Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chemin d'Amour vers le Père - Au fil des jours - Page 5

  • Méditation - confiance, confiance, confiance... (suite)

    « Pour que notre attention soit toujours fixée sur Christ et pour que notre ardeur ne tiédisse à aucun moment, invoquons-Le en tout temps ! Qu'Il soit l'objet de nos méditations ! Il ne nous est demandé aucune forme particulière de prière. Pour L'invoquer : point n'est besoin d'un lieu spécial, ni de grandes vociférations. Il n'est absent d'aucun endroit. Il est impossible qu'Il ne soit pas en nous. Pour ceux qui Le cherchent, Il est en eux, plus intimement que leur propre cœur.
    Ainsi, nous croyons fermement que nos prières seront exaucées. Nous ne devons pas en douter malgré notre péché. Soyons pleins de courage, car Celui que nous invoquons est bon pour les ingrats et les méchants (Lc 6, 35). Bien loin de Lui d'oublier les supplications de Ses serviteurs qui L'ont offensé, avant même que nous Le priions, et alors que nous ne faisions aucun cas de Lui, Il est descendu sur terre en personne ; Il nous a, le premier, appelés en nous disant : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs (Mt 9, 13).
    Comment Celui qui a cherché ceux qui ne Le désiraient pas traiterait-Il ceux qui font appel à Lui ? S'Il nous a aimés quand nous Le haïssions, comment nous rejetterait-Il, si nous L'aimons ?... »

    St Nicolas Cabasilas (XIVe siècle), La vie en Christ (Livre VI, 12), Trad. Daniel Coffigny, Éditions du Cerf, Paris, 1993.

    Nicolas Cabasilas,invocation,méditation,prière,courage,confiance,supplication,serviteur

    © Depositphotos.com/ stillfx
    (Crédit photo)

  • Regina Caeli de ce dimanche 6 mai 2018

    « L’amour pour les autres ne peut être réservé à des moments exceptionnels, mais il doit devenir la constante dans notre existence ». En ce 6ème dimanche de Pâques, le Pape François invite à accueillir avec gratitude l’amour du Père et à suivre son commandement : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé ». Commentant l’Évangile du jour le Pape a exhorté les fidèles à prendre soin des personnes âgées, des malades, des enfants à naître ; « en définitive, la vie est toujours à protéger et à aimer de sa conception à sa mort naturelle ».

    Compte rendu de Marie Duhamel sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

    Le Pape appelle les Centrafricains à « construire ensemble la paix »

    « Je vous invite à prier pour la population de République Centrafricaine, pays que j’ai eu la chance de visiter et que je porte dans mon cœur, et où ces derniers jours sont advenues de graves violences avec de nombreux morts et blessés, dont un prêtre ». Ce dimanche 6 mai, après la prière du Regina Caeli, le Pape François a appelé la Centrafrique à rester sur le chemin de la paix : « Que le Seigneur par l’intercession de la Vierge Marie aide chacun à dire non à la violence et à la vengeance pour construire ensemble la paix ».

    Source : Vatican.News.

  • Alessandro Scarlatti (1660-1725) : Magnificat - Mov. 1-4/10

    Concerto Italiano - Dir. Rinaldo Alessandrini
     
    1. "Magnificat"
    2. "Et exulatavit"
    3. "Quia respexit"
    4. "Fecit potentiam"
  • Méditation - confiance, confiance, confiance...

