Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Annonces

  • 10ème Nuit des Témoins pour les chrétiens persécutés : 12-19 mars 2018

    Ces veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ.

    Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

    nuit-des-temoins-2018a.jpg

    Où et quand ont-elles lieu ?

    MONTPELLIER : lundi 12 mars, 20h-22h: église Saint-Thérèse

    ROUEN : mercredi 14 mars, 20h-22h: Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption

    LA ROCHE-SUR-YON : jeudi 15 mars, 20h30-22h30: église Saint-Louis

    PARIS : vendredi 16 mars, 18h15 messe, 20h-22h veillée: cathédrale Notre-Dame de Paris

    LUXEMBOURG : dimanche 18 mars, 19h30-21h30: cathédrale Notre-Dame

    ROME : lundi 19 mars, 19h00 messe, 20h-22h veillée: église Saint-Louis des Français

    Qui sont les grands témoins ?

    L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans trois pays phares:

    Mgr Kyrillos William SAMAAN
    Évêque copte catholique d’Assiout, ÉGYPTE

         L’ÉGYPTE en bref: 80% des chrétiens d’Orient sont égyptiens. Ils restent donc des cibles prioritaires pour les islamistes, malgré l’ostensible soutien que manifeste le président Sissi aux coptes : « Vous êtes notre famille et personne ne nous divisera », a-t-il proclamé à la messe de Noël 2017. L’enjeu : éviter le piège de la scission coptes / musulmans alimentées par les islamistes.

    Mrg Ramon CASTRO CASTRO
    Évêque de Cuernavaca, MEXIQUE

         Le MEXIQUE en bref: Deuxième plus grand pays catholique au monde, le Mexique est aussi le plus dangereux d’Amérique latine pour les prêtres. Une véritable guerre des cartels le ravage qui, en 2016, occupe la deuxième place au palmarès du nombre de morts, juste après le conflit en Syrie. L’Église est l’une des rares institutions à s’opposer au narcotrafic.

    Père Paul-Elie CHEKNOUN
    Prêtre en ALGÉRIE

         L’ALGÉRIE en bref: L’islamisme des années 90 a transformé le christianisme en portion congrue dans un pays à 99% musulman. En 2016, la révision de la Constitution conserve l’interdiction « d’ébranler la foi d’un musulman ». Pourtant, quelques catholiques osent à nouveau évangéliser. A quel prix ? Les élections présidentielles de 2019 diront si l’islamisme politique est aussi moribond que certains le prédisent.

    POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES TÉMOINS, CLIQUEZ ICI

    Source : site internet de l’AED

  • Voeux 2018

    Le 1er janvier revient chaque année avec une régularité absolument désarmante... Vous l'avez remarqué, vous aussi ? Exactement une fois par an, dès le 31 décembre au douze coups de minuit achevé, revoilà ce 1er janvier, toujours aussi fringant, qui réveille en chacun le désir irrépressible de formuler des vœux alentour, et de souhaiter unanimement trois cent soixante-cinq jours de soleil et de réussites en tout genre.

    Difficile de résister à cet impérieux besoin de partage si généreux, où transparaît toujours une vraie bienveillance, car si les mots manquent souvent pour détailler ce que sont ces meilleurs vœux ainsi offerts, la sincérité de celui qui les formule ne peut que rarement être mise en doute.

    Je commence donc par remercier de tout cœur pour tous ces bons vœux qui m'ont été adressés. Soyez-en bénis, proches ou lointains, sachez qu'ils m'ont réellement touché.

    Une courte remarque ensuite, sur une constante qui m'a frappé, sans doute parce qu'elle revient semblablement chaque année, sans que rien ne semble pouvoir ébranler son évidente nécessité. Sûrement vous l'avez observée vous aussi. La majorité de ces vœux de début d'année s'achève immanquablement par ces mots, appuyés de façon pressante comme pour conjurer un mauvais sort : "et surtout la santé !". Ah, la santé ! Cette santé physique - car je n'imagine pas qu'il puisse être question de santé psychique ou spirituelle... - cette santé si précieuse aux yeux de tous, qui la souhaitent la meilleure possible à ceux qui les entourent... Dites-moi, honnêtement, ce vœu insistant ne serait-il pas ainsi exprimé parce qu'il serait in fine celui que nous formons d'abord pour nous-mêmes ? "Pourvu que cette année je reste en bonne santé, et que je ne souffre pas d'atteinte douloureuse ou handicapante, de quelque sorte que ce soit...". Cela ne diminue en rien la valeur de ce cadeau, mais explique la régularité de son retour en ces vœux de début d'année, tant il vrai que nous souhaitons souvent aux autres ce que nous aimerions qu'il nous advienne à nous-mêmes...

