Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prière

  • Urgence prière pour Asia Bibi



    Asia Bibi a été condamnée à mort pour "blasphème" en novembre 2010 au Pakistan. A Islamabad ce lundi 8 octobre, le dernier recours possible a été examiné :
    c'est le dernier recours judiciaire pour cette femme en prison depuis 9 ans. Dans ce dossier particulièrement délicat, les audiences ont fait l'objet de renvois à de nombreuses reprises – les magistrats subissant des menaces de la part des islamistes.

    Dans un pays où l'islam est religion d'État, cette affaire particulièrement médiatisée divise l'opinion publique car le blasphème constitue un sujet extrêmement sensible. De simples allégations se terminent régulièrement par des lynchages et les chrétiens, minorité persécutée, sont fréquemment visés.*

    Si la Haute Cour devait confirmer la sentence, seule une grâce présidentielle pourrait sauver Asia Bibi. Le nouveau Premier ministre pakistanais, Imran Khan a déclaré durant la dernière campagne électorale qu'il soutenait la législation en vigueur.

    Au service des chrétiens persécutés, l'AED s'est résolument engagée aux côtés d'Asia Bibi et de sa famille. L'Eglise catholique au Pakistan a appelé à adopter une certaine discrétion sur cette affaire, afin de ne pas compromettre l'éventuelle libération d'Asia Bibi et de ne pas mettre en danger ses proches.

    L'AED continue d'apporter un soutien moral, spirituel et financier à Asia Bibi et à sa famille : Aujourd'hui, nous vous invitons à prier pour la libération d'Asia Bibi.

    * Selon la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Pakistan, 964 personnes ont été condamnées pour blasphème entre 1986 et 2009. Parmi eux, on compte 479 musulmans, 119 chrétiens, 340 ahmadis, 14 hindous et dix appartenant à d'autres religions.

    Seigneur,

    Partout dans le monde aujourd'hui,
    tant de chrétiens sont emprisonnés,
    comme Asia Bibi au Pakistan.

    Nous te prions aujourd'hui tout spécialement pour elle,
    Et nous te confions aussi ses persécuteurs.

    Que le sacrifice et le pardon de ceux qu'ils oppriment
    les mènent sur un chemin de conversion.
     
    Amen.

     Source : Aide à l’Église en Détresse.

  • Méditation - « Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira. » (Mt 7,7 ; Lc 11,9)

    « Cherchez en lisant, et vous trouverez en méditant ; frappez en priant, et il vous sera ouvert par la contemplation. »

    Guigues II le Chartreux (1114-1193), Lettre sur la vie contemplative (l’Échelle des moines). Douze méditations, Le Cerf, Sources chrétiennes n°163.

    Guigues,le Chartreux,cherchez,frappez,lecture,méditation, prière,contamplation

  • Ouverture de la XVe Assemblée générale ordinaire du Synode des Évêques

    Dans un discours fleuve très didactique, le Pape François a livré sa définition du synode, donnant le ton des vingt-cinq jours à venir.

    Compte rendu de Delphine Allaire sur Vatican News.

    Texte intégral du discours du pape François sur le site internet du Vatican.

  • Une prière à l'Ange gardien

    « Mon saint Ange gardien, à qui Dieu a confié ma protection, je vous salue et je vous remercie.
    Je vous en prie, éclairez-moi, protégez-moi, guidez-moi, conduisez-moi.
    Veuillez prier pour moi et prier à ma place dans tous les moments où je ne peux formuler mes prières.
    Daignez aussi, dans la Lumière divine, vous rencontrer avec les Anges gardiens de ceux que j'aime le plus, de tous ceux auxquels je m'intéresse spirituellement, pour les éclairer, les protéger et les conduire. Amen. »

    L'Association "L'Ange gardien"

    prière,ange,ange gardien

  • Intention de prière du pape pour le mois d'octobre

    La mission des consacrés :
    « Pour que les consacré(e)s réveillent leur ferveur missionnaire et rejoignent les pauvres, les marginaux et les sans voix. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Prière à Saint Michel, Archange

