Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie des Diocèses

  • « Amour et vérité se rencontrent » : Mgr Aillet écrit à ses diocésains

    Mgr_Aillet_blason.jpg

    Il y a une semaine, le journal Sud-Ouest révélait l’existence d’une « fronde » menée contre Mgr Aillet par une soixantaine de prêtres. L'évêque de Bayonne, dans une lettre datée du 8 décembre 2016 adressée à tous les fidèles de son diocèse, établit sa vision de la chronologie des faits, « dont l’article (de Sud-Ouest) ne permet pas de prendre la mesure objective ». Mgr Aillet relève des articles au ton « complaisant », accusant le quotidien régional d’avoir jeté « le discrédit sur l’évêque, de manière un tantinet caricaturale », et d’avoir donné « en spectacle, à des lecteurs souvent ignorants de la vie de notre Église, le visage d’un diocèse déchiré ».

    Cette lettre est disponible en téléchargement sur le site du Diocèse.

    Le diocèse de Bayonne Lescar Oloron.

  • Messe d’action de grâce pour la béatification du P. Joseph Boissel, OMI

    Bx_Joseph-Boissel_1.jpg

    Une Messe d’action de grâce, pour la béatification du Père Joseph Boissel, sera célébrée par Mgr d’Ornellas le dimanche 18 décembre à 10h30 en l’église du Loroux, le village de naissance du missionnaire martyr au Laos.

    Une plaque commémorative offerte par la commune sera dévoilée lors de la cérémonie.

    Rappelons que cette béatification a eu lieu ce dimanche 11 décembre 2016 au Laos. Le P. Boissel, originaire du Loroux en Ille-et-Vilaine et Oblat de Marie Immaculée (OMI), a été assassiné en 1969 lors d’une mission au Laos. Il a été béatifié avec 16 autre martyrs de ce pays tués entre 1954 et 1970, dons 6 sont des Laotiens, 5 sont des membres de la Société des Missions Étrangères de Paris, et 6 autres sont des Oblats de France et d’Italie.

    > Béatification du père Joseph Boissel au Laos

    Source : Église Catholique en Ille & Vilaine.

  • Du 18 au 21 novembre 2016, le diocèse d'Avignon fête le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus à l’occasion de sa béatification

    Marie-Eugene_de_l_Enfant-Jesus_3a.jpg

    Une neuvaine préparatoire à la béatification du carme français Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967), qui aura lieu le 19 novembre 2016, est proposée aux fidèles du 10 au 18 novembre.

    Préparée par l’Institut Notre-Dame de Vie fondé par le p. Marie-Eugène, la prière commune inclut une courte intention de prière suivie du Veni Creator prié à une intention proposée chaque matin. Un petit passage de la Parole de Dieu et un extrait d’un texte du père Marie-Eugène seront également envoyés à tous les participants par message électronique tous les matins.

    Un programme des quatre jours de festivités consacrées à la béatification est annoncé dans le diocèse d’Avignon avec en point d'orgue la messe de béatification qui sera célébrée le samedi 19 novembre à 11h au Parc des Expositions d’Avignon. Elle sera présidée par le Cardinal Angelo Amato, envoyé spécial du pape François et préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

    Neuvaine préparatoire à la béatification du P. Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

    Télécharger la neuvaine en format pdf (et la diffuser largement !)

    Programme détaillé des festivités.

  • Fête de Sainte Marguerite-Marie sous les fleurs à Paray-le-Monial

    paray-fleurs-1a.jpgLa Cité du Cœur de Jésus a été ornée de mille fleurs afin de fêter Sainte Marguerite-Marie le 16 octobre. Temps de retraite, processions, louanges, enseignements et « journée famille » ont été animés par les Chapelains.

