Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cracovie

  • Voyage du Pape - Rencontre avec les bénévoles et le Comité organisateur des JMJ

    Rencontre avec les bénévoles et le Comité organisateur des JMJ
    à la Tauron Arena à Cracovie

    Avant de repartir pour Rome, le Pape François a tenu à remercier les quelque 20 000 volontaires qui ont participé à l’organisation de ces JMJ et qui se sont occupés avec générosité et dévouement de l’accueil des pèlerins, des informations sur les transports, des traductions pour le centre de presse.

    Dans le palais des sports Tauron Arena de Cracovie, où a eu lieu l’au revoir, le Pape a décidé de ne pas lire le discours qu’il avait préparé : « trop ennuyeux » a-t-il confié. Il a alors improvisé un discours en espagnol dans lequel il a remercié tous les jeunes ayant contribué au succès de ces JMJ ainsi que les prêtres qui les ont accompagnés. Interrompu à de nombreuses reprises par les applaudissements et les cris, le Pape a interpellé les jeunes leur disant : « vous êtes l’espoir du futur ». Mais à deux conditions a-t-il aussitôt précisé.

    Avoir la mémoire de soi, de son histoire, de sa famille, de son pays. « Mémoire de combien j’ai reçu des adultes ». Et pour cela il faut parler avec ses parents et surtout avec ses grands-parents. Ensuite, il faut avoir du courage. Le Pape a alors évoqué un jeune, décédé du cancer et qui aurait aimé participer aux JMJ. « Ce jeune, aujourd’hui, il n’est pas là, mais ce jeune a semé de l’espoir pour le futur. Donc pour le présent, courage ».

    Dans le discours qu’il avait préparé, et qu’il a consigné à Mgr Damian Andrzej Muskus, l’évêque-coordinateur des JMJ, le Pape François a écrit : « il est beau de s’engager pour une noble cause, et il est gratifiant de le faire, en compagnie de tant d’amis ». Évoquant le mystère évangélique de la Visitation, le Pape François voulait proposer trois attitudes de Marie, icône du volontariat chrétien : l’écoute, la décision et l’action. « Le Seigneur place des signes sur notre chemin et nous appelle à les lire à la lumière de l’Évangile. Il ne faut pas craindre d’aller à contre-courant, d’assumer des risques, malgré les difficultés et les critiques ».

    Source : Radio Vatican (XS).

    Texte intégral du discours préparé par le Pape (version française) ci-dessous.

    Lire la suite

  • Voyage apostolique du Pape François en Pologne - 5ème jour

    Programme du Voyage apostolique du Pape François en Pologne
    à l'occasion de la XXXIe Journée Mondiale de la Jeunesse

    Dimanche 31 juillet 2016

    09h30 : Messe de la Journée Mondiale de la Jeunesse sur le Campus Misericordiae
           Missel pour le Voyage apostolique en Pologne
    17h00 : Rencontre avec les bénévoles et le Comité organisateur des JMJ à la Tauron Arena à Cracovie
    18h15 : Cérémonie de congé à l’aéroport de Cracovie-Balice

    Vidéos KTO mises en ligne dès que disponibles

    voyage,pape,françois,pologne,JMJ,messe,Campus Misericordiae,Rencontre,bénévoles,Comité organisateur,Tauron Arena,Cracovie

    JMJ 2016 à Cracovie : Site officiel - Site officiel France

    Programme des JMJ de Cracovie 2016

    Journal des JMJ - Émissions - Reportages - Direct - Replay

  • Voyage du Pape - Messe avec les prêtres et religieux à Cracovie

    Messe avec les prêtres, religieux, consacrés et séminaristes
    au sanctuaire St-Jean-Paul II à Cracovie

    Quatrième jour des Journées mondiale de la jeunesse en Pologne. Au lendemain d’une journée sous le signe de la souffrance et de la mémoire, c’est le thème de la miséricorde qui rythme les différents rendez-vous de ce samedi 30 juillet. Les cœurs étaient emplis ce matin de la présence de Saint Jean-Paul II et de Sainte Faustine, deux apôtres de la miséricorde auxquels le peuple Polonais est très attaché.

    Le Saint-Père s’est en effet rendu au sanctuaire de la Divine miséricorde puis il a présidé une Messe au sanctuaire Saint-Jean-Paul II. Près de l’autel, une fiole du sang de Saint Jean-Paul II était posée, une relique devant laquelle s’est recueilli le Pape au terme de la célébration.

