Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vatican

  • Un nouveau nom de domaine internet voulu par le Saint-Siège

    DotCatholic (.catholic en anglais) : c’est le nom du nouveau nom de domaine internet voulu par la Secrétairerie d’État du Saint-Siège. Seuls les organismes, institutions, communautés, dicastères romains, diocèses, ordres religieux, associations, universités, ONG, hôpitaux et autres entités liées à l’Église catholique pourront choisir ce domaine. Cela permettra de partager les enseignements, le message et les valeurs de l’Église catholique avec la plus vaste communauté globale du Cyberespace. D’autres situations similaires existent déjà sur la toile. Par exemple l’extension .museum est dédiée aux sites de musée.

    Ce nom de domaine international, le Saint-Siège l’avait déjà déposé fin 2013 pour donner une meilleure visibilité à l’Église sur la toile et pour octroyer comme un sceau de fiabilité à ceux qui le déclineront. Une garantie offerte surtout à l’internaute qui pourra être sûr, ainsi, de tomber sur un site catholique, un genre de label, une présence cohérente et organisée. Le Vatican dispose déjà du .va, comme le .fr pour la France. Mais cette extension est liée à un territoire ou un État et son utilisation est donc très restreinte. Un bureau spécial a été institué pour administrer le nouveau domaine. Composé essentiellement d’anciens informaticiens de Radio Vatican, il sera placé sous l’autorité du Secrétariat pour la communication.

    Source : Radio Vatican (OB-RF).

  • Programme du Pape François en mars et avril 2016

    MARS

    Vendredi 4 : Cérémonie pénitentielle, Basilique vaticane à 17h00.

    Dimanche 6 / vendredi 11 : Exercices spirituels de la Curie Romaine à Ariccia.

    Mardi 15 : Consistoire pour certaines causes de canonisation.

    Dimanche 20 : Messe des Rameaux, à 9h30 Place Saint-Pierre.

    Jeudi 24 : Messe chrismale, Basilique vaticane à 9h30.

    Vendredi 25 : Liturgie de la Passion, Basilique vaticane à 17h00. Via Crucis au Colisée à 21h15.

    Samedi 26 : Veillée pascale, Basilique vaticane à 20h30.

    Dimanche 27 : Messe de Pâques, Place Saint-Pierre à 10h00. Bénédiction Urbi et Orbi du balcon central à midi.

    AVRIL

    Samedi 2 : Veillée de prière pour les fidèles de la divine Miséricorde, Place Saint-Pierre à 18h00.

    Dimanche 3 : Messe jubilaire pour les fidèles de la divine Miséricorde, Place Saint-Pierre à 10h30.

  • Visite au Pape François de Sa Sainteté Abuna Matthias I, Patriarche de l'Eglise Orthodoxe Tewahedo d'Ethiopie

    Le Pape a reçu ce lundi matin le Patriarche de l’Église orthodoxe éthiopienne, Abune Mathias, qui avait été élu primat de cette Église le 28 février 2013, le jour même de la démission de Benoît XVI.

    L’Église Catholique et l’Église Orthodoxe d’Éthiopie entretiennent des relations régulières depuis plusieurs années, comme l’a rappelé le Patriarche Abune Mathias. Le Pape François a d’ailleurs évoqué les deux visites déjà effectuées par l’ancien primat orthodoxe d’Éthiopie, Abune Paulos, auprès de Jean-Paul II, en 1993, et de Benoît XVI en 2009.

    Le Pape a rappelé que l'Eglise orthodoxe éthiopienne a été dès le début une Eglise de martyrs. Encore aujourd'hui elle est le témoin "d'une violence dévastatrice contre les chrétiens et les autres minorités du Moyen-Orient et de certaines régions d'Afrique. Nous ne pouvons qu'en appeler à nouveau à ceux qui ont entre leurs mains le destin politique et économique du monde, afin de promouvoir une coexistence pacifique fondée sur le respect mutuel et la réconciliation, le pardon et la solidarité".

    Il a également évoqué les grands efforts déployés par l'Ethiopie pour améliorer les conditions de vie de la population et construire une société plus juste, fondée sur la primauté du droit et le respect du rôle des femmes. Et insisté sur l'existence de multiples domaines de collaboration entre les Eglises pour le bien commun et la sauvegarde de la création. Il ne fait pas de doute que l'Eglise catholique et l'Eglise orthodoxe d'Ethiopie ont la volonté de travailler ensemble : "Mon espoir est que notre rencontre marque une nouvelle étape de l'amitié fraternelle entre nos Eglises. Nous sommes conscients que l'histoire a laissé un poids de malentendus douloureux et de lméfiance, donc nous demandons pardon à Dieu".

    Prions les uns pour les autres, a conclu le Pape en invoquant la protection des martyrs et des saints, ainsi que la prière des fidèles des deux confessions. "Que l'Esprit Saint continue à nous éclairer et à nous guider vers l'harmonie et la paix. Qu'il nous encourage en vue du jour où nous serons unis autour de l'autel du sacrifice du Christ, dans la plénitude de la communion eucharistique".