    Le Saint pape Jean-Paul II demanda aux fidèles, lors du Regina Coeli du 24 avril 1994 (1), de réciter régulièrement cette prière extraite de l'exorcisme de Léon XIII.
    « Saint Michel Archange
    défendez-nous dans le combat ;
    soyez notre secours contre la malice
    et les embûches du démon.
    Que Dieu exerce sur lui son empire,
    nous le demandons en suppliant ;
    et vous, prince de la milice céleste,
    refoulez en enfer, par la Vertu divine,
    Satan et les autres esprits malins
    qui errent dans le monde
    pour la perte des âmes.
    Amen. »
    1. - « Même si aujourd'hui cette prière n'est plus récitée à la fin de la célébration eucharistique, j'invite chacun à ne pas l'oublier, mais à la réciter pour obtenir de l'aide dans la lutte contre les forces des ténèbres et contre l'esprit de ce monde. » Jean-Paul II, 24 avril 1994.

    Prière,St Michel,archange,exorcisme,Léon XIII,Jean-Paul II

  • Méditation - Le mal dans le monde ?

    « Ne pas arrêter son esprit sur le mal qui est dans le monde ; semer, semer toujours ; prières, œuvres, sacrifices. Laisser tout autre soin au Bon Dieu. Si nous étions meilleurs, nous, le monde serait moins mauvais. »

    Robert de Langeac (Abbé Augustin Delage, 1877-1947), Conseils aux âmes d'oraison, P. Lethielleux, Paris, 1931.

    montagne-fleurs-soleil_2a.jpg

  • Prière des starets du Monastère d'Optina

    « Seigneur,
    Accorde-moi de recevoir dans la tranquillité du cœur tout ce que m'apportera cette journée qui commence.
    Accorde-moi de me livrer entièrement à Ta sainte volonté.
    Prépare-moi et soutiens-moi à chaque heure de ce jour.
    Quelles que soient les nouvelles que je reçoive, apprends-moi à les accueillir d'un cœur tranquille, fermement persuadé qu'elles sont l'expression de Ta sainte volonté.
    Dirige toutes mes paroles, mes actions, pensées et sentiments.
    Que je n'oublie jamais dans les circonstances imprévues que tout m'est envoyé de Toi.
    Apprends-moi à agir avec droiture et sagesse, avec chacun des membres de ma famille, sans troubler ni peiner personne.
    Seigneur,
    Donne-moi la force de supporter la fatigue et les événements du jour naissant.
    Dirige ma volonté et apprends-moi à prier, à croire, espérer, supporter, pardonner et aimer.
    Amen. »

    Monastère d'Optina (Éparchie de Kalouga, au sud-ouest de Moscou, en Russie)

    prière,starets,monastère,Optina,Russie,orthodoxe

    Icône du Seigneur dans la chapelle du monastère d'Optina
    De l'album photos du monastère : Album Optina Christmas

  • Intention de prière du pape pour le mois de septembre

    Les jeunes d’Afrique :
    « Pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et au travail dans leur propre pays. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Méditation - Prière et travail

    « Mets-toi à l’œuvre avec courage, cherchant à discerner sans cesse la tâche vraie et le bien possible, te disant que partout, quelle que soit ta vocation, il y a des misères matérielles ou morales à soulager, des esprits à pacifier, des cœurs à guérir, voyant en tous ceux que tu croiseras sur ta route l'âme qui est en eux et t'efforçant d'agir sur cette âme par tes exemples et par ton influence. Durant toute cette période active de ton existence, que ta devise soit encore toujours la même : Orare et laborare.

