Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vertus héroïques

  • Reconnaissance des vertus héroïques du P. Marie-Antoine de Lavaur, le « saint de Toulouse »

    De nouveaux décrets rendus publics ce 24 janvier 2020 reconnaissent notamment le martyre de plusieurs fidèles lors de la guerre civile au Guatemala et les vertus héroïques du Père Marie-Antoine de Lavaur (1825-1907) surnommé le « saint de Toulouse ».

    décret,reconnaissance,vertus héroïques,Marie-Antoine,Lavaur,saint,Toulouse

    Le jeudi 23 janvier 2020, le Pape François a reçu en audience le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, autorisant son dicastère à promulguer une série de décrets.

    Ils concernent :

    - Le martyre des serviteurs de Dieu Benedetto di Santa Coloma de Gramenet (Joseph Domenech Bonet dans le siècle) et ses 2 compagnons, de l’Ordre des frères mineurs capucins; tués en haine de la foi en Espagne, entre le 24 juillet et le 6 août 1936.

    - Le martyre des serviteurs de Dieu Giuseppe Maria Gran Cirera et 2 compagnons, prêtres profès des Missionnaires du Très –Saint Cœur de Jésus, et 7 compagnons, laïcs ; tués en haine de la foi, au Guatemala entre 1980 et 1981.

    - Les vertus héroïques du bienheureux Giovanni Tavelli de Tossignano, de l’Ordre des Jésuates, évêque de Ferrare ; né à Tossignano (Italie) en 1386 et mort à Ferrare (Italie) le 24 juillet 1446.

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Joaquin Masmitjà y Puig, chanoine de la cathédrale de Girona, fondateur de la congrégation des Missionnaires du Cœur de Marie ; né à Olot (Espagne) le 29 décembre 1808 et mort à Girona (Espagne) le 26 août 1886.

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu José Antonio Plancarte y Labastida, prêtre diocésain, fondateur de l’Institut des Sœurs de Marie Immaculé de Guadalupe ; né à Mexico (Mexique) le 23 décembre 1840 et mort dans la même ville le 26 avril 1898.

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Pio Gurruchaga Castuariense, prêtre diocésain, fondateur de la congrégation des Auxiliatrices paroissiales du Christ-Prêtre ; né à Tolosa (Espagne) le 5 mai 1881 et mort à Bilbao (Espagne) le 22 mai 1967.

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Marie-Antoine de Lavaur (François-Léon Clergue dans le siècle), prêtre profès de l’Ordre des Frères mineurs capucins ; né à Lavaur (France) le 23 décembre 1825 et mort à Toulouse (France) le 8 février 1907.

    - Les vertus héroïques de la servante de Dieu Maria del Monte Carmelo de la Très-Sainte Trinité (Carmen Caterina Bueno dans le siècle), moniale professe de l’Ordre des carmélites déchaussées ; née à Campinas (Brésil) le 25 novembre 1898 et morte le 13 juillet 1966 à Taubaté (Brésil).

    Source : Vatican Nexs.

  • Promulgation de décrets de la Congrégation pour les Causes des Saints

    Ce mercredi 11 décembre 2019, le Pape François a reçu en audience le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, autorisant son dicastère à promulguer une série de décrets.

    Ils concernent :

    Le miracle attribué à l’intercession de la Vénérable Servante de Dieu Maria Luigia del Santissimo Sacramento (Maria Velotti, 1826-1886), fondatrice des soeurs franciscaines adoratrices de la Sainte-Croix.

    Le martyre des Serviteurs de Dieu Angel Marina Álvarez et ses 19 compagnons dominicains, tués en haine de la foi durant la guerre d’Espagne, en 1936.

    Le martyre des Serviteurs de Dieu Juan Aguilar Donis et ses 4 compagnons dominicains, et du Serviteur de Dieu Fruttuoso Pérez Márquez, fidèle laïc du Tiers-ordre de saint Dominique, tués en haine de la foi durant la guerre d’Espagne, en 1936.

    Le martyre de la Servante de Dieu Isabella Sánchez Romero (en religion: Ascensión de San José), moniale dominicaine, tuée en haine de la foi durant la guerre d’Espagne, en 1937.

    Les vertus héroïques du Vénérable Serviteur de Dieu Vincenzo Maria Morelli (1741-1812), religieux théatin italien, archevêque d’Otrante (Otranto, dans les Pouilles) de 1792 à 1812.

    Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Carlo Angelo Sonzini (1878-1957), prêtre diocésain italien, fondateur de la Congrégation des Sœurs servantes de Saint-Joseph.

    Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Americo Monteiro de Aguiar (1887-1956), prêtre diocésain portugais.

    Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Giulio Facibeni (1884-1958), prêtre diocésain italien.

    Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Gregorio Tommaso Suárez Fernández (1915-1949), prêtre espagnol de l’Ordre de Saint-Augustin

    Les vertus héroïques de la Servante de Dieu Maria de Los Angeles di Santa Teresa (Dináh Amorim, 1917-1988), religieuse brésilienne.

