Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

évangélisation

  • Angelus de ce dimanche 22 janvier 2017

    A l’Angélus ce dimanche 22 janvier place Saint Pierre, le Pape François a entretenu les fidèles sur les premières prédications du Christ en Galilée, lorsqu’il cherchait des compagnons à associer à sa mission ; et n’a pas manqué de saluer et remercier tous ceux qui depuis plusieurs jours dans le centre de l’Italie viennent au secours des populations victimes des importantes chutes de neige, notamment suite à l’avalanche qui a enseveli mercredi après-midi un hôtel dans la région des Abruzzes.

    Compte rendu de Jean Charles Putzolu à lire / écouter sur Radio Vatican.

    « Nous, les chrétiens d'aujourd'hui, nous avons la joie de proclamer et de témoigner notre foi parce qu'il y a eu cette première annonce, parce qu'il y a eu ces hommes humbles et courageux qui ont répondu généreusement à l'appel de Jésus. Sur les bords du lac, sur une terrain impensable, est née la première communauté des disciples du Christ. La considération de ces débuts va inspirer en nous le désir d'apporter la parole, l'amour et la tendresse de Jésus dans tous les contextes, même les plus imperméables et résistants. Apportez la Parole à toutes les périphéries ! Tous les espaces occupés par l’homme sont une terre en laquelle jeter la semence de l’Évangile, afin qu’elle apporte les fruits du Salut. »

    « Mercredi prochain se terminera la Semaine de prière avec la célébration des Vêpres en la Basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, avec la participation des frères et sœurs des autres Églises et communautés chrétiennes présentes à Rome. Je vous invite à persévérer dans la prière, de façon à satisfaire le désir de Jésus : « Que tous soient un » (Jn 17,21). »

    Texte intégral traduit en français sur Zenit.org.

  • Méditation - Prions pour les vocations sacerdotales

    « Oui, elle sera exaucée, la prière de tant d'âmes, suppliant et s'offrant pour que nous soient donnés des saints prêtres. Elle sera exaucée, la pressante supplication de Marthe Robin, qui, dans son immense passion pour les prêtres, suppliait saint Louis-Marie Grignion de Montfort de donner à l’Église ces prêtres de feu pour le Règne de Jésus et le Règne de Marie. Et lorsque Marthe Robin était plongée dans les affres de la Passion, on l'entendait dire : « Dans ces abîmes sans fond de miséricorde, de pardon et d'amour du Cœur de Jésus, je noie l'iniquité, la haine et l'impureté... J'emporte tous les prêtres et futurs prêtres dans ces demeures réservées à eux seuls » (4 juin 1937). Et plus tard : « Mon Jésus, multipliez les saints parmi vos prêtres pour que, par eux, les saints se multiplient aussi dans le monde. » Et au début de la fondation du Foyer de Charité, le Seigneur lui confie : « Je voudrais amener mes prêtres à la sainteté primitive de mes apôtres... Je voudrais réaliser la conversion des prêtres. »

    Et que dire de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ? Un jour, elle déclare à sa sœur Céline : « Je sens que Jésus nous demande de désaltérer sa soif en lui donnant des âmes de prêtres surtout... Oui, prions pour les prêtres, que notre vie entière leur soit consacrée. » La veille de sa profession, elle déclare : « Je suis venue au Carmel pour sauver les âmes et prier pour les prêtres. »

    A chaque époque où le sacerdoce a vécu une crise, l'Esprit Saint a suscité des saints qui fondèrent des communautés nouvelles et des évêques audacieux et surnaturels qui donnèrent de nouvelles vocations à l’Église. Avec un aspect nouveau, l'Esprit Saint peut encore nous donner des Grignion de Montfort, des saints Curé d'Ars et des monsieur Olier pour notre temps.