    Enfin, me revoilà donc au point de départ, partagé entre la nécessité de ne pas trop tarder (le 31 janvier il sera trop tard, ainsi le veut la coutume), et la volonté d'offrir ce qui est à mes yeux le plus fondamental, sachant que tout le reste vous sera donné par surcroît (Mt 6,33).

    En 2004, j'avais tenté d'offrir des "non-vœux". J'osais ainsi : Je ne vous souhaite pas une bonne santé... Je ne vous souhaite pas beaucoup d'argent... Je ne vous souhaite pas la paix... Enfin, je ne vous souhaite pas le bonheur.... Celles et ceux qui m'ont lu ou écouté ont fait preuve d'indulgence, et ils m'ont remercié. Je leur en sais gré. L'année suivante, j'avais opté pour l'humour, ou du moins pour une formulation qui s'en voulait empreinte : Je fais le vœu que nous apprenions à ne plus dire "je veux". De nouveau, lecteurs et auditeurs ont montré patience et compréhension, réitérant leurs remerciements. Je me confonds en reconnaissance, mon amour-propre ayant été comblé au-delà de toute espérance. Mais au nouvel an des années qui ont suivi, je suis resté silencieux. Rien. Pas une ligne. Ou peut-être un "je vous souhaite le meilleur" sincère mais très évasif, lentement effacé de ma mémoire... Etais-je en manque d'inspiration (mais en ai-je véritablement jamais eu ?), ai-je manqué de courage, ou ai-je plus objectivement fait preuve de cette paresse qui n'est pas le moindre de mes défauts ? Sans doute un navrant mélange de tout cela, mâtiné de ce quelque chose d'indéfinissable qui se loge au fond de chaque personnalité, et qui ne se montre, Dieu merci, que rarement au grand jour...

    Voilà donc 2018 déjà bien entamé. Je reviens près de vous. Les années ont passé, ainsi qu'en témoigne une chevelure qui a pris les teintes de l'hiver. Est-ce ce constat qui me presse à viser plus fréquemment l'essentiel, et à revenir à ce qui aurait du demeurer toujours primordial en toute chose ? Sans doute. Vous le savez, depuis bientôt vingt ans, l’Évangile est mon unique boussole, et si je m'égare trop souvent, ce n'est que faute de relire suffisamment les paroles essentielles qui y ont été déposées, aussi vivantes aujourd'hui qu'elles l'étaient lorsqu'elles ont été prononcées il y a deux mille ans. Le vœu que je forme en ce début d'année (oui, nous y voilà enfin !), y a puisé ses racines. "Demeurez en mon amour" a dit le Christ Jésus (Jn 15,9). Cette ardente invitation, Il la murmure encore au cœur de chacun de nous. L'entendons-nous ? Est-ce bien de Son Amour que nous vivons ? "Aime et fais ce que tu veux" avait écrit saint Augustin, le sage évêque d'Hippone. Car de la racine de l'amour, il ne peut rien sortir de mauvais. Mais si nous ne puisons pas cet amour à la Source, il restera petit, étriqué, frileux, craintif et en fin de compte stérile. Le Christ Jésus nous ouvre grand les bras. Il a laissé transpercer son Cœur pour chacun de nous, et c'est à profusion qu'Il répand Son Amour dans les cœurs qui s'ouvrent à Lui. Nous sommes encombrés de tant de babioles inutiles... Un grand ménage s'impose en ce début d'année. Plus nous Lui ferons place nette, et plus Il déversera en nous les flots de cet immense, éternel et insondable Amour. Alors nous serons en mesure de répondre à Son invitation. Oui, c'est le vœu que je forme pour chacun de nous, pour chacun des jours qu'il nous sera donné de vivre en cette année 2018 :

    Demeurons en Son Amour !