    « Vous demandez en quoi s'occupe intérieurement cette âme qui est tout abandonnée entre les mains de Dieu. Elle ne fait rien sinon demeurer auprès de Notre Seigneur..., sans avoir souci d'aucune chose, non pas même de son corps ni de son âme ; car puisqu'elle s'est embarquée sous la Providence de Dieu, qu'a-t-elle à faire de penser ce qu'elle deviendra ? Notre Seigneur, auquel elle s'est toute délaissée, y pensera assez... Vous me dites à cette heure : Il faut avoir une grande confiance pour s'abandonner ainsi sans aucune réserve. - Il est vrai ; mais aussi, quand nous abandonnons tout, Notre Seigneur prend soin de tout et conduit tout. »

    St François de Sales (1567-1622), Entretiens spirituels, III, in "Œuvres", NRF - Gallimard, 1969.

    rope-bridge_1a.jpg

  • Henryk Górecki : Totus tuus Op.60

    Choir of New College, Oxford - Dir. Edward Higginbottom

  • 1er vendredi du mois, dédié au Sacré-Coeur de Jésus

    « Un jour que sainte Gertrude cherchait, parmi les différentes faveurs qu'elle avait reçues, celle qu'il serait le plus utile de manifester aux hommes pour leur avancement spirituel, Notre-Seigneur lui indiqua précisément cette disposition miséricordieuse de son Cœur à réparer toutes nos fautes : « Fais connaître aux hommes, lui dit-Il, l'avantage qu'ils trouveront à se rappeler sans cesse que moi, le Fils de la Vierge, je me tiens debout pour leur salut devant Dieu le Père et que, s'ils viennent à commettre quelque faute, j'offre pour eux mon Cœur sans tache à la justice divine. » La seule chose qu'Il demande pour cela, c'est que nous venions lui apporter nos misères avec un cœur contrit et confiant, avec une bonne volonté qui se relève courageusement après chaque chute, lui demandant de suppléer à notre indigence et d'acquitter entièrement toutes nos dettes.

    Vous voyez combien cette doctrine est encourageante et enrichissante et comme la dévotion au Sacré-Cœur, ainsi pratiquée, peut nous élever rapidement à une haute perfection, puisque si nous savons lui apporter, chaque jour, nos œuvres, nos manquements, nos dettes, Il réparera tout, compensera tout et revêtira nos moindres bonnes actions d'une valeur infinie. Et pour lui exposer ainsi notre misère et lui demander d'y suppléer, disons-lui simplement comme sainte Gertrude : « Ô mon frère, puisque vous vous êtes fait homme pour payer les dettes des hommes, daignez maintenant, je vous en prie, suppléer à mon indigence et acquitter entièrement toutes mes dettes. »

    Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance en vous ! Ce sera donc là désormais une de nos invocations favorites. Nous la redirons au moment des difficultés, des tentations, des ennuis. Nous la redirons pour la redire par plaisir et pour être agréables au Cœur de Jésus. Nous la redirons chaque fois que nous aurons une grâce à demander, un secours à solliciter.

    Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance en vous ! Oui, nous la redirons sans cesse, cette belle prière, et quand Dieu devra nous juger, elle sera encore une dernière fois sur nos lèvres, et l'entier pardon qu'elle nous obtiendra alors, sera la meilleure réponse de Jésus à tous ces cris de foi et d'amoureuse confiance qui seront sortis si souvent de notre cœur, au cours de notre vie. »

    Abbé A. Comerson, Entretiens spirituels sur le Sacré Cœur & La Garde d'Honneur (Deuxième année, Juin, III), Librairie Catholique, Chambéry, 1922.

    Sacre-Coeur_confiance_4a.jpg

  • Vendredi 4 mai 2018

    Ste Monique, veuve

    Ste Monique,veuve,St Augustin

    Vitrail de l'église Saint Saturnin, Nogent-sur-Marne (94130)
    d'après le tableau de Ary Scheffer à la National Gallery (Londres, GB)
    (Crédit photo)

  • Audience générale de ce mercredi 2 mai 2018

    Lors de l’audience générale de ce mercredi 2 mai place Saint-Pierre, le Pape a poursuivi sa réflexion sur le baptême, et en particulier sur les rites centraux qui se déroulent près des fonts baptismaux.

