Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tradition

  • In Vigilia Nativitatis Domini - Graduale

     
    Graduale. Exodi 16, 6 et 7.

    Hódie sciétis, quia véniet Dóminus et salvábit nos : et mane vidébitis glóriam eius
    Aujourd’hui, vous saurez que le Seigneur va venir et qu’il nous sauvera. Et demain matin, vous le verrez dans sa gloire.

    Ps. 79, 2–3

    V/. Qui regis Israël, inténde : qui dedúcis, velut ovem, Ioseph : qui sedes super Chérubim, appáre coram Ephraim, Béniamin, et Manásse.
    V/. Ecoutez, Pasteur d’Israël, vous qui menez le peuple de Joseph comme un berger son troupeau. Vous dont le trône est porté par les Chérubins, montrez-vous aux descendants d’Éphraïm, de Benjamin et de Manassé.
  • Lundi 23 décembre 2019

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    23 décembre : O Emmánuel

    grandes_antiennes.jpg

    Cantuale Antonianum

    O Emmánuel, Rex et légifer noster, exspectátio Géntium, et Salvátor eárum : veni ad salvándum nos, Dómine, Deus noster.

    O Emmanuel, notre Roi et notre Législateur, Attente des Nations et leur Sauveur : venez nous sauver, Seigneur notre Dieu.

  • Dimanche 22 décembre 2019

    4ème Dimanche de l'Avent

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    22 décembre : O Rex Géntium

    grandes_antiennes.jpg


    Cantuale Antonianum

    O Rex Géntium, et desiderátus eárum, lapísque anguláris, qui facis útraque unum : veni, et salva hóminem, quem de limo formásti.

    O Roi des Nations, et objet de leurs désirs, Pierre angulaire, qui réunissez en vous les deux peuples : venez et sauvez l’homme, que vous avez formé du limon.

  • Du 17 au 23 décembre : les Grandes antiennes de l'Avent

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    21 décembre : O Oriens

    Grandes antiennes,Avent,antiennes,Ô,Oriens


    Cantuale Antonianum

    O Oriens, splendor lucis ætérnæ, et sol iustítiæ : veni, et illúmina sedéntes in ténebris, et umbra mortis.

    O Orient, splendeur de la lumière éternelle, et soleil de justice : venez et éclairez ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort.

  • Vendredi 20 décembre 2019

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    20 décembre : O clavis David

    grandes_antiennes.jpg


    Cantuale Antonianum

    O clavis David, et sceptrum domus Israël ; qui áperis, et nemo claudit ; claudis, et nemo áperit : veni, et educ vinctum de domo cárceris, sedéntem in ténebris, et umbra mortis.

    O Clef de David, et sceptre de la maison d’Israël ; qui ouvrez, et nul ne peut fermer ; qui fermez, et nul ne peut ouvrir : venez, et tirez de la prison le captif qui est assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort.

  • Jeudi 19 décembre 2019

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    19 décembre : O Radix Jesse

    grandes_antiennes.jpg


    Cantuale Antonianum

    O Radix Iesse, qui stas in signum populórum, super quem continébunt reges os suum, quem Gentes deprecabúntur : veni ad liberándum nos, iam noli tardáre.

    O Racine de Jessé, qui êtes comme l’étendard des peuples, devant qui les rois fermeront leur bouche, et dont les Nations imploreront le secours : venez nous délivrer, maintenant ne tardez plus.

  • Veni, Veni Emmanuel

    Arrangement for Stonebriar Community Church
     
    Veni, veni, Emmanuel
    captivum solve Israel,
    qui gemit in exsilio,
    privatus Dei Filio.

    R: Gaude! Gaude! Emmanuel,
    nascetur pro te Israel!

    Veni, O Sapientia,
    quae hic disponis omnia,
    veni, viam prudentiae
    ut doceas et gloriae.

    Veni, veni, Adonai,
    qui populo in Sinai
    legem dedisti vertice
    in maiestate gloriae.

    Veni, O Iesse virgula,
    ex hostis tuos ungula,
    de specu tuos tartari
    educ et antro barathri.

    Veni, Clavis Davidica,
    regna reclude caelica,
    fac iter tutum superum,
    et claude vias inferum.

    Veni, veni O Oriens,
    solare nos adveniens,
    noctis depelle nebulas,
    dirasque mortis tenebras.

    Veni, veni, Rex Gentium,
    veni, Redemptor omnium,
    ut salvas tuos famulos
    peccati sibi conscios.
    Ô viens, ô viens, Emmanuel
    Et paye la rançon d’Israël
    Qui se désole dans l’exil,
    Attendant la venue du Fils de Dieu.

    R: Réjouis-toi, réjouis-toi, l'Emmanuel
    est né pour toi, Israël.

    O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut,
    qui disposez toutes choses
    venez nous enseigner
    le chemin de la prudence.