    Dans son homélie, le Pape a exhorté les deux mille prêtres, religieux, consacrées et séminaristes polonais présents, à être le visage d’une Église « aux portes ouvertes ». Un appel que le Pape, depuis le début de son pontificat, adresse au clergé, avec insistance. Une exhortation à l’image de Jésus, à sortir « pour répandre le pardon et la paix de Dieu » en écho à la grande invitation de Saint-Jean-Paul II : Ouvrez les portes. Cette mission, a précisé le Saint-Père implique le don de soi, le renoncement « à ses propres sécurités » à « ses propres commodités ».

    S’immerger dans la miséricorde pour « prendre soin des malades, des migrants, de tous ceux qui sont dans le besoin ». L’Évangile, a souligné le Pape, est un livre « qui contient encore des pages blanches », « un livre ouvert que nous sommes appelés à écrire avec nos œuvres de miséricorde ».

    Source : Radio Vatican (BH-HD).

    Texte intégral de l'homélie traduite en français ci-dessous.

    Lire la suite

  • Voyage du Pape - Visite du Sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie

    Au quatrième jour des 31e Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne, le Pape François s’est rendu tôt ce samedi au Sanctuaire de la Divine Miséricorde, à Lagiewniki, un quartier du sud de Cracovie.

    C’est dans ce sanctuaire qu’est enterrée Sainte-Faustine, l’apôtre de la Miséricorde. Connu dans le monde entier, chaque année environ deux millions de pèlerins se rendent à la Divine Miséricorde.

    « Aujourd’hui, le Seigneur veut faire sentir encore plus profondément sa grande miséricorde » a dit le Saint-Père depuis la terrasse du Sanctuaire. « Ne nous éloignons jamais de Jésus ! Même si nous pensons que pour nos péchés et nos faiblesses, nous sommes les pires. Le Seigneur nous préfère ainsi, ainsi sa miséricorde se répand. »

    Le Saint-Père s’est ensuite recueilli devant la tombe de Sainte-Faustine en silence. Après avoir passé la Porte Sainte de la Divine miséricorde, le Pape a confessé cinq jeunes pèlerins des JMJ.

    Source : Radio Vatican (BH).

  • Voyage apostolique du Pape François en Pologne - 4ème jour

    Programme du Voyage apostolique du Pape François en Pologne
    à l'occasion de la XXXIe Journée Mondiale de la Jeunesse

    Samedi 30 juillet 2016

    08h30 : Visite du Sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie
    10h30 : Messe avec les prêtres, religieux, consacrés et séminaristes au sanctuaire St-Jean-Paul II à Cracovie
           Missel pour le Voyage apostolique en Pologne
    19h00 : Veillée de prière avec les jeunes sur le Campus Misericordiae

    Vidéos KTO mises en ligne dès que disponibles

    voyage,pape,François,pologne

    JMJ 2016 à Cracovie : Site officiel - Site officiel France

    Programme des JMJ de Cracovie 2016

    Journal des JMJ - Émissions - Reportages - Direct - Replay

  • Voyage du Pape - Visite de l'hôpital pédiatrique universitaire

    Visite de l'hôpital pédiatrique universitaire
    de Prokocim à Cracovie

    Dans l’après-midi de ce vendredi, le Pape François a visité un grand hôpital pédiatrique dont la construction il y a une cinquantaine d’années a été financée par la diaspora polonaise des États-Unis, puis soutenu par le gouvernement américain. Des reliques de St Jean-Paul II se trouvent dans la chapelle de l’hôpital.

    La Première ministre de Pologne, Beata Szydlo, a adressé un discours d'accueil très chaleureux au Pape, venu apporter « la foi, l'espérance et l'amour », a-t-elle rappelé, évoquant le contexte du Jubilé de la Miséricorde. « La miséricorde n'est pas autre chose que d'enseigner l'amour actif, l'amour qui se donne en actes pour la charité, pour l'amour du prochain », a lancé la chef du gouvernement polonais. Le Saint-Père s’est ensuite adressé à une cinquantaine de petits patients et à leur famille. L’occasion pour le Pape François d’appeler des œuvres de miséricorde, d’encourager les médecins, infirmiers, personnels de santé, aumôniers et volontaires à visiter les malades.

    Le Souverain Pontife a fustigé une fois encore la culture du rebut dont les victimes sont les personnes les plus fragiles. « Je voudrais, a-t-il dit, me tenir tout proche de chaque enfant malade, près de son lit, les embrasser un par un, les écouter ne serait-ce qu’un moment et faire silence ensemble face aux questions auxquelles il n’y a pas de réponses immédiates ». « Comme je voudrais, a-t-il insisté, qu’en tant que chrétiens, nous soyons capables de nous tenir près des malades à la manière de Jésus, en silence, avec une caresse, en prière. » Et c’est sous une forme privée, loin de l’œil des caméras que le Pape François a parcouru les salles du pavillon des urgences.

