Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

internationale

  • Audience à la Délégation de la “Conférence Internationale Catholique du Guidisme”

    A 12h15 ce matin en la salle Clémentine du Palais Apostolique, le Saint-Père a reçu en audience les délégués de la "Conférence Internationale Catholique du Guidisme" pour marquer le 50e anniversaire de la fondation.

    Ci-dessous le discours intégral en français que le Pape leur a adressé.

    Lire la suite

  • Le Pape François aux membres de la Commmission internationale anglicane-catholique

    Le Pape François a une nouvelle fois évoqué, jeudi, les souffrances des chrétiens persécutés dans le monde, lorsqu’il a reçu les membres de la Commission internationale pour le dialogue entre anglicans et catholiques. L’occasion pour lui de souligner que le monde, aujourd’hui, a grand besoin du témoignage commun et joyeux des chrétiens, dans la défense de la vie et de la dignité humaine et dans la promotion de la paix et de la justice.

    Cette instance de dialogue œcuménique a été instituée dans la foulée de la rencontre historique, en 1966, entre le Pape Paul VI et le 100° Archevêque de Cantorbéry, Arthur Michael Ramsey. Dans son discours, le Souverain Pontife a reconnu que l’objectif que s’étaient fixé Paul VI et le docteur Ramsey, il y a près d’un demi-siècle, à savoir la pleine communion dans la vérité, n’a toujours pas été atteint, et que le découragement gagne du terrain.

    Mais il s’est dit convaincu que le Saint-Esprit continue de pousser les deux Églises dans cette direction, malgré les difficultés et les nouveaux défis. La tradition de foi et l'histoire partagée entre anglicans et catholiques, a-t-il dit à ses hôtes, "doivent inspirer et soutenir nos efforts de dépassement des obstacles qui barrent encore notre pleine communion".

    Dans l'attente de la publication des déclarations communes rédigées au cours de la seconde phase des travaux, le Pape a ensuite rappelé que "la cause de l'unité n'est pas une option, nos divergences ne devant pas être considérées comme inévitables... Malgré nos divisions, il existe déjà un lien fort entre nous, le témoignage de chrétiens de diverses confessions victimes de persécutions en raison de leur foi. Je pense notamment aux martyrs de l'Ouganda qui étaient pour moitiés catholiques et anglicans. Le sang de ces martyrs alimente une nouvelle phase de l'engagement œcuménique, un nouvel élan de notre effort pour accomplir la volonté du Seigneur, que tous ne fasse qu'un. Ce témoignage de nos frères et sœurs doit nous encourager à être cohérents avec l’Évangile pour réussir à faire ce que le Seigneur attend de son Église. Le monde a grand besoin de ce témoignage chrétien commun, qui va de la défense de la vie et de la dignité de la personne à la diffusion de la paix et de la justice. Demandons à l'Esprit la capacité de répondre aux signes des temps qui appellent l'ensemble des chrétiens à l'unité et au témoignage".

    La Commission doit publier prochainement cinq déclarations communes.
     
    Sources : Radio Vatican & Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 30.4.15).

    Texte intégral en italien et en anglais sur le site internet du Vatican.

  • Campagne internationale de mobilisation "Stop aux menaces sur Internet"

    Ce 9 décembre 2014 : Conférence de Presse de présentation de la campagne internationale de mobilisation "Stop aux menaces sur Internet", dans le contexte du 25e anniversaire de la Convention relative aux Droits de l'Enfant.

    Ont participé à cette conférence de presse :
    - le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil Pontifical Justice et Paix
    - Don Fortunato Di Noto, fondateur de l'Association Meter
    - M. Olivier Duval, Président du BICE (Bureau International Catholique de l'Enfance)
    - Mme Laetitia Chanut, ancienne victime de cyberharcèlement et témoin de la campagne du BICE "Stop au harcèlement sur Internet"
    - le Dr Flaminia Giovanelli, sous-secrétaire du Conseil Pontifical Justice et Paix.

    Deux interventions ont donc été faites en français, celles de M. Duval, et de Mme Chanut, dont nous vous invitons vivement à prendre connaissance.

    Source et textes complets  : Salle de Presse du Vatican.

     

    Lire la suite

  • Le Pape François aux participants à la 29e Conférence internationale du Conseil pontifical pour la pastorale de la Santé

    La 29ème Conférence internationale du Conseil pontifical pour la pastorale de la Santé s’est conclue. Elle avait pour thème d’étude : "Animer l'espérance pour les personnes avec des troubles du spectre autistique". La rencontre avait pour objectif de mieux cerner les défis que pose les troubles liés à l’autisme, pour les personnes qui en souffrent, leurs familles, et les personnes qui les aident, les défis posés à la science, à la médecine, et plus généralement à la société et aux gouvernements.

    Recevant ce samedi matin les participants à cette Conférence, ainsi que de nombreuses familles, accompagnées de leurs enfants et des associations - quelques 6.000 personnes -, le Pape a d’emblée insisté sur la complexité des troubles de l’autisme, et la nécessité d’un engagement plus concret des gouvernements et des institutions, ainsi que des communautés chrétiennes pour venir en aide aux personnes concernées. Engagement de tous, pour promouvoir l’accueil, la rencontre, la solidarité, afin de susciter l’espérance et de rompre l’isolement des personnes autistes et leurs familles.

