Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie de l'Eglise

  • Message du Pape pour la XXVIe Journée Mondiale du Malade [11 février 2018]

    Mater Ecclesiae : « “ Voici ton fils ... Voici ta mère ”.
    Dès cette heure-là, le disciple l’accueillit chez lui » (Jn 19, 26-27)

    Dans son message pour la 26ème Journée mondiale du malade qui se tiendra le 11 février 2018, et qui a été rendu public le 11 décembre 2017, le Pape François a présenté sa vision d’une pastorale de la santé.

    Le compte-rendu de Delphine Allaire est à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral du Message traduit en français sur le site internet du Vatican.

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (7e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Missel pour le Voyage apostolique

    Programme complet du 26 novembre au 2 décembre

    Programme du samedi 2 décembre 2017

    10h00 : Visite privée à la Maison Mère Teresa de Tejgaon

    10h45 : Rencontre avec les prêtres, les religieux/ses, les consacrés, les séminaristes et les novices en l'église Saint-Rosaire

    11h45 : Visite au Cimetière paroissial et à l'ancienne église Saint-Rosaire

    15h20 : Rencontre avec les jeunes au Notre Dame College de Dhaka

    16h45 : Congé officiel à l’Aéroport international de Dhaka

    17h05 : Départ en avion pour Rome/Ciampino

    23h00 : Arrivée à Rome/Ciampino

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (6e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Missel pour le Voyage apostolique

    Programme complet du 26 novembre au 2 décembre

    Programme du vendredi 1er décembre 2017

    10h00 : Messe et ordination sacerdotale au Suhrawardy Udyan Park

    15h20 : Visite du Premier ministre à la Nonciature apostolique

    16h00 : Visite à la Cathédrale

    16h15 : Rencontre avec les évêques du Bangladesh à la Maison des prêtres âgés

    17h00 : Rencontre interreligieuse et œcuménique pour la paix dans le jardin de l’Archevêché

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (5e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Missel pour le Voyage apostolique

    Programme complet du 26 novembre au 3 décembre

    Programme du jeudi 30 novembre 2017

    10h15 : Messe avec les jeunes dans la Cathédrale de St Mary’s

    12h45 : Congé officiel à l’Aéroport international de Yangon

    13h05 : Départ en avion pour Dhaka

    15h00 : Arrivée à l’Aéroport international de Dhaka
           Cérémonie de bienvenue

    16h00 : Visite au National Martyr’s Memorial de Savar

    16h45 : Hommage au Père de la Nation au Bangabandhu Memorial Museum et signature du Livre d'Honneur

    17h30 : Visite de courtoisie au Président au Palais présidentiel

    18h00 : Rencontre avec les autorités, la Société civile et le Corps diplomatique au Palais présidentiel

  • "La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde"

    Ce film de Raphaël Delpard est projeté depuis le 15 novembre au cinéma Le Lucernaire à Paris.

    « Si rien n’arrête le flot destructeur, dans quelques années, en dehors des lieux sanctuarisés, les chrétiens auront disparu. »

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (4e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Missel pour le Voyage apostolique

    Programme complet du 26 novembre au 3 décembre

    Programme du mercredi 29 novembre 2017

    09h30 : Messe au Kyaikkasan Ground
           Résumé de la Messe au Kyaikkasan Ground sur KTO à 09h00

    16h15 : Rencontre avec le Conseil suprême “Sangha” des moines bouddhistes au Kaba Aye Centre

    17h15 : Rencontre avec les évêques de Birmanie dans une salle de la Cathédrale de St Mary’s

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (3e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Programme complet du 26 novembre au 3 décembre

    Programme du mardi 28 novembre 2017

    14h00 : Départ en avion pour Nay Pyi Taw

    15h10 : Arrivée à l’Aéroport de Nay Pyi Taw
           Accueil officiel

    15h50 : Cérémonie de bienvenue au Palais présidentiel

    16h00 : Visite de courtoisie au Président

    16h30 : Rencontre avec le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères

    17h15 : Rencontre avec les autorités, la société civile et le Corps diplomatique à l’International Convention Centre
           Retransmission sur KTO à 11h45

    18h20 : Départ en avion pour Yangon

    19h25 : Arrivée à l’Aéroport de Yangon et transfert à l’Archevêché

  • Voyage apostolique du Saint-Père en Birmanie et au Bangladesh (2e jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Programme complet du 26 novembre au 3 décembre

    Programme du lundi 27 novembre 2017

    13h30 : Arrivée à l'Aéroport international de Yangon
           Accueil officiel

    L´arrivée du Pape François à Rangoun en Birmanie (résumé) :

  • Voyage apostolique du Pape François en Birmanie et au Bangladesh (1er jour)

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Programme complet du 26 novembre au 3 décembre

    Programme du dimanche 26 novembre 2017

    21h40 : Départ en avion de l'Aéroport de Rome/Fiumicino pour Yangon

  • Basilique Saint-Pierre : Prière pour la paix au Soudan du Sud et au Congo

     
    Le Pape François préside une prière pour la paix au Soudan du Sud et en République Démocratique du Congo. Un temps de prière ouvert à tous, et qui ne nécessitera pas de billet d’entrée a précisé la préfecture de la maison pontificale.


    Texte intégral de l'homélie du Pape traduite en français sur le site internet du Vatican.

  • Première Journée mondiale des pauvres

    journée,mondiale,pauvres,aimer,paroles,actes,messe,pape,françois

    Message du Pape pour la Journée mondiale des pauvres
    (19 novembre 2017 - 33ème Dimanche du Temps Ordinaire)

     Basilique Saint-Pierre à 10h : Messe célébrée par le Pape François
     
    Texte intégral de l'homélie (version française) sur le site internet du Vatican.
  • Journée mondiale des Missions 2017

    La Journée missionnaire mondiale a lieu cette année ce dimanche 22 octobre 2017. Elle a été célébrée dans certaines paroisses françaises dès le 15 octobre, pour cause de vacances scolaires ce dimanche.

    Message du Pape François pour la Journée mondiale des Missions 2017
    « La mission au cœur de la foi chrétienne »

  • Du 15 au 22 octobre 2017 : Semaine missionnaire mondiale

    La Journée Missionnaire Mondiale aura lieu cette année le dimanche 22 octobre 2017, mais sera célébrée dans certaines paroisses françaises dès le 15 octobre, pour cause de vacances scolaires le 22.

    Message du Pape François pour la Journée mondiale des Missions 2017
    « La mission au cœur de la foi chrétienne »

  • Brésil : canonisation des trente martyrs « do Rio Grande do Norte »

    Brésil : canonisation des trente martyrs « do Rio Grande do Norte

    André de Soveral, Ambrosio Francisco Ferro, et Mateus Moreira, martyrs du Brésil

    Trente martyrs du Brésil du XVIIe ainsi que cinq autres bienheureux du Mexique, d’Espagne et d’Italie sont canonisés par le Pape François ce dimanche 15 octobre 2017, à Rome. Parmi eux, un Français.

    Il s’agit d’André de Soveral et d’Ambrosio Francisco Ferro, prêtres diocésains, de Mateus Moreira, laïc, ainsi que de leurs 27 compagnons, martyrs, tués « en haine de la foi » au Brésil, le 16 juillet 1645 et le 3 octobre 1645.

    Ils sont connus comme les proto-martyrs « do Rio Grande do Norte », tués lors d’un massacre provoqué par des soldats protestants calvinistes hollandais, à l’époque du Brésil colonial.

    Sur les trente martyrs, un seul était Portugais, un autre Espagnol, un autre Français, et 27 des Brésiliens de naissance : ce sont les 27 premiers martyrs du pays. Ils ont été béatifiés ensemble, par le pape Jean-Paul II, au cours du Grand Jubilé de l’An 2000, également année du 500e anniversaire de l’évangélisation du Brésil.

