Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

martyre

  • Décrets de la Congrégation pour les Causes des saints

    Ce 28 novembre, à l’occasion d’une audience accordée au cardinal Becciu, le préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, le Saint-Père a autorisé son dicastère à promulguer plusieurs décrets concernant un bienheureux, deux vénérables et vingt-trois serviteurs de Dieu. Il s’agit en majorité d’Italiens et d’Espagnols, mais on trouve aussi un Canadien, un Polonais et un Allemand.

    Ces décrets concernent :

    - Le miracle attribué à l’intercession du bienheureux Luigi Maria Palazzolo (1827-1886), prêtre italien, fondateur de L’Istituto delle Suore delle Poverelle – Istituto Palazzolo ;

    - Le miracle attribué à l’intercession du vénérable serviteur de Dieu Olinto Marella, prêtre itlalien (1882-1969) ;

    - Le miracle attribué à l’intercession du vénérable serviteur de Dieu Giuseppe Ambrosoli, missionnaire combonien, né en Italie en 1923 et décédé en Ouganda en 1987.

    Par ailleurs sont également reconnus :

    - Le martyre des serviteurs de Dieu Gaetano Giménez Martín et ses 15 compagnons, prêtres et laïcs, tués en haine de la foi durant la guerre civile en Espagne en 1936 ;

    - Le martyre du Serviteur de Dieu Jan Franciszek Macha, prêtre polonais, né en 1914 et tué en haine de la foi à Katowice, en Pologne, en 1942 ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Ovide Charlebois (1862-1933), évêque canadien, vicaire apostolique de Keewatin, issu de la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Georg Michael Wittmann (1760-1833), évêque auxiliaire de Ratisbonne en Allemagne ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Olinto Fedi (1841-1923), prêtre diocésain italien, fondateur de la Congrégation des Sœurs franciscaines de l’Immaculée ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Giacomo Bulgaro (1879-1967), religieux franciscain italien ;

    - Les vertus héroïques de la servante de Dieu Giovanna Maria Battista Solimani (1688-1758), moniale italienne, fondatrice des moniales et des missionnaires de Saint-Jean-Baptiste ;

    - Les vertus héroïques de la servante de Dieu Anne de Jésus (Ana de Lobera Torres, 1545-1621), religieuse carmélite, née en 1545 en Espagne et décédée en Belgique en 1621.

    Source : Vatican News.

  • Lundi 25 novembre 2019

    Ste Catherine, vierge et martyre

    Sainte_Catherine_d_Alexandrie_6a.jpg

  • Vendredi 22 novembre 2019

    Ste Cécile, vierge et martyre

    Sainte_Cecile_Nicolas-Poussin_2a.jpg

    Nicolas Poussin (1594-1665), Sainte Cécile
    Musée du Prado, Madrid (Espagne)

    (Crédit photo)

  • L’Église compte 10 nouveaux vénérables

    Recevant en audience le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation des Causes des Saints, le Pape François a autorisé le mardi 11 juin 2019 la publication de plusieurs décrets établissant de nouveaux vénérables, ayant tous vécu au XIXe ou au XXe siècle.

    Ces décrets concernent la reconnaissance du martyre de trois laïques servantes de Dieu, Maria Colón Gullón Yturriaga et ses deux compagnes, tuées en haine de la foi à Pola de Somiedo (Espagne), le 28 octobre 1936.

    Ils reconnaissent aussi les vertus héroïques de plusieurs serviteurs de Dieu. Il s’agit de prêtres, religieux et religieuses, et d’un laïc :

    - Agostino Tolton, prêtre diocésain né à Brush Creek (États-Unis), le 1er avril 1854, et mort à Chicago le 9 juillet 1897;

    - Enzo Boschetti, prêtre diocésain né à Costa de’ Nobili (Italie) le 19 novembre 1929, et mort à Valcamonica (Italie) le 15 février 1993;

    - Felice Tantardini, frère de l’Institut Pontifical pour les Missions Étrangères, né à Introbio (Italie) le 28 juin 1898 et mort à Taunggy (Birmanie) le 23 mars 1991;

    - Giovanni Nadiani, laïc convers de la Congrégation des pères du Très Saint Sacrement, né à Santa Maria Nuova (Italie) le 20 février 1885 et mort à Bergame (Italie) le 6 janvier 1940;

    - Rosario della Visitazione (dans le siècle: Maria Beatrice Rosario Arroyo), fondatrice de la Congrégation des sœurs dominicaines du Saint Rosaire, née à Molo (Philippines) le 17 février 1884 et morte à Molo le 14 juin 1957;

    - Maria Paola Muzzeddu, fondatrice de la Société des filles de la Mère très pure, née à Aggius (Italie) le 26 février 1913 et morte à Aggius le 12 août 1971;

    - Maria Santina Collani, sœur profès de l’Institut des sœurs miséricordieuses, née à Isorella (Italie) le 2 mars 1914 et morte à Borgo d’Ale (Italie) le 22 décembre 1956.

    Source : Vatican News.

