Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

françois

  • Angelus du dimanche 16 septembre 2018

    « La profession de foi en Jésus ne peut s’arrêter à des paroles, mais demande d’être authentifiée par des choix et des gestes concrets, par une vie marquée par l'amour » : c’est ce qu’a déclaré le Pape ce dimanche, lors de sa catéchèse précédant la prière de l’Angélus.

    Compte rendu de Manuella Affejee sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur Zenit.org.

    Au terme de la prière de l’Angélus ce dimanche 16 septembre, plus de 40 000 petits crucifix ont été distribués aux fidèles rassemblés sur la Place Saint Pierre.

  • Audience générale du mercredi 12 septembre 2018

    Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, tenue sur la Place Saint-Pierre, le Pape François est parti du 3e commandement, qui porte sur le repos, pour développer une réflexion sur la liberté.

    Compte rendu de Cyprien Viet sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du Pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, je voudrais revenir aujourd’hui encore sur le troisième commandement, celui sur le jour du repos. Dans le Livre du Deutéronome, le motif du repos est la fin de l’esclavage. En ce jour, l’esclave doit se reposer, comme son patron, pour célébrer la mémoire de la Pâque de libération. Il y a de nombreux types d’esclavage, aussi bien extérieurs qu’intérieurs. Comment une personne peut-elle rester libre lorsqu’elle y est soumise ? Il y a un esclavage qui enchaîne plus que tout autre, c’est l’esclavage de son propre ego, qui procure la plus profonde oppression. C’est ce qu’on appelle le « péché », qui est un échec de l’existence et une condition d’esclave. Le véritable esclave, celui qui ne connaît pas le repos, c’est celui qui n’est pas capable d’aimer ! Le troisième commandement, qui nous invite à célébrer notre libération dans le repos, est pour nous chrétiens une prophétie du Seigneur Jésus, qui brise l’esclavage intérieur du péché pour rendre l’homme capable d’aimer. L’amour vrai est la vraie liberté. Il rend libre, même en prison, même si l’on est faible et limité. C’est cela la liberté que nous recevons de notre Rédempteur, le Seigneur Jésus, qui sait vaincre l’esclavage de notre cœur par son amour et son salut. Lui, qui nous a aimés alors qu’il était cloué sur la croix, nous ouvre un passage à travers la mer de nos peurs et nous donne la vraie liberté. En lui, tout homme peut trouver le repos de la miséricorde et de la vérité qui nous rendent libres. »

    « Je salue cordialement les pèlerins de langue française, venus de France, de Belgique et d’autres pays, en particulier les jeunes ruraux belges. Chers amis, demandez avec foi au Seigneur de vous aider à devenir libres face à tous les esclavages de la vie, en vous rendant capables d’aimer toujours plus. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus du dimanche 9 septembre 2018

    S’appuyant sur l’épisode de l’Évangile selon Saint-Marc qui raconte la guérison miraculeuse d’un sourd-muet par Jésus, le Pape François a délivré ce dimanche 9 septembre une réflexion sur la guérison, matérielle et spirituelle, lors de l'Angélus dominical, place Saint-Pierre.

    Compte rendu sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale de ce mercredi 5 septembre 2018

    Le vrai repos ne consiste pas en une course effrénée vers le divertissement et les plaisirs, mais en une « bénédiction de la réalité » : c’est le cœur de la catéchèse délivrée par le Pape François en ce mercredi 5 septembre, jour d’audience générale.