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 29.2.16).

    Commentaire de Cyprien Viet à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral original du discours en anglais en Salle de Presse du Saint-Siège.

  • Deuxième méditation de Carême du Père Cantalamessa

    prédication,méditation,carême,vatican,raniero cantalamessa,prédicateur,maison pontificale

    Voici une traduction complète de la deuxième prédication de Carême du Père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale, qui s'est exprimé devant le Pape François et les membres de la Curie romaine, réunis ce vendredi matin, 26 février 2016, à la chapelle Redemptoris Mater.

    Suite ci-dessous.

    Lire la suite

  • Rencontre avec le personnel du Saint-Siège et de l'État de la Cité du Vatican pour l'échange des vœux de Noël

    Le Pape François a reçu ce matin le personnel du Vatican (Curie et État) pour les vœux de Noël. Tout d'abord, a-t-il dit, "je voudrais vous remercier pour votre travail, pour l'effort que vous mettez à bien l'accomplir, même quand il n'y a aucune reconnaissance. Je tiens à remercier en particulier ceux d'entre vous qui pendant tant d'années font le même type de travail, un travail souvent caché... Certes c'est tout simplement faire son devoir... Mais parfois nous avons besoin d'un encouragement... Merci ! Allons de l'avant, dans les différents domaines d'activité, travaillons ensemble, avec patience, en essayant de s'entraider... Je tiens également à vous demander pardon pour les scandales qui se sont produits au Vatican. Mais je souhaite que, surtout en ces jours, nous prions tous pour les personnes impliquées, parce que ceux qui ont fait le mal doivent se repentir et retrouver le droit chemin".

    "Il y a une autre chose que je veux vous dire, peut-être plus importante : Prenez soin de votre famille, de vos enfants... Le mariage est comme une plante, non comme une armoire placard dans la chambre, dans laquelle on fait la poussière de temps en temps. C'est une réalité vivante qui doit être soignée chaque jour : Comment va-t-il, a-t-il besoin d'eau, et ainsi de suite. La vie de couple ne doit jamais être tenu pour acquise, à aucun stade de la vie de famille. Le cadeau le plus précieux sont les enfants, qui ne sont pas des choses, mais l'objet de l'amour de leurs parents. Et en plus de l'amour des parents envers leurs enfants, il doit y avoir l'amour réciproque des parents de l'autre, qui...fait tant de bien à la vie conjugale comme aux enfants. Donc, tout d'abord cultiver la « plante » du mariage, que vous êtes marié, et en même temps prendre soin de la relation avec vos enfants, même ici, se concentrant davantage sur la relation humaine que sur les choses. Nous comptons sur la miséricorde, dans les relations quotidiennes avec autrui, entre mari et femme, entre parents et enfants, frères et sœurs, sans oublier les grands-parents. Le Jubilé doit aussi être vécu dans l'église domestique, pas seulement dans les grands événements ! En effet, Dieu aime ceux qui pratiquent la miséricorde dans les circonstances ordinaires.... Faîtes l'expérience de la joie de la miséricorde à partir de votre famille. Transmettez mes salutations et mes meilleurs vœux à vos proches, aux personnes âgées et aux malades".

    Après avoir renouvelé ses excuses pour les récents scandales dévoilés, il a demandé de continuer à prier pour lui.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 21.12.15).

    Texte intégral traduit en français sur Zenit.org.

  • Vatican - Statistiques de l'Eglise catholique 2015

    A l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, cette année Dimanche 18 octobre, l’Agence Fides présente comme d’habitude un certain nombre de statistiques choisies de manière à offrir un panorama de l’Eglise dans le monde. Les tableaux sont extraits du dernier Annuaire statistique de l’Eglise (mis à jour au 31 décembre 2013) et concernent les membres de l’Eglise, ses structures pastorales, les activités dans le domaine sanitaire, de l’assistance et de l’éducation. Entre parenthèses est indiquée la variation, augmentation (+) ou diminution (-), par rapport à l’année précédente, selon la comparaison effectuée par l’Agence Fides.