    Le père André de Soveral est né à Sao Vicente, au Brésil, vers 1572. À l’âge de 21 ans, il entre chez les jésuites et pendant son noviciat apprend la langue indienne. En 1606, il fait un voyage missionnaire dans le territoire des Indiens Potiguars où il baptise plusieurs personnes. En 1614, il devient curé à la paroisse Notre-Dame de la Purification, à Cunhau, au Rio Grande do Norte.

    En 1630, le pays est dominé par les Hollandais, qui sont calvinistes et oppriment les catholiques. Le dimanche 16 juillet 1645, un groupe des soldats hollandais et d’Indiens entrent dans l’église ou le père André de Soveral célèbre la messe. Ils tuent le prêtre ainsi que les fidèles de Cunhau.

    Le prêtre Ambrosio Francisco Ferro, d’origine portugaise, est curé de la deuxième paroisse au Rio Grande do Norte : Notre-Dame de la Présentation, à Natal.

    Effrayés par les événements sanglants à l’église de Cunhau, les catholiques de Natal tentent de se cacher, mais ils sont retrouvés par les membres de la même bande. Les paroissiens sont conduits à 20 km de Natal, sur les bords de la rivière Uruaçu, où ils sont torturés et mis à mort. L’un d’eux, Mateus Moreira, au moment où on l’exécute, proclame sa foi dans l’eucharistie : « Loué soit le très saint sacrement ! », crie-t-il.

    De ces nombreux martyrs, le postulateur a réussi à identifier trente noms, les autres sont restés anonymes : des vieillards, des familles entières et beaucoup d’enfants en bas âge.

    Source : InfoCatho - Zénit.

  • Il y a 100 ans à Fatima, le 13 octobre 1917 : la « danse du soleil »

    miracle_of_the_sun_1a.jpg

    Le 13 octobre 1917, près de 70 000 personnes, provenant de toutes les régions du Portugal, se rassemblent à la « Cova da Iria » (Fatima). Depuis plusieurs semaines circule la nouvelle de l’apparition de la « Dame » et du miracle qu’elle a promis d’accomplir. Au milieu de citoyens ordinaires se trouvent aussi des nobles, des ingénieurs, des médecins, des notaires et, évidemment, des journalistes et des photographes.

    Du ciel, complètement couvert par les nuages, tombe une pluie incessante. François, Jacinthe et Lucie arrivent, accompagnés de leurs familles. Ils atteignent à grand peine le chêne sur lequel se pose habituellement la « Dame » et commencent à réciter le chapelet. Cependant, à midi, la pluie continue de tomber. Lucie ordonne de fermer les parapluies et la foule obéit. Peu après, la Vierge apparaît, plus lumineuse que d’ordinaire.

    Lucie demande : « Qui êtes-vous et que voulez-vous de moi ? ». La Vierge répond qu’elle est « Notre-Dame du Rosaire » et qu’elle veut que soit bâtie en ce même lieu une chapelle en son honneur. Elle conseille de réciter constamment le rosaire puis conclut : « Tous doivent se convertir, demander pardon pour leurs péchés et ne plus blesser Notre Seigneur ».

    Après ces paroles, elle ouvre ses mains qui se reflètent sur le soleil. À ce moment, pendant que Lucie crie : « Regardez le soleil », le miracle se produit : les épais nuages se dispersent et le soleil commence à tournoyer, à changer de couleur, à danser dans le ciel puis à s’approcher progressivement de la terre.