    Source : Vatican News.

  • Décrets de la Congrégation pour les Causes des saints

    Ce 28 novembre, à l’occasion d’une audience accordée au cardinal Becciu, le préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, le Saint-Père a autorisé son dicastère à promulguer plusieurs décrets concernant un bienheureux, deux vénérables et vingt-trois serviteurs de Dieu. Il s’agit en majorité d’Italiens et d’Espagnols, mais on trouve aussi un Canadien, un Polonais et un Allemand.

    Ces décrets concernent :

    - Le miracle attribué à l’intercession du bienheureux Luigi Maria Palazzolo (1827-1886), prêtre italien, fondateur de L’Istituto delle Suore delle Poverelle – Istituto Palazzolo ;

    - Le miracle attribué à l’intercession du vénérable serviteur de Dieu Olinto Marella, prêtre itlalien (1882-1969) ;

    - Le miracle attribué à l’intercession du vénérable serviteur de Dieu Giuseppe Ambrosoli, missionnaire combonien, né en Italie en 1923 et décédé en Ouganda en 1987.

    Par ailleurs sont également reconnus :

    - Le martyre des serviteurs de Dieu Gaetano Giménez Martín et ses 15 compagnons, prêtres et laïcs, tués en haine de la foi durant la guerre civile en Espagne en 1936 ;

    - Le martyre du Serviteur de Dieu Jan Franciszek Macha, prêtre polonais, né en 1914 et tué en haine de la foi à Katowice, en Pologne, en 1942 ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Ovide Charlebois (1862-1933), évêque canadien, vicaire apostolique de Keewatin, issu de la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Georg Michael Wittmann (1760-1833), évêque auxiliaire de Ratisbonne en Allemagne ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Olinto Fedi (1841-1923), prêtre diocésain italien, fondateur de la Congrégation des Sœurs franciscaines de l’Immaculée ;

    - Les vertus héroïques du serviteur de Dieu Giacomo Bulgaro (1879-1967), religieux franciscain italien ;

    - Les vertus héroïques de la servante de Dieu Giovanna Maria Battista Solimani (1688-1758), moniale italienne, fondatrice des moniales et des missionnaires de Saint-Jean-Baptiste ;

    - Les vertus héroïques de la servante de Dieu Anne de Jésus (Ana de Lobera Torres, 1545-1621), religieuse carmélite, née en 1545 en Espagne et décédée en Belgique en 1621.

    Source : Vatican News.

  • L’Eglise a quatre nouveaux Vénérables

    nouveaux-venerables-2018-600.jpg

    La Congrégation pour les Causes des Saints promulgue les décrets pour quatre nouveaux Servants de Dieu qui deviennent Vénérables : une Espagnole et trois Italiens dont un maire de Florence dans les années 50 et 60. Giorgio La Pira était un homme politique humble, engagé pour la justice sociale et pour la paix.

    Le Pape François a reçu en audience le cardinal Angelo Amato, le préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints. Le Saint-Père a autorisé la promulgation de décret reconnaissant les vertus héroïque des Servants de Dieu, Pietro Di Vitale, Giorgio La Pira, Alessia González-Barros y González et Carlo Acutis. Tous les quatre sont des laïcs récemment décédés. Deux d’entre eux sont morts à seulement 14 et 15 ans.

    Giorgio La Pira, laïc italien (1904-1977)

    Giorgio La Pira surnommé « le saint maire » est né à Pozzallo, en Sicile, le 9 janvier 1904, mais il se fit connaitre à Florence, ville toscane dont il fut maire entre 1951 et 1957 puis entre 1961 et 1965. Il était fondamental pour lui d’apporter «du pain et la grâce» aux gens, en répondant tant à leurs demandes sur la foi qu’à leurs besoins matériels. Il se donna beaucoup de mal pour fournir un toit et un travail à ses concitoyens.  
    Giorgio La Pira fut également professeur universitaire et député du parti Démocratie chrétienne. Ce fut un homme politique et un homme de foi et de prière, un artisan de paix. En 1951, il intervient auprès de Joseph Staline pour la paix en Corée. En 1964, il se rend aux Etats-Unis pour soutenir la loi sur les droits civils. En 1965, il va à Hanoi pour rencontrer le fondateur de la République du Vietnam, Hô Chi Minh.
    Tous furent frappés de son amour pour les pauvres et de son humilité. Giorgio La Pira, qui était en relation avec les dirigeants du monde, dormait sur un lit de fer dans une simple cellule au monastère des dominicains de San Marco à Florence. Il meurt le 5 novembre 1977.

    Carlo Acutis, jeune laïc italien (1991-2006)

    Carlo Acutis s’est éteint à 15 ans seulement. Il nait le 3 mai 1991 à Londres où vit sa famille pour des motifs professionnels. A Milan, dès l’école élémentaire, il commence consolider sa foi. Fan d’internet, il en fait un moyen d’évangélisation comme en témoigne l’exposition virtuelle sur les miracles eucharistique qu’il réalise à 14 ans. Pour lui, l’Eucharistie est centrale, « son autoroute pour le ciel », ainsi que la prière du chapelet et son amour pour les autres. Il vit comme les autres de son âge mais amoureux du Christ jusqu’à ce qu’il soit frappé par une leucémie foudroyante. Il en succombe le 12 octobre 2006.

