Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2020

  • Audience générale de ce mercredi 19 février 2020

    Au cours de l’audience hebdomadaire ce mercredi, le Pape s’est arrêté sur la troisième Béatitude (Mt 5,5) : « heureux les doux, ils recevront la terre en héritage ». L’occasion pour le Saint-Père de revenir sur les vertus de la douceur, capable de défaire la colère, de sauver des amitiés, et de restaurer des liens brisés.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Chers frères et sœurs, ce matin nous nous arrêterons à la troisième Béatitude : Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. La douceur se manifeste dans les moments de conflit, car c’est alors que l’on voit comment on réagit à une situation hostile. Cette Béatitude cite le Psaume 36 qui met en relation la douceur et la possession de la terre. Ces deux choses peuvent sembler incompatibles. En effet, la possession de la terre est le milieu typique du conflit. On se combat souvent pour un territoire, pour obtenir l’hégémonie sur une région. Dans les guerres, le plus fort prévaut et conquiert d’autres terres. Ici il ne s’agit pas de conquérir la terre, mais de la recevoir en héritage. Cette terre est une promesse et un don pour le peuple de Dieu et devient un signe de quelque chose de plus grand et de plus profond qu’un simple territoire. Il s’agit de la terre vers laquelle nous sommes en chemin : les cieux nouveaux et la terre nouvelle. Alors celui qui est doux n’est pas quelqu’un d’accommodant, mais le disciple du Christ qui défend la paix de cette terre nouvelle, et la relation qu’il a avec Dieu et ses dons, en gardant la miséricorde, la fraternité, la confiance, l’espérance. Et ici nous devons faire allusion au péché de colère et nous demander combien de choses nous avons détruites par la colère. Par contre, la douceur est capable de vaincre le cœur, de sauver des amitiés et tant d’autres choses. Il n’y a pas de terre plus belle que le cœur d’autrui, il n’y a pas de territoire plus beau à gagner que la paix retrouvée avec un frère. Voilà la terre qui nous est donnée en héritage ! »

    « Je salue cordialement les pèlerins venus de France et d’autres pays francophones, en particulier les diocésains du Mans avec Mgr Yves Le Saux, les diocésains de Bourges avec Mgr Jérôme Beau, les représentants de la Confédération française des travailleurs chrétiens, ainsi que les jeunes et les pèlerins de plusieurs paroisses. Chers frères et sœurs, je vous invite à demander à Dieu de nous faire le don de la douceur pour construire ensemble un monde plus fraternel. Que Dieu vous bénisse. »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus de ce dimanche 16 février 2020

    Depuis la fenêtre du Palais Apostolique, le pape François a commenté l’Évangile de ce 6e dimanche du Temps Ordinaire, issu du “Discours sur la montagne”, dans lequel Jésus évoque l’accomplissement de la Loi, invitant ses interlocuteurs à une approche juste des prescriptions contenues dans les Commandements donnés à Moïse. Un parcours qui part du cœur et se poursuit avec la secours de la grâce divine, comme l’a expliqué le pape.

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Accompagnement pour le Carême

    careme2020a.jpg

    Nous nous approchons du Carême : 40 jours pour cheminer vers Pâques, 40 jours pour nous tourner vers Dieu. Ce temps nous rappelle les 40 jours que Jésus passa au désert pour préparer sa mission. De même, le Carême est, pour nous, comme un désert où nous mesurons tout ce qui est mal en nous. Pendant quarante jours, nous sommes donc invités à éloigner ce mal qui nous tente si souvent. De quelle manière ? En priant, en pratiquant la charité, en faisant des petits sacrifices. À travers ces actes, nous sommes invités à une véritable conversion pour nous rapprocher de Dieu et c'est là l'essentiel d'un vrai Carême.