    Sois fidèle à ta prière du matin et du soir, à ce loyal examen de conscience qui assure et discipline la vie morale ; malgré d'absorbantes occupations, ménage-toi chaque jour quelques instants de recueillement, de forte méditation qui te retremperont pour la lutte. Surtout communie souvent, dans un esprit de simple et confiant amour, allant au Sauveur sans trouble ni contention d'esprit comme à l'Ami qui peut tout comprendre et partager, à qui tu diras tes joies, tes tristesses, les tentations subies, les doutes même qu'Il saura dissiper, tes projets humains et tes espoirs surnaturels. Ne t'imagine pas, comme certaines personnes, qu'il faut attendre pour communier d'être "bien disposé" ou digne de la visite divine ; c'est méconnaître le but et l'action du sacrement eucharistique ; lorsque notre corps tombe en faiblesse, nous courons au pain qui répare, à l'aliment qui ranime : faisons de même pour notre âme. Fussions-nous des saints, le même abîme existerait entre Dieu et nous ; puisqu'Il le comble par son amour, allons à Lui comme des amis que n'effraye pas sa grandeur et qu'attire sa bonté. »

    Elisabeth Leseur (1866-1914), La vie spirituelle, extrait du "Petit Traité de la vie chrétienne de l'homme composé par Elisabeth Leseur pour son neveu André D. à l'occasion de sa première communion (*)", J. de Gigord, Paris, 1920.
    (*) : Elle eut lieu le 17 mai 1906 (Note de l’Éditeur).

    enfant_priere_10.jpg

  • Méditation - Prier comme un enfant

    « Oh ! la prière d'un véritable enfant de Dieu, comme elle est belle et mystérieuse ! Elle a quelque chose de la prière même de Jésus que certains ont essayé de décrire d'une manière touchante : Jésus priant seul sur les montagnes de Palestine, dans la solitude et le silence des nuits d'Orient.
    Qui pourrait dire quelque chose de ces divins colloques entre le Père et le Fils, dont la pensée seule nous ravit tout en nous aidant à prier, c'est-à-dire à parler cœur à cœur avec notre Père du Ciel tout aimant et tant aimé ?
    Rien du reste ne nous satisfait plus que les paroles mêmes de Jésus qui ont alors un sens si plein, si profond, si mystérieux.
    Notre Père qui êtes aux Cieux. Le Père de Jésus, du Verbe incarné, qui est aussi le mien.
    Que Votre Nom soit sanctifié ! Lui seul mérite la gloire et tant d'hommes la Lui refusent et L'offensent !
    Que Votre Règne arrive. Tous les hommes Lui appartiennent et si peu Le connaissent et L'aiment !
    Que Votre Volonté soit faite. Moi qui ai l'immense bonheur de Vous connaître, je ne veux vivre que pour faire cette aimable et toujours paternelle volonté.
    Sur la terre comme au ciel. Oui, jusque là ! N'être qu'un avec Vous, un seul esprit, un seul coeur, une seule volonté. C'est là ma mission, comme aussi la source de mon bonheur au ciel et déjà ici-bas.
    Car dans la mesure où je Vous aimerai Vous me donnerez le pain de chaque jour, Vous me pardonnerez mes offenses... Et Vous ne me laisserez pas succomber à la tentation, mais Vous me délivrerez du mal.

    Dans l'état dont nous parlons, cette prière dite lentement dans le silence, en présence de Dieu, est pleine ; elle dit tout, elle contient tout, elle suffit à tout. »

    Dom Godefroid Bélorgey (1880-1964), Abbé auxiliaire de N.D. de Cîteaux, Dieu nous aime (Ch. premier, III), Éditions du Cerf, Paris, 1949.

    enfant_priere_47a.jpg

    (Crédit photo : Charles Ostrand)

  • Méditation - Un coeur ouvert à l'autre

    « Tu prieras vraiment le jour où tu devineras, au-delà des paroles de tes frères, leur faim d'amour. Lorsqu'un homme souffre, tu ne peux rien dire pour le consoler, car tu ignores sa souffrance réelle ; il ne la connaît pas vraiment lui-même. Il te demande simplement d'être là en silence, à ses côtés, à le regarder et à l'aimer intensément. Ta prière commence le jour où tu es sensibilisé à cette souffrance, pour la crier vers Dieu dans la supplication et l'intercession.