    Dieu peut encore nous donner des saints prêtres et des saints évêques, de vrais « pères » qui exerceraient leur paternité avec simplicité et courage. Pour une « nouvelle évangélisation », nous avons besoin de « nouveaux évangélisateurs », de « nouvelles vocations sacerdotales ». »

    André Daigneault, Le chemin de l'imperfection. La sainteté des pauvres (ch. 7), Anne Sigier, Sillery (Québec), 2000.

    sacerdos-in-aeternum-5a.jpg

  • Méditation - L'évangélisation, devoir de tout chrétien

    « Est-ce à quelques hommes choisis et rares qu'a été dite cette parole : "Allez et enseignez" (Mt 28,19) ? L'apostolat est-il une particularité dans l'Église catholique, ou est-il une généralité ? Est-ce à ses disciples seulement que le Christ a dit : "Allez et enseignez" ? Non, l'Église tout entière est solidaire de tout ce qui se fait dans l'Église. Il y a communion de tout et en tout entre tous les membres de la famille du Christ. Dire : "Ceci est le devoir de tels chrétiens dans l'Église et n'est pas mon devoir à moi", c'est dire une parole antichrétienne. Saint Pierre, s'adressant aux premiers fidèles, leur disait : "Vous autres, vous êtes la nation sainte, la race élue, le peuple acquis à Dieu, le sacerdoce royal, afin que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière" (1P 2,9). Héritiers de la lumière par nos ancêtres, nous sommes les dispensateurs de la lumière à nos contemporains et à notre postérité.

    Ce n'est pas seulement pour vous que "le soleil de justice" (Mal 4,2) a été allumé en vous ; c'est pour qu'il éclaire tout autour de vous. Dans la nature, vos yeux mêmes n'ont pas reçu la lumière pour la garder ; ils la réfléchissent. Ils rendent votre âme au dehors, et quiconque veut communiquer avec vous regarde dans vos yeux pour y discerner la lumière qui y est, et par elle cette lumière plus éclatante qui est votre esprit. Vous rayonnez dans tout ce que vous êtes, et par conséquent, si vous avez le rayonnement naturel de vos facultés, de toutes vos puissances, combien plus devez-vous l'avoir dans l'ordre surnaturel ! »

    R.P. Henri-Dominique Lacordaire (1802-1861), Sermon du 3 mai 1850, in "Sermons, instructions et allocutions", Tome II, Poussielgue Frères, Paris, 1885.

    Lacordaire,apostolat,évangélisation,disciples,eglise,chrétiens,ténèbres,soleil de justice,lumière

  • 1er avril 2012 - 1er avril 2016 : 4 ans !

    anniversaire,blog,diffusion,evangelisation,missionnaireDepuis la création de ce blog, plus de 7.000 publications ont été mises en ligne, dont 1.461 méditations et autant de vidéos musicales.

    Vous êtes aujourd'hui plus de 400 abonnés à la lettre d'information quotidienne : c'est à la fois beaucoup, et... très peu.

    Vous pouvez, vous aussi, participer à sa diffusion.


    Si vous aimez ce blog, n'hésitez pas à le faire connaître autour de vous. Quelques précautions toutefois à prendre dans ce domaine : ne faites suivre la lettre quotidienne matinale qu'à des personnes que vous connaissez bien, et qui seront susceptibles d'être intéressées à leur tour. Accompagnez-la d'un petit mot personnel adressé à son destinataire. Et supprimez de la copie que vous envoyez le lien de désabonnement qui se trouve au bas de la lettre, afin qu'un correspondant ne vous désabonne pas en pensant se désabonner lui-même.

    Je vous rappelle par ailleurs que ces méditations peuvent également être consultées sur notre site internet - rubrique "Au fil des jours" - où elles sont archivées. Un index thématique est toujours à l'étude...

  • Mercredi 29 juillet 2015

    Ste Marthe, vierge

    Sainte_Marthe_Tarasque_1b.jpg

    Sainte Marthe et la Tarasque

    A voir : notre dossier sur l’évangélisation de la Provence

  • Mercredi 22 juillet 2015

    Sainte_Marie-Madeleine_Tintoret_1b.jpg

    Le Tintoret (1518-1594), Magdeleine pénitente
    (Musée du Capitole, Rome)

  • Sainte Messe au Collège Pontifical d'Amérique du Nord

    Le Pape coupe court aux polémiques sur Junipero Serra

    Au cours d’une Messe célébrée à 12h15 dans la chapelle du Collège pontifical d’Amérique du Nord, le Saint-Père a fermement coupé court à la polémique sur le rôle des missionnaires dans l’Ouest américain. Il a même affirmé que Junipero Serra avait été un des pères fondateurs des Etats-Unis, protecteur des hispaniques.