    Source : Radio Vatican (CV-RF).

    Texte intégral du discours du Pape traduit en français ci-dessous.

    Lire la suite

  • Voyage apostolique du Pape François en Pologne - 3ème jour

    Programme du Voyage apostolique du Pape François en Pologne
    à l'occasion de la XXXIe Journée Mondiale de la Jeunesse

    Vendredi 29 juillet 2016

    09h30 : Visite de Auschwitz (et différé à 13h10)
    10h30 : Visite du camp de Birkenau (et différé à 14h00)
    16h30 : Visite de l'hôpital pédiatrique universitaire (UCH) de Prokocim à Cracovie
    18h00 : Chemin de Croix avec les jeunes au Parc Jordan de Blonia à Cracovie

    Vidéos KTO mises en ligne dès que disponibles

    logo-jmj-2016_3a.jpg

    JMJ 2016 à Cracovie : Site officiel - Site officiel France

    Programme des JMJ de Cracovie 2016

    Journal des JMJ - Émissions - Reportages - Direct - Replay

  • Voyage du Pape - Cérémonie d'accueil des jeunes

    Cérémonie d'accueil des jeunes
    au Parc Jordan de Blonia à Cracovie

    Le Pape François avait rendez-vous ce jeudi 28 juillet avec les jeunes du monde entier qui participent aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Il les a rencontrés en fin d’après-midi à Cracovie lors de la cérémonie d’accueil. Le Pape est arrivée à Blonia à bord d’un tramway entouré d’une quinzaine d’enfants et d’adolescents handicapés, avec qui il a échangé quelques mots. Il a ensuite traversé le parc à bord de la papamobile sous les cris et les applaudissements des jeunes. Le Saint-Père les a invités à « être à l’écoute de ceux que nous ne comprenons pas, de ceux qui viennent d’autres cultures, d’autres peuples, également de ceux que nous craignons parce que nous croyons qu’ils peuvent nous faire du mal ».

    Le compte-rendu d’Hélène Destombes à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral du discours du Pape traduit en français ci-dessous.

    Lire la suite

  • Voyage apostolique du Pape François en Pologne - 2ème jour

    Programme du Voyage apostolique du Pape François en Pologne
    à l'occasion de la XXXIe Journée Mondiale de la Jeunesse

    Jeudi 28 juillet 2016

    09h45 : Visite au Monastère Jasna Gora à Czestochowa et prière à la chapelle de la Vierge Noire
    10h30 : Messe pour le 1050ème anniversaire du baptême de la Pologne, au sanctuaire de Czestochowa
           Missel pour le Voyage apostolique en Pologne
    17h15 : Cérémonie d'accueil des jeunes au Parc Jordan de Blonia à Cracovie

    Vidéos KTO mises en ligne dès que disponibles

    logo-jmj-2016_3a.jpg

    JMJ 2016 à Cracovie : Site officiel - Site officiel France

    Programme des JMJ de Cracovie 2016

    Journal des JMJ - Émissions - Reportages - Direct - Replay

  • Voyage du Pape en Pologne - Rencontre avec les évêques polonais

    Rencontre avec les évêques polonais
    dans la cathédrale de Cracovie

    La retransmission vidéo de cette rencontre par KTO a été annulée en raison de l'actualité en France, et de la diffusion en direct de la Messe célébrée à Notre-Dame de Paris à l'intention des victimes de Saint-Etienne-du-Rouvray et de leurs familles.

  • Voyage du Pape en Pologne - Rencontre avec les autorités, la société civile et le Corps diplomatique

    Rencontre avec les autorités, la société civile et le Corps diplomatique
    au château royal de Wavel, à Cracovie

    Le Pape François a entamé ce mercredi 27 juillet 2016 son 15ème voyage apostolique. Un voyage de cinq jours à Cracovie, en Pologne, à l’occasion des 31èmes Journées mondiales de la jeunesse ; un voyage sur les terres de Jean-Paul II, apôtre de la miséricorde. Après avoir été accueilli très chaleureusement à l’aéroport, le Saint-Père s’est rendu sur la célèbre colline du Wawel où se trouvent le château royal et la cathédrale de Cracovie, pour un rendez-vous avec les autorités politiques, la société civile et le Corps diplomatique. C’est depuis la cour d’honneur du château, en présence de 800 invités, qu’il a salué, dans un premier discours, la mémoire du peuple polonais.

    Le compte rendu d'Hélène Destombes à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral du discours du Pape François traduit en français ci-dessous.