  • Mercredi 6 février 2019

    St Tite, évêque

    Saint_Tite_Kosovo.jpg

    Saint Tite, peinture murale du XIVe siècle
    église St Nicholas, Patriarcat de Pec
    monastère orthodoxe serbe, Kosovo

    (crédit photo)

    Mémoire de Ste Dorothée, vierge martyre

    En certains endroits :
    St Paul Miki et ses comp., martyrs du Japon

    Saint_Paul-Miki-et-compagnons.jpg

  • Mercredi 30 janvier 2019

    Ste Martine, vierge et martyre

    Sainte_Martine_3.jpg

  • Vendredi 18 janvier 2019

    De la férie

    Mémoire de Ste Prisque, vierge et martyre

  • La bienheureuse Marguerite Bays bientôt canonisée

    Le Pape a reçu le Cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints ce mardi 15 janvier 2019, et a autorisé la promulgation de plusieurs décrets concernant seize servantes de Dieu ainsi qu’une bienheureuse, la Suissesse Marguerite Bays (1815-1879).

    Compte rendu de Adélaïde Patrignani sur Vatican News.

    Ces décrets reconnaissent un miracle dû à l'intercession de :
    - la Bse Marguerite Bays (1815-1879), membre du Tiers-Ordre de saint François d’Assise

    decrets,martyre,miracle,Marguerite Bays,Maria del Carmen,Anna Kaworek,Maria Soledad Sanjurjo Santos

    le martyre de :
    - Maria del Carmen (au monde Isabella Lacaba Andía, (1882-1936) et ses 13 compagnes, religieuses espagnoles de l’ordre des Franciscaines Conceptionnistes.

    les vertus héroïques de :
    - Anna Kaworek (1872-1936), religieuse polonaise, co-fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Saint-Michel Archange
    - Maria Soledad Sanjurjo Santos (dans le monde Maria Consolata, 1892-1973), religieuse de la Congrégation des Serviteurs de Marie Ministres des Malades.

  • Béatification d'Anna Kolesárová, martyre de la pureté à Kosice en Slovaquie

    béatification,Anna Kolesarova,martyre,pureté,chasteté,Kosice,Slovaquie

    Ce 1er septembre, la jeune martyre Anna Kolesárová sera béatifiée à Kosice en Slovaquie. Il s’agira de la première béatification présidée par le cardinal Angelo Becciu, récemment nommé préfet de la Congrégation pour la cause des saints.

    La jeune Anna Kolesárová est morte en martyre à l’âge de 16 ans. Née en 1928 à l’est de la Slovaquie, elle reçoit sa confirmation un an avant l’éclatement de la Seconde guerre mondiale, le 14 mai 1938. Elle a alors dix ans.

    Un quotidien pieux et simple

    Issue d'une famille modeste profondément catholique l'ayant dotée d’une solide éducation religieuse, Anna Kolesárová fréquentait régulièrement la communauté paroissiale et participait à la messe, se confessant et communiant régulièrement.

    Le 15 avril 1942, alors qu'elle n'avait que 13 ans, sa mère meurt. Anna doit assurer toutes les charges familiales et domestiques avec son père et son frère aîné.

    L'avancée du front soviétique vers l'ouest provoqua, au cours de l'année 1944, le retrait des troupes allemandes et l'avènement des troupes russes. La jeune vie d'Anna fut brusquement interrompue. La fillette, alors âgée de 16 ans, a été abattue par un soldat soviétique dans la soirée du mercredi 22 novembre 1944, devant les yeux de son père, à la maison.

    Morte en défense de la chasteté

    Compte tenu de la résistance du père face au comportement violent du militaire qui en voulait à la chasteté de la jeune fille, le soldat lui ordonne de faire ses adieux à son père et à son frère. « Jésus, Marie, Joseph, je vous rends mon âme », prononce-t-elle, avant de recevoir deux coups de fusil mortels.

    Anna Kolesárová a été enterrée dans le cimetière de Vysoká nad Uhom, son village natal. Les funérailles ont été célébrées par le curé une semaine après sa mort le 29 novembre 1944. A cette occasion, le prêtre a souligné que la jeune fille était morte dans la grâce de Dieu. Pour lui, Anna est morte en « sacrifice de la sainte chasteté », soit « Hostia sanctae castitatis ».

    Anna se propose aujourd’hui comme modèle pour les jeunes, afin qu'ils redécouvrent la beauté d'un véritable amour et la valeur de la vertu de pureté dans leur vie, relève le postulateur de sa cause, le père Marek Ondrej dans les colonnes de L’Osservatore Romano.

    La cause pour la béatification d'Anna Kolesárová a débuté le 2 avril 2005 à Košice. L'enquête diocésaine s'est clôturée le 14 février 2012, puis a été envoyée à Rome afin d'y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints. Au terme de l'enquête canonique, le Pape François reconnaît le martyre d'Anna Kolesárová, en « haine de la foi » et pour la « défense de sa chasteté », et signe le décret de sa béatification.

    Source : Vatican News.