    Voici le témoignage du docteur Almeida Garrett :

    « Soudain, j’entendis la clameur de centaines de voix, et je vis toute cette multitude s’étendre à mes pieds, tourner le dos à l’endroit vers lequel, jusque-là, convergeaient toute leur impatience, et regarder le soleil du côté opposé… Je me tournai à mon tour vers ce point qui attirait tous les regards, et je pus voir le soleil apparaître comme un disque au bord net, à l’arête vive, qui luisait sans blesser la vue… Il ne pouvait se confondre avec le soleil vu à travers le brouillard – il n’y en avait d’ailleurs pas à ce moment – car il n’était ni voilé, ni brouillé. À Fatima, il conservait sa lumière et sa chaleur, et se dessinait nettement dans le ciel, avec ses arêtes vives, comme une large table de jeu… Le plus étonnant est d’avoir pu fixer aussi longtemps le disque solaire étincelant de lumière et de chaleur, sans avoir mal aux yeux et sans abîmer leur rétine. On entendit une clameur, le grand cri d’angoisse de la foule. En effet, le soleil, conservant son mouvement rapide de rotation, sembla pouvoir se détacher du firmament, et, rouge sang, avancer vers la Terre, menaçant de nous détruire sous son poids énorme. Ce furent des secondes terrifiantes. »

    Ce fut un instant si terrible que plusieurs personnes s'évanouirent, mais finalement il s'arrêta au grand soulagement de tous

    miracle_of_the_sun_2.jpg

    À la stupéfaction générale, la foule put constater que leurs vêtements, trempés par la pluie quelques minutes auparavant, étaient complètement secs.

    L’évêque de Leiria, dans sa lettre pastorale sur le culte à Notre-Dame de Fatima, écrivit : « Le phénomène solaire du 13 octobre 1917 fut encore plus merveilleux et laissa une impression indélébile chez ceux qui eurent le bonheur d’y assister. Il a été constaté par des personnes de toutes les classes sociales, des croyants, des non-croyants, des journalistes des principaux journaux portugais et des personnes qui se trouvaient à plusieurs kilomètres ». Les journalistes des principaux quotidiens du Portugal l'ont vu et raconté.

    miracle_of_the_sun_3a.jpg

    Journal portugais (Ilustração Portugueza) relatant le miracle du soleil
    (Crédit photo)

    Ce fut la dernière fois que Notre-Dame apparut à la Cova da Iria, laissant la preuve irréfutable de la réalité de ses apparitions.

    Source : Aleteia - Fatima.be.

  • Programme du Voyage apostolique du Pape François en Birmanie et au Bangladesh [26 novembre - 2 décembre 2017]

    logo-bangladesh-myanmar-2017a.jpg

    Le programme du prochain voyage du Pape François, qui effectuera une tournée asiatique du 26 novembre au 2 décembre prochains, a été publié ce mardi matin. Le Pape visitera deux nations, l’une à majorité bouddhiste, la Birmanie, une autre à majorité musulmane, le Bangladesh.

    Le Pape quittera Rome le dimanche 26 novembre à 21h40 et atterrira le lendemain à Rangoon à 13h30 heure locale. Ses premiers engagements officiels auront lieu le mardi 28 novembre : François fera un aller-retour dans la capitale de la Birmanie, Naypiydaw, pour y rencontrer les autorités politiques, notamment la conseillère d’État et ministre des Affaires étrangères Aung San Suu Kyi. Il prononcera un discours devant les autorités, la société civile et le corps diplomatique au centre de convention internationale.

    Le mercredi 29 novembre, le Pape célèbrera une messe dans un stade de Rangoon, avant de rencontrer dans l’après-midi le Conseil suprême Sangha des moines bouddhistes, puis les évêques de Birmanie. Dernière étape birmane dans la matinée du jeudi 30 novembre, avec une messe pour les jeunes dans la cathédrale Sainte-Marie de Rangoon.

    Le Pape s’envolera ensuite pour le Bangladesh voisin, il atterrira à Dacca vers 15h. Ses premières heures seront consacrées aux étapes politiques, avec un passage au mémorial des martyrs de l’indépendance, obtenue en 1971, puis le passage au Palais présidentiel, où il sera reçu par le chef de l’État avant un discours aux autorités.

    Le vendredi 1er décembre, il célèbrera la messe dans un parc de la capitale, où il procèdera à des ordinations sacerdotales. L’après-midi, après avoir reçu la Première ministre Sheikh Hassina à la nonciature, il visitera la cathédrale de Dacca, avant une entretien avec les évêques du Bangladesh dans une maison de prêtres âgés, puis une rencontre interreligieuse et œcuménique pour la paix dans les jardins de l’archevêché.