    Cher(e) Ami(e) dans le Christ, que vous soyez en France, dans les îles ou à l'autre bout du monde, nous prions pour vous. Avec joie, nous avons pris des photos à votre intention.
    Nous en profitons pour vous annoncer que vous pouvez parcourir dès à présent en ligne un exemplaire de la revue, et si vous souhaitez soutenir notre mission - Faire connaître et faire aimer le Cœur de Jésus - en vous abonnant, n'hésitez pas à nous contacter. Chaque courrier ou chaque appel de votre part est traité par une religieuse de Paray le Monial.
    Vous retrouverez les bons moments de la fête de Sainte Marguerite Marie en cliquant ICI.

    paray-intentions-1.jpg

    Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur.

  • Paray-le-Monial sous les fleurs

    paray-fleurs.jpgDepuis une semaine, la Cité du Cœur de Jésus - Paray-le-Monial - est ornée de mille fleurs afin de fêter sainte Fleur et sainte Marguerite-Marie. Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur vous fait découvrir la beauté des fleurs dans des lieux comme la Basilique, la Chapelle des Apparitions ou la Chapelle de Saint Claude la Colombière. Elle profite de ce partage pour vous redire avec joie que la Communauté prie chaque soir pour vous devant le Saint-Sacrement. Vous pouvez déposer votre intention de prière sur le site. Enfin, nouveauté, pour ceux qui ne la connaissent pas, vous avez la possibilité de parcourir un exemplaire de la revue en ligne. N'hésitez pas à en parler autour de vous, pour que chacun sache qu'il est aimé de Dieu. Pour les photos de Paray-le-Monial sous les fleurs, cliquez ICI.

    Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur.

  • Semaine Thérésienne 2016 : du 27 septembre au 2 octobre 2016 à Paris

    semaine-theresienne-2016.jpg

    SANCTUAIRE SAINTE-THÉRÈSE (PARIS 16)

    Entrée libre

    En présence des reliques de
    saintes Thérèse, Faustine et Marguerite-Marie, apôtres de la Miséricorde

    Chaque année depuis maintenant plus de 10 ans, à l’approche de la fête de Thérèse le 1er octobre, le sanctuaire Sainte-Thérèse organise un grand événement, la « Semaine Thérésienne ». Il est actuellement le rendez-vous incontournable des amis parisiens de la Petite Thérèse. En 2015, près de 10 000 pèlerins y ont participé.

    Cette nouvelle édition de la semaine Thérésienne 2016 s’annonce riche.

    Voir le programme - Télécharger le programme

    Avec la participation de

    Mgr Gosselin, Mgr Jachiet, P. Descouvemont, P. Jacques Philippe,
    P. Antoine d'Augustin, P. Benoit Guedas, Jean-Guilhem Xerri,
    Edouard Montier et de nombreux artistes.

    sanctuairesaintetherese-paris.org

  • Vendredi 22 juillet 2016

  • Mgr Planet, responsable de la Cellule pour les dérives sectaires dans les communautés catholiques, met en garde contre l'association Femmes internationales - murs brisés (FIMB)

    Mgr Planet,évêque,Carcassonne,Narbonne,Cellule,Dérives Sectaires,communautés catholiques,Femmes internationales,murs brisés,FIMBMgr Alain Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne, a adressé un courrier à l'ensemble de ces confrères dans l'épiscopat, afin de les mettre en garde contre le démarchage en cours de l'association Femmes internationales - murs brisés (FIMB - www.fimb-asso.org/fimb/) au sein de nombreux réseaux de l'Enseignement catholique.

    Dans cette lettre, il est précisé que cette association « démarche localement les chefs d'établissement », utilisant « des photos du pape et de plusieurs évêques pour se présenter et se prévaut de hautes protections ecclésiastiques. » Mais elle a été signalée à la Cellule pour les dérives sectaires dont est responsable Mgr Planet. Dans la note jointe à cette lettre, l'évêque explicite les raisons de sa mise en garde, notamment pour « le caractère objectivement non-chrétien de FIMB » et pour ses nombreuses accointances ésotériques.

    mgr planet,évêque,carcassonne,narbonne,cellule,dérives sectaires,communautés catholiques,femmes internationales,murs brisés,fimb