    Si tu veux prier, commence à être attentif à tes frères. Sois accueillant et silencieux devant eux, écoute-les en profondeur, en discernant au-delà de leurs paroles, la souffrance ou la joie qu'ils ne parviennent pas à exprimer. Laisse tout cela pénétrer dans ton cœur, efface-toi devant l'autre ; c'est cela, perdre sa vie pour ses frères. En un mot, tes frères doivent habiter en toi d'une présence vivante, active et chaleureuse. Dans la prière, tu recueilleras la voix de tous les hommes pour la faire monter vers Dieu.

    Il en ira de même pour tes frères lointains. Ne lis pas le journal en touriste, ne regarde pas la télévision en dilettante, mais chaque fois, essaie de communier à la vie réelle de tous ces hommes, dont tu perçois les échos extérieurs dans les moyens d'information. Ta prière deviendra riche de toute cette vie du monde. »

    P. Jean Lafrance (1931-1991), Prie ton Père dans le secret, Abbaye Ste Scholastique, Dourgne, 1978.

    Jean Lafrance,prière,prier,intercession,intercéder,coeur,souffrance,consolation,joie,présence,communion,monde

  • Méditation - L'acte humain par excellence

    « Nous devons regarder Dieu parce que nous sommes ses enfants. On n'aime pas son père et sa mère uniquement parce qu'ils continuent à nous faire des cadeaux. Ces relations ici-bas sont donc très importantes, essentielles à l'homme, essentielles à l'enfant de Dieu.
    Cette prise de contact avec Dieu est l'acte essentiel de l'homme, l'acte humain par excellence. Quand nous regardons la prière de cette façon, nous voyons l'importance qu'elle doit avoir dans notre vie.

    L'oraison est en quelque sorte le soleil et le centre de toutes les occupations de la journée. On a l'impression chaque soir qu'on n'a guère fait que cela d'important. On retrouve tout et tout le monde en Jésus et on peut leur être beaucoup plus utile. »

    « Vous manquez de temps pour en faire plus ? Je vais vous donner un conseil qui me réussit bien : donnez plus de temps à la prière. »

    Bx Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus (1894-1967), En marche vers Dieu, Salvator, 2008.

    enfant_priere_53a.jpg

  • 1er vendredi du mois, dédié au Sacré-Coeur de Jésus

    « Ô Feu divin, excitez en tous ceux qui participent à Votre Apostolat les ardeurs qui transformèrent les heureux retraitants du Cénacle. Ils seront alors non plus de simples prédicateurs du dogme et de la morale, mais des « transfuseurs » vivants du Sang divin dans les âmes.

    Esprit de lumière, gravez cette vérité en traits indélébiles dans leurs intelligences, à savoir : que leur apostolat ne sera efficace que dans la mesure où ils vivront eux-mêmes de cette Vie surnaturelle intime dont Vous êtes le PRINCIPE souverain et Jésus-Christ la SOURCE.

    Ô Charité infinie, allumez dans leurs volontés une soif ardente de la Vie intérieure. Pénétrez leurs cœurs de vos suaves et puissants effluves, et faites-leur sentir que, même ici-bas, il n'y a de vrai bonheur que dans cette Vie, imitation et participation de la Vôtre et de celle du Cœur de Jésus dans le Sein du Père de toutes les miséricordes et de toutes les tendresses. »

    Dom Jean-Baptiste Chautard (1858-1935), L’Âme de tout apostolat (Prières de l'auteur en introduction), Editions P. Téqui - Em. Vitte, 1920.
    (livre disponible en sa version numérique, en lecture sur calaméo, et en version pdf à la Bibliothèque Saint Libère)

    Gratitude à Michel, qui nous a rappelé l'existence de cet excellent livre de Dom Chautard (voir un autre extrait mis en ligne le 3 novembre 2014)