    Alessia González-Barros y González, jeune laïque espagnole (1971-1985)

    Alessia González-Barros y González est Espagnole, née à Madrid le 7 mars 1971. Elle décède le 5 décembre 1985 à Pampelune, à 14 ans, d’une tumeur maligne après de nombreuses opérations. Elle a offert sa souffrance à l’Eglise, au Pape et aux autres.

    Pietro Di Vitale, jeune laïc italien (1916-1940)

    Pietro Di Vitale est lui aussi décédé très jeune, à l’âge de 23 ans en raison d’une maladie à l’estomac qui le consuma lentement dès ses années de lycée. Il naît le 14 décembre 1916 à Castronovo di Sicilia où il meurt le 29 janvier 1940. Il passe sa vie entre son pays d’origine et le séminaire diocésain de Palerme. Il est inscrit à l’Action catholique et membre du troisième ordre franciscain. Il est très dévoué au Saint Sacrement et à la Vierge. Étudiant rigoureux, il n’oublia jamais les œuvres de charité et l’amour de son prochain.

    Source : Debora Donnini - Vatican.News.

  • Un miracle attribué au Vénérable Jean-Baptiste Fouque

    Le Pape François a reçu en audience privée, mardi 18 décembre, le Cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, et a autorisé la Congrégation à promulguer plusieurs décrets reconnaissant les « vertus héroïques » de plusieurs serviteurs de Dieu :

    - le Cardinal Stefan Wyszynski (1901-1981), Primat de Pologne de 1948 à sa mort en 1981.

    - le Père Paolo Smolikowski (1849-1926), prêtre polonais, profès de la Congrégation de la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ

    - le Père Alfonso Barzana (1530-1597), missionnaire espagnol, mort au Pérou

    - le Père Patrick Peyton (1909-1992), missionnaire irlandais, profès de la Congrégation de la Sainte Croix, mort aux Etats-Unis.

    - Maria Anna de Saint Joseph (au siècle, Maria Anna de Manzanedo Maldonado, 1568-1638), fondatrice espagnole des Monastères de Sœurs Augustiniennes Recollettes

    - Luisa Maria Langstroth Figuera De Sousa Vadre Santa Marta Mesquita e Melo (Luiza Andaluz, 1877-1973), religieuse portugaise, fondatrice de la Congrégation des Servantes de Notre Dame de Fatima

    - Anna del Salvatore (au siècle, Marianna Orsi, 1842-1885), sœur italienne de la Congrégation des Sœurs filles de Sainte Anne

    - Maria Antonia Samá (1875-1953), laïque italienne paralysée à 22 ans, décédée à Sant’Andrea Jonio.

    trois miracles

    Il a également reconnu des miracles attribués à l'intercession des Serviteurs de Dieu :

    J-B-Fouque_1.jpg

    - Jean-Baptiste Fouque (1851-1926), prêtre marseillais, surnommé « Le saint Vincent de Paul de Marseille »
    « Dans le contexte social et ecclésial de son temps, caractérisé par des nouveautés et des tensions, le Serviteur de Dieu Jean-Baptiste Fouque vécut intérieurement la compassion du Cœur du Christ et offrit avec persévérance et générosité le témoignage d’un zèle pastoral fondé sur une profonde vie intérieure », indiquait le décret promulgué en décembre 2016, reconnaissant ses vertus héroïques.

    - Tiburzio Arnáiz Muñoz (1865-1926), jésuite espagnol, fondateur des Misioneras de las Doctrinas Rurales

    - Maria Carmen Rendiles Martínez (1903-1977), religieuse vénézuélienne, fondatrice de l’Institut des Siervas de Jesús

    martyrs espagnols

    Il a enfin autorisé le Cardinal Angelo Amato à promulguer le décret reconnaissant le martyre de 16 chrétiens durant la Guerre civile espagnole, en 1936 et 1937 : le Père Teodoro Illera Del Olmo, prêtre de la Congrégation de San Pietro in Vincoli, et ses quinze compagnons.

    Source et biographie du futur bienheureux Jean-Baptiste Fouque, faite par le Saint-Siège, sur Vatican.News.

  • Promulgation de nouveaux décrets par la Congrégation pour les Causes des Saints

    Le Pape François a autorisé, le mercredi 8 novembre dernier, la promulgation de plusieurs décrets par la Congrégation pour les Causes des Saints. L’un d’entre eux reconnaît les vertus héroïques de Jean-Paul 1er (Albino Luciani, 1912-1978), qui pourrait donc être béatifié si un miracle lié à son intercession est identifié, comme ce fut le cas pour ses prédécesseur et successeur, Paul VI et Jean-Paul II.

    jean-paul-Ier_5.jpg

    Parmi les autres décrets signés hier par le Pape figurent aussi deux reconnaissances de martyres vécus par un prêtre hongrois, Janos Brenner (1931-1957), victime du régime communiste, et une religieuse italienne, Leonella Sgorbati (au siècle: Rosa, 1940-2006), assassinée en Somalie.