    Compte rendu sur Vatican.News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, parmi les rites centraux qui se déroulent près des fonts baptismaux, considérons d’abord l’eau. Matrice de vie et de bien-être, même si elle peut aussi être cause de mort, l’eau a la capacité de laver, de nettoyer, de purifier. A partir de ce symbole universellement reconnu, la Bible décrit les interventions et les promesses de Dieu. Toutefois, le pouvoir de remettre les péchés ne se trouve pas dans l’eau elle-même. C’est pourquoi l’Église invoque l’action de l’Esprit Saint sur l’eau, à travers la prière de bénédiction, afin que "ceux qui recevront en elle le Baptême soient ensevelis avec le Christ dans la mort et, avec lui, ressuscitent à la vie éternelle". Il faut ensuite préparer le cœur à recevoir le Baptême. C’est le but de la renonciation au mal et de la profession de foi, exprimées à la première personne du singulier : "Je renonce”, "Je crois". Ces deux actes, étroitement liés entre eux, manifestent que l’adhésion au Christ est un choix responsable qui exige d’être traduit en gestes concrets de confiance en Dieu. Ils ne sont pas limités à l’instant du Baptême : la renonciation au péché, à Satan et la profession de foi de l’Église sont deux attitudes qui accompagnent toute la croissance et la maturation de la vie chrétienne. »

    « Je suis heureux de saluer les pèlerins venus de France et de divers pays francophones, en particulier les jeunes du diocèse de Rouen avec leur évêque Mgr Lebrun et les jeunes du diocèse de Saint-Brieuc avec leur évêque Mgr Moutel. Quand nous faisons le signe de la croix en plongeant notre main dans l’eau bénite, puissions-nous penser avec reconnaissance au Baptême reçu et renouveler notre "Amen", pour vivre immergés dans l’amour de la Sainte Trinité. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • A 17h00, visite du Pape François au sanctuaire du « Divino Amore »

    « Chers frères et sœurs, après-demain, le 1er mai, dans l’après-midi, je commencerai le Mois marial par un pèlerinage au Sanctuaire de la Madonna del Divino Amore. Nous prierons le chapelet, en priant en particulier pour la paix en Syrie et dans le monde entier. Je vous invite à vous unir spirituellement et à prolonger tout au long du mois de mai la prière du chapelet pour la paix. »

    Pape François, après la prière du Regina Caeli du dimanche 29 avril 2018.

    Retransmission en direct sur KTO

    Compte rendu de la visite sur Vatican.News et Zenit.org.

  • Salve máter misericórdiæ

    Schola Cantorum WMSD Opole - Dir. Fr. dr. Joachim Waloszek
    Radio Plus Opole (actuellement Radio DOXA)

    (3 premiers couplets)

    (Refrain)
    Salve máter misericórdiæ,
    Máter Déi, et máter véniæ,
    Máter spéi, et máter grátiæ,
    máter pléna sanctæ lætítiæ.
    O María!

    1. Sálve, décus humáni géneris,
    Sálve Vírgo dígnior céteris,
    Quæ vírgines ómnes transgréderis,
    et áltius sédes in súperis,
    O María!

    2. Sálve félix Vírgo puérpera:
    Nam qui sédet in Pátris déxtera,
    Caélum régens, térram et aéthera,
    Intrá túa se cláusit víscera,
    O María!

    3. Te creávit Páter ingénitus,
    Adamávit te Unigénitus,
    Fecundávit te sánctus Spíritus,
    Tu és fácta tóta divínitus,
    O María!

    4. Te creávit Déus mirábilem,
    Te respéxit ancíllam húmilem,
    Te quæsívit spónsam amábilem,
    Tíbi múmquam fécit consímilem,
    O María!

    5. Te beátam laudáre cúpiunt
    Omnes jústi, sed non suffíciunt;
    Múltas láudes de te concípiunt,
    Sed in íllis prórsus defíciunt,
    O Mária!

