Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le professeur Jérôme Lejeune déclaré Vénérable

    Jerome-Lejeune_3a.jpg

    Le généticien, un des découvreurs de la trisomie, et ami du pape Jean-Paul II, est déclaré "vénérable", suite à la publication d'un décret de la Congrégation pour les Causes des Saints.

    La Congrégation pour la Cause des Saints a promulgué ce jeudi de nouveaux décrets approuvés par le pape François, reconnaissant le martyre et les vertus héroïques de plusieurs figures. Parmi elles figurent le professeur Jérôme Lejeune (1926-1994), professeur de génétique et l'un des découvreurs de la trisomie 21. Personnage important de la recherche médicale en France puis dans le monde, et loué dans sa recherche et ses efforts pour protéger la vie, Jérôme Lejeune était un ami du pape Jean-Paul II, qui s'était recueilli sur la tombe du professeur lors de son voyage en France en 1997, à l'occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse. 

    Sa proximité avec le Saint-Siège est ancienne. En 1974, il est nommé par le pape Paul VI à l’Académie pontificale des sciences. En 1981, il est élu à l’Académie des sciences morales et politiques en France. Durant des années, en parallèle de ses travaux de recherche, le professeur Lejeune donnera de nombreuses conférences dans le monde entier pour défendre la vie et rappeler la dignité des personnes atteintes de trisomie. Le généticien avait été nommé premier président de l'Académie Pontificale pour la Vie, en 1994, quelques semaines avant sa mort, le matin de Pâques. 

    D'autres figures déclarées vénérables

    Parmi les autres décrets publiés ce jeudi, la Congrégation pour la Cause des Saints reconnaît le martyre d'un prêtre italien, Giovanni Fornasini, assassiné le 13 octobre 1944 pour son opposition au nazisme et au fascisme. Six autres décrets reconnaissant les vertus héroïques de servants et servantes de Dieu ont par ailleurs été publiés :

    - Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Michel Archange Maria Antonio Vinti, prêtre diocésain ; né le 18 janvier 1893 à Grotte (Italie) et mort sur place le 17 août 1943 ;

    - Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Ruggero Maria Caputo, prêtre diocésain ; né le 1er mai 1907 à Barletta (Italie) et décédé le 15 juin 1980 ;

    - Les vertus héroïques de la Servante de Dieu Marie Joséphine de Jésus (née Elisabeth Prout), fondatrice de la Congrégation des Sœurs de la Sainte-Croix et de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ ; née le 2 septembre 1820 à Shrewsbury (Angleterre) et morte à Sutton (Angleterre) le 11 janvier 1864 ;

    - Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu James Masarnau Fernández, fidèle laïc ; né le 10 décembre 1805 à Madrid (Espagne) et mort dans cette ville le 14 décembre 1882 ;

    - Les vertus héroïques du Serviteur de Dieu Pasquale Canzii, séminariste ; né le 6 novembre 1914 à Bisenti (Italie) et mort à Penne (Italie) le 24 janvier 1930 ;

    - Les vertus héroïques de la Servante de Dieu Adelaide Bonolis, fidèle laïque, fondatrice des œuvres d'assistance et de rédemption sociale ; née le 14 août 1909 à Milan (Italie) et décédée le 11 août 1980.

    Source : Vatican News.

    Fondation Jérôme Lejeune

  • Audience générale de ce mercredi 20 janvier 2021

    “La prière pour l’unité des chrétiens” était le thème de la catéchèse tenue par le pape François au cours de l’audience générale de ce mercredi 20 janvier. L’unité est un don, a-t-il expliqué, fruit de la prière et de l’amour qui constituent « les instruments que Dieu nous a donnés ».

    Compte rendu d'Adélaïde Patrignani à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de la catéchèse traduite en français sur le site du Vatican.

  • "Ô Mère digne de toute louange"

    Laure de la Trinité Saint-Serge
     
    (si la lecture vidéo est impossible, merci de cliquer ICI)
  • Méditation - des retours sur soi-même

    « Il doit vous suffire de marcher devant Dieu dans toute la paix de votre âme, de ne pas faire tant attention à vous-même, mais plutôt à Dieu seul ; de vous tenir tranquille en tel état où il lui plaira de vous mettre, sans faire tous ces retours sur vous-même, pour savoir si c'est par votre faute ou non. Cette connaissance vous est entièrement inutile ; vous devez, par rapport à cela, vous contenter de purifier votre âme de toute affection qui ne serait pas en Dieu seul. Faites attention à une maxime que je vais vous dire ; je la crois de la plus grande importance dans la vie spirituelle : "Il faut moins chercher à connaître en quoi nous manquons à Dieu qu'à nous appliquer paisiblement et amoureusement à lui plaire en tous les mouvements de notre âme". Si vous tâchez de tenir votre cœur bien pur et bien paisible devant Dieu, votre union avec lui est assurée, quoique vous ne vous en aperceviez pas. Ne cherchez donc pas à savoir si vous l'êtes bien en réalité ; autrement votre âme ne serait ni bien pure, ni bien en paix devant lui. Faites ce que je vous dis là, et je crois que cela suffira pour tout, pour l'oraison comme pour la sainte communion. »