     

    « Je fléchis les genoux devant le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, de qui toute paternité dans le ciel et sur la terre tire son nom, afin qu’Il vous donne, selon les richesses de Sa gloire, d’être fortifiés dans l’homme intérieur par Son Esprit, et qu’Il fasse habiter le Christ par la foi dans vos cœurs ; de sorte que, enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, et aussi connaître l’amour du Christ, qui surpasse toute connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu. »
    (Eph 3, 14-20)


    Jean-Claude Prieto

  • Mgr Rey soutient la Marche pour la Vie du 21 janvier

    mgr-rey.jpg

  • Marche pour la Vie 2018 : le 21 janvier à Paris

    mpv2018_600.jpg

    RDV le 21 janvier 2018 à 14h30, Porte Dauphine, Paris XVIe.

    La Marche pour la Vie vous invite à venir défendre la vie des plus petits le 21 janvier 2018. Cette année, nous marcherons sur le thème « De l’ombre à la lumière » pour inviter les pouvoirs publics à lever l’obscurité qui pèse sur les parents en détresse face à une grossesse inattendue, non désirée.

    A la veille de la révision de la loi de bioéthique, nous appelons les pouvoirs publics au respect de la dignité de la vie humaine, de l’instant de sa conception, jusqu’à sa mort naturelle. Concrètement, nous réclamons une révision de la législation sur la Procréation Médicalement Assistée qui rend l’embryon humain disponible : produit en laboratoire, fabriqué avec excédents pour garantir un plus grand taux de succès, livré à la recherche scientifique qui le détruit… L’embryon, à travers la PMA n’est plus traité comme le plus petit des enfants des hommes mais comme le plus utile des produits de l’homme.

    Nous réclamons une interdiction stricte de l’euthanasie en France. Nous ne voulons pas que nos malades soient abandonnés et nos personnes âgées privées de leurs derniers moments de vie, si durs soient-ils. Cette fuite par l’injection du produit létal est le fait d’une société qui refuse la souffrance – comme si la condition humaine pouvait dissocier la personne, dans son autonomie démiurgique et le corps, matériau voué à la décomposition et à la maladie.

    Nous revendiquons la mise en place de politiques de santé publique qui fassent cesser l’avortement. Nous voulons, a minima, que soient réintroduits dans la loi la condition de détresse, le délai de réflexion et que soit supprimé le délit d’entrave à l’avortement qui punit les informations dissuasives et non les informations qui incitent à l’avortement.

    La Marche pour la Vie recherche encore 500 bénévoles ! Pour nous aider à guider le cortège, accueillir les visiteurs, participer à la logistique, distribuer nos tracts et partager notre communication, n’hésitez pas et inscrivez-vous ici. Nous vous remercions vivement !

    La Marche pour la Vie rappelle que toute vie naissante est une chance pour le monde. Que la lumière est du côté de ceux qui défendent, soutiennent et accueillent la vie à naître, quel que soit son visage, quelles que soient ses fragilités. Pour que chaque enfant conçu puisse ouvrir les yeux sur la lumière du jour, pour que l’obscurité de la culture de mort soit percée par la lumière de la défense de la vie, rejoignez-nous le 21 janvier 2018, Porte Dauphine à 14h30 et venez marcher pour la Vie.

    Sources : Marche pour la Vie - InfoCatho.

    MA(L)CHANCE - À un choix de te perdre

  • Association de sauvegarde de la chapelle Saint-Hilaire

    st_hilaire_046i.jpg

    « La restauration de cette chapelle pourra sembler complètement folle à certains rationalistes. Mais elle est un cri dans le désert à la suite de saint Jean-Baptiste. Un cri qui rappelle les racines chrétiennes du pays. Elle est un signe pour tous que nous devons recevoir, préserver, restaurer notre héritage chrétien et notamment les monuments de prière qui sont comme l'âme de nos cités. »

    F. Louis-Marie, O.S.B., abbé de Sainte-Madeleine du Barroux
    (Les Amis du Monastère, n°164, décembre 2017)

    Participez au Sauvetage.

    Crédit photo : Les Amis de Saint-Hilaire.

  • Découvrez gratuitement la revue Le Cœur de Jésus, Source de l’Amour, en lien avec le Message de Paray-le-Monial !

    CJ-492.jpg

    Unique par son contenu spirituel, cette revue, éditée par le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur et publiée à Paray-le-Monial depuis 1912, poursuit la mission que le Christ assigne à tous ceux qui œuvrent pour instaurer la « civilisation de l’Amour ». Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur est animé par une équipe composée de religieuses et de laïcs au service de la Mission : faire connaître l’amour du Cœur de Jésus.