    Lire la suite

  • Voyage du Pape en Pologne - Cérémonie de bienvenue

    Arrivée du Pape à l'aéroport international St Jean-Paul II de Balice-Cracovie

    L’avion qui transporte le Pape François vers Cracovie a atterri à 16h à l’aéroport de Jean-Paul II de Balice. Il avait décollé de l'aéroport de Rome Fiumicino à 14h05. Le Pape effectue son quinzième voyage apostolique et participera aux 31e Journées Mondiales de la Jeunesse.

    Mardi soir, après 19h, comme il en a l’habitude avant chaque départ pour l’étranger, le Pape s’est rendu à la basilique Sainte-Marie-Majeure pour prier devant l’image de la Vierge et demander la bénédiction du Seigneur et de sa Mère pour ce voyage en Pologne.

    Après cette arrivée sur le sol polonais, la première pour un Pape depuis la précédente visite de Benoît XVI en 2006, aura lieu la rencontre avec les autorités, la société civile et le Corps diplomatique à 17h à Wawel. Il s’agit d’une cité dans la ville qui regroupe à l’intérieur d’une enceinte fortifiée située sur la rive gauche de la Vistule, le château royal, la cathédrale, le vicariat et un quartier.

    Le Pape François doit alors prononcer son premier discours avant de s’entretenir en privé avec le Président polonais. Dans la soirée, il rencontrera à huis clos les évêques de Pologne avec qui il devrait avoir un échange informel. Enfin, vers 20h35, le Pape François sera en duplex pendant un quart d’heure avec les jeunes pèlerins italiens qui participent aux JMJ et qui sont réunis au sanctuaire Saint Jean-Paul II de Cracovie. L’événement sera retransmis en direct par Tv2000 et Radio InBlu, la radio de la Conférence épiscopale italienne. Le Pape doit répondre à trois questions posées par des jeunes. Il devrait ensuite saluer la foule réunie sous les fenêtres de l’archevêché.

    Source : Radio Vatican (XS).

  • JMJ 2016 à Cracovie

    Messe d'ouverture présidée par le Cardinal Dziwisz
     
     
    Le cœur de Cracovie bat désormais au rythme des JMJ. Le coup d’envoi de cette grande fête de la foi a été donné ce mardi 26 juillet 2016 dans la soirée par une cérémonie présidée par le Cardinal Stanislaw Dziwisz. L’Archevêque de Cracovie a appelé les jeunes à prier « pour toutes les victimes des récents attentats terroristes et en particulier pour le prêtre mort ce mardi pendant la célébration de l’Eucharistie en France ».
     
    Le compte-rendu d'Hélène Destombes à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral en français de l'homélie du Cardinal Dziwisz sur Zenit.org.

    jmj,cracovie,ouverture,messe,cardinal dziwisz,vidéo

  • Angelus de ce dimanche 24 juillet 2016

    Très applaudi par les fidèles rassemblés Place Saint-Pierre malgré la chaleur intense de ce milieu d’été, le Pape François a, ce dimanche 24 juillet 2016, lors du traditionnel Angélus dominical, invité à prier pour la réussite des Journées mondiales de la Jeunesse, actuellement organisées en Pologne, et auxquelles le Pape va se joindre pour la phase finale à partir de mercredi.

    « En ces jours, de nombreux jeunes, de toutes les parties du monde, sont en train de cheminer vers Cracovie, où vont avoir lieu les 31e Journées mondiales de la Jeunesse, a rappelé le Pape François. Moi aussi je partirai mercredi prochain, pour rencontrer ces jeunes gens et jeunes filles et célébrer avec eux et pour eux le Jubilé de la Miséricorde, avec l’intercession de Saint Jean-Paul II. Je vous demande de nous accompagner par la prière. Dès maintenant je salue et remercie tous ceux qui sont en train de travailler pour accueillir les jeunes pèlerins, avec de nombreux évêques, prêtres, religieux et religieuses. »

    Le Pape a envoyé une « pensée spéciale » aux jeunes, qui, « sans pouvoir être présents en personne, suivront l’évènement à travers les moyens de communication. Nous serons tous unis dans la prière ! », a insisté le Saint-Père.

    Auparavant, dans sa méditation sur l’Évangile du jour (Lc 11, 1-13), le Pape a explicité le sens du mot « Père » auquel les disciples sont invités par Jésus à se référer.

    Le compte rendu de Cyprien Viet à lire / écouter sur Radio Vatican.

    Texte intégral traduit en français sur Zenit.org.

    Texte intégral original en italien sur le site internet du Vatican.

  • Message du Pape François aux Polonais et aux pèlerins des JMJ

    Alors que des centaines de milliers de jeunes du monde entier convergent vers la Pologne, où ils participeront, du 26 au 31 juillet, aux 31e Journées Mondiales de la Jeunesse, le Pape François leur a adressé un message-vidéo ; il y redit son désir de les retrouver dans quelques jours, à Cracovie.