    Compte rendu de Manuella Affejee sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, se reposer vraiment le jour du Seigneur, comme le demande le Décalogue, n’est pas si facile, car il existe une fausse manière de se reposer. La mentalité actuelle met en valeur le divertissement, le plaisir qui sont une manière de s’évader de la réalité, et qui ouvre sur l’insatisfaction et le vide. Le repos authentique fait référence à celui de Dieu se réjouissant de la bonté de son œuvre après la création. Le vrai repos est donc le moment de la contemplation et de la louange. Loin d’être une fuite de la réalité, le repos est une bénédiction de la réalité qui, pour nous chrétiens, trouve son centre dans la célébration de la messe. Le dimanche n’est pas un jour fait pour effacer les autres jours, mais pour les rappeler et les bénir. Certes la vie est parfois douloureuse, et entrer dans ce repos est un choix qui implique de nous éloigner des amertumes de notre cœur, de faire la paix avec ce que nous voulons fuir, de nous réconcilier avec les moments difficiles de notre existence. C’est ainsi que notre vie devient belle, lorsque, ouvrant notre cœur à la providence, et sachant que tout est grâce, le mur intérieur de l’insatisfaction se détruit et commence le repos authentique, car il n’y a de repos qu’en Dieu seul. »

    « Je salue cordialement les pèlerins de langue française, en particulier, le pèlerinage national de Guinée, accompagné par le Cardinal Sarah et par Mgr Coulibaly, Archevêque de Conakry, et le pèlerinage national du Sénégal, accompagné par Mgr Mamba, Evêque de Ziguinchor. A l’exemple de Marie qui, par son Fiat, s’est ouverte à l’Esprit Saint et a accueilli la Vie, prenons le temps de rendre grâce au Seigneur pour la vie qu’il nous donne et apprenons à y trouver notre joie. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus de ce dimanche 2 septembre 2018

    Pour ce 22e dimanche du temps ordinaire, lors de l'Angélus, le Pape François a repris la lecture de l'Évangile de Marc, invitant chacun à faire un examen de conscience et à fuir ce danger de donner plus d'importance à la forme qu'au fond.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Intention de prière du pape pour le mois de septembre

    Les jeunes d’Afrique :
    « Pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et au travail dans leur propre pays. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Audience générale du mercredi 29 août 2018

    Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, le Pape François est revenu sur sa visite en Irlande effectuée le week-end dernier, à l’occasion de la Rencontre Mondiale des Familles. Le Pape est également revenu sur les scandales d’abus sexuels commis par le clergé dans ce pays et les efforts déployés par l’épiscopat local pour lutter contre ce fléau.

    Compte rendu de Cyprien Viet à lire sur Vatican News.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, en prenant part à la Rencontre Mondiale des Familles en Irlande, j’ai voulu confirmer les familles chrétiennes dans leur vocation à témoigner de la joie et de la fécondité de l’amour de Dieu. Ainsi toutes ces familles réunies à Dublin ont été un signe éloquent de la beauté du rêve de Dieu qui veut pour toute la famille humaine l’unité, l’harmonie et la paix, fruit de la fidélité, du pardon et de la réconciliation qu’il nous donne en Jésus-Christ. Car, selon le thème de la Rencontre, les familles sont appelées à faire resplendir la joie évangélique, en illuminant le monde de l’amour rédempteur du Christ. Et j’ai eu l’occasion de souligner que l’Église perçoit la nécessité de soutenir les familles dans leur rôle indispensable pour le développement d’une société juste et solidaire. A différentes occasions, des témoignages nous ont montré comment la foi est actualisée dans la vie quotidienne, "autour de la table familiale", et l’importance de la communication entre les générations. Car le monde a besoin d’une révolution d’amour et de tendresse qui commence dans le cœur de la famille. C’est pourquoi j’ai demandé pardon au Seigneur pour les péchés et le scandale des abus commis sur des mineurs par des membres de l’Église dans ce pays, encourageant les évêques à poursuivre leurs efforts pour remédier aux erreurs du passé. Ainsi, je rapporte de cette Rencontre l’expérience prophétique et réconfortante de tant de familles engagées sur la voie chrétienne du mariage et de la vie familiale, des familles disciples et missionnaires, ferment de bonté, de justice et de paix pour le monde ! »

    « Je suis heureux de saluer les pèlerins venus de France, du Bénin et de divers pays francophones, en particulier un groupe de fidèles de Toulouse et des membres des Missions étrangères des Capucins du Bénin. En préparation de la prochaine Rencontre Mondiale qui se tiendra à Rome en 2021, confions toutes les familles à la protection affectueuse de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph. Qu’elles puissent être vraiment, dans leurs maisons, leurs paroisses, leurs communautés, "joie pour le monde". Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Rencontre mondiale des familles 2018 en Irlande - Voyage apostolique du Pape François, 2ème jour

    rencontre-mondiale-familles-2018.jpg

    Programme détaillé

    Programme de la journée :

