    06:30 Heinrich Schütz - Deutsches Magnificat
    14:25 Max Reger - Wie schön leuchtet der Morgenstern
    16:44 Max Reger - Unser lieben Frauen
    18:58 J.S. Bach - Allein Gott in der Höh' sei Ehr
    20:34 E. Mauersberger/H. Kaminski - Maria durch ein Dornwald ging
    22:40 Sigfrid Karg-Elert - Resonet in laudibus
    25:10 J.S. Bach - Vom Himmel hoch, da komm ich her
    26:33 J.S. Bach - In dulci jubilo
    29:14 J.S. Bach - Ich steh an deiner Krippen
    31:29 J.S. Bach - Freut euch und jubiliert
    32:51 J.S. Bach - Gloria in excelsis Deo
    34:07 J.S. Bach - Präludium G-Dur
    37:02 F. Mendelssohn Bartholdy - Frohlocket, ihr Völker auf Erden
    38:34 E. Mauersberger - Wach, Nachtigall, wach auf
    40:58 E. Mauersberger - Vom Himmel hoch, o Englein kommt
    43:02 F. Mendelssohn Bartholdy - Ehre sei Gott in der Höhe
    47:27 Altböhmisches Weihnachtslied - Freu dich, Erd und Sternenzelt
    48:44 Altböhmisches Weihnachtslied - Lasst alle Gott uns loben
    51:19 Max Reger - Vom Himmel hoch
    52:45 Gustav Schreck - Stille Nacht, Heilige Nacht
    55:45 J.S. Bach - In dulci jubilo
  • Magnifique concert de Noël au Palais Royal de Bruxelles en 2016

    Chœurs et Orchestre de La Monnaie - Dir. Benoît Giaux et Denis Menier
    Solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth :
    Liesbeth Devos, soprano - Léon Kosavic, baryton
    Solistes des Chœurs de La Monnaie
    Chœurs de La Monnaie : La Choraline, La Maîtrise, MMAcademy

  • Palestrina : Alma Redemptoris Mater a 8 (Collegio Romano ms.)

    Monteverdi Choir - Dir. Julian Podger
     
    « Alma Redemptóris Mater, quae pérvia caéli pórta mánes, et stélla máris, succúrre cadénti súrgere qui cúrat pópulo. Tu quae genuísti, natúra miránte, túum sánctum Genitórem, Virgo prius ac postérius. Gabriélis ab óre súmens íllud Ave, peccatórum miserére. »

    « Sainte Mère du Rédempteur, Porte du ciel toujours ouverte, Etoile de la mer, viens au secours du peuple qui tombe et qui cherche à se relever. Tu as enfanté, ô merveille ! Celui qui t'a créée, et tu demeures toujours Vierge. Accueille le salut de l'ange Gabriel et prends pitié de nous, pécheurs. »
     
  • Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Te Deum

    Le Concert Spirituel - Dir. Hervé Niquet

  • Chants de Noël

    King’s College, Cambridge - Dir. Stephen Cleobury (1994)
     
    00:00:00 Once in royal David’s city
    00:04:41 Rejoice and be merry
    00:06:11 Ding dong, merrily on high
    00:08:19 What Sweeter Music
    00:12:37 O little town of Bethlehem
    00:16:17 A Spotless Rose
    00:19:25 Heer Jezus heeft een hofken (organ variations)
    00:26:44 King Jesus hath a garden
    00:30:10 The Lamb
    00:33:39 Bogoróditse Dyévo
    00:34:55 Infant holy, infant lowly
    00:36:43 Illuminare, Jerusalem
    00:39:12 While shepherds watched
    00:41:54 Quittez, pasteurs
    00:45:05 In dulci jubilo (organ prelude)
    00:48:06 In dulci jubilo
    00:50:46 The First Nowell
    00:56:09 Coventry Carol
    00:59:17 Personent hodie
    01:01:49 O come all ye faithful
  • J.-S. Bach : Oratorio de Noël BWV 248, part 1/2

    Monteverdi Choir & English Baroque Soloists
    Dir. John Eliot Gardiner
     
  • Veni, Veni, Emmanuel

    Christendom College Choir & Schola Gregoriana
     
    Veni, veni, Emmanuel
    captivum solve Israel,
    qui gemit in exsilio,
    privatus Dei Filio.