    Sont également reconnues les vertus héroïques de quatre serviteurs de Dieu : le jésuite vénézuélien Tommaso Morales Pérez (1908-1994), le franciscain italien Gregorio Fioravanti (au siècle : Lodovico, 1822-1894), le laïc du tiers-ordre franciscain Marcellino da Capradosso (au siècle : Giovanni Maoloni, 1873-1909), et la fondatrice de l’Institut des Sœurs pauvres, Teresa Fardella, veuve De Blasi (1867-1957).

    Enfin, concernant un dossier plus ancien remontant au Moyen-Âge, Bernard II de Bade (vers 1428-1458), béatifié en 1769, pourrait être prochainement canonisé, le Pape ayant reconnu ses vertus héroïques. Cet aristocrate allemand impliqué dans les croisades était un homme connu pour sa grande attention aux plus pauvres.

    Source : Radio Vatican (CV).

  • Nouveaux décrets de reconnaissance des vertus héroiques

    Le Pape François a reçu en audience vendredi 16 juin le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints. Le Saint-Père a autorisé des décrets reconnaissant les vertus héroïques de six personnes, qui sont donc déclarées vénérables. Le Pape a aussi reconnu le martyre de Teresio Olivelli, un laïc tué le 17 janvier 1945, fait prisonnier par les allemands, dont les vertus héroïques avaient été reconnues le 16 décembre 2015.

    Parmi les six personnes dont les vertus héroïques ont été reconnues, il y a 3 évêques :

    - Antonio José De Sousa Barroso (1854-1918), évêque de Porto (Portugal).

    - José de Jesús López y González (1872-1950), évêque de Aguas Calientes (Mexique), fondateur de la Congrégation des Sœurs catholiques maîtresses du Sacré-Cœur de Jésus.

    - Agostino Ernesto Castrillo (1904-1955), évêque de San Marco Argentano-Bisignano (Italie), de l’ordre des frères mineurs.

    Le Pape François a aussi autorisé ces décrets pour :

    decrets,pape,vertus heroiques,venerables,eveques

    - Giacomo da Balduina (Beniamino Filon, 1900-1948), prêtre italien, de l’Ordre des Frères mineurs capucins.

    - Maria degli Angeli (Giuseppa Operti, 1871-1949), carmélite italienne, fondatrice des Sœurs carmélites de Santa Teresa de Turin.

    - Humilde Patlán Sánchez (Maria, 1895-1970), religieuse mexicaine, profès des Sœurs franciscaines de l’Immaculé Conception.

    D'après Radio Vatican.

  • Bientôt cinq nouveaux bienheureux et sept vénérables

    L’Église comptera bientôt cinq nouveaux bienheureux, dont un martyr, et sept nouveaux vénérables. Le Pape François a autorisé ce jeudi 4 mai 2017 la Congrégation pour la Cause des Saints à promulguer plusieurs décrets, après avoir reçu son préfet le Cardinal Angelo Amato. Ils concernent notamment la religieuse française Marie de la Conception, fondatrice des sœurs marianistes, et le père de famille malgache Lucien Botovasoa.

    Bse_Adele-de-Trenquelleon_1b.jpg

    Un des décrets reconnaît notamment un miracle attribué à l’intercession de Marie de la Conception (au siècle Adèle de Batz de Trenquelléon), fondatrice des sœurs marianistes, ouvrant la voie à sa béatification. Née en 1789 dans une famille française noble, elle part en 1797 en exil avec sa mère et son frère suite à la révolution. En 1801, c’est lors de sa première communion en Espagne, sur le chemin du retour vers la France, que naît en elle le désir de devenir carmélite. Après avoir mise en place une « petite société » de femmes, chargée de soutenir la Congrégation fondée par le Père Chaminade à Bordeaux, Adelaide de Batz de Trenquelléon décide d’aller plus loin et crée le 25 mai 1816 l’Institut des Filles de Marie (sœurs marianistes) à Agen. Elle meurt le 10 janvier 1828. Aujourd’hui les sœurs marianistes sont des religieuses apostoliques présentes dans 14 pays du monde. D’après son site internet, « la Congrégation est ouverte, en principe, à toutes les formes d'apostolat mais elle privilégie celles qui permettent de "multiplier les chrétiens", d'éveiller à la foi, de former des communautés chrétiennes et des apôtres, et qui s'adressent plus particulièrement aux jeunes et aux pauvres. »

    Un autre décret concerne le martyre de Lucien Botovasoa, père de famille et franciscain séculier, mort décapité en 1947 pendant l’insurrection liée à l’indépendance de Madagascar. Il y a deux ans, le Père François Noiret, jésuite et anthropologue français travaillant à Madagascar, nous avait dressé son portrait.