    - 10h45 : Visite de la chapelle des apparitions à Knock suivie de l'Angélus
           Retransmission en direct sur KTO

     
    Texte intégral des paroles du Pape François avant l'Angélus (version française)

    - 15h30 : Messe de clôture de la Rencontre mondiale de familles à Dublin
                  célébrée par le Pape François
           Retransmission en direct sur KTO

     
     
    - Rencontre avec les évêques au Couvent des sœurs dominicaines (Dublin)
  • Rencontre mondiale des familles 2018 en Irlande - Voyage apostolique du Pape François, 1er jour

    rencontre-mondiale-familles-2018.jpg

    Programme détaillé

    Programme de la journée :

    - 12h15 : Cérémonie de bienvenue et visite de courtoisie au Président
           Retransmission en direct sur KTO



    - 13h10 : Rencontre avec les autorités, la société civile et le Corps diplomatique
           Retransmission en direct sur KTO

     

    - 16h30 : Visite de la Cathédrale Ste Mary de Dublin
           Retransmission en direct sur KTO

     

    - 17h30 : Visite du centre d'accueil des familles sans-abri
           Retransmission en direct sur KTO

     
    Texte intégral du discours du Pape François (version française)

    - 20h30 : Veillée fête des familles
           Retransmission en direct sur KTO

     
  • Audience générale du mercredi 22 août 2018

    Lors de l’audience générale de ce matin, tenue en Salle Paul VI, le Pape a poursuivi sa série de catéchèses sur les Dix commandements, en s’arrêtant cette fois sur cette phrase tirée du Livre d’Isaïe : « Tu ne prononceras pas en vain le nom du Seigneur, ton Dieu ».

    Compte rendu de Cyprien Viet sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, nous approfondissons aujourd’hui la signification du commandement : « Tu n’invoqueras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu ». Invoquer traduit une expression hébraïque qui signifie : Prendre sur soi, se charger. En vain fait référence à l’hypocrisie, au formalisme, au mensonge. Dans l’Ancien Testament, en prononçant le nom de Dieu, le peuple est pardonné de ses péchés. Connaître vraiment le nom de Dieu conduit à la transformation de toute la vie. Se charger de ce nom signifie entrer dans une relation étroite avec lui. Mais il est possible de le faire en vain, c’est-à-dire de manière fausse et formelle. Cette parole du décalogue est donc une invitation à vivre une relation sans hypocrisie avec le Seigneur, nous confiant à lui avec tout ce que nous sommes. Sur la croix, le Christ a chargé notre nom sur ses épaules, qui que nous soyons, quelles que soient nos fautes. Il vaut la peine, en retour, de nous charger de son nom en l’invoquant en toute situation. Dieu ne repoussera jamais un cœur qui l’invoque avec sincérité. »

    « Je salue cordialement les pèlerins de langue française venant de France et d’autres pays. Comme l’ont fait les saints, que notre vie manifeste le nom de Dieu en vérité, sans hypocrisie ; l’annonce de l’Église sera de cette manière plus crédible. Que Dieu vous bénisse. »

    Source : site internet du Vatican.

  • Angelus du dimanche 19 août 2018

    Depuis la fenêtre des appartements pontificaux, le Pape François a commenté le discours du Christ à la synagogue de Capharnaüm : "Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous" (Jn 6, 51- 58). Jésus invite à entrer en communion avec Lui, à vivre pour le Seigneur et pour son prochain. Ceux qui résistent sont ceux qui ont « du mal à agir selon les critères de Jésus et non selon les critères du monde » a-t-il affirmé.

    Le compte rendu de Marie Duhamel sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus du 15 août 2018

    En ce 15 août, le Pape François a prononcé sa traditionnelle bénédiction de l’Angélus depuis la fenêtre du Palais apostolique, comme un dimanche, revenant sur le sens de cette fête de l’Assomption.

