Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chemin d'Amour vers le Père - Au fil des jours

  • Frédéric Chopin (1810-1849) : Prélude Op. 28, No. 15

    Valentina Igoshina, piano

    (partition)

  • au gré des rencontres de l'été...

    « Tout besoin rencontré sur notre route est une visite de Dieu. »

    « Va chercher celui qui n'osait t'attendre. Donne à celui qui ne te demande pas. Aime celui qui te repousse. »

    « Tous les nouveaux venus que tu croises durant la suite des jours sur les chemins de ta vie, regarde-les pour leur faire place en ton âme avec le regard qu'avait le patriarche de jadis pour l'hôte, l'hôte de passage, mystérieux toujours et sacré. Dans les plans divins, nulle rencontre n'est indifférente... »

    Bx Vladimir Ghika (1873-1954)
    Citations extraites de la vidéo "Vladimir Ghika, une vie au service de Dieu et du prochain"

    Vladimir Ghika,rencontre,visite,Dieu,providence

    (Crédit photo)

  • Mercredi 17 juillet 2019

    Mémoire de St Alexis, pèlerin

    Saint_Alexis_1.jpg

    Au nouveau calendrier : de la Férie

  • Angelus de ce dimanche 14 juillet 2019

    Ce dimanche 14 juillet, le Pape a commenté la parabole du « bon Samaritain », « paradigmatique de la vie chrétienne » ; un « trésor » qui est devenu « le modèle de la manière dont doit agir un chrétien ». Le Pape François prie la Vierge Marie afin qu'elle donne aux fidèles « la grâce d’avoir et de croître dans la compassion » ; qu’elle les aide à comprendre et, surtout, à vivre toujours plus « le lien indissoluble qui existe entre l’amour pour Dieu notre Père et l’amour concret et généreux pour nos frères ».

    Compte rendu de Marie Duhamel à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • W.-A. Mozart : Concerto pour flûte et harpe en ut majeur, K. 299 - 2e mvt

    Anna Komarova, flûte - Alisa Sadikova, harpe
    The Symphony orchestra
    Rimsky-Korsakov St. Petersburg State Conservatory Music School
    Dir. Arkady Steinlucht

  • Méditation - paix intérieure... (suite)

    « Rejetez de votre esprit tout ce qui peut l'élever ou l'abaisser, le troubler ou l'inquiéter ; travaillez doucement à lui acquérir ou à lui conserver sa tranquillité ; car Jésus-Christ a dit : Bienheureux sont les pacifiques ; apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur. Ne doutez pas que Dieu ne couronne ce travail, et qu'il ne fasse dans votre âme une maison de délices ; tout ce qu'il demande de vous, est qu'autant de fois que les mouvements des sens et des passions vous agiteront, vous preniez à tâche de rabaisser ces fumées, de calmer et d'apaiser ces tourbillons, et de redonner la paix à vos actions.
    Comme une maison ne se bâtit pas en un jour, aussi l'acquisition de ce trésor intérieur n'est pas une entreprise de peu de temps.
    Mais la perfection de cette œuvre désire deux choses essentielles : l'une, que ce soit Dieu même qui s'édifie sa demeure au-dedans ; l'autre, que ce bâtiment ait pour fondement l'humilité. »

    Jean de Bonilla, Traité de la Paix de l'âme, ch. III, Ed. Perisse Frères, 1860.

    lac_barque-4a.jpg

  • Mort de Vincent Lambert : un obscurantisme d’état ?

    pixabay_-cemetery-1670223_1.jpg

    Vincent Lambert est mort. La nouvelle est tombée ce matin. Ces derniers jours, la question s’imposait au saut du lit : est-il encore vivant ? Malgré la détermination de ses parents, de ceux qui l’entouraient, rien n’a pu sauver cet homme vivant, grand handicapé, qu’aucune machine ne maintenait en vie ; cet homme qui tournait la tête quand on l’appelait, qui vivait sous clé dans un hôpital et qu’un médecin a fini par laisser mourir de faim sous sédation, pour épargner aux vivants, le spectacle d’une trop cruelle agonie.

    Qu’avait-il fait pour mériter une mort qu’avec l’abolition de la peine capitale, on se défend d’éviter aux plus terribles de nos criminels ? La maladie, la fragilité, la vulnérabilité sont-ils devenu des délits ?

    Quels que soient les arguments des avocats, l’acharnement qui a été mis, contre toute raison, à débouter les recours, à annihiler la justice, laisse interdit. Jusqu’à ce que le gouvernement lui-même se dévoile en saisissant la Cour de cassation contre la Cour d’appel de Paris, faisant fi de ses propres engagements, de son propre droit, de ses propres lois.

    L’heure est désormais à la peine. Finalement une peine d’Etat puisque la France, dans cet acte posé contre les demandes suspensives du Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU, abdique des droits de l’homme. Elle sait qu’elle sera condamnée, mais n’en a cure.