    Enfin dernière journée le samedi 2 décembre, avec une visite le matin dans une maison tenue par les missionnaires de la charité, puis une rencontre avec les prêtres, religieux et séminaristes en l’église du Saint-Rosaire. Le Pape se rendra également dans le cimetière de la paroisse. Enfin, il rencontrera les jeunes dans l’après-midi au collège Notre-Dame de Dacca, avant de reprendre un avion pour Rome, où il sera de retour vers 23h.

    Source : Radio Vatican (CV).

    Programme détaillé ci-dessous.

    Lire la suite

  • Visite pastorale du Pape François au diocèse de Bologne (Italie)

    Programme complet de la journée

    Traduction intégrale des discours du Pape sur Zenit.org.

    Rencontres retransmises sur KTO :

    08h15 : Rencontre avec la population de Cesena

    09h00 : Rencontre avec le clergé, les jeunes et les familles dans la Cathédrale de Cesena

    10h30 : Rencontre avec les migrants et le personnel d'assistance à Cesena

    12h00 : Récitation de l'Angélus et rencontre avec le monde du travail à Bologne

    14h30 : Rencontre avec le clergé dans la Cathédrale Saint-Pierre de Bologne

    15h30 : Rencontre avec le monde universitaire dans la Basilique San Domenico de Bologne

    20h10 : Angélus à Bologne (rediffusion)

  • Audience générale du mercredi 27 septembre 2017

    Lors de l’audience générale de ce mercredi 27 septembre, le Pape s’est de nouveau penché sur l’espérance chrétienne. Pour la 34e étape de ce parcours catéchétique, il s'est penché sur les ennemis de l'espérance, appelant à vaincre dans la simplicité de cœur.

    Le compte rendu de Cyprien Viet à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Dans un appel lancé à la fin de l’audience, le Pape a apporté son soutien à la campagne de la Caritas pour les migrants, "Partageons le chemin". Il a salué les migrants et les volontaires présents sur la Place Saint-Pierre en les faisant applaudir, et saluant ce « signe d’une Église qui cherche à être ouverte, inclusive et accueillante ». « Avec votre engagement quotidien, vous nous rappelez que le Christ lui-même nous demande d’accueillir nos frères et sœurs migrants et réfugiés avec les bras bien ouverts », « un peu comme ces colonnades de la Place, qui représentent l’Église mère qui embrasse tout le monde dans le partage du voyage commun ».

    Présentation vidéo

    Source : Radio Vatican.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, en réfléchissant sur les ennemis de l’espérance, je voudrais souligner que celle-ci est la vertu la plus divine qui puisse exister dans le cœur de l’homme, parce qu’elle maintient la vie, la protège et la fait grandir. Charles Péguy a su traduire poétiquement l’étonnement et l’émotion de Dieu devant l’espérance qui porte les hommes à croire que « ça ira mieux demain matin ». Ainsi l’espérance est cet élan du cœur qui conduit l’homme à chercher une vie meilleure, à « partager le voyage de la vie », comme nous y invite la campagne de Caritas inaugurée aujourd’hui. Pour cette raison, les pauvres sont, depuis toujours, les premiers porteurs d’espérance et c’est par eux que Dieu est entré dans le monde. Car ils sont riches de cette volonté de changement, ce qui n’est pas le cas de celui qui, ayant tout reçu de la vie, est souvent condamné à ne plus rien désirer. Avoir le cœur vide est le pire obstacle à l’espérance. Dans la tradition chrétienne, c’est la tentation dite « du démon de midi » ou encore l’acédie qui rend les journées ennuyeuses et monotones. Or Dieu nous a créés pour la joie et le bonheur : voilà pourquoi le chrétien sait que cette tentation doit être combattue, en invoquant le nom de Jésus : « Seigneur Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur ». Car dans le combat à mener contre le désespoir, si Dieu est avec nous, personne ne nous volera l’espérance. »