    3 autres futurs bienheureux

    Les autres vénérables qui se voient reconnaitre un miracle par leur intercession sont :
    - le Père capucin américain Francesco Solano Casey (au siècle Bernardo, 1870-1957)
    - la Sœur allemande Chiara Fey (1815-1894), fondatrice de la Congrégation des Sœurs du Pauvre Enfant Jésus
    - la Sœur argentine Caterina di Maria (au siècle Giuseppa Saturnina Rodriguez, 1823-1896), fondatrice des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus et des Pauvres.

    Enfin sept serviteurs de Dieu se voient reconnaitre leurs vertus héroïques :

    - le Cardinal italien Elia dalla Costa (1872-1961), archevêque de Florence, nommé Juste parmi les nations pour avoir mobilisé son clergé durant la Seconde guerre mondiale afin de mettre à l'abri des familles juives
    - le Cardinal vietnamien Francesco Saverio Nguyên Van Thuân (1928-2002), qui passa de nombreuses années en prison dans son pays

    cardinal_nguyen-van-thuan_1b.jpg

    - la Sœur italienne Giovanna Meneghini (1868-1918), fondatrice de la Congrégation des Sœurs Ursulines du Cœur Sacré de Marie
    - la Sœur italienne Vincenza Cusmano (1826-1894), mère supérieur générale de la Congrégation des Pauvres servantes de la Divine Providence
    - le laïc et père de famille italien Alessandro Nottegar (1880-1952), fondateur de la Communauté Regina Pacis (1943-1986)
    - la laïque italienne Edvige Carboni
    - la laïque italienne Maria Guadalupe Ortiz de Landázuri y Fernández de Heredia (1916-1975), membre de la prélature personnelle de la Sainte Croix et Opus Dei.

    Source : Radio Vatican (SBL).

  • Un martyr slovaque du communisme bientôt béatifié

    Bx_Tito-Zeman_2b.jpg

    Recevant en audience, ce lundi 27 février, le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, le Pape François a autorisé le dicastère à promulguer les décrets reconnaissant :

    - le martyre du Serviteur de Dieu Tito Zeman, prêtre salésien slovaque, né le 4 janvier 1915, tué en haine de la foi le 8 janvier 1969. En avril 1950, lorsque le régime communiste interdit les congrégations religieuses, et commença à déporter prêtres et consacrés, Tito Zeman organisa l’exfiltration clandestine vers Turin de jeunes Salésiens, afin qu’ils puissent poursuivre leur formation. Arrêté, puis jugé comme "espion du Vatican", il fut condamné à 25 ans de prison. Relâché au bout de 12 années de détention, il mourut 5 ans après, des suites des privations et mauvais traitements infligés en prison.

    - ainsi que les vertus héroïques des Serviteurs et Servantes de Dieu :

    - Ottavio Ortiz Arrieta (1878-1958), premier salésien d’origine péruvienne, évêque de Chachapoyas, un diocèse très vaste et difficile à administrer, qu’il parcourut infatigablement. Il refusa l’archevêché de Lima pour se consacrer à son diocèse de la Cordillères des Andes.

    - Antonio Provolo (1801-1842), prêtre du diocèse de Vérone (Italie), fondateur de la Société de Marie pour l’éducation des sourds-muets et de la Congrégation de Marie pour l’éducation des sourdes-muettes.

    Antonio Repiso Martínez de Orbe (1856-1929), jésuite mexicain, fondateur de la Congrégation des sœurs du Divin Pasteur.

    - Maria della Mercede Cabezas Terrero (1911-1993), religieuse espagnole, fondatrice de l’Institut religieux des Œuvres missionnaires du Sacré Cœur de Jésus.

    - Lucia dell’Immacolata (1909-1954), religieuse italienne de la Congrégation des Ancelles de la Charité.

    - Pedro Herrero Rubio (1904-1978), laïc espagnol, médecin auprès des enfants pauvres.

    - Vittorio Trancanelli (1944-1998), laïc italien, père de famille et médecin.

    Source : Radio Vatican (MA).

  • Quatre nouveaux vénérables

    Quatre décrets ont été promulgués le 10 octobre pour reconnaitre les vertus héroïques de quatre religieux, dont deux fondateurs d’ordres. Le Pape a autorisé ces promulgations après avoir reçu en audience privée le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation de la Cause des Saints.

    Les premiers décrets concernent :

    - le Père Luigi Zambrano Blanco (1909-1983), prêtre espagnol du diocèse de Badajoz (Espagne), et fondateur de l'Institut Séculier Hogar (Foyer) de Nazareth ;

    - le Père Tiburcio Arnaiz Muñoz (1865-1926), prêtre espagnol de la Compagnie de Jésus, missionnaire auprès des pauvres.

