Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2020

  • Audience générale de ce mercredi 27 mai 2020

    Lors de l’audience générale qu’il a tenue ce mercredi dans la bibliothèque du palais apostolique, le pape François a consacré sa catéchèse à la « prière des justes » ; au milieu des tribulations inhérentes à l’histoire des hommes, cette prière, faite avec humilité et sincérité, attire la force de Dieu, laquelle fait vivre et grandir le monde.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Chers frères et sœurs, le dessein de Dieu à l’égard de l’humanité est bon, mais dans les péripéties du quotidien nous faisons aussi l’expérience de la présence du mal. Au début de la Bible sont décrits les premiers développements du péché dans les événements de la vie humaine. Adam et Eve cèdent à la tentation du Malin car ils doutent des bonnes intentions de Dieu. Avec Caïn et Abel, la première fraternité se conclut par un homicide. Puis le mal s’étendra comme une tache d’huile. Les grandes fresques du déluge et de la tour de Babel révèlent qu’il y a besoin d’un nouveau commencement, d’une nouvelle création qui aura son accomplissement dans le Christ. Mais dans les premières pages de la Bible il y a aussi une autre histoire, plus humble, qui représente le rétablissement de l’espérance, depuis Adam et Eve jusqu’à Noé. Il y a des personnes capables de prier Dieu avec sincérité, d’écrire d’une autre manière la destinée de l’homme. En lisant ces récits on a l’impression que la prière est la digue, le refuge de l’homme devant la montée du mal qui grandit dans le monde. Les priants des premières pages de la Bible sont des artisans de paix. Quand elle est authentique, la prière délivre des instincts de violence ; elle est un regard dirigé vers Dieu pour qu’il prenne soin du cœur de l’homme. Le monde vit et grandit grâce à la force de Dieu que ses serviteurs attirent par leur prière. Une prière pour demander à Dieu de transformer notre cœur de pierre en cœur de chair ! »

    « Je salue cordialement les fidèles de langue française. Dans quelques jours nous célèbrerons la fête de la Pentecôte. Prions l’Esprit Saint pour qu’il fasse de nous des hommes de paix et de fraternité et rende confiance et espérance au monde. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Regina Caeli de ce dimanche 24 mai 2020

    Annoncer, baptiser et enseigner : ce sont les trois missions transmises par Jésus aux Apôtres et à chacun d'entre nous avant de monter au Ciel. C’est ce qu’a rappelé le pape François lors de la prière du Regina Cœli depuis la Bibliothèque du Palais apostolique, en ce dimanche de l’Ascension, 24 mai 2020.

    Compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 20 mai 2020

    En cette veille de la solennité de l’Ascension, le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèses sur la prière, en méditant sur le mystère de la Création, lors de l'audience générale du mercredi 20 mai 2020. Le Saint-Père a insisté sur les vertus de l’émerveillement, provoquées par la beauté de la Création et qui se trouvent « à la source de la prière ».

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, poursuivant notre catéchèse sur la prière, nous méditons aujourd’hui sur le mystère de la création. La vie, le simple fait d’exister, ouvre le cœur de l’homme à la prière. La première page de la Bible ressemble à un grand hymne d’action de grâce où le récit de la création célèbre la bonté et la beauté de tout ce qui existe. Au sommet de la création se trouve l’homme, motif de satisfaction et de joie. La beauté et le mystère de la création génèrent dans son cœur le premier élan qui suscite la prière. Bien qu’étant très fragile, l’être humain est l’unique créature consciente de tant de beauté dans l’univers. C’est pourquoi la prière de l’homme est étroitement liée au sentiment d’émerveillement. La relation à Dieu est la grandeur de l’homme : son intronisation. Par nature, nous sommes presque rien, mais par vocation nous sommes les fils du grand Roi. La prière est donc la première force de l’espérance. Pour les hommes et les femmes de prière, la vie est remplie d’une grâce dont ils s’émerveillent et en tant que telle elle doit toujours être défendue et protégée. Les hommes et les femmes qui prient savent que l’espérance est plus forte que le découragement ; que l’amour est plus puissant que la mort et que sur leur visage se reflète un éclat de lumière. Nous sommes tous porteurs de joie. La vie, don de Dieu, dans sa brièveté ne doit pas être vécue dans la tristesse car nous sommes les enfants du grand Roi, capables de lire sa signature dans toute la création. »

    « Je suis heureux de saluer les personnes de langue française. A la veille de la fête de l’Ascension du Seigneur, demandons-lui de nous aider à redécouvrir dans la beauté de la création un reflet de la gloire et de la splendeur de Dieu !
    Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Regina Caeli de ce dimanche 17 mai 2020

    Avant de réciter la prière du Regina Cœli dimanche 17 mai 2020, le Pape François a médité sur l’amour gratuit prodigué par le Christ, qui induit que si nous l’aimons « nous observerons ses commandements ».