    Le Souverain Pontife exprime également sa joie de rencontrer les « fils et filles de la nation polonaise », un peuple « qui, dans son histoire a traversé tant d’épreuves et qui est allé de l’avant avec la force de la foi, soutenu par la main maternelle de la Vierge Marie ». Le Pape, qui se rendra lors de son voyage au sanctuaire national de Czestochowa, assure que ce pèlerinage, conçu comme « une immersion dans cette foi éprouvée », lui fera « beaucoup de bien ».

    Le Pape François salue tout spécialement les familles. « La 'santé' morale et spirituelle d’une nation se voit dans ses familles : pour cela, saint Jean-Paul II avait tant à cœur les fiancés, les jeunes époux et les familles. Continuez sur cette route ! », lance-t-il encore.

    Source : Radio Vatican (MA).

    Texte intégral du Message du Pape François (traduit en français) ci-dessous.

    Lire la suite

  • Angélus de ce dimanche des Rameaux

    À l’issue de la célébration liturgique, avant la prière de l’Angelus, le Pape François a invité les jeunes à se rendre nombreux fin juillet à Cracovie à l’occasion des JMJ. Le dimanche des Rameaux coïncide avec la célébration diocésaine de la Journée mondiale de la Jeunesse. Mais c’est en Pologne, pays natal de Jean-Paul II, qu’aura lieu la prochaine rencontre mondiale. À l’occasion de l’Année Sainte de la Miséricorde, a indiqué le Saint-Père, les JMJ de Cracovie constitueront le Jubilé des jeunes au niveau de l’Église universelle. Sur la place Saint-Pierre se trouvaient de nombreux jeunes du diocèse de Rome ainsi que des jeunes volontaires de Cracovie. Ces derniers sont venus à Rome avec des rameaux d’olivier de Jérusalem, d’Assise et du Mont Cassin. Le Pape François les a bénis pour qu’ils puissent les porter aux responsables polonais comme une invitation à cultiver des desseins de paix, de réconciliation et de fraternité.

    Voici l'intervention du Pape François avant la prière de l'Angelus :

    « Je salue tous ceux qui ont participé à cette célébration et ceux qui se sont unis à nous grâce à la télévision, la radio, ou d’autres moyens de communication.
    Aujourd’hui, nous célébrons la 31e Journée mondiale de la Jeunesse, dont le point d’orgue sera la grande rencontre mondiale à Cracovie à la fin du mois de juillet. Le thème est « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5,7). Je salue particulièrement les jeunes présents ici, ainsi que ceux dans le monde entier. J’espère que vous pourrez venir nombreux à Cracovie, la patrie de Saint Jean-Paul II, à l’origine de la Journée Mondiale de la Jeunesse. Nous lui confions les derniers mois de préparation de ce pèlerinage qui, dans le contexte de l’Année Sainte de la Miséricorde, sera le Jubilé des jeunes au niveau de l’Église universelle.
    Les nombreux jeunes volontaires de Cracovie sont ici avec nous. En retournant en Pologne, ils porteront aux responsables de la nation des rameaux d’olivier, cueillis à Jérusalem, à Assise et du Mont Cassin et bénis aujourd’hui sur cette place, comme une invitation à cultiver les intentions de paix, de réconciliation et de fraternité. Merci pour cette belle initiative ; avancez avec courage !
    Et maintenant prions la Vierge Marie, parce qu’elle nous aide à vivre la Semaine Sainte avec une intensité spirituelle. »

    Source : Radio Vatican (RF SB).

  • Le Pape François se rendra en Pologne du 27 au 31 juillet 2016

    voyage,pape,François,Cracovie,Pologne,JMJ,juillet 2016

    À l'occasion de la prochain Journée mondiale de la jeunesse, qui se déroulera à Cracovie, et répondant à l'invitation des plus grandes autorités de la République et des évêques polonais, le Pape François se rendra en visite pastorale en Pologne du 27 au 31 juillet 2016. Le Vatican l'a confirmé ce samedi matin, sans toutefois donner pour le moment de détails sur les étapes de ce voyage.

    Sauf si un autre voyage est organisé au printemps, il s'agira du 13e voyage apostolique du Pape François et sa quatrième visite dans un pays européen, hors Italie, après ses courts déplacements d'une journée à Tirana (Albanie) en septembre 2014, à Strasbourg (Parlement européen et Conseil de l'Europe), en novembre 2014, et à Sarajevo (Bosnie et Herzégovine) en juin 2015.