    Les deux religieuses reconnues pour leurs vertus héroïques sont deux Italiennes :

    - Mère Maria Teresa Spinelli (1789-1850), fondatrice de la Congrégation des Servantes augustines de Jésus et Marie ;

    - Mère Maria Costanza Panas (née Agnès Pacifica, 1896-1963), clarisse capucine du monastère de Fabriano.

    Source : Radio Vatican.

  • Promulgation de décrets

    A la suite de l'audience accordée hier après-midi au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    au MIRACLE attribué à l'intercession
    - du Bienheureux Alfonso Maria Fusco, prêtre diocésain italien (1839-1910), fondateur de la Congrégation des Sœurs de St Jean-Baptiste.

    decret,canonisation,béatification,martyre,miracle,vertus heroiques,albanie

    - du Serviteur de Dieu John Sullivan, prêtre jésuite irlandais (1861-1933).

    au MARTYRE
    - des Serviteurs de Dieu, Vincenz Prennushi, OFM, évêque albanais et ses 37 compagnons, tués sous le régime communiste entre 1945 et 1974.
    - des Serviteurs de Dieu José Antón Gómez, OSB, et ses 3 compagnons, prêtres et moines espagnols, tués en 1936.

    aux VERTUS HÉROÏQUES
    - du Serviteur de Dieu Thomas Choe Yang-Eop, prêtre diocésain coréen (1821-1861).
    - du Serviteur de Dieu Sosio Del Prete (Vincenzo), OFM (1885-1952), prêtre franciscain italien, fondateur de la Congrégation des Petites Servantes du Christ-Roi.
    - du Serviteur de Dieu Wenanty Katarzyniec (Jozef), OFM.Conv, prêtre franciscain polonais (1889-1921).
    - de la Servante de Dieu Marie Conseil de l'Esprit Saint (Emilia Pasqualina Addatis), religieuse italienne (1845-1900) fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame des douleurs.
    - de la Servante de Dieu, Marie de l'Incarnation (Catalina Carrasco Tenorio), religieuse espagnole (1840-1917), fondatrice de la Congrégation des Sœurs du tiers ordre franciscain Troupeau de Marie.
    - de la Servante de Dieu Maria Laura Baraggia, religieuse italienne (1851-1923), fondatrice de la Congrégation des Sœurs de la Famille du Sacré-Coeur de Jésus.
    - de la Servante de Dieu Ilia Corsaro, religieuse italienne (1897-1977), fondatrice de la Congrégation des Petites Missionnaires Eucharistiques.
    - de la Servante de Dieu María Montserrat Grases García, laïque espagnole (1941-1959), de la Prélature de la Ste Croix.

    Source : VIS (Vatican Information Service).

  • Promulgation de Décrets de la Congrégation de la Cause des Saints

    A la suite de l'audience accordée hier au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    - au miracle attribué à l'intercession de la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta (née Agnès Gonxha Bojaxhiu, 1910-1997), religieuse albanaise (né en Macédoine sous l'empire ottoman), fondatrice de la Congrégation des Missionnaires de la Charité.
    - aux vertus héroïques du Serviteur de Dieu Giuseppe Ambrosoli (1923-1987), prêtre italien des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus.
    - aux vertus héroïques du Serviteur de Dieu Adolfo (né Leonardo Lanzuela Martínez, 1894-1976), religieux espagnol de l'Institut des Frères des Écoles Chrétiennes
    - aux vertus héroïques du Serviteur de Dieu Heinrich Hahn (1800-1882), laïc allemand.

    Source : Vatican Information Service - Salle de Presse du Saint-Siège.

  • Promulgation de Décrets de la Congrégation de la Cause des Saints

    A la suite de l'audience accordée hier au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    Au miracle attribué à l'intercession :

    - de la Bse Marie Elisabeth Hesselblad (1870-1957), religieuse suédoise, fondatrice de l'Ordre du Très Saint Sauveur de Sainte Brigitte.
    - du Vénérable Ladislaw Bukowinski (1904-1974), prêtre séculier ukrainien.
    - de la Vénérable Marie Céleste Crostarosa (au siècle: Giulia, 1696-1755), moniale italienne fondatrice des Soeurs du Très Saint Rédempteur.
    - de la Vénérable Maria di Gesù (au siècle: Carolina Santocanale, 1852-1923), religieuse italienne, fondatrice de la Congrégation des Soeurs Capucines de l'Immaculée de Lourdes.
    - de la Vénérable Itala Mela, oblate bénédictine du Monastère de Saint Paul à Rome.

