Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie de l'Eglise

  • Lettre de Mgr Marc Aillet aux diocésains de Bayonne, Lescar et Oloron, sur l'épidémie de Covid-19

    Chers frères et sœurs,

    La problématique que pose actuellement la contagion mondiale du virus de Covid 19 ne peut pas laisser l’Église indifférente face à la maladie et à la détresse morale des populations.

    Une situation complexe et un profond malaise

    Comme évêque, c’est-à-dire comme pasteur appelé à prendre soin du troupeau qui m’a été confié par le Seigneur, je partage l’inquiétude d’un nombre croissant de personnes désemparées devant l’affolement sanitaire actuel. Les solutions préconisées par le Gouvernement pour endiguer l’épidémie, avec force moyens médiatiques et législatifs, si elles partent de l’intention louable de garantir la sécurité publique, engendrent chez beaucoup un état de détresse psychologique et morale. Si la vaccination est présentée par le pouvoir politique et les autorités de santé comme le seul moyen de stopper l’épidémie, les contraintes mises en place par décret ou en discussion au Parlement – vaccination obligatoire pour certaines professions, pass-sanitaire pour certains lieux ou activités de la vie quotidienne – suscitent des interrogations chez un nombre non négligeable de personnes qui craignent pour la sauvegarde de leurs libertés.

    ...

    Suite et texte intégral à lire sur le site du diocèse Bayonne, Lescar Oloron

  • Message au pape et aux évêques des jeunes catholiques du monde entier

  • Cause des saints : Robert Schuman désormais Vénérable

    Le pape François a autorisé la promulgation du décret reconnaissant les vertus héroïques de l'homme d'État français (1886-1963). Et avec la reconnaissance de leur martyre, 10 religieuses tuées en Pologne par des soldats soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale seront également béatifiées.

    => Biographie de Robert Schumann sur Vatican News.

    Avec la reconnaissance de leur martyre, dix religieuses de la Congrégation des Sœurs de Sainte Elisabeth, tuées en Pologne pendant l'occupation soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale, seront béatifiés. Neuf sont polonaises : Paschalina Jahn, Maria Edelburgis Kubitzki, Maria Rosaria Schilling, Maria Adela Schramm, Maria Sabina Thienel, Maria Sapientia Heymann, Maria Adelheidis Töpfer, Maria Melusja Rybka, Maria Acutina Goldberg. Quant à la dernière, Maria Felicitas Ellmerer, elle est née en Allemagne. Toutes furent brutalement assassinées par des soldats de l'Armée rouge dans différents endroits, entre février et mai 1945, alors qu'elles s'occupaient de malades et de personnes âgées. L'une d'entre elles, Maria Rosaria Schilling, a été violée par une trentaine de soldats et tuée le lendemain. La rage des militaires soviétiques à l'encontre des religieuses manifestait leur haine de la foi et en particulier des catholiques. Endoctrinés par une culture athée et marxiste, ils utilisaient le viol comme une arme pour humilier ceux qui portaient l'habit religieux. Aucune des dix religieuses, malgré les risques encourus, n'avait souhaité quitter sa mission. Elles ont pour cela immédiatement été considérés comme martyres. Leurs sépultures sont encore aujourd'hui la destination de nombreux pèlerinages.

    Le père Johann Philipp Jeningen, âme du sanctuaire marial de Schönenberg

    Le jésuite allemand Johann Philipp Jeningen est lui aussi au nombre des futurs bienheureux. Il vécut au XVIIe siècle (1642-1704) et transforma une petite chapelle dédiée à la Mère de Dieu sur la colline de Schönenberg, dans le duché de Württemberg, en un sanctuaire marial populaire, destination de nombreux pèlerinages.

    Parmi les nouveaux Vénérables, un prêtre et trois religieuses

    Parmi les autres Vénérables figurent : Le prêtre italien Severino Fabriani, fondateur de la Congrégation des Filles de la Providence pour sourds-muets (1792-1857) ; la religieuse russe Angela Rosa Godecka, fondatrice de la Congrégation des Petites Sœurs du Cœur Immaculé de Marie (1861-1937), avec le charisme d'assistance aux ouvriers d'usine ; la religieuse italienne Orsola Donati, de la Congrégation des Sœurs Minimes de Notre-Dame des Douleurs (1849-1935) et la religieuse espagnole Maria Stella di Gesù, de la Congrégation des Religieuses de Marie Immaculée (1899-1982).

    Source : Vatican News.

  • Intention de prière du pape pour le mois de juin

    La beauté du mariage :
    « Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage avec le soutien d’une communauté chrétienne : qu’ils grandissent dans l’amour, avec générosité, fidélité et patience. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Le pape François institue le ministère de catéchiste

    Le Motu proprio du pape François "Antiquum ministerium", avec lequel il établit le ministère laïc de catéchiste, a été publié ce mardi 11 mai 2021. Il présente ce ministère comme une urgence pour l’évangélisation du monde contemporain.