    Texte intégral de la note jointe à ce courrier

    L’association des FEMMES INTERNATIONALES MURS BRISES (FIMB) a été créée en 1990 à Perpignan par Evelyne Mesquida, ancien professeur de l’enseignement catholique reconvertie dans le domaine de la médecine douce. L’objectif est de constituer un « réseau d’entraide pour la paix dans le monde » investi dans l’humanitaire, l’éducatif, l’environnemental et l’interreligieux par le biais de partenariats. FIMB organise ainsi des manifestations typiquement religieuses comme « l’action du 20 heures » avec sainte Philomène pour marraine spirituelle. Engagement est pris pour deux minutes de recueillement tous les soirs à 20 heures en faveur des enfants de toutes les nations et de tous ceux qui souffrent. Noms et photographies des évêques et prêtres signataires de ce protocole sont publiés dans la liste des soutiens. Il est aussi question d’ « Eveil à la foi » dont le responsable est un magnétiseur. Pour le domaine éducatif, l’association a introduit dans plusieurs établissements scolaires sa méthode du Chindaï présentée comme un art martial pour éduquer à la non-violence. Un certain nombre de questions se posent :

    – L’alliance avec divers mouvements sectaires

    Parmi les partenaires de FIMB, il convient de souligner la présence d’un certain nombre de groupes bien connus pour leurs dérives sectaires, tels : IVI (Invitation à la Vie Intense) – des satellites de FBU (Fraternité Blanche Universelle) – Lucis Trust (originellement appelée Lucifer Trust) et Bonne Volonté Mondiale (mouvements ésotériques) – divers médecins en froid avec leur Ordre dont le docteur Sabbah condamné pénalement pour sa pratique du « décodage biologique », etc. Evelyne Mesquida a par ailleurs été présidente du parti politique « Politique de vie » fondé par un certain Christian Cotten très en lien avec les mouvements sectaires.

    – L’aspect économique

    La recherche de mécènes est très organisée. Les prestations sont payantes, y compris pour les bénévoles qui les assument. Le bras droit de la présidente, Alexandre Homé (qui a inventé le Chindaï) a monté la société Thams.Co, une entreprise d’équipements électriques, de matériels électroniques et optiques. Parmi les produits ainsi vendus figurent des compléments alimentaires et cosmétiques (le Ki agricole), un appareil de santé (le chromassonic) vendu 10 000 euros l’unité, sans compter les 8 livres et 124 Cd. FIMB touche 20 % des bénéfices. Aucun rapport financier n’est publié ni donné aux membres lors des assemblées générales. Quels sont les financements réels de projet humanitaire ? Plusieurs membres de la famille d’Evelyne Mesquida figurent en bonne place dans l’organigramme.

    – L’aspect sanitaire

    Des soins sont fournis grâce au chromassonic système en vue d’une « harmonisation énergétique », c’est-à-dire un travail sur le corps subtil (sic).

    – L’aspect doctrinal

    Le credo du groupe prône notamment la croyance en la réincarnation, en l’existence de plusieurs Christ (Jésus habiterait actuellement en Syrie, cf. le Livre 6 d’A. Homé), à la communication avec les entités extra-terrestres. Le Chindaï permettrait aux pratiquants d’être « adombrés », l’individu prêtant son corps qui devient instrument de forces spirituelles supérieures ; mais un petit nombre seulement devrait être emporté sur d’autres planètes. La fin du monde est annoncée d’ici dix ans. Il est question d’un grand Monarque et d’un saint pape après François. En fait, la doctrine de FIMB relève de l’ésotérisme, d’où sa complicité avec Alice Bailey et son mouvement Lucy Trust. Ces croyances sont accompagnées de pratiques correspondantes (exercices de visualisations et voyages astraux, magnétisme…).