    Lire la suite

  • Paroisse vaticane de Ste Anne : Aide à des réfugiés

    L'Aumônerie apostolique informe que, depuis quelques jours, la paroisse vaticane de Ste Anne accueille une famille de réfugiés syriens (couple avec deux enfants). Provenant de Damas, elle est entrée en Italie le jour où le Saint-Père a encouragé les paroisses, communautés et maisons religieuses à accueillir des réfugiés. De confession melkite (Eglise catholique orientale), la famille est logée dans un appartement proche du Vatican. Une démarche a aussitôt été entreprise pour que soit accordé le statut de réfugiés aux membres de ce groupe familial. Ne pouvant exercer d'activité rémunérée durant les premiers six mois de séjour, la famille sera à charge de la communauté paroissiale. Il est demandé à la presse de respecter leur vie privée dans cette phase transitoire. Pour le moment, on ne dispose pas d'éléments suffisants quant à l'accueil d'une autre famille par la paroisse de la Basilique vaticane. Par ailleurs, l'Aumônerie a procédé au règlement des frais relatifs au premier permis de séjour (50.000 euro en 2014) de réfugiés pris en charge à Rome par le Centre Astalli des jésuites, mais aussi à la fourniture de biens de première nécessité et de médicaments aux divers Centres d'accueil de la capitale. En outre, depuis quelques jours, un camion médicalisé est en service au profit des réfugiés de toutes catégories qui se trouvent dans la périphérie romaine. Le service d'assistance est assuré par des volontaires du personnel vatican (médecins, infirmiers, Gardes suisses), du personnel de l'Université Tor Vergata et de l'Institut de médecine solidaire.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 18.9.15).

  • W.-A. Mozart : Concerto pour violon No.3 en sol majeur, K 216

    Stuttgart Radio Symphony Orchestra - Dir. Gustavo Dudamel
    Hilary Hahn, violon

    (Enregistré en la Salle Paul VI du Vatican le 16 avril 2007)

  • Lettre apostolique en forme de « Motu proprio » du Pape François pour la création du Secrétariat pour la Communication

    Le contexte actuel de communication, caractérisé par la présence et le développement des médias numériques, par les facteurs de convergence et de l'interactivité, nécessite une refonte du système d'information du Saint-Siège et amène à une réorganisation... agissant résolument en vue d'une intégration et d'une gestion unitaire... Toutes les organismes sont donc réunis dans un nouveau Dicastère de la Curie romaine, appelé le Secrétariat pour la Communication. Ainsi, le système de communication du Saint-Siège sera toujours mieux à même de répondre aux besoins de la mission de l'Église.

    Les organismes concernés par ce regroupement sont les suivants : le Conseil pontifical pour les communications sociales, la Salle de Presse du Saint-Siège ; le site internet du Vatican ; Radio Vatican ; le Centre de Télévision du Vatican (CTV) ; l'Osservatore Romano ; la Typographie vaticane ; le service Photographique ; la Librairie Editrice du Vatican (LEV). Chacun de ces organismes poursuivra son travail en tenant en compte dorénavant des indications données par le Secrétariat.

    Ces organismes, à partir de la date de publication de ce Motu Proprio, doivent continuer leurs activités, conformément, toutefois, avec les indications données par le Secrétariat pour la communication.

    Mgr Dario Edoardo Viganò, actuel directeur du CTV, sera le Préfet du nouveau Secrétariat. Mgr Lucio Adrian Ruiz, chef du Bureau du service internet du Vatican en sera le Secrétaire. Paolo Nusiner, le directeur général de l’Avvenire, en sera le Directeur général. Giacomo Ghisani, chef du bureau des relations internationales et des affaires légales de Radio Vatican en sera le Vice-Directeur général.

    Le nouveau Dicastère, en accord avec le Secrétaire d'Etat, s'occupera du site officiel du Saint-Siège : www.vatican.va et le service Twitter du Souverain Pontife : pontifex

    Le Secrétariat pour la communication débutera ses fonctions le 29 Juin 2015, avec pour siège temporaire Palazzo Pio, Piazza Pia, 3, 00120 Cité du Vatican.

    Texte intégral du Motu Proprio (italien) : Salle de Presse du Saint-Siège (nominations).

  • Le président Mahmoud Abbas reçu par le Pape François au Vatican

    mahmoud-abbas_pape-francois_500.jpg

    Le Pape François a reçu en audience samedi matin au Vatican Mahmoud Abbas, le président palestinien, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d'Etat, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les rapports avec les Etats. Des entretiens qui ont eu lieu à la veille de la canonisation des deux premières saintes palestiniennes de l’histoire contemporaine et trois jours après la fin des travaux de la Commission bilatérale entre le Saint-Siège et l’Etat de Palestine.

    Lors de ces entretiens qualifiés de « cordiaux », le Pape et Mahmoud Abbas, ont exprimé leur « grande satisfaction » suite à un point d’entente qui a été trouvé cette semaine sur le texte de l’Accord fondamental signé en février 2000 entre l’Etat de Palestine et le Saint-Siège, « concernant certains aspects essentiels à la vie et à l’activité de l’Eglise catholique en Palestine ». Ce texte devrait être signé dans « un futur proche » peut-on lire dans un communiqué de la Salle de presse du Saint-Siège.

    Le Saint-Père et le président palestinien ont également évoqué le processus de paix avec Israël, souhaitant que « les négociations directes entre les parties pour trouver une solution juste et durable au conflit puissent reprendre ». Ils ont de nouveau exprimé le souhait qu’avec le soutien de la Communauté internationale, « Israéliens et Palestiniens prennent avec détermination des décisions courageuses en faveur de la paix ». En ce qui concerne les conflits qui affligent le Moyen-Orient, les deux parties, en réaffirmant l’importance du combat contre le terrorisme, ont souligné la nécessité du dialogue inter-religieux.