    • Spiritualité du Cœur de Jésus
    • Prières
    • A l’écoute du pape François
    • Message de Paray-le-Monial
    • Biographies et témoignages
    • Vie de l’Eglise et du monde
    • Interviews de grands témoins
     
    Mieux que toute documentation, affiches et autres communications, les témoignages des lecteurs expriment le mieux la paix intérieure et les bienfaits qu’apportent la revue, grâce à la connaissance et à l’accueil de l’amour du Cœur de Jésus :

    « Votre revue m’aide à prier, à garder l’espérance, sa lecture me donne un souffle de vie. Je sais que la Communauté prie pour moi. Lorsque je vous écris et vous confie mes intentions, j’ai une vraie réponse personnalisée, ce qui est très rare aujourd’hui. »

    "Après avoir demandé un numéro gratuit à la communauté, je me suis abonné car j’avais du mal à prier et à trouver les paroles du Pape. Aujourd’hui, la revue est un vrai soutien pour ma foi. J’ai apporté un jour la revue dans mon groupe de prière. Elle a été pendant des mois un véritable support pour nous accompagner. Beaucoup d’amies se sont abonnées."

    Soyez vous aussi « les instruments qui attirent les cœurs à l’Amour de Dieu » et demandez gratuitement votre numéro "Découverte" par courrier, par téléphone, ou par Internet rubrique "nous contacter" :

    logo_100.jpgSecrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur
    9 rue Chervier
    71600 Paray le Monial - Tél : 03 85 81 15 04
    Mail : contact@secretariatdesoeuvresdusacrecoeur.org
    Internet : http://www.secretariatdesoeuvresdusacrecoeur.org
  • Semaine Thérésienne du 26 septembre au 1er octobre

    semaine-theresienne-2017.jpg

    Chaque année depuis maintenant plus de 10 ans, à l’approche de la fête de Thérèse le 1er octobre, le sanctuaire Sainte-Thérèse organise un grand événement, la « Semaine Thérésienne ». Il est actuellement le rendez-vous incontournable des amis parisiens de la Petite Thérèse.

    En 2016, environ 10 000 pèlerins y ont participé.

    Liturgies festives, conférences, soirées de prière, vénération des reliques, spectacles, concerts, animations enfants, projections de films… sont au programme de ces jours intenses et priants.
    De nombreux intervenants, témoins et artistes se succèdent pour permettre aux participants de mieux connaitre la Petite Thérèse et de prier avec elle.

    Cet événement reçoit le soutien de plusieurs partenaires comme Radio Notre Dame, KTO, Le Jour du Seigneur…

    Télécharger le programme de la Semaine Thérésienne 2017

    Source : InfoCatho.

    La Semaine Thérésienne organisée par le sanctuaire Sainte-Thérèse d’Apprentis d’Auteuil (Paris 16) est devenu le rendez-vous incontournable des amis parisiens de la Petite Thérèse. 10 000 pèlerins sont attendus pour cette 12ème édition dont le programme est une nouvelle fois aussi riche que varié : liturgies festives, conférences, soirées de prière, spectacles, cinéma, mini-retraites, animations enfants...

    Avec la participation de nombreux témoins et artistes :
    Mgr Thibault Verny, P. Bernard Peyrous, P. Joël Pralong, P. Pierre Dumoulin, Bernard Dubois, Luc Adrian, Jean-Renaud et Lorène d’Eliissagaray, Abba, le Jeune Chœur Liturgique, Jean-Luc Guyard...

    Et pour la première fois : un son et lumière (spectacle en videomapping ) :
    « Thérèse, entre terre et ciel » pour célébrer les 20 ans de la proclamation de Thérèse, docteur de l’Église.

  • Alerte : Le Comité des droits de l’homme de l’ONU veut imposer la légalisation universelle de l’avortement et de l’euthanasie

    ONU,ECLJ,légalisation,avortement,euthanasie,droit,vie,mort

    Le Comité des droits de l’homme de l’ONU révise actuellement la définition du « droit à la vie » en droit international. Il envisage d’imposer à tous les États la légalisation de l’avortement, du suicide assisté et de l’euthanasie au nom même du droit à la vie !