    Il sera le troisième Pape à visiter la Pologne, après Jean-Paul II qui s'était rendu neuf fois dans son pays natal (en 1979, 1983, 1987, deux fois en 1991, 1995, 1997, 1999 et 2002) et Benoît XVI, venu en 2006 pour rendre hommage à son prédécesseur. Malgré l'émergence d'un courant de sécularisation, la Pologne reste la nation la plus catholique d'Europe : plus de 90% de la population revendique son appartenance à l'Église catholique romaine, qui, sous l'impulsion de saint Jean-Paul II, a accompagné une transition relativement pacifique et ordonnée du pays du système communiste à l'économie de marché.

    Source : Radio Vatican (CV).

  • JMJ de Cracovie et Année Sainte de la Miséricorde

    En parallèle à la publication du Message du Saint-Père aux jeunes en vue de la Journée mondiale de la Jeunesse 2016, le Conseil Pontifical pour les laïcs diffuse le communiqué suivant :

    Le Message du Saint-Père aux jeunes en vue de la préparation de la XXXIe Journée Mondiale de la Jeunesse 2016 a pour thème : « Heureux les miséricordieux, car ils trouveront miséricorde » (Mt 5,7).

    Il s’agit du troisième message que le Pape François adresse aux jeunes. Comme pour les deux précédents, celui-ci se fonde sur les Béatitudes, et a pour objectif d’accompagner les jeunes du monde entier au cours de leur long et contraignant parcours spirituel vers Cracovie où, en juillet prochain, se tiendra la Journée Mondiale de la Jeunesse.

    Au cours de ces trente dernières années, les JMJ – précieux héritage de Saint Jean-Paul II –, sont devenues un grand instrument d’évangélisation de la jeunesse et une importante occasion de dialogue entre l’Église et les nouvelles générations. Cette aventure spirituelle a jusqu’ici mobilisé des millions de jeunes de tous les continents. La JMJ a suscité chez beaucoup d’entre eux un profond changement de vie, la découverte d’un appel intrinsèquement lié à leur condition de jeunes : de nombreuses vocations au sacerdoce et à la vie consacrée sont nées après les JMJ, et beaucoup parmi les jeunes gens et les jeunes filles qui ont vécu ensemble cette expérience ont, par la suite, choisi d’unir leurs vies dans le sacrement du mariage.

    Dans son message, le Saint-Père souligne combien le thème de la XXXIe JMJ place cette célébration au cœur de l’Année Sainte de la Miséricorde, la transformant en un « véritable Jubilé mondial des jeunes ». Comme le rappelle si bien le Successeur de Pierre, c’est la troisième fois qu’une rencontre internationale des jeunes coïncide avec une année jubilaire. Ce fut le cas lorsque, au cours de l’Année Sainte de la Rédemption (1983-1984), saint Jean-Paul II convoqua pour la première fois les jeunes du monde entier à l’occasion du Dimanche des Rameaux. Puis, lors du Grand Jubilé de l’an 2000, plus de deux millions de jeunes de 165 pays se réunirent à Rome pour la XVe Journée Mondiale de la Jeunesse. « Comme dans ces deux cas précédents, cette fois-ci encore – j’en suis certain –, le Jubilé des jeunes à Cracovie sera l’un des temps forts de cette Année sainte ! ».

    Le Pape explique ensuite aux jeunes comment Dieu a révélé sa miséricorde dans les Saintes Écritures, en manifestant son indéfectible fidélité et son amour éternel, toujours prêt à pardonner. Dans le Nouveau Testament, la miséricorde est présentée comme « la synthèse de l’œuvre que Jésus est venu accomplir dans le monde au nom du Père (cf. Mt 9,13) [...] Tout en Jésus parle de la miséricorde. Mieux ! Il est lui-même la miséricorde ».

    Le Saint-Père invite alors les jeunes à faire une expérience directe de la miséricorde du Seigneur. Il raconte : « Lorsque j’avais dix-sept ans, un jour où je devais sortir avec mes amis, j’ai décidé de me recueillir d’abord dans une église. Une fois à l’intérieur, j’ai trouvé un prêtre qui m’a inspiré une grande confiance et j’ai senti le désir de me confesser. Cette rencontre a changé ma vie ! J’ai découvert que lorsque nous ouvrons nos cœurs avec humilité et transparence, nous pouvons contempler d’une façon très concrète la miséricorde de Dieu ».

    Après avoir expliqué comment Dieu nous manifeste sa miséricorde, le Pape invite les jeunes à devenir, à leur tour, des instruments de cette miséricorde envers les autres. Il leur propose une façon très concrète de répondre à son appel : « Je vous propose [...] de vous engager à vivre – pour chacun des sept premiers mois de l’année 2016 –, une œuvre de miséricorde corporelle et une œuvre de miséricorde spirituelle ».