    Aux vertus héroïques :

    - du Serviteur de Dieu Angelo Ramazzotti (1800-1861), Patriarche de Venise, fondateur de l’Institut pour les Missions étrangères (PIME).
    - du Serviteur de Dieu Joseph Vithayathil (1865-1964), prêtre séculier indien, fondateur de la Congrégation des Soeurs de la Sainte Famille.
    - du Serviteur de Dieu José Maria Arizmendiarrieta (1915-1976), prêtre séculier espagnol.
    - du Serviteur de Dieu Giovanni Schiavo (1903-1967), prêtre religieux italien de la Congrégation de Saint Joseph.
    - du Serviteur de Dieu Venanzio Maria Quadri (au siècle: Antonio, 1916-1937), religieux italien de l'Ordre des Serviteurs de Marie.
    - du Serviteur de Dieu William Gagnon (1905-1972), religieux américain de l'Ordre Hospitalier de Saint Jean de Dieu.
    - de la Servante de Dieu Teresa Rosa Fernanda de Saldanha Oliveira e Sousa (1837-1916), religieuse portugaise du Tiers-Ordre de Saint Dominique, fondatrice de la Congrégation des Soeurs Dominicaines de Sainte Catherine de Sienne au Portugal.
    - de la Servante de Dieu Maria Emilia Riquelme Zayas (1847-1940), religieuse espagnole, fondatrice de l'Institut des Missionnaires du Très Saint Sacrement et de la Bse Vierge Marie Immaculée.
    - de la Servante de Dieu Maria Esperanza de la Cruz (au siècle: Salustiana Antonia Ayerbe Castillo, 1890-1967), religieuse espagnole, cofondatrice des Missionnaires Augustiniennes Récollets.
    - de la Servante de Dieu Emanuela Maria Magdalena Kalb (au siècle: Elena, 1899-1986), religieuse polonaise, de la Congrégation des Soeurs Chanoinesses du Saint Esprit à Sassia.
    - du Serviteur de Dieu Nicola Wolf (1756-1832), laïc et père de famille suisse.
    - du Serviteur de Dieu Teresio Olivelli (1916-1945), laïc italien.

    Source : Vatican Information Service - Salle de Presse du Saint-Siège.

  • Promulgation de Décrets de la Congrégation de la Cause des Saints

    A la suite de l'audience accordée hier après-midi au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    Au martyre :

    des serviteurs de Dieu Valentín Palencia Marquina, prêtre diocésain espagnol, et ses 4 compagnons, tués en haine de la foi en Espagne en 1937.

    Aux vertus héroïques :

    du serviteur de Dieu Giovanni Folci (1890-1963), prêtre du diocèse de Côme (Italie), fondateur de l’Œuvre du Divin Prisonnier.

    du serviteur de Dieu Franciszek Blachnicki (1921-1987), prêtre diocésain polonais, fondateur du mouvement Lumière et Vie.

    du serviteur de Dieu José Rivera Ramírez (1925-1991), prêtre du diocèse de Tolède (Espagne).

    du serviteur de Dieu Juan Manuel Martín del Campo (1917-1996), prêtre diocésain mexicain.

    du serviteur de Dieu Antonio Filomeno Maria Losito (1838-1917), prêtre et religieux italien, de la Congrégation du Très Saint Rédempteur.

    de la servante de Dieu Maria Benedetta Giuseppa Frey (Ersilia Penelope, 1836-1913), moniale cistercienne italienne.

    de la servante de Dieu Hanna Chrzanowska (1902-1973), oblate ursuline polonaise.

    Sources : Salle de Presse du Vatican - Vatican Information Service.

  • Marthe Robin et Jeanne Mance, déclarées vénérables

    Le Pape François, après avoir reçu ce vendredi en audience privée le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation de la cause des saints, a autorisé le dicastère à promulguer les décrets reconnaissant les "vertus héroïques" des personnes ci-dessous, qui deviennent donc "vénérables" :

    - La Française Jeanne Mance (1606-1673), laïque, fondatrice de l'hôpital de l'Hôtel-Dieu à Montréal au Québec, Canada

    serviteur,servante,dieu,vertus héroïques,vénérable,jeanne mance,marthe robin,francesco massimiano valdés subercaseaux,ildebrando gregori,raimondo calcagno,john sullivan,pelagio saúter,silvio dissegna

    - La Française Marthe Robin (1902-1981), laïque, fondatrice de l'Association des Foyers de Charité

    Marthe_Robin_4b.jpg

    - Le Chilien Francesco Massimiano Valdés Subercaseaux (1908-1982), de l'Ordre des Frères mineurs capucins, qui fut le premier évêque de la ville d'Osorno au Chili

    - L'Italien Ildebrando Gregori (Alfredo Antonio - 1894-1985), Abbé général de la Congrégation silvestrine de l'Ordre de Saint-Benoît, fondateur de la congrégation des Sœurs bénédictines Réparatrices de la Sainte Face de Notre Seigneur Jésus Christ

    - L'Italien Raimondo Calcagno (1888-1964), de la Congrégation de l'Oratoire de Saint-Philippe Neri

    - L'Irlandais John Sullivan (1861-1933), prêtre jésuite

    - L'Allemand Pelagio Saúter (1878-1961), prêtre de la Congrégation du Très Saint Rédempteur au Brésil

    - L'Italien Silvio Dissegna (1967-1979), enfant décédé à 12 ans

    Silvio_Dissegna_2.jpg

    A noter que le Postulateur de la Cause de Béatification de Marthe Robin, le Père Bernard Peyrous, déposera bientôt au Vatican un dossier présentant un miracle obtenu par son intercession. Si la commission chargée de l'étudier reconnaît la validité de ce miracle, le Pape pourra alors la déclarer « bienheureuse ».