    Les lobbys de la culture de mort sont en passe de remporter une victoire décisive, dans la plus grande discrétion. Le texte final sera adopté dans les prochains mois. Il est encore possible de stopper cette manœuvre. Soutenez l’action de l’ECLJ auprès du Comité en cosignant le mémoire qu’il va lui remettre et en partageant cette alerte.

    Suite de l'article et pétition sur le site de l'ECLJ.

     

  • Découvrez gratuitement la revue Le Cœur de Jésus, Source de l’Amour, en lien avec le Message de PARAY-LE-MONIAL !

    CJ-492.jpg

    Unique par son contenu spirituel, cette revue, éditée par le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur et publiée à Paray-le-Monial depuis 1912, poursuit la mission que le Christ assigne à tous ceux qui œuvrent pour instaurer la « civilisation de l’Amour ». Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur est animé par une équipe composée de religieuses et de laïcs au service de la Mission : faire connaître l’amour du Cœur de Jésus.

    • Spiritualité du Cœur de Jésus
    • Prières
    • A l’écoute du pape François
    • Message de Paray-le-Monial
    • Biographies et témoignages
    • Vie de l’Eglise et du monde
    • Interviews de grands témoins
     
    Mieux que toute documentation, affiches et autres communications, les témoignages des lecteurs expriment le mieux la paix intérieure et les bienfaits qu’apportent la revue, grâce à la connaissance et à l’accueil de l’amour du Coeur de Jésus :

    « Votre revue m’aide à prier, à garder l’espérance, sa lecture me donne un souffle de vie. Je sais que la Communauté prie pour moi. Lorsque je vous écris et vous confie mes intentions, j’ai une vraie réponse personnalisée, ce qui est très rare aujourd’hui. »

    "Après avoir demandé un numéro gratuit à la communauté, je me suis abonné car j’avais du mal à prier et à trouver les paroles du Pape. Aujourd’hui, la revue est un vrai soutien pour ma foi. J’ai apporté un jour la revue dans mon groupe de prière. Elle a été pendant des mois un véritable support pour nous accompagner. Beaucoup d’amies se sont abonnées."

    Soyez vous aussi « les instruments qui attirent les cœurs à l’Amour de Dieu » et demandez gratuitement votre numéro "Découverte" par courrier, par téléphone, ou par Internet rubrique "nous contacter" :

    logo_100.jpgSecrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur
    9 rue Chervier
    71600 Paray le Monial - Tél : 03 85 81 15 04
    Mail : contact@secretariatdesoeuvresdusacrecoeur.org
    Internet : http://www.secretariatdesoeuvresdusacrecoeur.org
  • Juin 2017 : célébrons ensemble le Cœur de Jésus

    Avec le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur

    Pèlerins du monde entier et priants de tout horizon, le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur veut s'unir par la prière avec vous et avec ceux qui feront en ce mois de juin 2017 un acte de confiance au Cœur de Jésus. Le Christ nous appelle en nous disant : « venez à moi, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 28-29). Du cœur très aimant de Jésus procèdent tous les sacrements, mais surtout le plus grand de tous : l'Eucharistie, le sacrement d'amour par lequel Jésus veut être le compagnon de notre vie, la nourriture de nos âmes, sacrifice d'une valeur infinie. « Voici le Cœur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné, afin de leur témoigner son amour » dit Jésus à sainte Marguerite-Marie, à Paray le Monial. Dans le cadre de la Nouvelle Évangélisation, notre mission de chrétiens est de porter haut et fort la Parole de Dieu et de partager notre foi.

    fete_du_coeur_de_jesus_2017.jpgLa Fête du Cœur de Jésus est la fête de l'Amour de Dieu pour chacun de nous. Restons fidèles et rendons-Lui son amour par la prière, l'oraison, et quand cela est possible la participation aux célébrations liturgiques le 23 juin 2017 en paroisse - seul, avec des amis ou en famille.

    Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur est en union de prière avec vous en ce mois béni, la communauté prie pour vous et pour vos proches. Vous avez la possibilité de commander des feuillets de prière et des affiches dédiés à la Fête du Cœur de Jésus, en cliquant ICI.

    Rdv sur le site du Secrétariat où vous trouverez aussi des centaines de prières qui vous soutiendront dans votre cœur à cœur avec Jésus, dans votre recherche de paix et d'amour, et dans vos besoins de réconfort en Dieu.

    pdf-eb697.png

    Bon de commande
    (feuillets-prière et affiches pour la Fête du Cœur de Jésus 2017, livrets de prière, objets religieux...)