    À la fin de son message, le Pape François renouvelle sa chaleureuse invitation aux jeunes : « Il ne manque plus que quelques mois à notre rencontre en Pologne. Cracovie, la ville de saint Jean-Paul II et de sainte Faustine Kowalska, nous attend à bras et cœurs ouverts. Je crois que c’est la Divine Providence qui nous a guidés à célébrer le Jubilé des jeunes dans la terre où ont vécu ces deux grands apôtres de la miséricorde de notre temps. [...] Jésus miséricordieux, représenté dans l’effigie vénérée par le peuple de Dieu dans le sanctuaire de Cracovie qui lui est consacré, vous attend [...]. Venez et dites-lui du fond de votre cœur : “Jésus, j'ai confiance en Toi !” ».

    Source : site internet du Vatican - Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 28.9.15).

  • Programme des JMJ 2016 à Cracovie

    JMJ-Cracovie-2016.jpg

    « Les JMJ de Cracovie seront un véritable Jubilé des jeunes au niveau mondial ». Le Président du Conseil pour les Laïcs, le cardinal Stanislas Rylko publie un message, un an avant les Journées mondiales de la Jeunesse, les deuxièmes organisées en Pologne (26 au 31 juillet 2016), après celles de Częstochowa en 1991.

    A Cracovie, « les jeunes seront appelés à réfléchir sur le thème de la miséricorde comme idéal de vie et comme critère de crédibilité pour notre foi ». Le chef de dicastère polonais souhaite que, de Cracovie, se propage dans le monde entier « un message, plein d’espérance, chargé de l’amour miséricordieux de Dieu pour tous les hommes de la terre ».

    Confessionnaux et Porte Sainte

    Le centre spirituel de ce jubilé des jeunes, écrit le cardinal Rylko, sera le Sanctuaire de la Divine Miséricorde de sainte Faustine Kowalska, apôtre de la Divine Miséricorde. Dans ce sanctuaire inauguré en 2002 par saint Jean-Paul II, un grand « centre de la miséricorde » sera installé avec de nombreux confessionnaux où les jeunes auront la possibilité de se confesser dans différentes langues.

    Sur le Campus Misericordiae, une reproduction de la Porte Sainte sera mise en place « comme signe visible du caractère jubilaire de l’événement ». Le Pape, accompagné de quelques jeunes, annonce-t-il, passeront le seuil de la Porte au début de la veillée de prière du samedi 30 juillet. Celle-ci culminera avec un temps d’adoration eucharistique.

    Dimanche 31 juillet, le Pape remettra des lanternes allumées, « symbole du feu de la miséricorde » à cinq couples de jeunes des cinq continents. Ils deviendront ainsi « des témoins et des missionnaires de la Divine Miséricorde » explique le prélat. 

    Programme :

    Le 26 juillet, au terme des Journées en diocèses, une messe ouvrira les JMJ dans la soirée.

    Du 27 juillet au 29 juillet, temps de catéchèses dans la matinée et dans l’après-midi, des groupes de jeunes animeront et participeront à des concerts, spectacles, expositions…

    Le 28 juillet, le Pape sera accueilli à Cracovie dans la soirée

    Le 29 juillet : chemin de Croix avec le Pape François.

    Le 30 juillet : Les pèlerins se mettront en marche vers le lieu de la veillée avec le Pape.

    Le 31 juillet : La messe finale avec l’annonce du lieu où se tiendront les prochaines JMJ.

    Source : Radio Vatican.

  • Angelus de ce dimanche 26 juillet 2015

    Ce dimanche 26 juillet, commentant le chapitre six de l’Evangile selon saint Jean sur la multiplication des pains, le Pape a invité les chrétiens à prier « pour qu’il ne manque jamais à personne le Pain du ciel qui donne la vie éternelle ainsi que le nécessaire pour mener une vie digne, et que s’affirme la logique du partage et de l’amour ». Il invite chacun à mettre dans les mains de Dieu son talent, ses compétences ou un peu de son temps, car « Dieu est capable de multiplier nos petits gestes de solidarité et de nous rendre ainsi partie prenante de son don » pour insuffler dans le monde un peu plus de paix, de joie et d’amour.

    Dans l’Evangile de ce dimanche, Jésus se trouve sur les rives du lac de Galilée, entouré d’une « grande foule » venue voir les gestes qu’il posait sur les infirmes. En Lui agit la puissance miséricordieuse de Dieu, qui guérit tout mal du corps et de l’esprit. Mais « Jésus n’est pas qu’un guérisseur », explique le Pape. C’est aussi « un maître » qui gravit la colline et s’assied comme le font les maîtres lorsqu’ils enseignent : « il monte sur cette cathédrale naturelle créé par son Père céleste. » Jésus met alors ses disciples à l’épreuve. Comment faire pour nourrir toutes ces personnes ? Philippe calcule. En organisant une collecte, on pourrait recueillir au maximum le salaire de deux cents journées pour acheter du pain, mais cela ne suffirait pas à nourrir 5.000 affamés.