    Le président palestinien a également remercié le Pape pour la canonisation des deux saintes palestiniennes. Mahmoud Abbas prendra part ce dimanche à la messe de canonisation de Marie de Jésus Crucifié, Mariam Baouardy, née en Galilée en 1846, grande mystique qui fonda le Carmel de Bethléem et de Marie-Alphonsine Ghattas, née à Jérusalem en 1843, et qui fut la fondatrice de la Congrégation des Sœurs du Rosaire, à la demande même de la Vierge Marie, qui lui apparut à plusieurs reprises. Dans un communiqué, le président Abbas a exprimé sa gratitude vis-à-vis « de nos frères chrétiens palestiniens pour leur fermeté et la contribution efficace qu’ils fournissent en vue de construire la nation palestinienne ».

    Mahmoud Abbas demande aux chrétiens de « rester » avec eux, de « profiter des droits de pleine citoyenneté » et d’affronter avec eux « les difficultés de la vie jusqu’à ce qu’ils accèdent à la liberté, la souveraineté et la dignité humaine ». « A travers la vérité et la justice, nous pouvons décider de notre destin, et avec les prières des croyants sincères et des fidèles tous nos efforts se verront réalisés », a affirmé le chef de l’Etat palestinien. Evoquant les futures saintes, « filles de notre peuple », il a affirmé que la Palestine n’était pas « une terre de guerre, mais plutôt une terre de sainteté et de vertu comme le souhaite Dieu ».

    Source : Radio Vatican.

    Résumé du Communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège :

    Le Saint-Père a reçu ce matin le Président palestinien M.Mahmoud Selman Abbas, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d'Etat, assisté de Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les rapports avec les états: Les parties se sont réjouies d'être parvenues à s'entendre sur le contenu de l'Accord global bientôt signé, qui réglera le statut et l'activité de l'Eglise catholique dans les territoires palestiniens. Il a ensuite été question du processus de paix israélo-palestinien, dont on espère le redémarrage en vue de trouver une solution juste et durable au conflit. Puissent, avec l'appui de la Communauté internationale, israéliens et palestiniens prendre ensemble des décisions déterminantes pour l'établissement de la paix. Pour ce qui est des conflits qui affligent le moyen Orient, les parties ont réaffirmé la priorité de la lutte anti-terroriste et l'importance du dialogue inter-religieux. Le Saint-Père a remercié le Président qui assistera demain à la canonisation de deux religieuses palestiniennes.

    Source : Salle de Presse du Saint-Siège (Texte original en italien).

  • Le Vatican au service des sans-abri

    Comme annoncé, trois douches et un local de toilettes ont été aménagés à droite de la colonnade de St Pierre par les services techniques du Gouvernorat du Vatican. A partir d'aujourd'hui les sans-abri qui fréquentent les environs de la place St Pierre pourront utiliser ces locaux, gérés par l'UNITALSI de Rome, chaque jours sauf pendant les audiences générales et les autres cérémonies sur la place. Ils pourront bénéficier d'un service de coiffeur le lundi de 9 à 15 h, grâce à des prestations bénévoles de la profession. A chacune de leurs visites, les utilisateurs recevront un Kit de toilette, offert par des sociétés ou des bienfaiteurs privés. Lorsque ce sera nécessaire, c'est l'Aumônerie apostolique qui pourvoira aux acquisitions supplémentaires. L'accueil et l'assistance seront assurées par des volontaires, par des religieuses (sœurs de la Charité, sœurs albertines, sœurs vincentines). L'Aumônier du Pape tient à remercier les paroisses ayant pris part au projet et tous ceux qui ont à cœur le service des plus démunis.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 6.2.15).

  • Attentat Charlie Hebdo - Condamnation et condoléances du Pape François

    Le P. Federico Lombardi a réagi à l'attentat ayant ensanglanté Paris en diffusant la note suivante :

    "Le Saint-Père exprime la plus ferme condamnation de l'horrible attentat ayant frappé ce matin la ville de Paris, qui a fait de nombreuses victimes, semant la mort et jetant dans la consternation la société française toute entière, scandalisant profondément toutes les personnes aimant la paix, et ce bien au-delà des frontières françaises. Le Pape François s'unit dans la prière aux souffrances des blessés et des familles des défunts, exhortant tout le monde à s'opposer par tous les moyens à la diffusion de la haine et de toute forme de la violence physique et morale qui détruit la vie humaine, viole la dignité des personnes, mine radicalement le bien fondamental de la coexistence pacifique entre personnes et peuples, malgré les différences de nationalité, de religion et de culture. Quelles que puisse être la motivation, la violence homicide est abominable, jamais justifiable. La vie et la dignité de tous doivent être garanties et défendues avec décision, toute instigation à la haine refusée, le respect de l'autre cultivé. Le Pape exprime sa proximité, sa solidarité spirituelle et son soutien à tous ceux qui, selon leurs responsabilités variées, continueront à s'engager avec constance en faveur de la paix, de la justice et du droit, afin de guérir en profondeur les sources et les causes de la haine en ce moment douloureux et dramatique, en France comme les parties du monde marquées par des tensions et des violences".