  • Le film "La Rébellion cachée" à Chéméré-le-Roi (Mayenne)

    film,dvd,rébellion cachée,projection,chéméré-le-roi,25 juin

    Une nouvelle projection est prévue à Neuilly pour cette saga familiale en Vendée, et documentaire international sur le dernier combat d’un peuple chrétien contre les colonnes infernales de la Révolution française :

    Dimanche 25 juin – 15h – Salle des fêtes de Chéméré-le-Roi

    Cette projection aura lieu en présence du producteur, Daniel Rabourdin.

    Entre : 6€ – Inscriptions possibles en ligne

    Sous le signe du Sacré-Cœur !

    Programme complet de la journée

    10 h 30 : Messe de la solennité du Sacré-Cœur

    12 h 00 : grand pique-nique familial au couvent

    (possibilité d’acheter saucisses et boissons fraiches sur place)

    15 h 00 : projection du docudrame « La Rébellion cachée »
    à la Salle des fêtes de Chémeré-le-Roi

    17 h 00 : Vêpres

    À propos de la Rébellion cachée.

  • Suppression accidentelle sur le serveur d'adresses des abonnés : régularisation

    Le vendredi 7 avril dernier, je vous faisais part d'un problème technique survenu fin mars sur le serveur hébergeant ce blog, qui avait eu pour effet la suppression d'une centaine d'adresses émail d'abonnés à la lettre de nouvelles. Ce problème est désormais résolu, mais il m'a fallu réinsérer manuellement les adresses qui avaient malencontreusement été effacées. J'ai utilisé pour cela une sauvegarde de cette liste datant du 3 février dernier. Environ 150 adresses ont ainsi pu être rétablies.

    Si donc vous recevez cette lettre, et que vous aviez volontairement procédé à votre désabonnement depuis cette date, je vous prie de m'en excuser, et vous invite à utiliser de nouveau le lien de désabonnement au bas de cette lettre : vous ne serez plus importuné à ce sujet.

    En revanche, si vous aviez procédé à un abonnement au cours des mois de février ou mars 2017, et que vous ne recevez toujours pas cette lettre de nouvelles, vous devrez renouveler votre inscription.

    Je vous présente de nouveau mes excuses pour ces complications bien indépendantes de ma volonté, espérant que de tels dysfonctionnements ne se reproduisent plus à l'avenir, et confie la bonne marche de ce blog à vos prières.

  • Suppression accidentelle sur le serveur d'adresses des abonnés (rappel)

    Un problème technique survenu il y a une dizaine de jours sur le serveur hébergeant ce blog, a provoqué la suppression accidentelle d'une centaine d'adresses émail d'abonnés à la lettre de nouvelles. Si vous lisez ce message, sans en avoir été prévenu par le biais de la lettre parvenue ce samedi 8 avril dans votre boîte de réception, c'est que votre adresse mail est du nombre de celles qui ont été effacées.

    De nouvelles perturbations techniques affectent encore cet hébergeur : la connexion au blog s'avère souvent difficile, voir impossible, et les inscriptions à la "newsletter" ne sont actuellement pas prises en compte. Il est donc malheureusement impossible dans l'immédiat de procéder à une réinscription, si votre adresse est de celles qui ont été supprimées.

    Lorsque ces problèmes de serveur auront été résolus, je l'indiquerai aussitôt ici, et si vous souhaitez de nouveau recevoir cette lettre, à chaque nouvelle parution, il vous faudra alors la noter de nouveau dans le cadre prévu à cet effet en colonne de gauche ("Newsletter", "S'inscrire", puis "OK").

    Je suis désolé de ces complications bien indépendantes de ma volonté, espérant que l'ensemble des abonnés puisse procéder bientôt à cette réinscription, sans trop de difficulté.

  • Pèlerinage de Pentecôte de Notre-Dame de Chrétienté : les 3, 4, et 5 juin 2017

  • Suppression accidentelle sur le serveur d'adresses des abonnés à la lettre de nouvelles

    Un problème technique survenu il y a une dizaine de jours sur le serveur hébergeant ce blog, a provoqué la suppression accidentelle d'une centaine d'adresses émail d'abonnés à la lettre de nouvelles. Si vous lisez ce message, sans en avoir été prévenu par le biais de la lettre parvenue ce samedi 8 avril dans votre boîte de réception, c'est que votre adresse mail est du nombre de celles qui ont été effacées.