  • Vendredi 6 juillet 2018

    De la férie
     
    (Au nouveau calendrier :
    mémoire facultative de Ste Marie Goretti, vierge et martyre)

  • Angelus de ce dimanche 27 mai 2018


    En cette Solennité de la Sainte Trinité, que l’Église célèbre le dimanche suivant la Pentecôte, nous sommes invités à contempler le « mystère d’un Dieu qui ne cesse de nous créer, de nous racheter et de nous sanctifier » : le Pape François l’a affirmé lors de la prière de l’Angélus, qu’il a récitée depuis les fenêtres du Palais apostolique.

    Compte rendu de Manuella Affejee sur Vatican. News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

    Après la prière de l’Angélus, le Pape a évoqué la béatification à Piacenza en Italie, hier samedi 27 mai, de Sœur Leonella Sgorbati, tuée en 2006 à Mogadiscio en Somalie. Il a invité à prier avec lui un « Ave Maria » pour la paix en Afrique.

    « Hier à Piacenza a été proclamée bienheureuse Leonella Sgorbati, sœur Missionnaire de la Consolata, tuée en haine de la foi à Mogadiscio (Somalie) en 2006. Sa vie dépensée pour l’Évangile et au service des pauvres, ainsi que son martyre, représentent un gage d’espérance pour l’Afrique et pour le monde entier. Prions ensemble pour l’Afrique, afin qu’il y a la paix là-bas. » [Ave Maria…] « Notre Dame d’Afrique, prie pour nous. »

    Bse_Leonella-Sgorbati_4.JPG

  • Jeudi 18 janvier 2018

    de la férie
     
    Mémoire de Ste Prisque, vierge martyre
  • Mercredi 13 décembre 2017

    Ste Lucie, vierge et martyre

    Sainte_Lucie_Siracusa_3b.jpg

    En certains endroits :
    Ste Odile, vierge, Patronne de l'Alsace

  • Jeudi 23 novembre 2017

    St Clément Ier, pape et martyr

    Saint_Clement_3b.jpg

    Mémoire de Ste Félicité, martyre

  • Vendredi 25 novembre 2016

    Ste Catherine d'Alexandrie, vierge martyre

    Ste Catherine,Alexandrie,vierge,martyre

  • Mercredi 23 novembre 2016

    St Clément Ier, pape martyr

    Saint_Clement_3b.jpg

    Mémoire de Ste Félicité, mère de famille, martyre
     

    En certains endroits : St Colomban, abbé

    « Si nous ne sommes pas mus par d'impatients désirs du ciel, nous serons nécessairement attachés à la terre. »
    St Colomban (540-615), Instructions, Lettres et Poèmes, Éditions L'Harmattan, 2000.

    Saint_Colomban_2b.jpg

  • Mardi 22 novembre 2016

    Ste Cécile, vierge martyre

    Sainte_Cecile_Frans-Francken-II_1b.jpg

    Atelier de Frans II Francken (1581-1642), Sainte Cécile
    Bonhams, Londres, 2007

    (Crédit photo)

  • Jeudi 10 novembre 2016

    St André Avelin, religieux

    Saint_Andre-Avelin_4b.jpg

    Au nouveau calendrier :
    Mémoire de St Léon le Grand, pape et docteur de l’Église
    (fête le 11 avril au calendrier traditionnel)

    « Soyons sensibles à la beauté du monde, sachons regarder la nature, y lire les leçons du Seigneur. Le temps et son cours admirable, l'espace et tous les éléments nous manifestent l'intelligence de Dieu et exigent nos actions de grâce. Apprenons donc à louer Dieu de tout. Saint Léon nous exhorte à n'être jamais mécontents ; il est des hommes qui, dans le climat, dans l'état des récoltes et en tout ce qui arrive, trouvent matière à se plaindre ; telle n'est pas l'attitude chrétienne. L'âme rachetée garde une constance inaltérable au milieu des vicissitudes des choses, tout ce qui plaît à Dieu lui plaît ; pour elle, la joie de Dieu tempère, par des compensations spirituelles et parfois même temporelles, ce qu'il peut y avoir de pénible dans les intempéries et le cours des saisons. Pour qui est attentif à la gloire de Dieu, soucieux de son honneur, tout s'achève dans l'action de grâces. L'ascèse y dispose l'âme en la purifiant, la vie morale devient un culte. Bénéficiaires de la Rédemption dans l’Église, les chrétiens dignes de ce nom louent Dieu par leur prière et par toute leur vie. »

    Dom Jean Leclercq, extrait de l'Introduction aux Sermons (tome I) de Léon le Grand, Éditions du Cerf, Sources chrétiennes n°22, 1947.

    mer-de-nuages_1a.jpg

  • Vendredi 23 septembre 2016

    Vendredi des Quatre-Temps de Septembre

    Mémoire de St Lin, pape martyr

    Saint_Lin.jpg

     
    Mémoire de Ste Thècle, vierge martyre

    Sainte_Thecle_1b.jpg

     
    En certains endroits :
    St Pio de Pietrelcina, religieux (capucin)

    Saint_Padre_Pio_15b.jpg