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 8.1.15).

     

    Les condoléances du Saint-Père pour les victimes de l'attentat à Paris

    Voici le télégramme de condoléances pour les victimes de l'attaque qui a eu lieu à Paris au siège de l'hebdomadaire "Charlie Hebdo", que le secrétaire d'État Card. Pietro Parolin a envoyé à l'archevêque de Paris, le Cardinal André Vingt-Trois au nom du Saint-Père :

    Son Éminence le Cardinal André Vingt-Trois
    Archevêque de Paris
    PARIS

    Apprenant le terrible attentat survenu à Paris au siège de « Charlie Hebdo », faisant plusieurs victimes, Sa Sainteté le Pape François s’associe par la prière à la peine des familles endeuillées et à la tristesse de tous les Français. Il confie les victimes à Dieu, plein de miséricorde, le priant de les accueillir dans sa lumière. Il exprime sa profonde sympathie aux personnes blessées et à leurs familles, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation dans leur épreuve. Le Saint-Père condamne une nouvelle fois la violence qui génère tant de souffrances, et demandant à Dieu de faire le don de la paix, il invoque sur les familles éprouvées et sur les Français le bienfait des Bénédictions divines.

    Cardinal Pietro Parolin
    Secrétaire d’État de Sa Sainteté

    [Texte original: Français]

    Source : Bulletin de la Salle de Presse du Saint-Siège [00027-03.02].

  • Attentat Charlie Hebdo - Réactions du Vatican et en Belgique

    En milieu d'après-midi, Tommy Scholtès, le responsable de presse et de communication de la Conférence épiscopale belge, a réagi sur son compte personnel de Facebook :

    "Qui d'entre nous ne plaide pas pour la démocratie ? Qui ne se sent profondément blessé par les événements parisiens ? Qui ne plaide pas pour le dialogue entre les peuples, et pour la liberté de la presse ?
    Qui osera évaluer les types de relations que les pays d'occident entretiennent depuis quelques années avec les pays à grande majorité musulmane ? Et les évolutions politiques qui s'en suivent. Ne faut-il pas arriver à un grand examen de conscience et à une évaluation... Jusqu'à nouvel ordre , nos pays sont des terres d'accueil pour des milliers de réfugiés, et c'est bien, mais comment se fait l'intégration dans nos cultures et s'établit le dialogue avec ces communautés d'origine étrangère ? Les extrêmes sont toujours excessifs, et la violence ne peut être acceptée. Indignons-nous, comme disait Hessler, mais avec examen de conscience. Soyons tolérants et accueillants et solidaires devant la misère extrême de réfugiés, en particulier des Chrétiens d'Orient obligés de fuir ou de se réinstaller solidement dans leur pays. Mais si le respect des peuples est menacé, de quelque religion qu'ils soient, les instances nationales et supra-nationales doivent prendre des initiatives fermes. En même temps, je crains que les provocations, intellectuelles, littéraires ou de conférenciers ne sont pas le vrai chemin de la paix et du dialogue. Il y a des limites à la liberté d'expression même si je me battrai pour que chacun ait accès à la parole, et j'ajouterai "dans le respect de l'autre". "Plus il y a de tensions, plus il faut dialoguer", comme disait récemment le cardinal Tauran. Il en va de notre vivre ensemble.
    Aujourd'hui, nous sommes indignés et en colère. Essayons aussi de trouver un moment pour le recueillement pour ces personnes blessées et tuées. Ce sont des conjoints, des parents, des enfants... quelle tristesse."

    Réaction du Vatican

    Le Vatican, par son porte-parole, le vice-directeur de la Salle de Presse, le Père Cirio Benedettini, s'est également indigné en exprimant son exécration face à cette action "doublement condamnable, parce qu’il s’agit d’une attaque terroriste et contre la liberté d’expression."

    Source : InfoCatho.be
    .

  • Les voeux du Pape aux employés du Saint-Siège et de l'État de la Cité du Vatican

    Pour la première fois un Pape reçoit tous les employés du Vatican

    Le Saint-Père a reçu ce matin les employés du Saint-Siège qu'il a chaleureusement remercié pour leur travail. Il a consacré un mot spécial aux italiens car "au cours de toute l'histoire de l’Église et de la Curie romaine ils ont toujours travaillé avec âme généreuse et fidèle, en mettant au service du Saint-Siège et du Successeur de Pierre, leur diligence et leur dévotion filiale, soutenant les grands saints, papes, martyrs, missionnaires et artistes qu'aucune ombre ne pourra jamais ternir." Le Saint-Père n'a pas oublié les employés des autres pays "qui travaillent généreusement loin de leur patrie et de leurs familles, et qui représentent pour la Curie le visage de la catholicité et de l’Église".