    « Je suis heureux de saluer les pèlerins venus de France et de Suisse, en particulier les jeunes de Luçon. Que le Seigneur, par l’intercession de saint Vincent de Paul, nous aide à combattre le désespoir en nous et à partager l’espérance autour de nous. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • « Magnum Principium », Motu Proprio du Pape sur la traduction des textes liturgiques

    Le bureau de presse du Saint-Siège a publié ce samedi 9 septembre 2017 une lettre apostolique en forme de Motu proprio du Pape François. « Magnum Principium », daté du 3 septembre et qui entrera en vigueur le 1er octobre prochain, vient modifier  l’article 838 du code de Droit canonique relatif à la traduction des textes liturgiques en langues vernaculaires.

    Depuis le Concile Vatican II, le travail de traduction des textes liturgiques est encadré par des normes et des instructions bien spécifiques, émises par le dicastère compétent, à savoir, la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements, (Comme le prévoit- 25 janvier 1969 ; Codex Iuris canonici de 1983 ; Liturgiam authenticam, 28 mars 2001). A l’aune des expériences passées, parfois difficiles, le Saint-Père estime qu’il est aujourd’hui « opportun que certains principes transmis depuis les temps du Concile soient plus clairement réaffirmés et mis en pratique ».

    Concrètement, le but de cette modification est de mieux définir les rôles respectifs du Saint-Siège et des conférences épiscopales dans cette tâche délicate et complexe, laquelle requiert « une constante collaboration », un esprit de « confiance réciproque », dans le respect de leur travail propre. Un travail qui consiste donc en la traduction des livres typiques en latin, ou en des adaptations éventuelles qui peuvent concerner les textes et les rites.

    Selon l’article 838 modifié, il incombe aux conférences épiscopales de préparer et d’approuver les traductions des textes liturgiques, qui doivent respecter « fidèlement » le sens des textes originaux. Ces traductions seront ensuite soumises, en dernier lieu, à la révision ou à l’approbation du Siège apostolique.

    En conséquence de ces clarifications, le Pape estime que des ajustements devront également être apportés à l’article 64§3 de la Constitution apostolique Pastor Bonus. Il convient enfin que la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements « procède également à des modifications de son règlement propre sur la base de la nouvelle discipline et qu’elle aide les conférences épiscopales à accomplir leur tâche ».

    Source : Radio Vatican (MA).

  • Voyage apostolique du Pape François en Colombie - 4ème jour

    voyage,apostolique,pape,colombie

    Missel pour le Voyage du Saint-Père en Colombie

    Programme de la journée : BOGOTA-CARTHAGENE-ROME

    08h30 : Départ en avion pour Carthagène

    10h00 : Arrivée à l’Aéroport de Carthagène

    10h30 : Bénédiction par le Saint-Père de la première pierre d'une maison pour les sans-abri de l’Œuvre Talitha Qum sur la place Saint-François-d’Assise
    Retransmission en direct à 17h30 sur KTO : Bénédiction de la première pierre de la maison des sans-abri

    12h00 : Angélus du Pape devant l’église Saint-Pierre-Claver
    12h15 : Visite à la Maison sanctuaire de saint Pierre Claver
    Retransmission en direct à 20h00 sur KTO : Angélus et visite de la Maison sanctuaire de Saint Pierre Claver

    Paroles du Pape à l’Angélus, texte intégral en français.

    15h45 : Transfert en hélicoptère de la base navale à la zone portuaire du Contecar

    16h30 : Messe présidée par le Pape dans la zone portuaire du Contecar
    Retransmission en direct à 23h20 sur KTO : Messe

    Homélie du Pape, texte intégral en français.

    18h30 : Transfert en hélicoptère à l’Aéroport de Carthagène

    18h45 : Cérémonie de congé

    19h00 : Départ en avion pour l’Aéroport de Rome/Ciampino
    (Arrivée lundi 11 à 12h40 à l’Aéroport de Rome/Ciampino)