    – Le signalement de dérives

    Plusieurs témoignages ont dénoncé l’ambiance entretenue dans le groupe : l’interdiction de tout questionnement, la délation, la culpabilisation voire l’exclusion, la propagande noire déclenchée contre toute personne critiquant l’association, le double discours vis-à-vis de l’extérieur ou des membres, des ruptures familiales induites.

    Source : Riposte Catholique.

    Ensemble du document en format pdf.

  • Mercredi 15 juin 2016

    de la férie
     

    Sts_Guy_Modeste_Crescence_2b.jpg

    En certains endroits : Ste Germaine de Pibrac, vierge

    Sainte_Germaine-de-Pibrac_3b.jpg

    La fête de Sainte Germaine est programmée pour le mercredi 15 juin 2016 en la Basilique de Pibrac (proche de Toulouse) avec un programme exceptionnel avec le Jubilé des malades et des personnes en situation de handicap :

    08h30 - Confessions à l'église
    10h30 - Prière et louange à Sainte Germaine. Haltes et tentes avec animations et propositions diverses
    15h00 - Messe présidée par Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, suivie de la procession avec la châsse des reliques
    16h30 - Retour des reliques à l'église

    Ensemble paroissial Pibrac et Brax
    Eglise catholique de Haute-Garonne : Accueil Sainte Germaine

  • Fête des saints Louis et Zélie Martin à Alençon le samedi 9 juillet 2016

    alencon-fete-2016_2a.jpg

    Sous la présidence de Mgr. Jacques Habert, évêque de Séez

    Venez fêter votre anniversaire de mariage avec les saints Louis et Zélie !

    Messe, marche des épouses et des époux, marche pour les personnes seules, conférence, renouvellement du sacrement de mariage, visites, animations pour les enfants et pour les jeunes…

    Venez confier vos familles, vos intentions… aux saints Louis et Zélie !

    Renseignements et inscriptions : Sanctuaire d'Alençon.
    Sanctuaire d’Alençon – 50 rue Saint Blaise – 61000 Alençon
    Tél. : 02 33 26 09 87
    Email : sanctuaire@louisetzelie.com
    Internet : http://louiszeliemartin-alencon.fr/fete-saints-louis-zelie/

  • Rappel : Ostension de la Sainte Tunique d'Argenteuil du Vendredi Saint (25 mars) au Dimanche 10 avril 2016

    ostension-tunique-argenteuil_1a.jpg

    L’ostension de la Sainte Tunique du Christ commencera le Vendredi Saint 25 mars dans la basilique Saint-Denys d'Argenteuil (95), à l'issue du Chemin de Croix (vers 16h30), et sera ouverte tous les jours de 10h à 22h à partir du 26 mars, jusqu'aux vêpres du dimanche 10 avril (17h00).
    La confession sera possible en permanence. L’ostension ne s’interrompra que durant les messes.

    Durant l'ostension, la messe sera célébrée tous les jours dans la basilique d’Argenteuil :
    - à 19h en semaine
    - à 12h le lundi de Pâques et les samedis 2 et 9 avril
    - à 11h les dimanches 27 mars, 3 et 10 avril

    Ostension 2016 - Site officiel
    Photo Club-PFA Argenteuil

    En direct depuis la Basilique Saint-Denys d'Argenteuil, la rédaction de KTO vous fait découvrir la Sainte Tunique du Christ. Conservée en Orient et vénérée par les premiers chrétiens, elle aurait été offerte au début du IXème siècle à Charlemagne qui la confia au monastère d'Argenteuil. Cette relique précieuse de la Passion du Christ est présentée exceptionnellement à la vénération des fidèles à partir du Vendredi Saint, le 25 mars, et jusqu'au 10 avril 2016 dans le cadre de l'Année de la Miséricorde et du Jubilé des 50 ans du diocèse de Pontoise. Dans cette "Édition spéciale" du 20 mars 2016 : histoire, dévotion à travers les siècles et intérêt pastoral de la Sainte Tunique du Christ.