  • Promulgation de Décrets

    A la suite de l'audience accordée hier au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    au MIRACLE attribué

    au vénérable Louis-Edouard Cestac (1801-1868), prêtre diocésain français, fondateur de Notre-Dame du Refuge et de l'Institut des Servantes de Marie (fête le 27 mars).

    à la vénérable Irene Stefani (Aurelia Giacomina Mercedes, 1891-1930), religieuse italienne, des Missionnaires de la Consolata.

    aux VERTUS HÉROÏQUES

    du serviteur de Dieu Luigi Savarè (1878-1949), prêtre diocésain italien.

    du serviteur de Dieu Eugenio Reffo (1843-1925), religieux prêtre italien, co-fondateur de la Congrégation de St Joseph.

    de la servante de Dieu Magdalen du Sacré Coeur (Frances Margaret Taylor, 1832-1900), religieuse anglaise, fondatrice des Pauvres Servantes de la Mère de Dieu.

    de la servante de Dieu Maria Giuseppa Scandola (1849-1903), religieuse italienne, des Missionnaires della Nigrizia.

    de la servante de Dieu Itala Mela (1904-1957), oblate bénédictine italienne de St Paul Hors-les-Murs.

    du serviteur de Dieu Uberto Mori (1926-1989), père de famille italien.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 13.6.14).

  • Promulgation de Décrets

    A la suite de l'audience accordée le vendredi 9 mai au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné samedi 10 mai 2014 la promulgation des décrets relatifs :

    au MIRACLE attribué

    au vénérable Paul VI (Giovanni Battista Montini 1897 - 1978), Souverain Pontife. Sa béatification est fixée au 19 octobre prochain.

    au vénérable Luigi Caburlotto (1817 - 1897), prêtre italien, fondateur de l'Institut des Filles de Joseph.

    Aux VERTUS HÉROÏQUES

    du serviteur de Dieu Giacomo Abbondo (1720 - 1788), prêtre italien.

    du serviteur de Dieu Jacinto Alegre Pujals (1874 - 1930), prêtre espagnol.

    de la servante de Dieu Caroline Colchen Carré de Malberg (1829 - 1891), mère de famille française, fondatrice des Filles de St François de Sales.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 12.5.14).

  • Liste complète des canonisations et béatifications du 02 avril 2014

    A la suite de l'audience accordée au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs :

    A l'inscription au SANCTORAL, avec culte étendu à toute l’Église,

    du bienheureux François de Laval (1623 - 1708), évêque français de Québec (Canada).

    du bienheureux José de Anchieta (1534 - 1597), jésuite espagnol.

    de la bienheureuse Marie de l'Incarnation (Marie Guyart 1599 - 1672), religieuse française.

    Aux MIRACLES attribués à l'intercession :

    du bienheureux Giovanni Antonio Farina (1803 - 1871), évêque italien fondateur des Sœurs de Ste Dorothé.

    du bienheureux Kuriacose Elías Chavara (1805 - 1871), prêtre indien fondateur des Carmélites de l'Immaculée.

    du bienheureux Nicola da Longobardi, (Giovanni Battista Clemente Saggio 1650 - 1709), minime italien.

    de la bienheureuse Euphrasie du Sacré Cœur (Rose Eluvathingal 1877 - 1952), religieuse indienne des Sœurs du Carmel.

    du serviteur de Dieu Luigi della Consolata (Luigi Boldino 1922 - 1977), laïc italien.

    Aux VERTUS HÉROÏQUES :

    du serviteur de Dieu Francisco Simón Ródenas, espagnol, de la Orden de los Frailes Menores Capuchinos, obispo (1849-1914).

    du serviteur de Dieu Adolfo Barberis (1884 - 1967) prêtre italien fondateur des Sœurs du Bon Secours.

    du serviteur de Dieu Marie-Clément (Joseph Staub 1876 - 1936), prêtre et religieux français des Augustins de l'Ascension, fondateur des Sœurs de Ste Jeanne d'Arc.

    du serviteur de Dieu Sebastián Elorza Arizmendi (1882 - 1942), laïc espagnol de l'Ordre de St Augustin.

    de la servante de Dieu Maria Teresa de Jésus Eucharistie (Dulce Rodriguez dos Santos), brésilienne, fondatrice de la Congregación de las Pequeñas Misioneras de María Inmaculada (1901-1972).

    de la servante de Dieu Clara de la Concepción (Juana de la Concepción Sánchez García (1902 - 1973), clarisse espagnole.

    de la servante de Dieu Maria Maddalena de Jésus Sacrement (Maria Giuseppina Teresa Marcucci 1888 - 1960), religieuse italienne de la Congrégation de la Passion.

    du serviteur de Dieu Luigi Rocchi (1932 - 1979), laïc italien.

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 3.4.14).