    R: Gaude! Gaude! Emmanuel,
    nascetur pro te Israel!

    Veni, veni O Oriens,
    solare nos adveniens,
    noctis depelle nebulas,
    dirasque mortis tenebras.

    R/

    Veni, veni, Adonai,
    qui populo in Sinai
    legem dedisti vertice
    in maiestate gloriae.

    R/
    Ô viens, ô viens, Emmanuel
    Et paye la rançon d’Israël
    Qui se désole dans l’exil,
    Attendant la venue du Fils de Dieu.

    R: Réjouis-toi, réjouis-toi, l'Emmanuel
    est né pour toi, Israël.

    Ô viens, Toi, Première lueur du jour,
    Viens et réconforte nos esprits de ton avènement
    Disperse les sombres nuages de la nuit
    Et chasse les ombres de la mort.

    R/

    Viens, viens Adonaï
    Toi qui sur les hauteurs du Sinaï
    Donnas au peuple ses lois,
    Dans la majesté de sa gloire.

    R/


    (source traduction)
  • Zoltán Kodály (1882-1967) : Veni Veni Emmanuel

    L'Accroche-Choeur, Ensemble vocal Fribourg
     
    Veni, veni, Emmanuel
    captivum solve Israel,
    qui gemit in exsilio,
    privatus Dei Filio.

    R: Gaude! Gaude! Emmanuel,
    nascetur pro te Israel!

    Veni, veni O Oriens,
    solare nos adveniens,
    noctis depelle nebulas,
    dirasque mortis tenebras.

    R/

    Veni, veni, Adonai,
    qui populo in Sinai
    legem dedisti vertice
    in maiestate gloriae.

    R/
    Ô viens, ô viens, Emmanuel
    Et paye la rançon d’Israël
    Qui se désole dans l’exil,
    Attendant la venue du Fils de Dieu.

    R: Réjouis-toi, réjouis-toi, l'Emmanuel
    est né pour toi, Israël.

    Ô viens, Toi, Première lueur du jour,
    Viens et réconforte nos esprits de ton avènement
    Disperse les sombres nuages de la nuit
    Et chasse les ombres de la mort.

    R/

    Viens, viens Adonaï
    Toi qui sur les hauteurs du Sinaï
    Donnas au peuple ses lois,
    Dans la majesté de sa gloire.

    R/


    (source traduction)
  • Jan Ake Hillerud : Veni Veni Emanuel

     
    Veni, veni, Emmanuel
    captivum solve Israel,
    qui gemit in exsilio,
    privatus Dei Filio.

    R: Gaude! Gaude! Emmanuel,
    nascetur pro te Israel!

    Veni, veni O Oriens,
    solare nos adveniens,
    noctis depelle nebulas,
    dirasque mortis tenebras.

    R/

    Veni, veni, Adonai,
    qui populo in Sinai
    legem dedisti vertice
    in maiestate gloriae.

    R/
    Ô viens, ô viens, Emmanuel
    Et paye la rançon d’Israël
    Qui se désole dans l’exil,
    Attendant la venue du Fils de Dieu.

    R: Réjouis-toi, réjouis-toi, l'Emmanuel
    est né pour toi, Israël.

    Ô viens, Toi, Première lueur du jour,
    Viens et réconforte nos esprits de ton avènement
    Disperse les sombres nuages de la nuit
    Et chasse les ombres de la mort.

    R/

    Viens, viens Adonaï
    Toi qui sur les hauteurs du Sinaï
    Donnas au peuple ses lois,
    Dans la majesté de sa gloire.

    R/


    (source traduction)
  • Veni, Veni Emmanuel

    Arrangement for Stonebriar Community Church
     
    Veni, veni, Emmanuel
    captivum solve Israel,
    qui gemit in exsilio,
    privatus Dei Filio.