  • Jacqueline Aubry rappelée à Dieu le 15 mars 2016

    Jacqueline Aubry, aînée des voyantes de l'Ile-Bouchard, a été rappelée à Dieu le 15 mars 2016, à l’âge de 80 ans à la maison de retraite de Saint-Louans, sur la commune de Chinon (37), entourée de la prière des sœurs Augustines et de quelques proches.

    Sa sépulture

    • Sa sépulture sera célébrée en l’église Saint-Gilles de L’Ile-Bouchard, à une date en cours de fixation à l’heure où nous mettons en ligne l’article.
    • En raison de l’affluence attendue : retransmission vidéo à l’Accueil Notre-Dame.
    • L’inhumation au cimetière Saint-Gilles se fera dans l’intimité.
    • A l’issue, un verre de l’amitié sera proposé à l’Accueil Notre-Dame sur le parvis de l’église Saint-Gilles.

    Chapelle ardente

    Les paroissiens et les pèlerins pourront venir se recueillir dans la chapelle ardente, à l’Accueil Notre-Dame, sur le parvis de l’église saint-Gilles, de 9h à 11h (messe à l’église à 11h15) et de 14h à 18h15 (messe à l’église à 18h30).

    Source et renseignements complémentaires : Sanctuaire de L'Ile Bouchard.

    L'Ile Bouchard - Témoignage de Jacqueline Aubry

  • "24 heures pour le Seigneur" - En France, en Belgique, au Québec

    Les vendredi 4 et samedi 5 mars, les catholiques sont invités à consacrer 24 heures pour le Seigneur autour de la prière et de la confession, indique la Conférence des évêques de France (CEF).

    Interview de Mgr Lefevre Pontalis, vicaire général du diocèse de Paris

    À travers cette invitation et en cette période de Carême, il s’agit pour les chrétiens d’offrir 24 heures au Seigneur comme l’a écrit le Pape François dans la bulle d’indiction : « Puisse le Carême de cette Année Jubilaire être vécu plus intensément comme un temps fort pour célébrer et expérimenter la miséricorde de Dieu. »

    Quelques propositions diocésaines à cette occasion (liste non exhaustive, renseignez-vous dans votre paroisse) :

         Diocèse de Paris : installation de la relique de Jean-Paul II à Montmartre
    Journée de la Miséricorde avec Mgr de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris. Démarche jubilaire et installation de la relique de Saint Jean-Paul II.
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse de Beauvais : illumination de la Cathédrale de Noyon
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse de Pontoise : spectacle des jeunes du Cenacolo
    Des jeunes en difficulté de la Communauté « Cenacolo » donnent un spectacle « Le fils prodigue » les 11 et 12 mars à l’église de L’Isle-Adam.
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse de Lille : prières, adoration eucharistique, confessions
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse du Mans : sanctuaire de Notre-Dame du Chêne, vénération des reliques de Ste Faustine, St Jean-Paul II et du Bx Sopocko
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse de Quimper et Léon : cathédrale de Quimper, église St Louis de Brest
    Plus d’information en cliquant ici

         Diocèse du Tarn : Albi et ses environs
    Plus d'information en cliquant ici

         Diocèse de Fréjus-Toulon : Toulon, Fréjus, Saint-Maximin, Sanctuaire Notre Dame de Grâces
    Plus d'information en cliquant ici

         Paroisse du Chesnay et de Rocquencourt
    Plus d'information en cliquant ici

         A Lyon, paroisse Saint-Nizier
    Plus d'information en cliquant ici

         En Belgique, diocèse de Liège
    Plus d'information en cliquant ici

         Au Canada, diocèse de Québec, deux églises offriront ces journées de la miséricorde :
    Notre-Dame-de-Saint-Roch et et Notre-Dame-de-Lévis.
    Des prêtres y seront disponibles le jour et la nuit, de 8h00 du matin à 8h00 le lendemain.
    Plus d'information en cliquant ici