    De nouvelles perturbations techniques affectent encore cet hébergeur : la connexion au blog s'avère souvent difficile, voir impossible, et les inscriptions à la "newsletter" ne sont actuellement pas prises en compte. Il est donc malheureusement impossible dans l'immédiat de procéder à une réinscription, si votre adresse est de celles qui ont été supprimées.

    Lorsque ces problèmes de serveur auront été résolus, je l'indiquerai aussitôt ici, et si vous souhaitez de nouveau recevoir cette lettre, à chaque nouvelle parution, il vous faudra alors la noter de nouveau dans le cadre prévu à cet effet en colonne de gauche ("Newsletter", "S'inscrire", puis "OK").

    Je suis désolé de ces complications bien indépendantes de ma volonté, espérant que l'ensemble des abonnés puisse procéder bientôt à cette réinscription, sans trop de difficulté.

  • Changement d'heure...

    Attention : en France, dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mars, nous devons avancer nos montres d’une heure pour adopter l’heure d’été. A 2 heures du matin, il sera 3 heures. (Nous allons donc perdre une heure de sommeil :))

    montre_8a.jpg

  • Soudan du Sud, Somalie, Éthiopie, Yémen : 20 millions de personnes menacées par la famine

    Soudan du Sud,Somalie,Éthiopie,Yémen,menace,famine,CARE,appel,dons

    Photo : © 2016 / CARE

    Plus de 20 millions de personnes risquent de mourir de faim. Nous sommes confrontés à une crise sans précédent, provoquée par les conflits et les sécheresses. Nos équipes sur le terrain sont déjà mobilisées. Aujourd’hui, votre aide est indispensable : elle nous permettra de poursuivre notre action sur le terrain.

    Des millions de personnes souffrent d'une faim insoutenable

    Il s’agit d’une crise d'une ampleur inédite depuis des années. L’état de famine vient d’être déclaré dans certaines régions du Soudan du Sud, après plus de trois ans d’un violent conflit.Six autre pays en Afrique de l'Est ainsi que le Nigeria et le Yémen sont également menacés par ce fléau.

    La famine est déclarée lorsque :

        - au moins 20% des familles d'une région sont confrontées à des pénuries alimentaires extrêmes et font preuve d’une capacité limitée à y faire face.
        - les taux de malnutrition aiguë dépassent 30%
        - et le taux de mortalité dépasse deux personnes par jour pour 10 000 personnes.

    En début de mois, les autorités somaliennes ont annoncé que 110 personnes étaient mortes de faim ou de diarrhée en moins de 48 heures.

    Des familles survivent à peine en se nourrissant de feuilles et de racines pour manger

        « C'est la pire sécheresse que nous ayons jamais connue. Ces dernières années, nous avons toujours pu trouver de la nourriture et de l'eau, mais maintenant tout le pays est touché », témoigne Nura, une mère de sept enfants, qui vit en Somalie.

    En Somalie, en Éthiopie et au Kenya, la sécheresse a tari les sources d'eau, anéanti les cultures et décimé le bétail. Dans l’ensemble de ces pays, les prix de la nourriture ont fortement augmenté et les familles sont obligées de vendre tout ce qu’elles ont pour survivre.

    Les femmes et les filles sont particulièrement à risque : elles parcourent des kilomètres pour collecter de l’eau et sont les dernières nourries au sein de leur famille.

    Les équipes de CARE déjà mobilisées

    Au Soudan du Sud, au Yémen et dans le bassin du Lac Tchad, de violents conflits ont ravagé les cultures et compliquent l’acheminement de l’aide humanitaire.

    Malgré ces difficultés, CARE a déjà aidé plus de 2,9 millions de personnes au Soudan du Sud, en Somalie, en Éthiopie et au Yémen.

        - Nous fournissons une aide alimentaire et un soutien financier aux familles les plus vulnérables.
        - Nous distribuons des semences aux agriculteurs afin de garantir la production de nourriture ;
        - Nous veillons à ce que les familles aient de l'eau potable.