    R: Gaude! Gaude! Emmanuel,
    nascetur pro te Israel!

    Veni, O Sapientia,
    quae hic disponis omnia,
    veni, viam prudentiae
    ut doceas et gloriae.

    Veni, veni, Adonai,
    qui populo in Sinai
    legem dedisti vertice
    in maiestate gloriae.

    Veni, O Iesse virgula,
    ex hostis tuos ungula,
    de specu tuos tartari
    educ et antro barathri.

    Veni, Clavis Davidica,
    regna reclude caelica,
    fac iter tutum superum,
    et claude vias inferum.

    Veni, veni O Oriens,
    solare nos adveniens,
    noctis depelle nebulas,
    dirasque mortis tenebras.

    Veni, veni, Rex Gentium,
    veni, Redemptor omnium,
    ut salvas tuos famulos
    peccati sibi conscios.
    Ô viens, ô viens, Emmanuel
    Et paye la rançon d’Israël
    Qui se désole dans l’exil,
    Attendant la venue du Fils de Dieu.

    R: Réjouis-toi, réjouis-toi, l'Emmanuel
    est né pour toi, Israël.

    O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut,
    qui disposez toutes choses
    venez nous enseigner
    le chemin de la prudence.

    Viens, viens Adonaï
    Toi qui sur les hauteurs du Sinaï
    Donnas au peuple ses lois,
    Dans la majesté de sa gloire.

    Ô viens, Toi, Rameau de Jessé
    Délivre-toi de la tyrannie de Satan
    Sauve ton peuple des profondeurs de l’Enfer
    Et donne lui la victoire par-delà le tombeau.

    Ô viens, Toi, Clef de David, viens
    Et ouvre en grand notre maison dans le ciel
    Rends sûr le chemin qui y conduit
    Et barre le sentier de la misère.

    Ô viens, Toi, Première lueur du jour,
    Viens et réconforte nos esprits de ton avènement
    Disperse les sombres nuages de la nuit
    Et chasse les ombres de la mort.

    Viens, ô viens, Toi, Seigneur tout puissant
    Qui à tes tribus, sur le mont Sinaï,
    Dans les temps anciens, donna la Loi
    Au milieu des nuages, majestueux et redoutable.
  • Venez, divin Messie

    Les Petits Chanteurs de Chaillot
     
    Venez divin Messie
    Nous rendre espoir et nous sauver !
    Vous êtes notre vie !
    Venez, venez, venez !

    1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas,
    Par votre Corps donnez la joie
    À notre monde en désarroi.
    Redites-nous encore
    De quel amour vous nous aimez;
    Tant d'hommes vous ignorent !
    Venez, venez, venez !

    2. À Bethléem, les cieux chantaient,
    Que le meilleur de vos bienfaits
    C'était le don de votre paix.
    Le monde la dédaigne :
    Partout les cœurs sont divisés !
    Qu'arrive votre règne !
    Venez, venez, venez !

    3. Vous êtes né pour les pécheurs,
    Que votre grâce, ô Dieu Sauveur,
    Dissipe en nous la nuit, la peur !
    Seigneur que votre enfance
    Nous fasse vivre en la clarté,
    Soyez la délivrance,
    Venez, venez, venez !

    4. Quand vous viendrez au dernier jour
    Juger le monde sur l'amour,
    Que nous veillions pour ce retour !
    Que votre main nous prenne
    Dans le Royaume des sauvés !
    Que meure enfin la haine,
    Venez, venez, venez !