  • Jeudi 11 février 2016

    Jeudi après les Cendres

     Apparition de la Sainte Vierge à Lourdes

    Notre-Dame_de_Lourdes_8a.jpg

    XXIVe Journée Mondiale du Malade
     
    Rappel : Message du Pape François
    (donné le 15 septembre 2015)
    Se confier à Jésus miséricordieux comme Marie :
    “Tout ce qu’il vous dira, faites-le” (Jn 2,5)
  • Profanation de l’église de Bruyères-le-Châtel (Essonne)

    Une intention de prière parmi tant d'autres...

    eglise_Saint-Didier_Bruyeres-le-Chatel_1a.jpg

    Des larmes de tristesse à l’heure de la messe. Ce dimanche matin, les fidèles de l’église Saint-Didier de Bruyères-le-Châtel n’ont pas pu assister à l’office religieux. Celui-ci a été annulé après la découverte du saccage de l’intérieur de l’édifice. « Cela a dû se passer entre samedi soir et ce matin », témoigne Anne, une jeune paroissienne choquée.

    « Je n’ai pas eu la force de rentrer à l’intérieur », précise sa mère, Hélène.

    Si les dégâts ne sont pas en rien comparables à ceux de l’incendie qui a ravagé il y a trois semaines l’église de Fontainebleau (Seine-et-Marne), le préjudice est conséquent.

    « C’est un vrai saccage. Un vitrail a été cassé. Le tabernacle a été retourné, le ciboire dérobé, la sacristie retournée », déplore Mgr Dubost, l’évêque d’Evry. D’autres objets ont été volés mais pas un ostensoir en métal précieux ».

    Ce dimanche après-midi, après la venue des gendarmes, l’édifice classé aux Monuments historiques est resté fermé au public. Impossible de voir depuis l’extérieur comment les malfaiteurs ont pu procéder.

    « Ce n’est malheureusement pas la première fois, souligne Anne. Déjà, l’an passé, des graffitis avaient été tagués sur le panneau d’illustration ». « Là, c’est beaucoup plus grave. Des hosties consacrées ont été emportées. Pour quelqu’un de non croyant, ça ne représente sans doute pas grand-chose. Pour nous, c’est le plus grave. C’est le Corps du Christ. C’est Jésus qu’on attaque », explique Anne.

    Du matériel pour lire la messe a également été dérobé, laissant les paroissiens dubitatifs sur l’intérêt d’un tel acte. Pour l’évêque d’Evry, « c’est une vraie attaque contre l’église catholique. C’est le symbole du sacré qui est touché. Il y a une volonté de nuire ».

    En attendant les premiers éléments de l’enquête, confiée à la gendarmerie d’Egly, les paroissiens affirmaient ce dimanche qu’ils allaient prier. « A défaut de messe, nous avons fait ce matin une chaîne de prières pour ceux qui ont fait ça », raconte Hélène.

    Source : Le Parisien, 31.01.2016.

    On rappellera à Mgr Dubost qui semble l'avoir oublié, que des hosties consacrées ayant été dérobées, ce n'est pas le "symbole du sacré" qui a été touché, mais la personne même du Christ, comme l'expliquait fort justement la paroissienne mentionnée plus haut.

    On ne s'étonnera pas, par ailleurs, du silence des media et du gouvernement (M. Bernard Cazeneuve en particulier) : les catholiques ont compris depuis longtemps que le saccage et la profanation de leurs lieux de culte n'avaient aux yeux de ces messieurs strictement aucune importance.

  • Communiqué de Mgr Aillet : "Avortement : le débat est-il permis ?"