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 13 mai 2020

    Lors de l’audience générale de ce mercredi 13 mai 2020, tenue en la bibliothèque du Palais apostolique, le Pape a poursuivi son cycle de catéchèses sur la prière.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, la prière n’est pas seulement un mouvement de la sensibilité ni un pur acte de l’intelligence. Elle nait dans le secret de ce lieu intérieur que les auteurs spirituels appellent le Cœur. Loin d’être une action secondaire et marginale, la prière nait à l’intime de notre personne, comme un élan en recherche nostalgique d’une rencontre avec un Autre. Pour le chrétien, cet Autre s’est révélé en Jésus-Christ, et est entré en relation avec nous : « Dieu, personne ne l’a jamais vu, le Fils unique qui est dans le sein du Père, l’a fait connaître ». Les chrétiens s’adressent à Dieu en osant l’appeler « Père ». Le rapport que nous avons avec lui n’est pas de servilité, marqué par la peur, mais une alliance, une amitié, une communion, comme Jésus l’enseigne : « je ne vous appelle plus serviteurs, mais je vous appelle amis ». Dans la confidence de la prière, il est possible de tout lui dire, tout lui demander. Il n’importe pas que nous nous sentions en faute envers lui, et, de fait, nous sommes souvent insuffisants, ingrats, infidèles. Mais Dieu est fidèle et, si les hommes cessent de l’aimer, lui continue d’aimer, même si l’amour le conduit au calvaire. »

    « Je salue cordialement les personnes de langue française.
    Lorsque nous prions, efforçons-nous de nous adresser à Dieu avec confiance, comme un enfant s’adresse à son Père, chassant toute peur et toute distance. Il est toujours proche de nous, nous pouvons tout lui dire et tout lui demander.
    Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Regina Caeli de ce dimanche 10 mai 2020

    Nous sommes faits pour la joie du Ciel et seule une voie peut nous y mener : celle de Jésus en qui nous devons sans cesse nous confier. C’est en substance le cœur de la catéchèse livrée par le Pape ce dimanche midi, juste avant la prière du Regina Caeli.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 6 mai 2020

    Le Pape François a entamé lors de l'audience générale ce mercredi un nouveau cycle de catéchèses qui porte sur la prière. Revenant sur l'épisode de l'aveugle Bartimée raconté dans l’Évangile selon saint Marc, le Saint-Père a rappelé le sens du cri d'un cœur qui se tourne vers Dieu.

    Compte rendu d'Olivier Bonnel à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Chers frères et sœurs, nous commençons aujourd’hui un nouveau cycle de catéchèses sur le thème de la prière. Elle est la respiration de la foi, son expression la plus juste. Elle est comme un cri qui sort du cœur de celui qui croit et se confie à Dieu. Dans le passage de l’Évangile que nous avons lu, un aveugle, Bartimée, utilise la seule arme en sa possession pour attirer l’attention de Jésus : il crie. Alors beaucoup lui demandent de se taire. Mais lui continue, et Jésus écoute son cri. La prière de Bartimée touche le cœur de Jésus, le cœur de Dieu, et les portes du salut s’ouvrent pour lui. Jésus l’appelle et il va reconnaître chez cet homme pauvre, sans défense, méprisé, la puissance de sa foi qui attire la miséricorde et la puissance de Dieu. Bartimée est un homme persévérant. Autour de lui il y avait des gens qui expliquaient qu’il était inutile d’implorer, que crier était un vacarme qui dérangeait, c’est tout. Mais lui continue à crier de plus belle et à la fin il obtient ce qu’il voulait. Dans le cœur de l’homme il y a une voix qui sort spontanément et qui invoque : Jésus aie pitié de moi ! Les chrétiens partagent le cri de la prière avec tous les hommes et les femmes. Saint Paul affirme que « la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement » (Rm 8, 22). L’homme est un « mendiant de Dieu ». »

    « Je salue cordialement les fidèles de langue française. Chers frères et sœurs, les temps difficiles que nous vivons sont favorables pour redécouvrir la nécessité de la prière dans notre vie ! Ouvrons largement les portes de notre cœur à l’amour de Dieu notre Père, qui saura nous écouter ! Que Dieu vous bénisse ! »

    « APPEL »

    « A l'occasion du 1er mai, j'ai reçu plusieurs messages concernant le monde du travail et ses problèmes. J'ai été particulièrement frappé par la condition des ouvriers agricoles, dont de nombreux immigrés, qui travaillent dans la campagne italienne. Malheureusement, si souvent, ils se retrouvent gravement exploités. Il est vrai que la crise touche tout le monde, mais la dignité des personnes doit toujours être respectée. Par conséquent, je fais mien l'appel de ces travailleurs et de tous les travailleurs exploités et j'invite à faire de cette crise une opportunité pour mettre la dignité de la personne et la dignité du travail au centre. »

    Source : site internet du Vatican.

  • Regina Caeli de ce dimanche 3 mai 2020

    Lors de la prière du Regina Caeli de ce quatrième Dimanche de Pâques, dimanche du Bon Pasteur, le Saint-Père est revenu sur l’importance de savoir faire la distinction entre la voix de Dieu et la voix tentante, qui conduit au mal.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Intention de prière du pape pour le mois de mai

    Pour les diacres :
    « Prions pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Église. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Regina Caeli du Dimanche 26 avril 2020

    En ce 3e dimanche de Pâques, l’évangéliste saint Luc nous entraîne vers Emmaüs, avec les deux disciples qui sont rejoints par Jésus. Lors de la prière du Regina Cœli, récitée depuis la depuis la bibliothèque du Palais apostolique, le Saint-Père s’est appuyé sur ce récit pour décrire un cheminement qui peut devenir le nôtre : celui qui va de la tristesse à la joie, de la déception à l’amour de Dieu.