    L’accompagnement de ces personnes, tenait à souligner le Pape, ne peut être anonyme ou impersonnel, il tend surtout à comprendre les profondes exigences d’une pathologie qui souvent a du mal à être diagnostiquée, mais surtout pour les familles, à être accueillie sans honte ou replis dans la solitude. Car c’est une véritable croix, a ajouté le Pape qui recommandait alors de mettre en place de véritables réseaux nationaux de soutien et de services, efficaces et accessibles, qui puissent mettre en lien les parents, les amis, les thérapeutes, les éducateurs et les agents pastoraux. Afin d’éviter que les personnes concernées n’en arrivent pas à se sentir inadéquates, inefficaces, frustrées.

    Le Pape remerciait alors toutes les familles présentes, les groupes paroissiaux et les nombreuses associations représentées lors de cette audience, pour leur témoignages émouvants et leurs actions au quotidien auprès des personnes autistes. Il remerciait aussi les médecins et les chercheurs, pour toutes leurs découvertes thérapeutiques pour soigner mais aussi prévenir ces troubles de l’autisme, et sauvegarder la dignité des personnes touchées.

    Source : Radio Vatican.

    Traduction intégrale en français sur Zenit.org

    Vidéo et texte intégral du discours en italien sur le site internet du Vatican.

  • IIe Conférence internationale sur la nutrition - Discours du Pape François

    Le Pape s'est rendu ce matin au siège de la FAO, où se tient depuis hier la seconde Conférence internationale sur l'alimentation. Il a été accueilli par le Directeur général et son adjoint, M. José Graziano da Silva et M. Oleg Chestnov, ainsi que par l'Observateur permanent du Saint-Siège près cette organisation, Mgr Luigi Travaglino. Après avoir également salué Mme Margaret Chan, Directrice générale de l'OMS, il a prononcé le discours suivant devant l'assemblée :

    Lire la suite

  • Seconde Conférence internationale sur la lutte contre la traite des êtres humains

    Le Saint-Père a reçu ce matin les participants à la seconde Conférence internationale sur la lutte contre le trafic des êtres humains, qui vient de se dérouler au Vatican à l'initiative de la Conférence épiscopale d'Angleterre - Pays de Galles, pour examiner notamment le rôle que l’Église doit y jouer. D'emblée, il a qualifié ce fléau de plaie dans le corps social mondial, de blessure infligée au Christ, de crime contre l'humanité :

    "Ici sont réunies des représentants des autorités policières en charge de la lutte institutionnelle contre ce phénomène et des organisations humanitaires en charge des victimes. Il s'agit de deux approches distinctes qui peuvent et doivent converger. Dialoguer et échanger sur cette double base est fondamental, c'est pourquoi ce type de réunion est plus que nécessaire".
    En conclusion le Pape a félicité les organisateurs qui, un an après la première conférence, ont réussi à rassembler tant d'experts d'horizons divers afin de travailler ensemble. "cette rencontre est importante car elle montre qu'ensemble gens d’Église et personnes de bonne volonté savent dire Ça suffit !".

    Voici la déclaration finale des participants à la seconde Conférence internationale sur la lutte contre la traite des êtres humains :

    "Ce jour au Vatican, des représentants d'autorités policières et de représentants de l’Église catholique se sont réunis pour réfléchir aux moyens de lutter contre ce fléau. Ayant appuyé l'initiative, le Pape François a encouragé la communauté internationale à adopter une stratégie commune et efficace afin qu'à travers le monde aucun être humain ne puisse être utilisé comme une chose, et que la dignité de la personne soit toujours respectée. Comme responsables de l'application de la loi au sein de la communauté internationale nous nous engageons à éradiquer un délit qui abuse des personnes les plus vulnérables. Notre conférence entre dans un projet international de prévention, d'attention pastorale et de réinsertion qui met les victimes au centre de l'action. Chacun de nous s'engage à œuvrer avec l’Église et la société afin de livrer à la justice les responsables de ces crimes odieux et de tout faire pour alléger les souffrances de leurs victimes".

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 10.4.14)

    A lire (voir ci-dessus) : Jean Etévenaux, Histoire de l'esclavage, feuillage éditions, 2014.

  • 3 décembre : Journée internationale des personnes handicapées

     journée,internationale,personnes handicapées,handicap

  • 18 au 20 avril : Constantin le Grand, aux racines de l'Europe

    La bataille de Milvius changea le destin d’une religion et d’un empire. Cette bataille fut livrée le 28 octobre 312, à quelques lieues au nord de Rome entre l'armée romaine de l’empereur Maxence et celle de son rival Constantin. Ce dernier qui vainquit par le signe de la Croix infléchit l’histoire. C’est sur cette figure de l’Antiquité tardive que se penche à Rome du 18 avril jusqu’au 21 avril, une conférence internationale sur le thème « Constantin le Grand, aux racines de l’Europe ». Elle est organisée par le Comité pontifical des sciences historiques à l’occasion du 1700e anniversaire de la bataille du Pont Milvius.

    A lire et écouter sur Radio Vatican.

    Détails de ces conférences sur News.va.

    Battle_of_the_Milvian_Bridge.jpg

    Bataille du Pont Milvius par Giulio Romano (1499–1546)

    Cité du Vatican, Palais Apostolique