    6. Esto, Máter, nóstrum solátium;
    Nóstrum ésto, tu Vírgo, gáudium;
    Et nos tándem post hoc exsílium,
    Laétos júnge chóris cæléstium,
    O Mária!
  • Mai : le mois de la Vierge Marie

    Vierge_Marie_56a.jpg

    A voir : différentes versions d'un Mois de Marie sur notre site internet.

  • Intention de prière du pape pour le mois de mai

    La mission des laïcs :
    « Pour que les fidèles laïcs accomplissent leur mission spécifique en mettant leur créativité au service des défis du monde actuel. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Prière de Saint Pie X au glorieux Saint Joseph, modèle des travailleurs

    « Glorieux saint Joseph, modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l'expiation de mes nombreux péchés ; de travailler en conscience, mettant le culte du devoir au-dessus de mes inclinations ; de travailler avec reconnaissance et joie, regardant comme un honneur d'employer et de développer par le travail les dons reçus de Dieu ; de travailler avec ordre, paix, modération et patience, sans jamais reculer devant la lassitude et les difficultés ; de travailler surtout avec pureté d'intention et avec détachement de moi-même ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte que je devrai rendre du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis et des vaines complaisances dans le succès, si funestes à l’œuvre de Dieu. Tout pour Jésus, tout pour Marie, tout à votre imitation, patriarche saint Joseph ! Telle sera ma devise à la vie à la mort. Amen. »

    Prière,St Pie X,glorieux,Saint Joseph,modèle, travailleurs

    Georges de La Tour (1593-1652), Saint Joseph charpentier
    Musée du Louvre, Paris

  • Hymne des Vêpres "Te Joseph celebrent"

    (composé par Clément X, Pape de 1670 à 1676)
     
    Te, Ioseph, célebrent ágmina cælitum,
    Te cuncti résonent christíadum chori,
    Qui clarus méritis, iunctus est ínclytæ
    Casto fœdere Vírgini.

           Que les chœurs célestes célèbrent ta gloire, ô Joseph !
           Que les chants de tous les Chrétiens fassent résonner tes louanges !
           Glorieux déjà par tes mérites, tu es uni
           par une chaste alliance à l’auguste Vierge.


    Almo cum túmidam gérmine cóniugem
    Admírans, dúbio tángeris ánxius,
    Afflátu súperi Fláminis Angelus
    Concéptum Púerum docet.

           Lorsque, en proie au doute et à l’anxiété,
           tu t’étonnes de l’état où se trouve ton épouse,
           un Ange vient t’apprendre que l’enfant qu’elle a conçu,
           l’a été par l’opération de l’Esprit-Saint.


    Tu natum Dóminum stringis, ad éxteras
    Ægypti prófugum tu séqueris plagas ;
    Amíssum Sólymis quæris, et ínvenis,
    Miscens gáudia flétibus.

           Le Seigneur est né, tu le presses dans tes bras ;
           tu fuis avec lui vers les plages lointaines d’Égypte ;
           tu le cherches à Jérusalem où tu l’as perdu, et tu le retrouves :
           ainsi tes joies sont mêlées de larmes.


    Post mortem réliquos sors pia cónsecrat,
    Palmámque eméritos glória súscipit :
    Tu vivens, Súperis par, frúeris Deo,
    Mira sorte beátior.

           D’autres sont glorifiés après une sainte mort,
           ceux qui ont mérité là palme sont reçus au sein de la gloire ;
           mais toi, par une admirable destinée, égal aux Saints, plus heureux même,
           tu jouis dès cette vie de la présence de Dieu.


    Nobis, summa Trias, parce precántibus,
    Da Ioseph méritis sídera scándere :
    Ut tandem líceat nos tibi pérpetim
    Gratum prómere cánticum. Amen.