    Le Carême est aussi un temps de grâce, où Dieu nous conduit pour nous parler au cœur. Écoutons-le et reconnaissons que les déserts dans nos propres vies ne manquent pas : la monotonie du quotidien, l'adolescent qui prend ses distances, la parole de notre conjoint que nous attendons et qui manque, les moments où l'on éprouve la solitude même au milieu des autres, la maladie qui persiste, le travail qui ne vient pas… C'est là, et pas ailleurs, que Dieu nous donne rendez-vous ! À nous de supplier pour obtenir la grâce de pouvoir choisir le pardon plutôt que la rancune, de choisir la vie plutôt que la désespérance, d’accueillir les contrariétés comme des bénédictions, car Dieu ne peut permettre des souffrances inutiles.

    Alors, pendant ce temps au désert, le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur à Paray-le-Monial vous propose de cheminer ensemble avec confiance, abandon et amour vers la lumière de Pâques. Pour fortifier votre foi et propager la Parole et la lumière de Dieu, le Secrétariat vous propose de commander et offrir autour de vous des feuillets de prière du Carême 2020.

    Vous pourrez vous les procurer en cliquant ICI.

    Ce feuillet de prière pour le Carême 2020 tient dans une enveloppe, dans votre sac, votre poche, dans votre livre de prière. Vous êtes invités à le diffuser autour de vous (famille, paroisse, groupe de prière, aumônerie d’hôpital, maison de retraite, école…). "Donne-nous, Seigneur, un coeur nouveau, mets en nous, Seigneur, un esprit nouveau".

    Nous vous souhaitons un très beau carême et un très beau chemin de foi.

    La communauté du Secrétariat des Œuvres du Sacré Cœur vous assure de sa prière à votre intention.
  • Angelus de ce dimanche 9 février 2020

    Ce dimanche, le Pape est revenu sur l’Évangile du jour selon saint Mathieu : « Vous êtes le sel de la terre (…) Vous êtes la lumière du monde », lorsque Jésus recourt à un « langage symbolique » pour indiquer à ceux qui veulent le suivre, ici ses disciples, « certains critères pour vivre la présence et témoigner dans le monde ».

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 5 février 2020

    Le Pape a initié une nouvelle série de catéchèses sur les huit Béatitudes de l’Évangile selon saint Matthieu. Lors de l’audience générale du mercredi 5 février, il est revenu sur la première d’entre elles : « Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux ».

    Compte rendu de Marie Duhamel à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, nous approfondissons aujourd’hui la première Béatitude : Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux à eux. Saint Matthieu précise qu’il s’agit des pauvres en esprit : ceux qui se sentent pauvres, mendiants, dans l’intime de leur être. A ceux-là Jésus promet le Royaume des Cieux. Combien de fois le monde nous conseille le contraire : il faudrait à tout prix être quelqu’un, se faire un nom. Cette recherche obsessive de soi-même crée solitude et tristesse, car vivre en voulant cacher ses faiblesses est éprouvant et angoissant. Jésus enseigne qu’être pauvre en esprit est une occasion de grâce, un moyen de sortir de cette lassitude et d’obtenir le Royaume. Car règne vraiment celui qui sait aimer le bien plus que lui-même. C’est en cela que se manifeste la puissance de Dieu, en exerçant la miséricorde et le pardon, et, à la différence des rois de la terre, Jésus s’est montré puissant en donnant sa vie pour tous les hommes. Il y a une pauvreté que nous devons accepter, celle de notre être, et une pauvreté que nous devons rechercher, celle des choses de ce monde, qui nous rend libres afin de pouvoir aimer. »

    « Je salue cordialement les pèlerins de langue française en particulier les jeunes venus de France. Frères et sœurs, reconnaître devant Dieu sa pauvreté et sa faiblesse est la vraie source du bonheur. Notre cœur devient disponible pour ne plus nous rechercher nous-mêmes mais aimer librement les autres et donner notre vie. Que Dieu vous bénisse. »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus de ce dimanche 2 février 2020

    Avant de réciter la prière de l’Angélus place Saint-Pierre en cette fête de la Présentation du Seigneur, le Pape François est revenu sur l'attitude chrétienne « de l’émerveillement », qui nous emmène vers le mouvement du don.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Neuvaine à Notre Dame de Lourdes pour les malades du 2 au 11 février

    neuvaine,notre dame de lourdes,malades,2 au 11,février,2020

    Texte de la Neuvaine

  • Intention de prière du pape pour le mois de février

    Entendre le cri des migrants :
    « Prions pour que le cri de tant de migrants victimes de trafics criminels soit entendu et pris en compte : ils sont nos frères et sœurs en humanité. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Angelus de ce dimanche 26 janvier 2020