    Lire la suite

  • Le sapin est arrivé place Saint-Pierre au Vatican

    Ce matin est arrivé Place Saint-Pierre un sapin de Noël de 25 m (à double tronc) de haut offert par la Région Calabre. Après avoir été décoré, il sera illuminé le 19 décembre en fin d’après-midi, en même temps que la crèche, dont le thème est cette année l'opéra. Offert par la fondation Arena di Verona, ses 25 personnages sont inspirés du monde lyrique.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 4.12.14).

  • Conférence de Presse de présentation du CD "Habemus Papam", édité par Deutsche Grammophon

    A 11h30 ce jeudi matin, Salle Jean-Paul II au Bureau de Presse du Saint-Siège, s'est tenue la conférence de presse de présentation du CD "Habemus Papam", édité par Deutsche Grammophon, qui réunit la musique de toutes les célébrations du Conclave de 2013, réalisée par le Chœur Pontifical de la Chapelle Sixtine dirigé par le Maestro Massimo Palombella S.D.B.

    Conférence de Presse,présentation,CD,Habemus Papam,Deutsche Grammophon,choeur,chapelle sixtine,Vatican

    Intervention de Mgr Massimo Palombella, S.D.B. :

    « Au mois de Juillet 2014 un contrat exclusif de représentation a été conclu par le label Deutsche Grammophon et le Chœur Pontifical de la Chapelle Sixtine. Cet accord, signé par les deux parties en Septembre 2014, prévoit deux formes de production : d'abord, une série de "grands événements ecclésiaux", inaugurée par le double CD "Habemus Papam", avec la musique des célébrations présidées par le Pape François enregistré en direct par Radio Vatican, et d'autre part, une série d'enregistrements en studio par le Chœur Pontifical de la Chapelle Sixtine de leur répertoire caractéristique, la musique qui a été composée tout au long de l'histoire pour les célébrations papales. Les enregistrements seront principalement effectués dans la Sala Assunta de Radio Vatican, située dans les jardins du Vatican, mais cela n'exclut pas la possibilité d'enregistrer le Chœur à la Chapelle Sixtine pour des raisons de pertinence esthétique.

    Les deux CD musicaux, "Habemus Papam" - en vente en Italie à partir du 11 Novembre et dans le reste du monde à partir du 28 Novembre - contiennent, avec une présentation du Maestro Roberto Gabbiani, toute la musique jouée pendant les Célébrations du Conclave en 2013 (Messe pour l'élection du Pontife romain à la Basilique Saint-Pierre, entrée en Conclave, Messe avec les Cardinaux Electeurs à la Chapelle Sixtine et Messe pour le début du ministère pétrinien sur la place Saint-Pierre), avec l'annonce du "Habemus Papam" et la première adresse du Pape François de la Loggia des Bénédictions. Cette publication est présentée comme la première documentation historique de la musique d'un Conclave. Ce sont tous des enregistrements en direct, avec les qualités et les limites que cela implique. En effet, on perçoit la fraîcheur de l '"authenticité" avec le bruit de fond, les toux, les clics d'appareils photos et même un hélicoptère tournant au-dessus de la Place Saint-Pierre lors de la Messe du début du ministère pétrinien (pendant l'Hymne de Communion).

    Le Chœur Pontifical est la plus ancienne institution chorale dans le monde et est composé de 20 chanteurs adultes permanents et environ 30 choristes enfants (issus d'une école privée associée, avec des classes allant de la quatrième à la huitième année). Le Chœur se produit normalement aux Célébrations présidé par le Pape, offrant avant tout un service ecclésial. Son activité de concert est donc dirigée exclusivement vers l'évangélisation et à la promotion, à travers des sources communes, du dialogue œcuménique. À cette fin, en la solennité des Sts Pierre et Paul, la Chœur a chanté aux côtés de la chorale anglicane de Westminster, en 2013 avec le Leipzig Thomanerchor, et en 2014, avec le Chœur Orthodoxe du Patriarcat de Moscou. En Septembre 2014, le Chœur a fait une visite historique en Chine, effectuée à Hong Kong, Macao et Taipei. Le Chœur Pontifical de la Chapelle Sixtine est installé via del Monte della Farina, 64, à Rome, où il répète tous les jours (www.cappellamusicalepontificia.va).

    Pour le Chœur Pontifical de la Chapelle Sixtine, l'accord avec le prestigieux label allemand Deutsche Grammophon est une réponse concrète à son mandat, qui exige d'une part de sauvegarder le riche patrimoine musical de l'Église, et de l'autre, en particulier dans le domaine liturgique, à participer à un dialogue fructueux avec la modernité. Ce processus nécessite un haut niveau de professionnalisme, exprimé dans l'étude, la recherche, les répétitions quotidiennes, l'engagement culturel et le dialogue avec les institutions chorales prestigieuses à travers le monde, dans un échange permanent avec l'institution musicale académique du Saint-Siège, l'Institut Pontifical de Musique Sacrée. »

    Traduction française © Chemin d'Amour vers le Père.