    Junipero Serra dirigea, au 18e siècle, les missions de Basse et Haute-Californie et fonda de nombreuses missions entre San Diego et San Francisco. Béatifié par Jean-Paul II en 1988, ce franciscain espagnol sera canonisé par le Pape François, en septembre prochain, dans le cadre de son déplacement apostolique aux Etats-Unis. Pour l’Église américaine, ce sera la première canonisation d’un saint hispanique. Elle se déroulera au sanctuaire national de l’Immaculée Conception à Washington.

    Pour le Pape François aucun doute n’est possible : « les missionnaires qui portèrent l’Évangile au Nouveau monde, et parmi eux le frère Junipero Serra, ont défendu les autochtones contre les abus des colonisateurs ». Alors que des polémiques entourent l’héritage de ces missionnaires, concernant notamment le recours à des châtiments corporels dans les procédés éducatifs, alors que certains les accusent d’avoir éradiqué la culture des indiens, le Souverain Pontife a rendu un hommage appuyé au frère Junipero Serra. Il a loué son « élan missionnaire inlassable qui le poussa à aller jusqu’aux confins extrêmes de la terre, sa dévotion mariale et son témoignage de sainteté ».

    Tous ces missionnaires qui se sont projetés vers « les périphéries géographiques, sociales et existentielles nous interpellent », a lancé le Pape dans son homélie. « Nous prenons le temps d’analyser scrupuleusement leurs qualités, mais surtout leurs limites et leurs misères ». Mais a-t-il demandé, « serions-nous capables de répondre avec la même générosité et avec le même courage à l’appel de Dieu » ?

    Selon le Saint-Père, le témoignage de sainteté de Junipero Serra peut aider le peuple américain à redécouvrir sa dignité en consolidant toujours plus son appartenance au Christ et à son Église. Le Pape François souhaite qu’un vent de sainteté souffle sur les Amériques pendant le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, afin que « le Christ soit toujours présent dans la vie des personnes, des familles, des peuples et des nations et que la gloire de Dieu se manifeste dans la culture de la vie, dans la fraternité, la solidarité, la paix, la justice et l’amour concret et préférentiel pour les pauvres ».

    Le Souverain Pontife a également insisté sur la dévotion de Junipero Serra à Notre Dame de Guadalupe. Son image a été présente dans toutes les missions qu’il a fondées le long de la côte californienne et la Vierge est devenue la Patronne de tout le continent américain. Aujourd’hui, a-t-il dit, « il est impossible de séparer la Vierge de Guadalupe du cœur du peuple américain dont elle constitue la racine commune ». Et lorsqu’il a fait la liste des saints et martyrs américains, le Pape François a cité Mgr Oscar Romero qui sera béatifié prochainement.

    Source : Radio Vatican.

    Texte intégral de l'homélie (italien, anglais, espagnol) sur le site internet du Vatican.

  • Intentions de prière pour le mois d'avril

    Générale (Universelle) :
    Pour que les êtres humains apprennent à respecter la création et à en prendre soin comme don de Dieu.

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    Pour que les chrétiens persécutés sentent la présence réconfortante du Seigneur ressuscité et la solidarité de toute l’Eglise..

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Intentions de prière pour le mois de mars

    Générale (Universelle) :
    Pour que les personnes engagées dans la recherche scientifique se mettent au service de tout ce qui est bon pour la personne humaine.

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    Pour que la contribution propre de la femme à la vie de l’Eglise soit reconnue toujours davantage.

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Intentions de prière pour le mois de février

    Générale (Universelle) :
    Pour que les détenus, les jeunes en particulier, aient la possibilité de se reconstruire une vie digne.

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    Pour que les conjoints qui se sont séparés trouvent accueil et soutien dans la communauté chrétienne.

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Intentions de prière pour le mois de décembre

    Générale (Universelle) :
    Pour que la naissance du Rédempteur apporte paix et espérance à tous les hommes de bonne volonté.

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    Pour que les parents soient d'authentiques évangélisateurs, transmettant à leurs enfants le don précieux de la foi.