    Jacob Libermann (1802-1852), Lettres Spirituelles du Vénérable Libermann, Tome I (Lettre XXII à un séminariste, 11 sept. 1835), Paris, Poussielgue Frères, s.d. (v.1915).
    Les écrits du Vénérable Père Libermann peuvent être consultés en ligne ICI.

    Jacob Libermann,marche,attention,paix,âme,Dieu

    (Crédit photo)

  • Mercredi 20 janvier 2021

    Sts_Fabien_Sebastien_2.jpg

  • Angelus de ce dimanche 17 janvier 2021

    Avant de réciter la prière de l’Angélus depuis la Bibliothèque du Palais apostolique, ce dimanche 17 janvier 2021, le pape François a proposé une catéchèse sur « la rencontre avec le Christ » et les différentes manières dont Dieu appelle chacun individuellement, tous ces appels incarnant « une initiative de son amour ». 

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Psaume 33

    Groupe Largo
    (Trio de Vladimir Sokolov, Vladislav Soudakov et Alexander Porozhny)
     
    (si la lecture vidéo est impossible, merci de cliquer ICI)
     
    Psaume 33 (trad. aelf)

    02 Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.
    03 Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !
    04 Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom.
    05 Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.
    06 Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.
    07 Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.
    08 L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent.
    09 Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !
    10 Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent.
    11 Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.
    12 Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
    13 Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?
    14 Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides.
    15 Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.
    16 Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
    17 Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
    18 Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
    19 Il est proche du cœur brisé, il sauve l'esprit abattu.
    20 Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre.
    21 Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé.
    22 Le mal tuera les méchants ; ils seront châtiés d'avoir haï le juste.
    23 Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.
  • Aimez prier

    « Aimez prier. Souvent dans la journée, essayez de ressentir le besoin de prier, et alors donnez-vous la peine de prier. La prière agrandit le cœur au point où il pourra contenir le don que Dieu nous fait de lui-même. "Demandez, cherchez" (Lc 11,9) et votre cœur s'élargira assez pour le recevoir.

    La prière suivante, extraite du livre de prières de notre communauté, est choisie parmi celles que nous récitons chaque jour. Puisse-t-elle vous aider...

    "Devenons tous des branches authentiques et riches en grappes de la vigne de Jésus, en l'accueillant dans nos vies comme il lui plaira d'y venir :

    en tant que Vérité – pour la dire ;
    en tant que Vie – pour la vivre ;
    en tant que Lumière – pour éclairer ;
    en tant qu'Amour – pour être aimé ;
    en tant que Chemin – pour le parcourir ;
    en tant que Joie – pour la donner ;
    en tant que Paix – pour la répandre ;
    en tant que Sacrifice – pour l'offrir,
    dans nos familles et tout autour de nous." »

    Ste Teresa de Calcutta (1910-1997), Un Chemin tout simple, Paris, Plon/Mame, 1995.

    Teresa de Calcutta,prière,prier,vérité,vie,lumière,amour,chemin,joie,paix,sacrifice,vigne,Jésus

    (Crédit photo)

  • Il y a 150 ans, le 17 janvier 1871...

     
    « Mais priez mes enfants Dieu vous exaucera en peu de temps.
    Mon Fils se laisse toucher »

    ND_Pontmain_1a.jpg

    Vitrail de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Pontmain

  • Dimanche 17 janvier 2021

    2ème Dimanche après l’Épiphanie
     
    Au nouveau calendrier :
    2ème dimanche du Temps ordinaire

  • Audience générale de ce mercredi 13 janvier 2021

    Pour sa première audience générale de l’année 2021, le pape François a poursuivi son cycle de catéchèse sur la prière, méditant aujourd’hui sur la louange, depuis la Bibliothèque du Palais apostolique. Il a invité les fidèles à la pratiquer particulièrement dans les moments difficiles.

    Compte rendu à lire sur Vatican News.

    Texte intégral et résumé de la catéchèse en français sur le site du Vatican.