           Trinité souveraine, exaucez nos prières, donnez-nous le pardon ;
           que les mérites de Joseph nous aident à monter dans les cieux,
           pour qu’il nous soit enfin donné de chanter à jamais
           le cantique de la reconnaissance et de la félicité. Amen.
  • Mardi 1er mai 2018

    St Joseph artisan

    (S. Joseph, travailleur, Mémoire facultative au nouveau calendrier)

    St_Joseph_artisan_8a.jpg

    Rappel historique de cette fête de Saint Joseph :

    - en 1847, Pie IX étend à tout le rite romain la fête du "Patronage de Saint Joseph" (d’origine carmélitaine). Elle est fixée au 3ème dimanche après Pâques.
    - le 8 décembre 1870, Pie IX proclame Saint Joseph "Patron de l’Église universelle", et élève la fête à la 1ère classe. Il fait du 19 mars une fête solennelle.
    - En 1889, Léon XIII lui décernait officiellement le titre de "saint patron des pères de famille et des travailleurs".
    - en 1911, Pie X en change l’intitulé comme "Solennité de saint Joseph, patron de l’Église universelle" et la dote d’une Octave commune.
    - en 1913, la réforme du calendrier de saint Pie X (qui désire libérer les dimanches perpétuellement empêchés par une fête de saint) déplace la Solennité au mercredi précédent (le mercredi étant le jour spécialement consacré à saint Joseph dans la dévotion). En compensation, la fête est élevée à l’honneur de solennité de première classe suivie d’une octave.
    - en 1955, Pie XII institue la "Solennité de Saint Joseph Artisan" le 1er mai, faisant disparaître la fête mobile du Patronage de Saint Joseph et toute son Octave.

  • Regina Caeli de ce dimanche 29 avril 2018

    « La vigne est une plante qui forme un tout avec les sarments, et les sarments sont féconds uniquement quand ils sont unis à la vigne », tel est le message du Pape François repris de l'Evangile de ce dimanche 29 avril 2018, 5e dimanche de Pâques.

    Compte rendu de Marine Henriot à lire sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • J.-S. Bach : Concerto Brandebourgeois N°3 en sol majeur, BMV 1048

    Orchestre Baroque de Fribourg
    F. Immer, trompette baroque ; G. von der Goltz, violon
    M. Behringer, clavecin - Hille Perl, viole de gambe

    (Galerie des glaces du Château de Köthen, 26 mars 2000)

  • Prière

    « Dieu tout puissant,
    écarte de moi toute préoccupation de vanité,
    tout désir d'être loué,
    tout sentiment d'envie, de gourmandise,
    de paresse et de luxure,
    tout mouvement de colère,
    tout appétit de vengeance,
    tout penchant à souhaiter du mal à autrui
    ou à m'en réjouir,
    tout plaisir à provoquer la colère,
    toute satisfaction que je pourrais éprouver
    à admonester qui que ce soit
    dans son affliction et son malheur.

    Rends-moi, Seigneur bon,
    humble et effacé, calme et paisible,
    charitable et bienveillant, tendre et compatissant.
    Qu'il y ait dans toutes mes actions,
    dans toutes mes paroles,
    et dans toutes mes pensées,
    un goût de ton Esprit Saint et béni.

    Accorde-moi, Seigneur bon, une foi pleine,
    une ferme espérance
    et une charité fervente,
    un amour pour Toi, Seigneur bon,
    qui dépasse incomparablement
    mon amour pour moi-même ;
    aide-moi à n'aimer rien contre ton gré,
    mais toute chose en fonction de Toi... »

    St Thomas More (1478-1535)

    thomas more,prière,vanité,envie,gourmandise,paresse,luxure,colère,vengeance,bonté,humilité,calme,charité,bienveillance,tendresse,compassion,espérance

    Morning in a small country, par (c) Maurizio Fecchio
    Photo reproduite avec la sympathique autorisation de son auteur
    Les magnifiques albums de Maurizio Fecchio sont en ligne sur Flickr et sur sa page Facebook.
    Copyright © Maurizio51 Rewinds 2015 All Rights Reserved