    Mgr Aillet,tweeter,tweets,avortement,IVG,communiqué,diocèse,Bayonne

    « Ouvrons nos yeux pour voir les misères du monde, les blessures de tant de frères et sœurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l'aide. Que nos mains serrent leurs mains et les attirent vers nous afin qu'ils sentent la chaleur de notre présence, de l'amitié et de la fraternité. Que leur cri devienne le nôtre et qu'ensemble, nous puissions briser la barrière d'indifférence qui règne souvent en souveraine pour cacher l’hypocrisie et l'égoïsme. » (Pape François, extrait de la Bulle d’indiction de l’Année Sainte de la Miséricorde)


    Alors que le gouvernement amorce de nouvelles mesures pour faciliter l’accès à l’avortement, nous appelons de nos vœux que ce débat, trop longtemps ostracisé, caricaturé, voire interdit, soit ouvert à nouveau. Parce qu’il engage l’avenir de notre pays dans une logique que le pape François appelle la « culture du déchet », ce combat assumé et mené par la classe politique doit être interrogé honnêtement, sans devenir un tabou social dont même les dérives ne peuvent être soumises à la critique.

    Il est en effet surprenant de constater la vigueur avec laquelle le gouvernement engage de nombreux moyens pour faire taire –non seulement le délai de réflexion légal pour les femmes- mais la réflexion autour de l’avortement elle-même, à grand renfort de campagnes médiatiques et aux frais du contribuable.

    Nous regrettons que dans ce débat les premiers acteurs de l’acte d’avortement, les femmes, soient souvent trop peu écoutées, au profit d’un « combat pour les droits des femmes » fréquemment instrumentalisé. Il est tout autant regrettable de constater que la violence des propos dont on accuse régulièrement les défenseurs de la vie n’est que la pâle expression de la violence –occultée mais bien réelle et physique- vécue par les enfants à naître et leur mère à l’occasion d’un acte d’avortement. Violence létale pour les premiers, et conséquences souvent dramatiques pour les secondes dont les issues psychologiques voire physiques ne sont malheureusement pas assez prises en considération.

    « Le droit à disposer de son corps », dont la ministre de la santé madame Marisol Touraine a fait état à l’occasion de ses vœux du 25 janvier dernier, ne suffit plus pour justifier cette politique mortifère. Il est acquis pour la science et le bon sens que l’enfant dans le ventre de sa mère est l’hôte de ce corps dont il ne partage pas le code génétique, dès ses premiers instants de vie. A ce titre, ce même droit à disposer de son corps doit pouvoir lui être accordé avec d’autant plus de rigueur qu’il est le plus faible et le plus petit d’entre nous. A l’heure où le monde et notre pays sont marqués par des drames terribles, quelle société peut prétendre faire l’impasse sur la défense des plus faibles et des plus fragiles d’entre les siens ?

    Nous disons notre refus d’opposer dans ce débat le droit des femmes et le droit des enfants. A la suite du pape François qui disait à l’occasion de ses vœux au Corps diplomatique en 2014 : « la seule pensée que des enfants ne pourront jamais voir la lumière, victimes de l’avortement, nous fait horreur », nous appelons au droit à la vie pour tous, de la conception à la mort naturelle. Et au droit à l’avis.

    + Marc Aillet
    Évêque de Bayonne, Lescar et Oloron

    « Et je ressens quelque chose que je voudrais partager avec vous. Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ? […] Car l'enfant est le plus beau présent de Dieu à une famille, à un pays et au monde entier. Dieu vous bénisse !» (Mère Teresa, Discours à Oslo lors de la remise de son Prix Nobel)


    Avortement : Mgr Aillet explique son tweet du... par Diocese64

    Source : Diocèse Bayonne, Lescar, Oléron.

    NB : les "tweets" de Mgr Aillet relatifs à l'avortement ont été reproduits sur ce blog ici.

  • Merci Mgr Aillet

    Mgr_Aillet_tw2.jpg

    Mgr_Aillet_tw3.jpg

    Mgr Aillet,twitter,avortement,IVG,innocents,violence

  • "Cotignac 500" : Anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Cotignac

    En 2019, dans 3 ans, sera célébré le 500ème anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Cotignac (Var), sous le vocable de Notre-Dame de Grâces.

    L’Association Marie de Nazareth, le diocèse du Var et le sanctuaire de Cotignac lancent aujourd'hui un large mouvement d'éducation, de prière et de foi, sous l'appellation de “Cotignac 500” pour préparer sous le regard de la Sainte Vierge la célébration de ses apparitions.