    Synthèse d'Isabella Piro à lire sur Vatican News.

    Lettre Apostolique sous la forme de Motu Proprio
    Antiquum ministerium
    du Souverain Pontife François
    établissant le Ministère de Catéchiste

    Texte intégral (version française) sur le site du Vatican.

  • Bénédiction Urbi et Orbi

    À l’issue de la Messe de Pâques célébrée en la basilique Saint-Pierre, le pape François a donné sa bénédiction "Urbi et Orbi", à la Ville et au monde, devant l'autel de la Chaire de Saint Pierre. Un message de soutien spirituel aux plus fragiles qui souffrent de la crise mondiale, et d'appels à la paix là où règne toujours le conflit dans certaines régions du monde.

    Compte rendu de Delphine Allaire à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur le site du Vatican.

  • Ostension exceptionnelle du Saint-Suaire de Turin

    L’archevêque de Turin a décidé pour la 2ème année consécutive l’ostension exceptionnelle du Saint-Suaire ce Samedi Saint en direct de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Turin. « En ces temps troublés, nous avons besoin de nourrir et de communiquer notre espérance. Et pour nous, croyants, le moyen le plus efficace de faire grandir l’espérance du monde entier est la prière en commun, à genoux devant le Seigneur », a déclaré Mgr Nosiglia le 3 mars.

    Retransmission sur KTO à 17h00

  • Sept nouveaux vénérables reconnus par l'Église

    Le pape François a autorisé la congrégation pour la Cause des Saints à publier les décrets reconnaissant les vertus héroïques d’un archevêque, de trois prêtres dont un Suisse, et de trois religieuses décédées du virus Ebola en République démocratique du Congo. 

    C’est à l’issue d’un entretien ce mercredi 17 mars avec le préfet de la congrégation pour la Cause des Saints, le cardinal Marcello Semeraro, que le pape François a autorisé la publication de ces décrets. Sont donc reconnues les vertus héroïques de Mercurio Maria Teresi, archevêque de Monreale, en Sicile, né le 10 octobre 1742 et décédé le 18 avril 1805.

    Trois prêtres diocésains sont également reconnus vénérables :
    Cosma Muñoz Pérez, fondateur de la congrégation des Filles du Patronage de Sainte Marie, né en 1573 à Villar del Rio en Espagne, et décédé à Cordoue le 3 décembre 1636 ;
    Salvador Valera Parra, lui aussi espagnol, né le 27 février 1816 à Huércal-Overa et mort dans cette même ville le 15 mars 1889
    Léon Veuthey, au siècle Clovis, prêtre suisse de l’ordre des Frères mineurs conventuels, né le 3 mars 1896 à Dorénaz et mort à Rome le 7 juin 1974.

    Les derniers décrets de la congrégation reconnaissent enfin les vertus héroïques de trois religieuses italiennes mortes du virus Ebola à Kikwit, en République démocratique du Congo au mois de mai 1995. Appartenant à la congrégation des Sœurs des pauvres de Bergame, elles opéraient dans la ville de Kikwit, dans la province de Kwilu, à l’est de Kinshasa, la capitale congolaise. Il s’agit donc d’Annelvira Ossoli, au siècle Celeste Maria, née le 26 août 1936 à Orzivecchi, en Italie, de Vitarosa Zorza, au siècle Maria Rosa, née le 9 octobre 1943 à Palosco, en Italie, et de Danielangela Sorta, au siècle Anna Mariam née le 15 juin 1947 à Bergame, en Italie. Trois de leurs consœurs avaient fait l'objet d'autres décrets le 20 février dernier.

    Ces sept serviteurs et servantes de Dieu deviennent donc vénérables, dernière étape avant de devenir bienheureux. Il faut pour cela qu’un miracle soit maintenant reconnu.

    Source : Vatican News.

  • Célébrations de la Semaine Sainte 2021 : les indications du Vatican

    Dans une note aux évêques et aux conférences épiscopales publiée ce mercredi 17 février, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements donne plusieurs lignes directrices concernant les célébrations de la Semaine sainte, qui seront marquées, comme l’année dernière, par des précautions liées à la pandémie de Covid-19.

    Explications à lire sur Vatican News.

    Rappel : Décrets émis le 25 mars 2020 pour ces célébrations

    « Ce prononcé est également valable cette année. On invite donc à le relire en vue des décisions que les Évêques devront prendre concernant les prochaines célébrations pascales dans la situation particulière de leur pays. »
    Cardinal Robert Sarah, 17 février 2021.

  • Mercredi 17 février 2021

    Mercredi des Cendres
  • Notre-Dame de Lourdes

    Notre-Dame_de_Lourdes_10.jpg

    11 février 1858...
     