    Cene_1a.jpg

  • Méditation - « Qu'as-tu fait de ton frère ? » (Gn 4,9-10)

    « L’Évangile est une loi d'amour, et la vie chrétienne une vie de prière. L'Apôtre nous exhorte à intercéder pour tous. Jamais nous ne ferons avancer le travail de la Grâce dans nos âmes si nous ne sommes pas inquiets du travail de Jésus dans les âmes des autres. Certains se plaignent de ne pas progresser dans leur vie religieuse, de ne jamais remporter de victoire sur leurs passions, sur leur faiblesse de pécheur, sur leur languissant égoïsme. Ils ne sont pas plus avancés aujourd'hui que l'année dernière, et ils se découragent. Ils ne pensent pas que l'âme des autres c'est aussi leur affaire, et le travail de Jésus, et la prière d'intercession. Ainsi restent-ils dans la tiédeur, ne faisant rien pour mériter des grâces plus vives. »

    F.W. Faber (1814-1863), Tout pour Jésus ou Voies faciles de l'Amour divin, Ambroise Bray, 1855.

    children_holding_hands_2a.jpg

    (Crédit photo)

  • Intention de prière du pape pour le mois de juillet

    Les prêtres dans leur mission pastorale :
    « Pour que les prêtres qui souffrent de la fatigue et de la solitude dans leur travail pastoral, soient aidés et consolés par l’amitié du Seigneur et de leurs frères. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Visite du Pape François à Genève ce jeudi 21 juin 2018

    Le Pape François doit quitter Rome à 8h 30 direction Genève où il passera la journée. Après la cérémonie de bienvenue, le Saint-Père sera reçu en privé par le président de la Confédération suisse Alain Berset.

    A 11h15, il est attendu au siège du Conseil œcuménique des Eglises (COE) pour une prière œcuménique, au cours de laquelle il prononcera une homélie. Une cérémonie qui sera suivie d’un déjeuner avec les membres du COE. L’après-midi, à partir de 15h45, le Saint-Père prononcera un discours devant le Conseil, à l’occasion des 70 ans de sa création.

    Le Pape achèvera cette journée à Genève en présidant la Messe avec les catholiques suisses au Palais des expositions et des congrès de la ville. Son départ pour Rome est prévu à 20h locales.

    Programme détaillé de la journée :

    08h30 : Départ en avion de l’aéroport de Rome/Fiumicino

    10h10 : Cérémonie de bienvenue à l’aéroport de Genève
           Retransmission en direct sur KTO (10h10)

           Rencontre privée avec le président de la Confédération helvétique, Alain Berset, dans une salle de l’aéroport.

    11h15 : Prière œcuménique au Conseil œcuménique des Eglises (COE)
           Retransmission en direct sur KTO (11h15)

     Texte intégral en français du discours du Pape François sur le site internet du Vatican.

    12h45 : Déjeuner avec les responsables du COE à l’Institut œcuménique de Bossey

    15h45 : Rencontre œcuménique - Discours du Pape devant le COE
           Retransmission en direct sur KTO (15h45)

    Texte intégral en français du discours du Pape François sur le site internet du Vatican.

    17h30 : Messe avec les catholiques de Suisse au Palais des expositions et des congrès (Palexpo)
           Retransmission en direct sur KTO (17h15)

    Texte intégral en français de l'homélie du Pape François sur le site internet du Vatican.

    19h15 : Prise de congé des évêques et des représentants pontificaux dans le pays

    19h45 : Congé officiel à l’aéroport international de Genève

    20h00 : Départ pour l’aéroport de Rome/Ciampino

    21h40 : Arrivée à l’aéroport de Rome/Ciampino

    Source : Vatican News.