    Viens, viens Adonaï
    Toi qui sur les hauteurs du Sinaï
    Donnas au peuple ses lois,
    Dans la majesté de sa gloire.

    Ô viens, Toi, Rameau de Jessé
    Délivre-toi de la tyrannie de Satan
    Sauve ton peuple des profondeurs de l’Enfer
    Et donne lui la victoire par-delà le tombeau.

    Ô viens, Toi, Clef de David, viens
    Et ouvre en grand notre maison dans le ciel
    Rends sûr le chemin qui y conduit
    Et barre le sentier de la misère.

    Ô viens, Toi, Première lueur du jour,
    Viens et réconforte nos esprits de ton avènement
    Disperse les sombres nuages de la nuit
    Et chasse les ombres de la mort.

    Viens, ô viens, Toi, Seigneur tout puissant
    Qui à tes tribus, sur le mont Sinaï,
    Dans les temps anciens, donna la Loi
    Au milieu des nuages, majestueux et redoutable.
  • Mercredi 18 décembre 2019

    Les Grandes Antiennes de l'Avent
    18 décembre : O Adonái

    grandes_antiennes.jpg


    Cantuale Antonianum

    O Adonái, et Dux domus Israël, qui Móysi in igne flammæ rubi apparuísti, et ei in Sina legem dedísti : veni ad rediméndum nos in bráchio exténto.

    O Adonaï (Seigneur), et Conducteur de la maison d’Israël, qui avez apparu à Moïse dans le feu du buisson ardent, et lui avez donné la loi sur le Sinaï : venez pour nous racheter par la puissance de votre bras.

  • Mardi 17 décembre 2019

    1er jour des Grandes Antiennes
    17 décembre : O Sapiéntia

    grandes_antiennes.jpg


    Cantuale Antonianum

    O Sapientia, quæ ex ore Altissimi prodisti, attingens a fine usque ad finem, fortiter suaviter disponensque omnia: veni ad docendum nos viam prudentiæ.

    O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut, qui enveloppez toutes choses d'un pôle à l'autre et les disposez avec force et douceur, venez nous enseignez le chemin de la prudence.

  • Gaudete in Domino

    Introit 3e Dimanche de l'Avent
    Abbaye de Solesmes

  • "Vox clara ecce intonat" : Hymne pour le premier Dimanche de l’Avent

    Bénédictines de Marie, Reine des Apôtres
     
    Vox clara ecce intonat,
    obscura quaeque increpat :
    procul fugentur somnia;
    ab aethre Christus promicat.

    Mens iam resurgat torpida
    quae sorde exstat saucia,
    sidus refulget iam novum,
    ut tollat omne noxium.

    E sursum Agnus mittitur
    laxare gratis debitum ;
    omnes pro indulgentia
    vocem demus cum lacrimis.

    Secundo ut cum fulserit
    mundumque horror cinxerit,
    non pro reatu puniat,
    sed nos pius tunc protegat.

    Summo Parenti gloria
    Natoque sit victoria,
    et flamini laus debita
    per saeculorum saecula.
    Une voix éclatante retentit
    qui menace toute obscurité
    qu'au loin s'enfuient les songes
    du ciel le Christ s'avance.

    Qu'à l'instant l'esprit engourdi s'éveille
    des impuretés qui le souillent
    déjà un astre nouveau resplendit
    pour enlever tout méfait.

    D'en-haut l'Agneau est envoyé
    pour remettre gratuitement notre dette ;
    tous devant tant d'indulgence,
    mêlons nos larmes à nos chants.

    Lorsqu'il brillera de nouveau
    et que le monde sera saisi de terreur,
    qu'il ne nous punisse pas pour nos péchés,
    mais nous protège avec tendresse.

    Gloire au Père souverain,
    victoire au Fils né de lui ;
    digne louange au Souffle divin
    dans les siècles des siècles.

  • 1er Dimanche de l'Avent

    1er Dimanche de l'Avent
     
    Introït "Ad te levavi"

    Congrégation de St Lazare, Autun
     
    Ant. ad Introitum. Ps. 24, 1–3.
    Ad te levávi ánimam meam : Deus meus, in te confíde, non erubéscam : neque irrídeant me inimíci mei : étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur.
    Vers vous l’élan de mon âme, ô mon Dieu ! En vous ma confiance : que je n’aie pas à en rougir et que mes ennemis ne puissent pas se moquer de moi car ceux qui comptent sur votre venue ne seront pas déçus.