    Compte rendu d'Olivier Bonnel sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche12 août 2018

    Ambiance digne des JMJ ce dimanche 12 août Place St Pierre où plus de 70 000 jeunes Italiens étaient rassemblés pour la conclusion d’un pèlerinage organisé en vue du prochain synode qui leur sera consacré en octobre. Après une messe présidée par le cardinal Gualtiero Bassetti, président de la conférence épiscopale italienne, les jeunes ont prié l’Angélus avec le Pape François, qui les exhortés avec force et insistance à dire « non » au mal et « oui » au bien.

    Compte rendu de Manuella Affejee sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Audience générale du mercredi 8 août 2018

    Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, tenue en Salle Paul VI, le Pape François est revenu sur le thème des idoles, dans le cadre de sa série de catéchèses sur les Dix commandements.

    Compte rendu de Cyprien Viet à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse du Pape traduite en français sur Zenit.org.

    Résumé en français :

    « Frères et sœurs, nous approfondissons aujourd’hui le thème de l’idolâtrie avec l’idole par excellence, le veau d’or. Dans le désert, lieu où règnent la précarité et l’insécurité, alors que Moïse tarde à redescendre de la montagne, le peuple demande un dieu visible pour pouvoir s’identifier et s’orienter. Car la nature humaine, pour fuir la précarité, cherche une religion "à faire soi-même". Nous comprenons ainsi que l’idole est un prétexte pour se placer au centre de la réalité, en adorant les œuvres de ses propres mains. De fait, le peuple obtient d’Aaron un veau d’or, symbole de la richesse et de tous les désirs qui donnent l’illusion de la liberté mais qui asservissent l’homme en réalité. Tout vient de l’incapacité à faire confiance à Dieu, à placer en lui notre assurance, à lui laisser donner une vraie profondeur aux désirs de notre cœur. Or, quand on accueille le Dieu de Jésus-Christ, on découvre que la reconnaissance de notre faiblesse n’est pas un malheur mais la porte par laquelle entre le salut de Dieu qui nous permet de refuser les idoles de notre cœur. Ainsi, en Jésus-Christ, visage du vrai Dieu, notre fragilité n’est plus une malédiction mais le lieu de la rencontre avec le Père et la source d’une nouvelle force venue d’en haut. »

    « Je suis heureux de saluer les pèlerins venus de France, de Côte d’Ivoire et de divers pays francophones. Je souhaite que cette période estivale nous aide à tourner notre regard vers le Christ crucifié qui a pris jusqu’au bout notre précarité pour la combler d’amour et de force. Que le Seigneur nous aide ainsi à refuser les idoles de notre cœur. Que Dieu vous bénisse ! »

    Source : site internet du Vatican.

  • Audience générale du 1er août & Angelus du 5 août

    En cette période de vacances, les vidéos KTO et les traductions françaises sont mises en ligne avec retard. Vous trouverez ci-dessous les deux dernières interventions du Pape au Vatican en ce début du mois d'août.

    Audience générale du 1er août 2018

    Texte intégral de la catéchèse du Pape traduite en français sur Zenit.org.

     

    Angélus du 5 août 2018

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Intention de prière du pape pour le mois d'août

    Les familles, un trésor :
    « Pour que les décisions économiques et politiques protègent les familles comme trésor de l’humanité. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Angelus de ce dimanche 29 juillet 2018

    Lors de l’Angélus de ce dimanche 29 juillet 2018, devant les quelques milliers de personnes rassemblées Place Saint-Pierre malgré une chaleur écrasante, le Pape François s’est appuyé sur le récit de la multiplication des pains pour inviter à la solidarité.

    Commentaire de Cyprien Viet sur Vatican.News.

    Traduction intégrale en français des paroles du Pape sur Zenit.org.

    Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains

    Traduction française des paroles du Pape après l'Angelus :

    « Demain marque la Journée mondiale contre la traite des personnes, promue par les Nations Unies. Ce fléau réduit en esclavage de nombreux hommes, femmes et enfants à des fins d'exploitation sexuelle et de travail, de trafic d'organes, de mendicité et de délinquance forcée. Même ici, à Rome. Les itinéraires de migration sont également souvent utilisés par les trafiquants et les exploiteurs pour recruter de nouvelles victimes de la traite. Il est de la responsabilité de tous de dénoncer les injustices et de s'opposer fermement à ce crime honteux. »

  • Angelus de ce dimanche 22 juillet 2018

    Voir, avoir de la compassion et enseigner : ce sont les trois verbes qui caractérisent le pasteur et sur lesquels le Pape François est revenu dans son commentaire de l’Évangile. Sans Jésus, il est impossible de bien s’orienter dans la vie.

    Compte rendu de Xavier Sartre sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 15 juillet 2018

    Vidéo KTO mise en ligne dès que disponible

    Le disciple missionnaire, prêtre ou baptisé, a « un unique centre de référence qui est la personne de Jésus ». Fort de son amour et de sa Parole, sans appuis, ni faveurs, il ne doit pas se décourager d’annoncer l’Évangile, même s'il lui arrive de ne pas être entendu. En ce dimanche 15 juillet, le Pape a parlé du style missionnaire à l’occasion de la prière de l’Angélus.

    Compte rendu de Marie Duhamel à lire sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Angelus de ce dimanche 8 juillet 2018

    Avant la prière de l’Angélus ce dimanche 8 juillet, le Pape François est revenu sur l’incrédulité que les enseignements de Jésus provoquèrent chez ses contemporains, développant une méditation sur les manières « souvent surprenantes », par lesquelles Dieu peut se manifester.

    S’appuyant sur l'Évangile du jour (Marc 6, 1-6), le Pape a rappelé comment les habitants de Nazareth passèrent de l’émerveillement à l’incrédulité à l’écoute des enseignements du Christ. Un changement d’attitude qui s’est opéré dès lors qu’ils apprirent que celui qui prêchait n’était que ce « simple charpentier, fils de Marie » qu’ils avaient vu grandir.

    Pour ces Galiléens, Jésus est d’abord charpentier, « il n'a pas étudié », mais pourtant « il prêche mieux que les scribes et fait des miracles », souligne le Pape, didactique. Hélas, poursuit-il, « au lieu de s'ouvrir à la réalité, les habitants de Nazareth sont scandalisés, car selon eux, Dieu est trop grand pour s'abaisser à parler par la voix d’un homme aussi simple ».

    Jésus devient alors pour eux « le scandale de l'Incarnation », « l'événement choquant d'un Dieu fait chair, qui pense, travaille, agit, aime, mange et dort comme un homme »...

    « Le Fils de Dieu bouscule tous les schémas humains : ce ne sont pas les disciples qui lavèrent les pieds du Seigneur, mais le Seigneur qui lavait les leurs », devenant ainsi cause de scandale et d'incrédulité, affirme le Saint-Père, « à toutes les époques, même aujourd'hui ».

    Ce renversement fait par Jésus nous engage donc tous aujourd’hui « à une vérification personnelle et communautaire », car il peut arriver à tous de nourrir des préjugés qui nous empêchent de saisir la réalité. Et c’est justement le Seigneur qui invite à adopter au contraire une attitude d'écoute humble et d'attente docile, « car la grâce de Dieu se présente souvent de manière surprenante, qui ne correspond pas à nos attentes ». « Dieu ne se conforme pas aux préjugés », a insisté le Souverain pontife depuis la fenêtre du Palais apostolique.

    L’importance de la foi prend ici tout son sens. Pour le Saint-Père, « beaucoup de baptisés vivent comme si le Christ n'existait pas, répétant les gestes et les signes de la foi, sans parvenir à  une réelle adhésion à la personne de Jésus et de son Évangile », a-t-il déploré, souhaitant de tout son cœur que Dieu parvienne « à dissoudre en chacun la dureté de cœur et l’étroitesse des esprits ».

    Source : Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.