    Venez divin Messie
    Nous rendre espoir et nous sauver !
    Vous êtes notre vie !
    Venez, venez, venez !
  • Nicolas Gombert (1495-1560) : In illo tempore loquente Jesu, a 6

    Odhecaton - Paolo da Col

  • Benjamin Britten (1913-1976) : A Hymn to the Virgin

    Of one who is so fair and bright
    Velut maris stella, [Like a star of the sea]
    Brighter than the day is light,
    Parens et puella: [Both mother and maiden]
    I cry to thee, thou see to me,
    Lady, pray thy Son for me,
    Tam pia, [so pure]
    That I may come to thee.
    Maria! [Mary]
    All this world was forlorn,
    Eva peccatrice, [because of Eve, a sinner]
    Till our Lord was yborn,
    De te genetrice. [through you, his mother]
    With ave it went away,
    Darkest night, and comes the day
    Salutis; [of salvation]
    The well springeth out of thee.
    Virtutis. [of virtue]

    Lady, flower of everything,
    Rosa sine spina, [Rose without thorn]
    Thou bare Jesu, heaven's king,
    Gratia divina: [by divine grace]
    Of all thou bearest the prize,
    Lady, queen of paradise
    Electa: [chosen]
    Maid mild, mother
    es effecta. [you are made]
  • "Creator Alme Siderum"

    Hymne des premières Vêpres, deuxième dimanche de l'Avent
    Bénédictines de Marie, Reine des Apôtres
     
    Creátor alme síderum,
    Ætérna lux credéntium,
    Iesu, Redémptor ómnium,
    Inténde votis súpplicum.

    Qui dæmonis ne fráudibus
    Períret orbis, ímpetu
    Amóris actus, lánguidi
    Mundi medéla factus es.

    Commúne qui mundi nefas
    Ut expiáres, ad crucem
    E Vírginis sacrário
    Intácta prodis víctima.

    Cuius potéstas glóriæ,
    Noménque cum primum sonat,
    Et cælites et ínferi
    Treménte curvántur genu.

    Te deprecámur últimæ
    Magnum diéi Iúdicem,
    Armis supérnæ grátiæ
    Defénde nos ab hóstibus.

    Virtus, honor, laus, glória
    Deo Patri cum Fílio,
    Sancto simul Paráclito,
    In sæculórum sæcula.
    Amen
    Bienfaisant Créateur des Cieux,
    lumière éternelle des croyants,
    Rédempteur de tous les hommes,
    ô Jésus, écoutez les vœux de ceux qui vous prient.

    Afin d’empêcher la terre
    de périr par les pièges du démon, dans l’élan
    de votre amour, vous vous êtes fait
    le remède des maux de ce monde coupable.

    Pour expier, sur la croix,
    le crime commun des hommes,
    ô victime innocente,
    vous sortez de l’auguste sein de la Vierge.

    A la vue de votre gloire et de votre puissance,
    et dès que votre nom se fait entendre,
    au Ciel et dans les enfers
    tout fléchit le genou avec crainte.

    Juge souverain du dernier jour,
    nous vous en supplions,
    daignez nous défendre de nos ennemis,
    par les armes de la grâce céleste.

    Puissance, honneur, louange et gloire
    à Dieu le Père et à son Fils,
    ainsi qu’au saint Consolateur
    dans les siècles des siècles.
    Ainsi soit-il.

  • J.-S. Bach : Cantate BWV 62 - 1. Chorale "un komm der Heiden Heiland"

    ("Maintenant viens, Sauveur des gentils")
    Collegium Vocale - Dir. Philippe Herreweghe
     
  • Johann Gottlieb Naumann (1741-1801) : Messe No.18 en Ut mineur - Kyrie

    Neuer Körnerscher Sing-Verein
    Collegium Instrumentale - Dir. Peter Kopp

  • Johann Ernst Eberlin (1702-1762) : Missa a Due Chori

    Wettenhausen St. Thomas Choir & Camerata Vocale Gunzburg
    Cologne Bach Academy Orchestra - Dir. Jürgen Rettenmaier

  • "Pulchra es"

    Abbaye Notre Dame de Fontgombault
     
    Pulchra es, amica mea,
    suavis et decora sicut Jerusalem,
    terribilis ut castrorum acies ordinata.

    Tu es belle, mon amie,
    fille de Jerusalem douce et fraîche,
    redoutable comme des troupes déployées.


    (Cantique des Cantiques, VI,4)