  • Méditation - L'oraison nourriture de l'âme

    « Ce que la nourriture est à l'égard du corps, l'oraison l'est à l'âme ; et comme une personne qui ne prendrait ses repas que de deux, trois, quinze jours l'un, tomberait incontinent en défaillance et se mettrait hors d'état de faire ses fonctions, n'ayant ni force, ni vigueur, de même une âme qui ne vaquera point à l'oraison ou qui ne la fera que rarement, deviendra bientôt toute tiède, languissante, sans force ni vertu, ennuyeuse aux autres et insupportable à elle-même.
    L'oraison est comme l'arrosement de notre âme. Les jardiniers sont soigneux de prendre leur temps pour arroser deux fois par jour leurs plantes durant les chaleurs et les sécheresses de l'été, et ils le font prudemment ; car sans cela, les plantes mourraient. [...] Ainsi la sécheresse venant à donner sur le jardin de notre âme, toutes les plantes y périraient si le soin et l'industrie du jardinier n'y pourvoyait, c'est-à-dire sans l'oraison qui, comme une douce rosée, humecte tous les matins nos âmes par la grâce qu'elle attire sur nous. Sommes-nous fatigués des rencontres et des peines qui arrivent durant le cours de la journée, nous avons encore le soir ce doux rafraîchissement, pour donner vigueur à toutes nos actions. Oh ! que l'âme fera de grands fruits en peu de temps, si elle est soigneuse de se rafraîchir par ce sacré arrosement ! »

    St Vincent de Paul (1581-1660), in "Élévations, Prières et Pensées", J. de Gigord, 1919.

    rosee_rose_1a.jpg

    (Crédit photo)

  • Intention de prière du pape pour le mois de juin

    Les réseaux sociaux :
    « Pour que les réseaux sociaux favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre dans sa différence. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • FÊTE-DIEU

    Hosannah sur les blés ! Voici la Fête-Dieu,
    Et la procession marche sous le ciel bleu.

    Le soleil est encor très haut. Il est trois heures.
    Des draps blancs sont tendus aux portes des demeures.

    Les terres, cette année, ont de si beaux froments
    qu'ils empêchent de voir les hommes par moments,

    Et que les saints patrons brodés sur les bannières
    Ont l'air de cheminer tout seuls dans la lumière.

    Quatre grands paysans, vétérans des labours,
    Soutiennent le dais d'or qui tangue à leurs pas lourds ;

    L'ostensoir que le prêtre appuie à sa poitrine
    Comme un autre soleil vers le soleil chemine.

    Des enfants bruns, vêtus d'écarlate et de blanc,
    D'encensoirs balancés embaument l'air brûlant ;

    D'autres, qui ont les mains encor toutes petites,
    Jettent des roses, des bleuets, des marguerites...

    Et, du même gosier robuste et rocailleux
    Dont ils chantaient, hier, en marchant près des boeufs,

    Des chantres laboureurs disent, sans la comprendre,
    La louange du Sacrement splendide et tendre.

    Voici la Bénédiction !
    Vers les quatre vents de l'espace,
    L'ostensoir dans le soleil trace
    Une croix lente de rayons.

    Autour du reposoir en flammes
    Les fidèles sont prosternés ;
    L'on voit sur les front inclinés
    Passer la lumière des âmes.

    Il règne un silence divin :
    Comme il n'est pas de langue humaine
    Qui ne soit, à cette heure, vaine,
    Les voix cessent, le chant s'éteint.

    Même, dans le clocher rustique,
    Les cloches, avec tremblements
    Retiennent les beaux battements
    De leur coeur ivre de cantiques.

    Mais un souffle puissant et doux
    Se lève au large, et sur la foule
    Des épis frémissants, déroule
    La rumeur d'un léger remous.

    Seuls, les blés, enfants de lumière,
    Les blés très purs, les blés très saints,
    Au Dieu qui s'est fait notre pain
    Osent adresser leur prière ! »

    Louis Mercier, L’Église des blés, Calmann-Lévy,
    in "Louange de l'Hostie - Anthologie de poèmes modernes en l'honneur du Très Saint Sacrement",
    Préface de Charles Grolleau, Coll. "Ars et Fides", Librairie Bloud et Gay, Paris, 1929.

    procession-corpus-christi.jpg