    Ps. ibid., 4
    Vias tuas, Dómine, demónstra mihi : et sémitas tuas édoce me.
    Montrez-moi votre chemin, Seigneur, et apprenez-moi à le suivre.
  • Dimanche 24 novembre 2019

    24ème et dernier Dimanche après la Pentecôte

    Au nouveau calendrier :
    Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers

     

    Hymne "Te sæculorum principem"
    Vêpres de la fête de Notre-Seigneur Jésus-Christ Roi

    Institut du Christ Roi Souverain Prêtre de Gricigliano

    Te saeculorum Principem,
    Te, Christe, Regem gentium,
    Te mentium, te cordium
    Unum fatemur arbitrum.

    Scelesta turba clamitat :
    Regnare Christum nolumus ;
    Te nos ovantes omnium
    Regem supremum dicimus.

    O Christe, Princeps pacifer,
    Mentes rebelles subjice,
    Tuoque amore devios
    Ovile in unum congrega.

    Ad hoc cruenta ab arbore
    Pendes apertis brachiis,
    Diraque fossum cuspide
    Cor igne flagrans exhibes.

    Ad hoc in aris abderis
    Vini dapisque imagine,
    Fundens salutem filiis
    Transverberato pectore.

    Te nationum Praesides
    Honore tollant publico,
    Colant magistri, judices,
    Leges et artes exprimant.

    Submissa regum fulgeant
    Tibi dicata insignia ;
    Mitique sceptro patriam
    Domosque subde civium.

    Jesu, tibi sit gloria,
    Qui sceptra mundi temperas,
    Cum Patre, et almo Spiritu,
    In sempiterna saecula.
    Tu es le Prince des siècles,
    Tu es le Roi des nations,
    Le seul Maître des esprits et des cœurs,
    Ô Christ, voilà notre foi.

    Une foule criminelle crie :
    Nous refusons le règne du Christ ;
    Nous, en exultant, nous répondons :
    Tu es le Roi suprême du monde.

    O Christ, Prince porteur de paix,
    Soumets les esprits rebelles ;
    Ceux qui s’éloignent de ton amour,
    Ramène-les dans l’unique bercail.

    C’est pour cela que, les bras ouverts,
    Tu pends sur l’arbre sanglant,
    Montrant ton cœur percé par la lance cruelle
    Embrasé d’un feu d’amour.

    C’est pour cela que sur les autels tu te caches
    Sous la figure du vin et du pain,
    Répandant le salut aux enfants de Dieu
    De ton côté transpercé.

    Que les chefs des nations
    Te rendent un culte public ;
    Que les maîtres, que les juges t’honorent,
    Que les lois et les arts s’inspirent de toi.

    Que les étendards des rois
    Brillent de t’être soumis ;
    Fais passer sous ton sceptre de douceur
    La patrie et les foyers des citoyens.

    Jésus, à toi la gloire,
    Toi qui modère les sceptres de ce monde,
    Avec le Père, et le Saint-Esprit,
    Pour les siècles sans fin.


  • Hymne "Ut queant laxis resonare fibris"

    Office de la Nativité de Saint Jean Baptiste
    Schola Sanctae Sunnivae & Hartkeriana

    Ce sont les premières lettres de cette hymne qui ont donné leur nom aux notes de musique, sous l'impulsion du moine Guido d'Arezzo, théoricien de la musique, au XIe siècle.
    Explications ici.

    Ut queant laxis
    resonare fibris
    Mira gestorum
    famuli tuorum,
    Solve polluti
    labii reatum,
    Sancte Iohannes.

    "Pour que tes fidèles, ô saint Jean, puissent chanter à pleine voix les merveilles de ton histoire, efface le péché qui souille leurs lèvres..."

  • Séquence "Lauda Sion Salvatorem"

    Abbaye Saint Maurice et Saint Maur de Clervaux

  • Introït "Cibávit eos"

    Abbaye de Solesmes (Joseph Gajard)
     
    IN FESTO SANCTISSIMI CORPORIS CHRISTI

    Ant. ad Introitum. Ps. 80, 17.
    Cibávit eos ex ádipe fruménti, allelúia : et de petra, melle saturávit eos, allelúia, allelúia, allelúia.
    Il les a nourris de la fleur du froment, et il les a rassasiés du miel sorti du rocher, alléluia, alléluia, alléluia.

    Ps. ib., 2.
    Exsultáte Deo, adiutóri nostro : iubiláte Deo Iacob.
    Exultez en Dieu notre protecteur : jubilez en l’honneur du Dieu de Jacob.

    V/. Glória Patri.

    Commentaire spirituel et musical sur le Blog de L'Homme Nouveau.
  • Introit "Benedicta sit"

    Abbaye Notre-Dame de Fontgombault
     
    Ant. ad Introitum. Tob. 12, 6.
    Benedícta sit sancta Trínitas atque indivísa Unitas : confitébimur ei, quia fecit nobíscum misericórdiam suam.
    Bénie soit la sainte Trinité et son indivisible unité : glorifions-la, car elle a exercé envers nous sa miséricorde.
  • Veni, Sancte Spíritus

    (Séquence de la Messe du jour de la Pentecôte)
    Abbaye de Solesmes
     
    1. Veni, Sancte Spíritus, et emítte cælitus lucis tuæ rádium.
    1. Viens, Esprit-Saint, en nos cœurs, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.