    Monseigneur Dominique Rey, Évêque de Fréjus Toulon, dont dépend Cotignac a déclaré au sujet de Cotignac 500 : « Appelant la bénédiction de Dieu sur tous ceux qui participeront, je vous assure de mon engagement et de mes prières en Jésus, Marie et Joseph. »

    A découvrir ci-dessous :

    cotignac500.jpg

  • Déclaration du Cardinal Barbarin pour la fête du 8 décembre à Lyon

    lyon-fete-de-la-lumiere.jpg

    Retrouvez ci-dessous la déclaration du cardinal Philippe Barbarin suite à l’annonce ce jour de l’annulation de l’édition 2015 de la Fête des Lumières à Lyon :

    Le Maire et le Préfet de Lyon ont annoncé que la Fête des Lumières ne pourrait se dérouler comme à l’habitude en cette édition 2015, pour des raisons de sécurité.

    C’est une décision que nous devinons mûrement réfléchie et difficile à prendre. Il s’agit certainement d’un choix prudent, raisonnable et sage.

    Nous regretterons l’absence de ces illuminations dont le caractère populaire n’avait pas effacé les origines et dont le succès avait même enrichi la tradition. Chaque année, nous admirons l’embellissement lumineux des grands monuments de notre ville, et pas seulement celui de nos églises.

    En ce 8 décembre 2015, j’appelle les catholiques de notre diocèse à célébrer la fête de l’Immaculée Conception avec une ferveur spéciale, en priant pour la paix et en invoquant la Miséricorde de Dieu sur notre pays et sur notre ville. Nous prierons la Vierge pour qu’elle nous épargne des lèpres modernes de l’idéologie, de la peur et de la guerre.

    Les Messes prévues le 8 décembre sont maintenues, sauf avis contraire des services de sécurité. Les curés des paroisses concernées se rencontreront prochainement pour savoir ce qu’il est possible de maintenir ou de proposer, étant donné l’état d’urgence.

    Peut-être les missionnaires du 8 auront-ils moins de personnes à accueillir : je les invite à rester disponibles à ceux qui viendront découvrir nos églises et à redoubler dans leurs efforts de prière.

    Je me réjouis que la Ville ait choisi de faire distribuer des milliers de lumignons pour que se perpétue la tradition. J’invite les catholiques à se mobiliser généreusement pour leur diffusion.

    Quant aux processions du 8 décembre, nous espérons qu’elles pourront avoir lieu, mais nous attendons l’autorisation des services de police. Quelle que soit leur décision, nous suivrons leurs conseils.

    En 1852 déjà, des imprévus étaient venus contrarier le déroulement de la fête. Aujourd’hui, nous saurons nous ajuster aux décisions des autorités compétentes. Nous nous associerons de grand cœur aux efforts de la Ville pour rendre hommage à chacune des victimes des attentats de Paris.

    Que cette journée si singulière du 8 décembre 2015 reste une fête et nous donne de redécouvrir ce qui fait le ciment de notre société, d’en consolider les fondements et de célébrer, différemment et sobrement, en levant nos yeux vers Notre-Dame de Fourvière.

    Chers Lyonnais, je vous invite à regarder la plus belle lumière qui soit : la lumière intérieure. Et celle que vous poserez à votre fenêtre !

    Cardinal Philippe Barbarin
    Archevêque de Lyon

    Source : lyon.catholique.fr

  • Ouverture de l’Année Saint Martin 2016

    Cette « année martinienne » correspond au 1700e anniversaire de la naissance de saint Martin.

    Elle a débuté le mardi 10 novembre, à Tours, et sera ouverte, officiellement, ce 11 novembre après-midi, en la cathédrale Saint-Gatien, par Mgr Aubertin, archevêque de Tours.

    Source : diocèse de Tours.

    Ouverture,Année,Saint Martin,2016,diocèse,Tours