    En ce premier dimanche de la Parole de Dieu, le pape a récité la prière de l’Angélus depuis la fenêtre des appartements pontificaux. Dans sa réflexion, il est revenu sur l’appel à la conversion que donne Jésus à tous les hommes.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 19 janvier 2020

    Lors de la prière de l’Angélus, ce dimanche 19 janvier 2020, le Pape François a centré sa méditation sur la nouveauté radicale apportée par l’identification de Jésus comme Fils de Dieu, lors de son baptême dans le Jourdain.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 12 janvier 2020

    Lors de la prière de l’Angélus du dimanche 12 janvier, jour de la fête du Baptême du Seigneur, le Pape est revenu sur l’épisode du baptême de Jésus et le rôle des baptisés qui sont appelés à proclamer l’amour du Père.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 8 janvier 2020

    Pour l'audience générale de ce mercredi 8 janvier , la première de l’année 2020, le Pape a poursuivi son cycle catéchétique sur les Actes des apôtres. Il est revenu sur l’épisode du naufrage de Saint Paul, alors que celui-ci est en route vers Rome, et qui devient une occasion d'annonce de l'Évangile.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, la dernière partie des Actes des Apôtres raconte le voyage de saint Paul à Rome, où il devra rendre témoignage au Christ. Au cours de la traversée, une tempête se lève et le bateau part à la dérive. Alors que la mort semble imminente, Paul rassure l’équipage : il est l’homme de la foi. Il a reçu d’un ange la certitude qu’il comparaîtra devant César, et que tous seront sauvés avec lui. Ainsi, même dans l’épreuve il ne cesse d’être attentif aux autres et de ranimer leur espérance. Arrivé à Malte et accueilli par la population, saint Paul exerce aussitôt un ministère de compassion en guérissant des malades : en effet, le bien tend à se communiquer. Quand un croyant fait l’expérience du salut, il ne la garde pas pour lui-même, mais il acquiert une plus grande sensibilité aux nécessités des autres et se rend proche de celui qui souffre. Saint Paul nous invite à vivre les épreuves en étant unis au Christ, avec la conviction que Dieu peut agir en toute circonstance, et que celui qui s’offre à Dieu par amour sera certainement fécond. »

    « Je salue cordialement les pèlerins de langue française et souhaite, à chacun et à chacune, une année riche en grâces du Seigneur. En particulier, demandons à Dieu de nous aider à vivre nos épreuves dans la foi. Et soyons sensibles aux souffrances de ceux qui viennent à notre rencontre sachant les accueillir de cet amour qui procède de notre rencontre avec Jésus. Que Dieu vous bénisse. »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus de ce 1er janvier 2020

    Ce mercredi 1er janvier 2020, en la Solennité de Marie, Mère de Dieu, et 53e journée mondiale de la paix, le pape a prié le premier Angélus de l’année en présence d’une foule très nombreuse venue Place Saint-Pierre. L’Enfant Jésus, donné par Marie, est une « bénédiction de Dieu » pour chacun. Il nous libère par son amour miséricordieux et nous devons Lui ouvrir notre cœur, a rappelé le pape, qui a par ailleurs présenté ses excuses après un geste d'impatience manifesté hier soir sur la Place Saint-Pierre.

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Intention de prière du pape pour le mois de janvier 2020

    Favoriser la paix dans le monde :
    « Prions pour que les disciples de Jésus, les croyants et les personnes de bonne volonté favorisent ensemble la paix et la justice dans le monde. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Message du Pape François pour la LIIIe Journée mondiale de la Paix [1er janvier 2020]

    LA PAIX, UN CHEMIN D’ESPÉRANCE :
    DIALOGUE, RÉCONCILIATION ET CONVERSION ÉCOLOGIQUE

    Texte intégral en français sur le site internet du Vatican.