    2. Veni, pater páuperum, veni, dator múnerum, veni, lumen córdium.
    2. Viens en nous, père des pauvres, viens, dispensateur des dons, viens, lumière de nos cœurs.

    3. Consolátor óptime, dulcis hospes ánimæ, dulce refrigérium.
    3. Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes adoucissante fraîcheur.

    4. In labóre réquies, in æstu tempéries, in fletu solácium.
    4. Dans le labeur, le repos, dans la fièvre, la fraîcheur, dans les pleurs, le réconfort.

    5. O lux beatíssima, reple cordis íntima tuórum fidélium.
    5. O lumière bienheureuse, viens remplir jusqu'à l'intime le cœur de tous tes fidèles.

    6. Sine tuo númine, nihil est in hómine nihil est innóxium.
    6. Sans ta puissance divine, il n'est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti.

    7. Lava quod est sórdidum, riga quod est áridum, sana quod est sáucium.
    7. Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.

    8. Flecte quod est rígidum, fove quod est frígidum, rege quod est dévium.
    8. Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé.

    9. Da tuis fidélibus, in te confidéntibus, sacrum septenárium.
    9. A tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient donne tes sept dons sacrés.

    10. Da virtútis méritum, da salútis éxitum, da perénne gáudium. Amen. (Alleluia).
    10. Donne mérite et vertu, donne le salut final donne la joie éternelle. Amen. (Alleluia).
  • Veni Creator Spiritus

    Abbaye bénédictine Saint-Martin de Ligugé
     
    Veni, creator, Spiritus,
    Mentes tuorum visita,
    Imple superna gratia
    Quae tu creasti pectora.

    Qui diceris Paraclitus,
    Altissimi donum Dei.
    Fons vivus, ignis, caritas
    Et spiritalis unctio.

    Tu septiformis munere,
    Digitus paternae dexterae.
    Tu rite promissum Patris,
    Sermone ditans guttura.

    Accende lumen sensibus
    Infunde amorem cordibus,
    Infirma nostri corporis
    Virtute firmans perpeti.

    Hostem repellas longius
    Pacemque dones protinius;
    Ductore sic te praevio
    Vitemus omne noxium.

    Per te sciamus da Patrem,
    Noscamus atque Filium;
    Teque utriusque Spiritum
    Credamus omni tempore.

    Deo Patri sit gloria,
    Et Filio, qui a mortuis
    Surrexit, ac Paraclito
    In saeculorum saecula.

    Amen.
    Viens, Esprit Créateur nous visiter,
    Viens éclairer l’âme de tes fils,
    Emplis nos cœurs de grâce et de lumière,
    Toi qui créas toute chose avec amour,

    Toi le Don, l’envoyé du Dieu Très Haut,
    Tu t’es fait pour nous le Défenseur,
    Tu es l’Amour, le Feu, la source vive,
    Force et douceur de la grâce du Seigneur,

    Donne-nous les sept dons de ton amour,
    Toi le doigt qui œuvres au Nom du Père,
    Toi dont il nous promit le règne et la venue,
    Toi qui inspires nos langues pour chanter,

    Mets en nous ta clarté, embrase-nous,
    En nos cœurs répands l’amour du Père,
    Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,
    Et donne-nous ta vigueur éternelle,

    Chasse au loin l’ennemi qui nous menace,
    Hâte-toi de nous donner la paix,
    Afin que nous marchions sous ta conduite,
    Et que nos vies soient lavées de tout péché,

    Fais-nous voir le visage du Très-Haut,
    Et révèle-nous celui du Fils,
    Et toi, l’Esprit commun qui les rassemble,
    Viens en nos cœurs, qu’à jamais nous croyions en toi,

    Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,
    Gloire au Fils qui monte des enfers,
    Gloire à l’Esprit de Force et de Sagesse,
    Dans tous les siècles des siècles.

    Amen.
  • Introit "Viri Galilaei"

    Abbaye de Solesmes
     
    Ant. ad Introitum. Act. 1, 11.

    Viri Galilæi, quid admirámini aspiciéntes in cælum ? allelúia : quemádmodum vidístis eum ascendéntem in cælum, ita véniet, allelúia, allelúia, allelúia.
    Hommes de Galilée, pourquoi vous étonnez-vous en regardant le ciel ? Alléluia. De la même manière que vous l’avez vu monter au ciel, il reviendra, alléluia, alléluia, alléluia.

    Ps. 46, 2.
    Omnes gentes, pláudite mánibus : iubiláte Deo in voce exsultatiónis.
    Nations, frappez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse.

    V/. Glória Patri.