    De la logique de marché à celle de la gratuité

    « Les disciples raisonnent en terme de marché, mais Jésus substitue la logique de l’achat à celle du don », explique le Saint-Père. Et quand un jeune homme se présente, disposé à offrir tout ce qu’il a, à savoir cinq pains d'orge et deux poissons, André estime que ce n’est rien au regard de la foule. C’est pourtant « précisément ce qu’attendait Jésus » qui ordonne à ses disciples de faire assoir les gens.

    Jésus prit les pains et les poissons, il rendit grâce à Dieu et les distribua. « Ces gestes rappellent ceux de la dernière Cène, qui donnent au pain de Jésus sa signification la plus profonde et la plus vraie » souligne le Pape. « Le Pain de Dieu est Jésus lui-même ». En prenant part à l’Eucharistie, « on reçoit sa vie en nous, et on devient fils du Père céleste, frères entre nous ». Participer à l’Eucharistie signifie ainsi « entrer dans la logique de Jésus », celle de la gratuité et du partage. « Même si on est pauvre, on est tous à même de donner quelque chose. Et "être en communion" signifie obtenir du Christ la grâce qui nous rend capable de partager avec les autres ce que nous sommes et ce que nous avons ».

    Donner de soi

    La foule est émerveillée par la multiplication des pains, mais le don que Jésus offre « la plénitude de vie pour l’homme affamé ». Il rassasie non seulement la faim matérielle, que celle plus profonde, la faim du sens de la vie, la faim de Dieu. « Face à la souffrance, à la solitude, à la pauvreté et aux difficulté de tant de personnes, que pouvons-nous faire ? » demande le Pape François. « Se plaindre ne sert à rien, mais nous pouvons offrir le peu que nous avons. Nous avons certainement quelques heures, quelques talents, quelques compétences. Qui sont ceux d’entre nous qui n’ont pas cinq pains et deux poissons. SI nous sommes disposés à les mettre dans les mains du Seigneur, ils suffiront à apporter un peu plus d’amour, de paix, de justice et de joie dans le monde. Dieu est capable de multiplier nos petits gestes de solidarité et de nous rendre ainsi partie prenante de son don ».

    Le Pape a enfin invité les chrétiens à prier « pour qu’il ne manque jamais à personne le Pain du ciel qui donne la vie éternelle ainsi que le nécessaire pour mener une vie digne, et que s’affirme la logique du partage et de l’amour ».

    Source : Radio Vatican.

    Texte intégral traduit en français sur Zenit.org.

    Texte intégral original en italien sur le site internet du Vatican.

     angelus,pape,françois,multiplication,pains,eucharistie

    Le Pape François, premier inscrit aux JMJ de Cracovie

    Depuis une tablette numérique apportée pour l'occasion, le Pape a officiellement ouvert les inscriptions aux Journées Mondiales de la Jeunesse qui débuteront dans tout juste un an à Cracovie en Pologne (26-32 juillet 2016). Depuis la fenêtre du palais apostolique, il était symboliquement entouré de deux jeunes portant un tee-shirt aux couleurs de cet événement. « Aujourd'hui s'ouvrent les inscriptions pour la 31ème Journée Mondiale de la Jeunesse qui se déroulera l'an prochain en Pologne » a-t-il expliqué, « pour cela j'ai voulu faire venir à côté de moi une jeune fille et un jeune homme pour qu'ils soient avec moi dans ce moment ».

    Le Pape a alors appuyé sur la tablette pour valider cette inscription. « Je me suis inscrit aux JMJ comme pèlerin, a t-il souligné. Célébrées durant l'Année de la Miséricorde, cet événement sera dans un certain sens un Jubilé de la jeunesse, appelée à réfléchir sur le thème "Heureux les Miséricordieux car ils obtiendront Miséricorde" (Mt 5,7). J'invite les jeunes du monde entier à vivre ce pèlerinage, soit en se rendant à Cracovie, soit en participant à ce moment de grâce dans leur propre communauté » a conclu le Pape.

    Le Souverain Pontife sera accueilli dans la ville Polonaise le 28 juillet dans la soirée. Les temps forts de ce grand rassemblement seront le Chemin de Croix le 29, la veillée de prière du samedi soir 30 et la Messe conclusive de ces JMJ le 31.

    Source : Radio Vatican.