    Vincent Lambert n’est qu’une étape. Emblématique certes, mais une étape. Avec sa mort, nous revenons aux heures les plus sombres de l’histoire de l’humanité avec un mélange d’insouciance et de déraison. Eugénisme, euthanasie, les mots qui fâchent, qu’on brandit désormais comme des trophées, des victoires, les enveloppant d’une liberté vidée de son sens, d’une volonté devenue folle. Si la valeur d’un homme ne se mesure plus qu’à son capital d’utilité et non plus d’humanité, la pente douce ne sera que plus violente. Qu’allons-nous devenir ?

    Source : Gènéthique.org - 11 juillet 2019.

  • J.-S.Bach : Partita n°2 en ut mineur, BWV 826

    (Sinfonia, Allemande, Courante, Sarabande, Rondeaux, Capriccio)
    Martha Argerich, piano (Verbier festival, 2008)

  • Méditation - paix intérieure...

    « Chacun doit se connaître ou apprendre à se connaître pour savoir où et comment trouver le calme. Le mieux, si cela est possible, est de retourner pour un court laps de temps devant le tabernacle pour y décharger tous ses soucis. Pour celui à qui cela est impossible, il s'agit de s'enfermer en soi-même un instant, de se réfugier auprès du Seigneur. Ainsi le reste de la journée s'écoulera, peut-être dans une grande lassitude et dans la peine, mais au moins dans la paix. Et quand la nuit vient et que d'un coup d’œil rétrospectif on s'aperçoit que tout n'a été que rapiéçage, et que de nombreux projets sont restés en plan, lorsque tant de choses éveillent honte et regret : il faut alors tout prendre tel quel, le déposer dans les mains de Dieu et s'en remettre à lui. C'est ainsi qu'on pourra se reposer en lui, et commencer la nouvelle journée comme une nouvelle vie. »

    Edith Stein (Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix, 1891-1942), La puissance de la Croix, Textes réunis et présentés par Waltraud Herbstrith, Nouvelle Cité, 1982.

    Edith Stein,Thérèse-Bénédicte de la Croix,calme,paix,tabernacle,lassitude,peine,journée,nuit,repos,Dieu

  • Mercredi 10 juillet 2019

    Les sept frères martyrs
    et Stes Rufine et Seconde, vierges martyres

    Sept-freres-martyrs_1b.jpg

    Au nouveau calendrier : de la Férie

  • Angelus de ce dimanche 7 juillet 2019

    Lors de la prière de l'Angélus, le Pape François est revenu sur l'envoi en mission par Jésus de soixante-douze disciples, en plus des douze apôtres, rapporté par l’Évangéliste Luc. L'occasion de rappeler que la mission est toujours la même aujourd'hui : annoncer à tous que Dieu nous aime, qu'il veut nous sauver et qu'il nous appelle à faire partie de son Royaume

    Compte rendu d'Olivier Bonnel à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Réponses à 10 affirmations courantes favorables à l’euthanasie de Vincent Lambert

    1. « Sa mère n’a qu’à prendre son fils chez elle et s’en occuper elle-même ! »

    2. « Personne ne voudrait vivre comme ça, ce n’est pas une vie ! »

    3. « Il a dit qu’il ne voulait pas qu’on le maintienne dans un tel état, respectez sa volonté ! »

    4. « Il n’a plus conscience de lui-même, c’est un légume ! »

    5. « Non à l’acharnement thérapeutique ! »

    6. « Je suis contre l’euthanasie, mais là… »

    7. « Sa mère est une catholique traditionaliste qui fait subir à son fils ses croyances, c’est ignoble ! »

    8. « Quels coûts pour la sécurité sociale ! »

    9. « L’ONU n’a rien à voir dans cette affaire. Les exigences de ses comités n’ont aucune valeur en France »

    10. « Toutes ces années de procédures, c’est de l’acharnement judiciaire en plus de l’acharnement médical ! »

    La détermination des parents de Vincent Lambert à l’égard de la vie de leur fils, malgré son très lourd handicap, suscite de l’admiration mais également beaucoup d’incompréhensions et de mépris.

    À l’heure où Vincent est matériellement en train de mourir de faim et de soif, ces questions et objections, qui sont d’ordre général ou particulières au cas de Vincent Lambert, méritent des réponses.

    Réponses à lire sur le site de l'ECLJ.

  • William Byrd (1543-1623) : Messe pour 4 voix - Agnus Dei

    Choir of Christ Church, Oxford
     
    (partition : Messe complète - Agnus Dei)
  • Méditation - patience...

    « Avance avec simplicité sur les voies du Seigneur, et ne te fais pas de souci. Déteste tes défauts, oui, mais tranquillement, sans agitation, ni inquiétude. Il faut user de patience à leur égard et en tirer profit grâce à une sainte humilité. Faute de patience, tes imperfections, au lieu de disparaître, ne feront que croître. Car il n'y a rien qui renforce tant nos défauts que l'inquiétude et l'obsession de s'en débarrasser.