  • Gennady Lapaev : "La grâce du monde"

     
    (si la lecture vidéo est impossible, merci de cliquer ICI)
  • Méditation - le baptême

    « L’Église tient au baptême des petits enfants. Le petit bébé qui vient de naître est aimé de ses parents qui le lui disent en paroles et le lui montrent par des gestes, des caresses, des baisers. Par le baptême, c'est Dieu qui dit à ce bébé : Tu es un tout petit être humain, n'ayant aucune rentabilité pour la société, improductif économiquement, sans intérêt pour les élections. Mais pour moi tu vaux autant que les adultes, tu es grand, tu as du prix. Car tu es, et je fais de toi, mon fils bien aimé. En toi, malgré ta petitesse, je mets tout mon amour dont la grandeur dépasse tous les univers. Je viens habiter en toi. Je fais de toi un membre de l’Église de mon Fils, un membre aussi important que n'importe qui d'autre, aussi important que le pape Jean-Paul II qui a dit un jour : le plus beau jour de ma vie a été celui de mon baptême. Il est heureux que la fête du baptême de Jésus ait lieu au début d'une année nouvelle. Il est beau de commencer une année en entendant les paroles de Dieu à Jésus et à chacun de nous, baptisés : « C'est toi mon fils bien-aimé ; en toi j'ai mis tout mon amour ».

    Sainte Marie, Mère de Dieu, apprends-nous à approfondir sans cesse ces paroles : « C'est toi mon fils bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour ». Prie pour que nous soyons éclairés chaque jour par la lumière de notre baptême. »

    Mgr Raymond Bouchex (1927-2010), Il a habité parmi nous - Entrer dans le mystère de l'Incarnation (Les fêtes du temps de Noël), Parole et Silence, 2006.

    Raymond Bouchex,baptême,enfants,adultes,Jean-Paul II,Jésus,eglise

  • Mercredi 13 janvier 2021

    Commémoraison du Baptême du Seigneur

    Bapteme-Christ_2a.jpg

    Au nouveau calendrier :
    St Hilaire, évêque et docteur de l’Église

  • Angelus de ce dimanche 10 janvier 2021

    Lors de l’Angélus en la fête du Baptême du Seigneur, le pape François a rappelé que Jésus débute sa vie publique en se mêlant aux pécheurs, offrant ainsi son « manifeste programmatique ». Lors de notre baptême, à notre tour, nous devenons enfants de Dieu, marqués par sa miséricorde.

    Compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Joasaph de Belgorod (1705-1754) - Liturgie des heures

    "Béni soit chaque jour et chaque heure"
    Arrangement S. Trubachev
    Chœur de Valaam
     
    (si la lecture vidéo est impossible, merci de cliquer ICI)
  • Méditation - du silence

    « L'intention profonde du silence est de libérer l'âme, de lui rendre forces et loisir pour adhérer au Seigneur. Il affranchit l'âme, comme l'obéissance donne toute sa maîtrise à la volonté. Il a, comme le travail, la double efficacité de nous soustraire à la basse attraction de nos penchants sensibles et de nous fixer dans le bien. Il nous établit peu à peu dans une région sereine, où nous sommes capables de parler à Dieu et d'entendre sa voix. Le silence soutient donc à son tour une affinité avec la foi et la charité. Et de même qu'on ne nous demande pas l'obéissance pour la servitude, on ne nous demande pas non plus le silence dans un parti pris de vexation : toutes ces limitations tutélaires sont autre chose que des retranchements. Le silence est œuvre festive ; et c'est pourquoi, selon les anciens coutumiers, on l'observait rigoureusement les jours de fête. Or, dans l'âme chrétienne, la fête est de tous les jours. »

    Dom Paul Delatte (1848-1937), Commentaire sur la Règle de Saint Benoît (ch. VI), Paris, Plon-Nourrit et Cie / Maison Alfred Mame, 8e édition, 1913.

    Paul Delatte,silence,âme,volonté,foi,charité,fête

    (Crédit photo)

  • Dimanche 10 janvier 2021

    La Sainte Famille

    Sainte_Famille_21a.jpg

    et en France : Solennité obligatoire de l’Épiphanie du Seigneur
     
    Au nouveau calendrier : Le Baptême du Seigneur
    (Commémoraison le 13 janvier au calendrier traditionnel)
  • Angelus de ce 6 janvier 2021

    Prenant la parole à midi en ce mercredi 6 janvier, en la fête de l’Épiphanie, depuis la bibliothèque privée du Palais apostolique, le pape a invité à transmettre à tous les peuples la lumière du Christ, non pas par prosélytisme mais par le témoignage de foi.

    Le compte rendu de Cyprien Viet à lire sur Vatican News.

    Texte intégral des paroles du pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Messe de l'Epiphanie célébrée à Rome

    Lors de la Messe de l'Épiphanie, le pape François a expliqué ce qu'est être adorateur du Seigneur : lever les yeux, se mettre en voyage et voir. Dans son homélie, il a souligné la difficulté à adorer sans se tromper d'objectif, pour éviter de devenir idolâtre.

    Le compte rendu de Xavier Sartre à lire sur Vatican News.

    Texte intégral de l'homélie du pape (version française) sur le site du Vatican.