    « J'avais commencé à ôter mon premier bas, quand tout à coup j'entendis une grande rumeur pareille à un bruit d'orage. Je regardai à droite, à gauche, sur les arbres de la rivière. Rien ne bougeait ; je crus m'être trompée. Je continuai à me déchausser, lorsqu'une nouvelle rumeur, semblable à la première, se fit encore entendre. Oh ! Alors, j'eus peur et me dressai. Je n'avais plus de parole et ne savais que penser, quand, tournant la tête du côté de la Grotte, je vis à une des ouvertures du rocher un buisson, un seul, remuer, comme s'il avait fait grand vent. Presque en même temps il sortit de l'intérieur de la Grotte un nuage couleur d'or, et peu après une Dame jeune et belle, belle surtout, comme Je n'en avais jamais vu, vint se placer à l'entrée de l'ouverture au-dessus du buisson. Aussitôt elle me regarda, me sourit et me fit signe d'avancer, comme si elle avait été ma mère. La peur m'avait passé, mais il me semblait que je ne savais plus où j'étais. Je me frottais les yeux, je les fermais, je les ouvrais, mais la Dame était toujours là, continuant à me sourire et me faisant comprendre que je ne me trompais pas. Sans me rendre compte de ce que je faisais, je pris mon chapelet dans ma poche et me mis à genoux. La Dame m'approuva par un signe de tête et amena elle-même dans ses doigts un chapelet qu'elle, tenait à son bras droit. Lorsque je voulus commencer le chapelet et porter ma main au front, mon bras demeura comme paralysé, et ce n'est qu'après que la Dame se fut signée que je pus faire comme elle. La Dame me laissa prier toute seule ; elle faisait bien passer entre ses doigts les grains de son chapelet, mais elle ne parlait pas ; et ce n'est qu'à la fin de chaque dizaine qu'elle disait avec moi : Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto. Quand j'eus fini de réciter mon chapelet, la Dame me fit signe d'approcher. Mais je n'ai pas osé. Alors elle rentra à l'intérieur de la roche et le nuage disparut avec elle...
     
    La Dame avait l'air d'une jeune fille de seize à dix-sept ans, aux yeux bleus. Elle était vêtue d'une robe blanche, serrée à la ceinture par un ruban bleu glissant le long de la robe. Elle portait sur sa tête un voile blanc, laissant à peine apercevoir ses cheveux, retombant ensuite en arrière jusqu'au dessous de la taille. Ses pieds étaient nus, mais couverts par les derniers plis de la robe sauf à la pointe où brillait sur chacun d'eux une rose jaune, épanouie. Les grains de son chapelet étaient blancs et la chaîne d'or brillante comme les deux roses des pieds. Je n'en ai jamais vu de semblable, ça brillait comme de l'or et bien plus encore. »

    Notre-Dame_de_Lourdes_CP2a.jpg

    Photographie prise en 1858

  • Carême 2021 avec le Sanctuaire de Paray-le-Monial : « Haut les coeurs ! »

    paray-careme-2021-1a.jpg

    Le carême pour les chrétiens commence par un appel : « Revenez à moi de tout votre cœur, car je suis un Dieu de tendresse ».
    Pendant ces 40 jours, prenons soin de notre cœur ! Se recentrer sur le cœur, c’est revenir à l’essentiel.
    Voilà une question que Dieu nous invite aujourd’hui à nous poser à nous-mêmes : "as-tu du cœur ?"
    Chaque semaine explorez une dimension de notre cœur et, chaque jour, retrouvez une méditation et passez à l'action avec un petit "défi" concret !

    3 façons de suivre le Carême avec le Sanctuaire :

    1) En demandant les livrets par courrier ou par internet
    2) En recevant le livret par e-mail
    3) Avec l’application « Découvrir Dieu » édition Paray

    Toutes les explications sur le site internet du Sanctuaire

  • La mémoire des saints Marthe, Marie et Lazare ajoutée au Calendrier romain

    Le pape François établit leur mémoire au 29 juillet. Le décret de la Congrégation pour le Culte Divin paru mardi souligne « l'important témoignage évangélique » offert par ces frère et sœurs « pour accueillir Jésus, l'écouter, et croire qu'il est la résurrection et la vie ».

    Explications à lire sur Vatican News.

    => Sur notre site internet : L’Évangélisation de la Provence

  • Grégoire de Narek, Jean d'Avila et Hildegarde de Bingen inscrits au Calendrier romain

    grégoire de narek,jean d'avila,hildegarde de bingen,inscription,calendrier,romain,mémoire

    La Congrégation pour le Culte Divin a publié ce mardi 2 février un décret inscrivant la mémoire facultative de trois docteurs de l'Église. Il en découle que Saint Grégoire de Narek sera célébré le 27 février, Saint Jean d'Avila le 10 mai et Sainte Hildegarde de Bingen, le 17 septembre.