    APPEL AUX DONS

    Les Nations unies réclament d'urgence plus de quatre milliards de dollars pour aider les populations qui ont en besoin. Mais les fonds tardent à arriver. Aidez-nous à poursuivre nos actions :

        75 € permettent, par exemple, d’apporter une aide alimentaire à six enfants souffrant de malnutrition.
        185 € permettent de distribuer une aide alimentaire d’urgence à 20 personnes.

    Je fais un don

    CARE France.

  • 21 mars 2017 : Journée mondiale de la trisomie 21

    fondation,jerome lejeune,journée mondiale,trisomie 21,conférence,messe,cardinal sarah

    Plusieurs dates à retenir ce mois-ci :

    - 20 mars : Conférence à l’ONU à Genève : « Un monde sans trisomiques ?

    - 21 mars : Conférence au Parlement européen à Bruxelles.

    - 25 mars : Journée exceptionnelle autour du Cardinal Sarah à Paris, Conférence et Messe pour la vie célébrée à l’occasion du 23e anniversaire du rappel à Dieu du Professeur Jérôme Lejeune.

    Tous les détails de ces journées sur le site de la Fondation Jérôme Lejeune.

    Et si ce n'est déjà fait, n'oubliez pas de signer la pétition "Stop Discriminating Down".

  • Carême 2017 : Soyez aux côtés des chrétiens qui souffrent !

    AED-Careme-2017.jpg"Le Carême est le moment favorable pour intensifier la vie de l’esprit grâce aux moyens sacrés que l’Église nous offre: le jeûne, la prière et l’aumône. C'est un temps propice pour ouvrir la porte à ceux qui sont dans le besoin et reconnaître en eux le visage du Christ." Pape François, message pour le Carême 2017.

    En ce temps de Carême 2017, l'AED vous propose en 4 étapes de prier, jeûner et partager pour une situation particulière, afin d'être aux côtés des chrétiens qui souffrent.

    Votre Carême 2017 en 4 étapes :
    Étape 1 : 10 au 19 mars : aux côtés des chrétiens qui souffrent en Afrique
    Étape 2 : 20 au 28 mars : aux côtés des chrétiens qui souffrent en Asie
    Étape 3 : du 29 mars au 7 avril : aux côtés des chrétiens qui souffrent au Moyen-Orient
    Étape 4 : 8 au 16 avril : Semaine Sainte : écouter les témoignages

    Vendredi Saint : 14 avril : Chemin de Croix écrit par des chrétiens qui souffrent

    Source : AED (Aide à l’Église en Détresse).

    A lire également, le Message de l’Archevêque maronite de Damas, Mgr Samir Nassar « Un Carême en larmes »

  • Du 23 au 27 mars 2017 : 9ème édition de la Nuit des Témoins

    Depuis 2009, l’AED organise la Nuit des Témoins. Une tournée de veillées où prières et témoignages rendent hommage aux prêtres, religieux et laïcs tués à cause de leur foi au cours de l’année écoulée. Découvrez les grands témoins de 2017.

    • Quoi ?

    AED_NUIT-DES-TÉMOINS-2017.jpgCes veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ.

    Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

    • Où et quand ont-elles lieu ?

    REIMS: jeudi 23 mars, 20h-22h: église Saint-Jacques avec Mgr Bruno Feillet

    PARIS: vendredi 24 mars, 18h15 messe, 20h-22h veillée: cathédrale Notre-Dame de Paris avec Mgr Jérôme Beau

    SAINTE-ANNE D’AURAY: samedi 25 mars, 20h30-22h30: basilique Sainte-Anne avec Mgr Raymond Centène

    MONACO: dimanche 26 mars, 20h30-22h30: église Saint-Charles avec Mgr Bernard Barsi

    PERPIGNAN: lundi 27 mars, 20h-22h: chapelle Saint-Jean-Paul II – Parc Ducup avec Mgr Norbert Turini

    • Qui sont les grands témoins ?

    L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans trois pays phares:

    Frère Jacques Mourad
    Moine de la Communauté de Mar Moussa, en SYRIE, otage de l’État islamique pendant 5 mois

    Père Philippe Blot
    Missionnaire des MEP engagé dans le secours des réfugiés de CORÉE DU NORD

    Mère Marie-Catherine Kingbo
    Fondatrice de la congrégation des Servantes du Christ au NIGER

    Cliquez ici pour en savoir plus sur les Témoins 2017

    Source : AED (Aide à l'Eglise en Détresse)