    Cultive ta vigne d'un commun accord avec Jésus. A toi revient la tâche d'enlever les pierres et d'arracher les ronces. A Jésus, celle de semer, planter, cultiver et arroser. Mais même dans ton travail, c'est encore lui qui agit. Car sans le Christ, tu ne pourrais rien faire. »

    St Pio de Pietrelcina (1887-1968), Ep 3, 579 (CE 54), Trad. Une Pensée, Mediaspaul, 1991.

    Padre Pio,Pietrelcina,simplicité,patience,défauts,imperfections,inquiétude,Jésus,vigne,ronces

  • Dimanche 7 juillet 2019

    3ème Dimanche après la Pentecôte

    (14ème dimanche du Temps Ordinaire)

  • Un nouveau bienheureux et plusieurs vénérables pour l'Église

    Après avoir reçu en audience, vendredi 5 juillet, le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a autorisé la promulgation de plusieurs décrets établissant, notamment, de futurs vénérables. Un autre ouvre la voie à la béatification de Mgr Fulton Sheen, évêque américain, connu pour ses émissions télévisées et radiophoniques d'évangélisation.

    Le Pape François a d’abord approuvé l’extension, à toute l’Église universelle, du culte liturgique de Barthélémy des Martyrs (Bartolomeu Fernandes, 1514-1590), dominicain portugais, archevêque de Braga, l’inscrivant au catalogue des saints (canonisation équipollente).

    Bx_Fulton-Sheen_1a.jpg

    Un autre décret reconnait le miracle attribué à l’intercession du vénérable Fulton Sheen (1895-1979), ancien évêque de Rochester et ancien évêque auxiliaire de New-York. Le prélat américain, écrivain prolifique et brillant orateur, anima plusieurs émissions télévisées et radiophoniques très populaires aux États-Unis.

    Les autres décrets reconnaissent les vertus héroïques de plusieurs serviteurs et servantes de Dieu :

    - Élias Hoyek (1843-1931), Patriarche d’Antioche des maronites, fondateur de la Congrégation des sœurs maronites de la Sainte Famille. Président de la délégation libanaise à la conférence de la paix, à Versailles en 1919, cet ardent patriote milita inlassablement pour l’indépendance de son pays (Liban).

    - Giovanni Vittorio Ferro (1901-1992), ancien archevêque de Reggio Calabria-Bova (Italie).

    - Angelo Riesco Carbajo (1902-1972), ancien évêque auxiliaire de l’administarteur apostolique de Tuledo, fondateur de l’Institut des missionnaires de la charité (Espagne).

    - Ladislas Kornilowicz (1884-1946), prêtre diocésain, théologien, fondateur de mouvements de jeunesse (Pologne).

    - Angelico Lipani (1842-1920), prêtre capucin, fondateur de la Congrégation des sœurs franciscaines du Seigneur (Italie).

    - Francesca du Saint-Esprit (1647- 1711), fondatrice des religieuses dominicaines de Sainte Catherine de Sienne (Philippines).

    - Étienne-Pierre Morlanne (1772-1862), laïc, médecin-obstétricien, fondateur à Metz des sœurs de la charité maternelle. (France)

    Source : Vatican News.

  • J.-S. Bach : Cantate "Wir danken dir, Gott, wir danken dir" BWV 29

    Netherlands Bach Society - Dir. Jos Van Veldhoven
     
    Wir danken dir, Gott,
    À toi nous rendons grâce, ô Dieu,
    wir danken dir
    nous rendons grâce en invoquant ton nom,
    und verkündigen deine Wunder...
    en racontant tes merveilles...

    Texte intégral allemand / français : Cantata BWV 29.
  • 1er vendredi du mois, dédié au Sacré-Cœur de Jésus

    « Il nous faut dilater notre cœur en visant la mesure du Cœur de Jésus. Grand travail, mais l'unique nécessaire. Cela fait, tout est fait. Il s'agit d'aimer tous ceux qui nous rencontrent, comme Dieu les aime. Et puisque nous sommes tributaires du temps, aimons le prochain un à la fois, en donnant toute notre attention au frère qui est devant nous. C'est Jésus lui-même, que nous aimons en tous nos frères : ceci implique le détachement. Nous devons garder la chasteté de Dieu, je veux dire par là : aimer comme Jésus aime. Il n'est donc pas nécessaire de frustrer le cœur et de réprimer l'amour, mais il faut le dilater à la mesure du Cœur de Jésus et aimer tous ceux que nous rencontrons. Et de même qu'une seule hostie suffit pour se nourrir de Dieu, un seul frère suffit - celui que la volonté de Dieu nous fait rencontrer - pour communier avec toute l'humanité, qui est Jésus mystique. Et communier avec notre frère est le second commandement, celui qui vient tout de suite après l'amour de Dieu et comme l'expression de cet amour. »

    Chiara Lubich (1920-2008), L'attrattiva del tempo moderno, Ed. Citta nuova, Rome, 1978, in "Connaître le Cœur de Jésus", Jesús Solano, Tequi, 1982.

    sacre-coeur_3a.jpg

  • Vendredi 5 juillet 2019

    St Antoine-Marie Zaccaria, confesseur

    Saint_Antoine-Marie-Zaccaria_1b.jpg