    Lire la suite

  • Congrès sur le projet pastoral de "Evangelii Gaudium"

    Au Vatican du 18 au 20 septembre, se déroulera sous les auspices du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation un Congrès international consacré au Projet pastoral de Evangelii Gaudium.

    Y prendront part 2.000 agents pastoraux (60 pays), dont une trentaine d'évêques, dans le but d'approfondir le contenu pastoral et évangélisateur de cette exhortation apostolique que le Saint-Père a indiqué comme document programmatique de son pontificat.

    Les participants seront reçus par le Pape vendredi après-midi.

    Pour les détails, voir le site www.novaevangelizatio.va (en anglais ici)

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 17.9.14).

  • Le Pape invite les évêques congolais à consolider la famille, première route de la paix

    Cardinal_Monsengwo_Pasinya.jpg

    Le Pape a reçu ce matin les membres de la Conférence épiscopale de la République Démocratique du Congo, à la conclusion de leur visite Ad Limina, auxquels il a remis un discours, centré sur le respect de la personne : L’Église de votre pays, écrit-il, "dont certains diocèses ont récemment célébré le premier centenaire de leur évangélisation, est une jeune Église. Mais elle est aussi une Église de jeunes. Les enfants et les adolescents, en particulier, ont besoin de la force de Dieu pour résister aux multiples tentations issues de la précarité de leur vie, de l’impossibilité de poursuivre des études ou de trouver du travail. Je suis sensible à leur situation difficile, et je sais que vous partagez leurs peines, leurs joies et leurs espoirs. Je pense particulièrement avec effroi à ces enfants et à ces jeunes, enrôlés de force dans des milices et contraints de tuer leurs propres compatriotes ! Je vous encourage donc à approfondir la pastorale des jeunes. En leur offrant toute l’aide possible, surtout à travers la création d’espaces de formation humaine, spirituelle et professionnelle, vous pouvez leur révéler leur vocation profonde qui les prédispose à rencontrer le Seigneur. Le moyen le plus efficace pour vaincre la violence, l’inégalité ainsi que les divisions ethniques, consiste à doter les jeunes d’un esprit critique et à leur proposer un parcours de maturation dans les valeurs évangéliques. Il faudrait aussi renforcer la pastorale dans les universités ainsi que dans les écoles catholiques et publiques, en conjuguant la tâche éducative avec l’annonce explicite de l’Évangile". Soyez "dans vos diocèses des apôtres de la jeunesse".

    Dans le même esprit, lit-on ensuite, "face à la désagrégation familiale, provoquée, en particulier, par la guerre et la pauvreté, il est indispensable de valoriser et d’encourager toutes les initiatives destinées à consolider la famille, source de toute fraternité, fondement et première route de la paix. La fidélité à l’Evangile implique aussi que l’Eglise participe à la construction de la cité. L’une des contributions les plus précieuses que l’Église locale peut apporter à votre pays, consiste à aider les personnes à redécouvrir la pertinence de la foi dans la vie quotidienne et la nécessité de promouvoir le bien commun. De même, les responsables de la nation, en étant éclairés par les pasteurs, et dans le respect des compétences, peuvent aussi être soutenus pour intégrer l’enseignement chrétien dans leur vie personnelle et dans l’exercice de leur fonction au service de l’état et de la société. En ce sens, le magistère de l’Église, en particulier l’encyclique Caritas in Veritate, l’exhortation apostolique post-synodale Africae Munus ainsi que la récente exhortation Evangelii Gaudium, constituent une aide précieuse". Je vous invite donc, conclut le Saint-Père à l'attention de ses hôtes, "à œuvrer sans relâche à l’instauration d’une paix durable et juste, par une pastorale du dialogue et de la réconciliation entre les divers secteurs de la société, en soutenant le processus de désarmement, et en promouvant une efficace collaboration avec les autres confessions religieuses. Alors que votre pays va connaître des rendez-vous politiques importants pour son avenir, il est nécessaire que l’Église apporte sa contribution, tout en évitant de se substituer aux institutions politiques et aux réalités temporelles qui conservent leur autonomie. En particulier, les pasteurs doivent se garder de prendre la place qui revient de plein droit aux fidèles laïcs, qui ont justement pour mission de témoigner du Christ et de l’Évangile en politique et dans tous les autres domaines de leurs activités... Beaucoup attendent de vous vigilance et sollicitude dans la défense des valeurs spirituelles et sociales". C'est pourquoi "vous êtes appelés à proposer des orientations et des solutions pour la promotion d’une société fondée sur le respect de la dignité de la personne humaine. A ce sujet, l’attention aux pauvres et aux nécessiteux tels que les personnes âgées, les malades ou les personnes souffrant de handicap, devrait constituer l’objet d’une pastorale adéquate, sans cesse réexaminée. En effet, l’Église est appelée à se préoccuper du bien de ces personnes et à attirer l’attention de la société et des autorités publiques sur leur situation. Je salue et j’encourage l’œuvre de tous les missionnaires, des prêtres, des religieux et religieuses, et des autres agents pastoraux qui se dévouent au service des blessés de la vie, des victimes de la violence, surtout dans les régions les plus isolées et reculées du pays. En évoquant ce thème, j’ai une pensée spéciale pour les réfugiés internes et ceux, nombreux, qui proviennent des pays voisins... Soyez des hommes d’espérance pour votre peuple !".