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Discours du Pape François aux participants au Congrès international de la pastorale des grandes villes

    Le Saint-Père a reçu les participants à la seconde phase du Congrès international de pastorale des métropoles qui s'est ouvert à Barcelone (Espagne) le 24 novembre, devant qui il a tenu à citer quatre enjeux : On a besoin dans ces nouveaux espaces urbains de nouveaux axes d'action. "On ne peut rester désorientés et risquer de se tromper de route ou de porte, de nous perdre nous-mêmes sans répondre aux attentes des fidèles et de tous ceux qui cherchent un sens à la vie... L’Église n'est plus la seule référence de la culture...capable de définir la forme culturelle comme les valeurs... Nous ne sommes plus les seuls à faire la culture, et pas même les plus écoutés ! Il faut donc changer de mentalité pastorale, non pas pour une pastorale relativiste qui, pour survivre dans le contexte culturel, perdrait son horizon évangélique... Ce ne serait plus de la pastorale, car il ne s'agirait plus de l'intérêt de l'homme...auquel on cacherait Jésus et la vérité sur lui-même. Cette voie porterait l'homme à la solitude et à la mort. Il faut rejeter la voie commode du relativisme pastoral ! Pour constituer une pastorale évangélisatrice, il faut du courage et de l'audace... Les hommes d'aujourd'hui et la société ont besoin d'une Bonne Nouvelle que nous ne devons pas avoir honte d'exposer... Mais le dialogue pastoral doit être exempt des relativismes qui affadissent l'identité chrétienne. Il doit tendre à attendrir le cœur de l'autre... Nous avons pour cela besoin d'être contemplatifs mais sans rejeter l'apport des sciences sociales permettant de percevoir le phénomène urbain", besoin de découvrir les "cités invisibles" que sont les groupes et les territoires humains, leurs symboles et langages, leurs rites et leur conception de la vie. Si la situation change selon les continents, on ne doit pas méconnaître ou mépriser d'autres expériences, chrétiennes ou non. L'Esprit sème partout. Mais il faut partout être particulièrement attentifs aux pauvres et au émigrés. "L’Église ne saurait ignorer leur appel ou entrer dans le jeu de systèmes injustes, mesquins et intéressés qui tenteraient de les rendre invisibles".

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 27.11.14).

    Texte intégral en italien sur le site internet du Vatican.

    Message à l'occasion du Congrès international de pastorale des grandes villes

    Texte intégral en italien sur le site internet du Vatican.

  • A l'exemple de saint Kuriakose Elias et de sainte Euphrasia

    Le Saint-Père a rencontré ce lundi matin les fidèles indiens de l’Église syro-malabare venus pour la canonisation de saint Kuriakose Elias Chavara de la Ste Famille et de sainte Euphrasia Eluvathingal su Sacré Cœur, remerciant les fidèles du Kérala de sa force apostolique :

    « Continuez à témoigner ainsi de votre foi. Le Kérala est un creuset fertile de vocations, sacerdotales et religieuses... Puissent ces moments de fête et d'intense spiritualité vous aider à admirer les merveilles accomplies par le Seigneur dans la vie et l’œuvre des nouveaux saints...qui nous rappellent que l'amour de Dieu est la source et la finalité de toute sainteté, tandis que l'amour du prochain est la plus lumineuse manifestation de l'amour envers le Seigneur. Le P. Kuriakose Elias fut un religieux actif et contemplatif à la fois, qui dépensa sa vie au service de son Église en se sanctifiant dans la sanctification de l'autre. » Quant à Sœur Euphrasie, « elle vécut en profonde union à Dieu. La vie de sainteté de celle qu'on surnommait Mère priante, demeure un exemple et un encouragement pour tous... Puissent-ils vous aider à faire fructifier leur trésor et leur leçon de vie évangélique. Suivez leurs traces, et de manière particulière leur amour de Jésus Eucharistie et de l’Église, afin d'avancer dans la voie de la sainteté. »

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 24.11.14).

    Texte intégral en italien sur le site internet du Vatican.

  • Intentions de prière du Pape pour le mois de novembre

    Générale (Universelle) :
    "Pour que les personnes qui souffrent de la solitude expérimentent la proximité de Dieu et le soutien de leurs frères."

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    "Pour que les jeunes, séminaristes, religieux et religieuses, aient des formateurs compétents et pleins de sagesse."

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Deuxième jour de Synode (Commentaire Radio Vatican)

    Trente deux pères du Synode ont pris la parole mardi matin, dans un foisonnement d’interventions, certaines critiques, d’autres consensuelles, certaines académiques, d’autres pastorales, dans un climat de grande liberté, entretenu par la présence constante et le style du Pape François. Un climat qui a permis à des participants venus de pays en conflit ou marqués par la pauvreté et la violence, de décrire leur situation ; qui a également permis à certains d’exprimer sans détours leurs convictions profondes ou leurs inquiétudes quant à l’issue possible de cet important synode.