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Regina Caeli du Lundi de Pâques 13 avril 2020

    En ce lundi de l’Octave de Pâques, dit aussi « lundi de l’Ange », le Pape a prié le Regina Caeli depuis la bibliothèque du Palais apostolique.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral traduit en français sur le site du Vatican.

  • 11h00 - Messe du Dimanche de Pâques célébrée par le pape François

     
    Retransmission en direct sur KTO

  • Angelus de ce dimanche 29 mars 2020

    Lors de la prière de l’Angélus de ce dimanche 29 mars 2020, prononcée depuis la bibliothèque du Palais apostolique, le Pape est revenu sur l’Évangile de la Résurrection de Lazare.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 22 mars 2020

    Lors de la prière de l’Angélus de ce dimanche 22 mars 2020, prononcée depuis la Bibliothèque du Palais apostolique, le Pape est revenu sur le long texte de l’Évangile du jour, tiré du 9e chapitre de saint Jean. Ce récit de la guérison de l’aveugle représente une métaphore du chemin de la libération du péché, et indique donc la voie à suivre pour chaque chrétien : celle de la lumière.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 15 mars 2020

    Lors de l’Angélus de ce dimanche 15 mars, le pape François a encouragé les prêtres qui gardent le souci de leur troupeau en cette période de pandémie. Commentant ensuite le dialogue entre Jésus et la samaritaine au puits de Jacob, il est revenu sur le « mystère de l’eau vive » qui se révèle dans cette page d’Évangile.

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 8 mars 2020

    Dieu ne choisit pas ses témoins selon des critères humains ; c’est un choix gratuit et inconditionnel, fruit d’une « amitié divine qui ne demande rien en retour ». C’est ce qu’a affirmé le Pape François ce dimanche avant la prière de l’Angélus qu’il a récitée, de manière exceptionnelle, depuis la Bibliothèque apostolique vaticane.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 1er mars 2020

    Succomber à la tentation nous éloigne de Dieu. La sensation d’autosuffisance est illusoire. C’est ce qu’a rappelé le Pape François ce dimanche lors de la prière de l’Angélus place Saint-Pierre. En ce premier dimanche de Carême, il est revenu sur l’épisode narré dans l’Évangile de Saint Mathieu où Satan tente par trois fois Jésus qui s’était retiré dans le désert.

    Compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Intention de prière du pape pour le mois de mars

    Les Catholiques en Chine :
    « Que l’Église en Chine persévère dans la fidélité à l’Évangile et grandisse dans l’unité. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Audience générale de ce mercredi 26 février 2020

    Dans sa catéchèse, lors de l’audience générale de ce mercredi des Cendres, place Saint-Pierre, le Pape François est revenu sur la signification spirituelle du désert, « lieu de vie ». « Le Carême est le temps propice pour faire de la place à la Parole de Dieu ». Il a aussi exprimé de nouveau sa proximité avec les malades du coronavirus et aux agents de santé qui les soignent, ainsi qu’aux autorités civiles et toutes les personnes engagées dans la lutte contre la maladie.

    Compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, nous entrons aujourd’hui en Carême, temps pendant lequel nous allons suivre Jésus qui se retira 40 jours au désert, tenté par le diable. Le désert est le lieu qui nous éloigne du vacarme qui nous entoure pour faire place, en nous, à la Parole de Dieu. On y retrouve l’intimité du Seigneur qui parle dans le silence. Le Carême est donc le temps propice pour éteindre la télévision et ouvrir la Bible, le temps de renoncer aux paroles inutiles, aux bavardages, et de s’adresser au Seigneur. Nous appelant au désert, Jésus nous invite à prêter attention à ce qu’il nous dit. Faisons un effort, dans la prière, pour entendre sa voix qui nous parle, la voix de la conscience et du bien. Le désert met en lumière les inclinations de notre cœur et nos duplicités ; il n’est pas un lieu de mort mais de vie, car dialoguer en silence avec Dieu nous redonne vie. Au désert, lieu de l’essentiel, nous apprenons à renoncer aux choses vaines et superflues et à chercher la beauté d’une vie plus simple. Le désert nous conduit aussi vers tous ceux qui, contraints de se taire, demande en silence notre secours. »

    « Je salue cordialement les personnes de langue française, en particulier les paroisses et les jeunes venus de France. Frères et sœurs, profitons de ce Carême pour entrer au désert avec Jésus afin qu’il y ouvre une route qui nous conduise à la vie. Suivons-le avec courage; avec lui, nos déserts fleuriront. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Message du pape François pour le Carême 2020

    « Nous vous en supplions au nom du Christ,
    laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2Co 5, 20)

    Texte intégral en français sur le site du Vatican.