    Le Message du Pape se conclut sur l’invitation à la persévérance à la suite de la « bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta et du bienheureux Isidore Bakanuja ! »

    Sources : Radio Vatican et Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 12.9.14).


    Discours du Pape François aux évêques de la Conférence épiscopale de la République Démocratique du Congo en visite ad Limina apostolorum.

    Texte intégral sur le site internet du Vatican.

  • 1er jour du voyage du Pape François en Corée - A suivre sur ce blog au jour le jour

    Comme lors de tous les déplacements du Saint-Père, vous trouverez chaque jour sur ce blog les textes essentiels transmis par l'Agence de Presse du Vatican (homélies, discours...), ainsi que les vidéos enregistrées par KTO, dès leur mise à disposition par ces médias.

  • Pour le Vatican, une intervention militaire est « nécessaire » en Irak

    Mgr_Tomasi.jpg

    Habituellement, le Vatican est plutôt opposé au recours à la force armée dans la résolution de conflits. Mais ce que vivent en ce moment les minorités religieuses d’Irak est tellement révoltant qu’une intervention militaire lui paraît de plus en plus difficile à éviter.

    « Il faut intervenir maintenant, avant qu’il ne soit trop tard », a déclaré Mgr Silvano Tomasi (photo), observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations-Unies, le 9 août dernier. « Peut-être que l’action militaire est nécessaire en ce moment pour arrêter l’avancée des djihadistes », a-t-il ajouté, alors que les Américains avaient commencé à larguer de l’aide humanitaire dans le nord du pays et à frapper de façon ciblée les positions de l’État islamique (EI).

    Mgr Tomasi a également estimé urgent de faire en sorte que ceux qui fournissent des armes et de l’argent aux fondamentalistes, les pays qui les appuient tacitement, soient découverts et cessent ce type de soutien, qui ne fait finalement de bien ni aux chrétiens, ni aux musulmans. A ce sujet, le représentant du Saint-Siège salut les musulmans qui se sont exprimé « avec des mots plus forts pour condamner cette persécution de chrétiens innocents et pour défendre leurs droits ».

    Une condamnation plus ferme de la part des musulmans

    Pour les patriarches des Églises orientales catholiques et orthodoxes, cela reste toutefois insuffisant. Réunis au Liban le 7 août dernier, une dizaine d’entre eux ont lancé un appel urgent dans lequel ils exhortent « tous les Parlements du monde arabe et islamique » à édicter des lois et des fatwas qui sanctionnent toute forme d’exclusion et de discrimination à l’égard des minorités religieuses. Les patriarches demandent aussi l’intervention des Nations-Unies, mais sans réclamer directement un déploiement de forces internationales, même si celui-ci est suggéré par la demande exprimée au Conseil de sécurité d’adopter une résolution claire ordonnant la restitution des maisons et des biens spoliés « par tous les moyens possibles ».

    « Il faut employer la force »

    Mgr Dominique Lebrun, à Erbil depuis le 9 août, pense également qu’il sera difficile d’éviter le recours à la force. « On a en face de nous des terroristes qui sont sans foi ni loi et, en même temps, qui peuvent être arrêtés », a expliqué l’évêque de Saint-Etienne (France) dans un entretien téléphonique avec l’AFP. « Il faut que la communauté internationale, qui a l’air unanime, détermine qui aide ces gens-là. Il y a une action diplomatique à avoir, une action humanitaire et aussi une action, je suis désolé de le dire en tant qu’évêque, militaire. Il faut employer la force, comme les Américains ont commencé à le faire, mais avec une analyse précise de la situation… Il faut que ce soi-disant État, cette soi-disant armée soit arrêtée. »

    Président du Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE), le cardinal Peter Erdö a également lancé un appel à la communauté internationale afin qu’elle fasse davantage pour arrêter cette tragédie. « Nous ne pouvons pas cesser d’espérer que les armes se taisent au plus vite, afin que l’ordre soit rétabli et que l’espérance revienne », écrit-il dans un communiqué rendu public le 9 août dernier.

    Outre ces différents appels, la mobilisation pour les chrétiens d’Irak continue de s’internationaliser. Les évêques américains ont notamment invité leurs diocésains à prier pour la paix en Irak le dimanche 17 août.

    P. A. (avec La Croix et Radio Vatican)

    Source : InfoCatho.be