    Dans la longue succession des interventions, convergentes ou divergentes, diverses et variées, selon les contextes et les sensibilités, des voix secouent l’assemblée, comme lorsqu’un évêque venu de loin prononce un acte d’accusation contre le clergé en affirmant que ce n’est pas dans la société mais à l’intérieur même de l’Église qu’il faut chercher les causes de la désaffection des fidèles ; ou quand un autre père synodal venu d’encore plus loin soutient que la doctrine de l’Église sur le mariage et la famille est un fardeau trop lourd à porter ; ou encore lorsqu’un évêque africain rappelle que le problème, dans son pays, ce ne sont pas les divorcés remariés, mais les polygames qui veulent se convertir. Plus près du centre de l’Église universelle, des approches différentes se dégagent entre ceux pour qui la vérité doit être proclamée sans compromis, dans un monde en perte de repères, et tant pis si les mariages religieux baissent, et ceux pour qui la tension entre l’idéal et le réel oblige l’Église à revoir son langage trop désincarné ainsi que ses méthodes pastorales. Entre ceux qui privilégient la prévention par une meilleure formation en amont et ceux qui pensent que l’Église doit surtout guérir avec miséricorde. Les attitudes se diversifient également en ce qui concerne les déclarations de nullité : si la majorité souhaite un assouplissement des procédures, certains relèvent que la plupart des annulations ne sont que des divorces camouflés. Un cardinal proche du Pape François a invité les évêques à ne pas se prendre pour des psychiatres chargés d’aider les couples à surmonter leurs échecs conjugaux. Les gens nous suivront si nous leur disons la vérité, a-t-il lancé, ils nous abandonneront si nous nous efforçons de nous montrer complaisants. Un autre a averti que l’Église qui est déjà un hôpital de campagne, risque de ressembler « à une morgue où se multiplieront les autopsies des mariages défunts ». La vraie question n’est pas de savoir si nous devons ou pas nous montrer miséricordieux, si nous devons ou pas donner la communion. Le cœur du problème, c’est l’authenticité de la foi chrétienne.

    L'un des porte-parole de la Salle de presse du Saint-Siège a affirmé : « Dans les interventions des pères synodaux, personne n'a demandé un changement de doctrine ».

    A noter que le Pape François a décidé que les délibérations de l'assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques sur la famille se feraient en italien et non plus en latin.

    Source : Radio Vatican.

  • Assemblée générale extraordinaire du Synode sur la famille

    09h00 : Direct de Rome sur KTO

    Du 4 au 19 octobre 2014 se tient à Rome le Synode pour la famille, consacré aux "défis pastoraux de la famille dans le contexte de l'évangélisation". Il s'agit du premier synode du Pontificat du Pape François. La troisième Assemblée générale extraordinaire du Synode est diffusée en direct, et marque le début de la première Congrégation Générale, avec le Salut du Président délégué et le Rapport du Secrétaire général, dans la Salle du Synode.

    Et tous les soirs, durant la durée du Synode, à 20h35, sur KTO : "Flash - Une journée au Synode".

  • Le Pape aux évêques du Tchad : Poursuivez « l’évangélisation »