    Explications de Debora Donnini à lire sur Vatican News.

  • Message du pape François pour la 95e Journée missionnaire mondiale [octobre 2021]

    « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20) : c'est le thème de la journée mondiale des missions 2021, célébrée le 24 octobre prochain. Dans son message, rendu public ce vendredi, le pape François rappelle le besoin urgent de missionnaires d'espérance.

    Compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral du message du pape (version française) sur le site du Vatican.

  • Feuillets de prière pour le Carême 2021

    Le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur a la grande joie, en communion fraternelle, de vous annoncer que les feuillets de prière pour le Carême 2021 sont prêts. N’hésitez pas à les commander pour les diffuser dans votre famille, votre paroisse, vos groupes de prière, dans les aumôneries...

    feuillet prière,carême,2021,secrétariat,oeuvres,sacré-coeur

    CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE BON DE COMMANDE

  • Il y a 150 ans, le 17 janvier 1871...

     
    « Mais priez mes enfants Dieu vous exaucera en peu de temps.
    Mon Fils se laisse toucher »

    ND_Pontmain_1a.jpg

    Vitrail de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Pontmain

  • Le Pape François convoque une année “Famille Amoris Laetitia”

    L’annonce a été faite ce dimanche 27 décembre 2020, où l’Église célèbre la Sainte Famille de Nazareth : le pape François décrète une année “Famille Amoris Laetitia”, qui sera inaugurée au cours de la prochaine solennité de saint Joseph, le 19 mars 2021. 

    Explications à lire sur Vatican News.

  • 12h00 : Bénédiction “Urbi et Orbi” à Rome

    Retransmission en direct sur KTO

    La naissance du Christ nous appelle à bâtir une « fraternité basée sur l’amour réel », dont l’humanité toute entière a plus que jamais besoin : dans son message Urbi et Orbi de ce Noël 2020, le pape François a invité à un surcroît d’attention à l’autre, alors que la pandémie et de très nombreux conflits sèment la souffrance à travers le monde. En raison des mesures sanitaires, il s’exprimait ce midi depuis la Salle des Bénédictions, et non depuis la loggia centrale de la Basilique Saint-Pierre, comme c’est traditionnellement le cas.

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral du Message du pape traduit en français sur le site du Vatican.

  • Nouveaux décrets de la Congrégation pour les causes des saints

    Lundi 21 décembre, le pape François a reçu en audience le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints. Le dicastère a été autorisé à publier plusieurs décrets reconnaissant le martyre et les vertus héroïques de plusieurs serviteurs et servantes de Dieu.

    Les décrets publiés reconnaissent ainsi les vertus héroïques de :

    - Vasco de Quiroga, évêque de Michoacán ; né vers 1470 à Madrigal de las Altas Torres (Espagne) et mort à Pátzcuaro (Mexique) le 14 mars 1565 ;

    - Bernardino Piccinelli (Dino, dans le siècle), de l'Ordre des Serviteurs de Marie, évêque titulaire de Gaudiaba et auxiliaire d'Ancône ; né le 24 janvier 1905 à Madonna dei Fornelli, hameau de San Benedetto Val di Sambro (Italie) et mort à Ancône (Italie) le 1er octobre 1984 ;

    - Antonio Vincenzo González Suárez, prêtre diocésain ; né le 5 avril 1817 à Agüimes (Espagne) et mort à Las Palmas (Espagne) le 22 juin 1851 ;

    - Antonio Seghezzi, prêtre diocésain ; né le 25 août 1906 à Premolo (Italie) et mort à Dachau (Allemagne) le 21 mai 1945 ;

    - Bernardo Antonini, prêtre diocésain ; né le 20 octobre 1932 à Cimego (Italie) et mort à Karaganda (Kazakhstan) le 27 mars 2002 ;

    - Ignatius Stuchlý, prêtre profès de la Compagnie de Saint-François de Sales ; né le 14 décembre 1869 à Boleslaw (aujourd'hui Pologne) et mort à Lukov (République tchèque) le 17 janvier 1953 ;

    - Rosa Staltari, professeure de religion de la Congrégation des Filles de Marie Très Sainte Co-rédemptrice ; née le 3 mai 1951 à Antonimina (Italie) et décédée à Palerme (Italie) le 4 janvier 1974.

    Un dernier décret reconnaît également le martyre du Serviteur de Dieu Rosario Angelo Livatino, fidèle laïc ; né le 3 octobre 1952 à Canicattì (Italie) et tué en haine de la Foi, sur la route de Canicattì à Agrigente (Italie), le 21 septembre 1990.

    Source : Vatican News.