    Le Pape a reçu ce matin les membres de la Conférence épiscopale tchadienne en conclusion de leur visite Ad Limina, auxquels il a remis un discours, dans lequel il a félicité ses hôtes pour leur action évangélisatrice : "Vos communautés sont en croissance, non seulement au plan numérique, mais aussi par la qualité et la vigueur de leur engagement. Je me réjouis, en effet, du travail réalisé dans les domaines de l’éducation, de la santé et du développement. D’ailleurs, les autorités civiles sont très reconnaissantes à l’Église Catholique pour ce qu’elle apporte à l’ensemble de la société tchadienne. Je vous encourage donc à persévérer dans cette voie car il y a un lien étroit entre évangélisation et promotion humaine, lien qui doit s’exprimer et se développer dans toute l’action évangélisatrice. Le service des pauvres et des plus faibles est un véritable témoignage rendu au Christ qui s’est fait pauvre pour s’approcher de nous et nous sauver. Les congrégations religieuses, ainsi que les laïcs qui travaillent avec elles, ont un rôle considérable dans ce domaine, qu’elles en soient vivement remerciées. Cependant, cet engagement social ne saurait être à lui seul toute l’action évangélisatrice. Un approfondissement et un enracinement de la foi doivent se traduire par une solide vie spirituelle et sacramentelle" en accord "avec les exigences de l’Évangile et portant à une véritable sainteté. Cela est particulièrement vrai dans un pays où le poids de certaines traditions culturelles est très fort, où les propositions religieuses plus faciles au plan moral apparaissent de toutes parts, et où la sécularisation commence à se faire sentir. Il convient donc que les fidèles soient solidement formés doctrinalement et spirituellement. Et le premier lieu de cette formation est certainement la catéchèse. Je vous invite...donc à mettre à jour les méthodes catéchistiques utilisées dans vos diocèses. D’une part, ce qui est bon dans vos traditions culturelles doit y être pris en compte et valorisé car le Christ n’est pas venu détruire les cultures mais les porter à leur accomplissement alors que ce qui n’est pas chrétien doit être le plus clairement dénoncé. En même temps, il est indispensable de veiller à l’exactitude et à l’exhaustivité du contenu doctrinal de ces parcours".

    Après avoir souligné le besoin d’une catéchèse de qualité qui nécessite une formation des catéchistes, le Pape écrit : "Ceci vaut aussi pour les familles, cellules vitales de la société et de l’Église, qui se trouve aujourd’hui très fragilisée. Les comportements à l’intérieur de l’Église doivent donc être un modèle pour l’ensemble de la société. Malgré sa vitalité et son développement, a ajouté le Pape, l’Église du Tchad "est très minoritaire au milieu d’un peuple dont la majorité est musulmane et qui est encore en partie attaché à ses cultes traditionnels. Je vous encourage à faire en sorte que l’Église, qui est respectée et écoutée, garde toute la place qui lui revient dans la société tchadienne dont elle est devenu un élément structurant, même là où elle est minoritaire. Dans un tel contexte je ne peux que vous encourager à développer le dialogue inter-religieux... De telles initiatives sont à poursuivre afin de décourager le développement de la violence dont les chrétiens sont les victimes dans des pays voisins du vôtre. Par ailleurs il est très important de maintenir les bonnes relations qui se sont nouées avec les autorités civiles, et qui ont permis la récente signature d’un Accord-cadre entre le Saint-Siège et le Tchad qui, une fois ratifié, aidera beaucoup la mission de l’Église".

    Source : Vatican Information Service (Publié VIS Archive 01 - 2.10.14)

    Texte intégral du discours remis aux évêques du Tchad sur le site internet du Vatican.

  • Intentions de prière du Pape pour le mois d'octobre

    Générale (Universelle) :
    "Pour que le Seigneur accorde la paix aux régions du monde les plus atteintes par la guerre et la violence."

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    "Pour que la Journée missionnaire mondiale réveille en chaque chrétien la passion et le zèle nécessaires pour porter l’Évangile au monde entier."

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Toute ma gratitude à chacune et chacun d'entre vous

    Grâce à vos dons reçus depuis la fin du mois de juin, il m'a été possible d'acquérir un nouvel ordinateur (par correspondance chez Boulanger), beaucoup plus robuste que le précédent, et bénéficiant de performances aujourd'hui disponibles sur le marché à un moindre coût. L'installation des logiciels, puis le transfert de l'ensemble des données, a pris un certain temps, mais me voici désormais à l’œuvre, grâce à vous, sans le souci de ces pannes à répétition, et avec un confort de travail que je ne connaissais pas... les progrès informatiques bénéficient aussi à l'évangélisation sur internet ! Je vous redis toute ma gratitude, et me confie une fois encore à vos prières. Que Notre Seigneur vous bénisse, et que notre douce Mère la Bse Vierge Marie vous comble de ses grâces.

    Jean-Claude

  • Intentions de prière du Pape pour le mois de septembre

    Générale (Universelle) :
    "Prions pour que les personnes souffrant d'une déficience mentale reçoivent l'amour et l'aide dont elles ont besoin pour une vie digne."

    Missionnaire (Pour l'évangélisation) :
    "Pour qu'inspirés par la Parole de Dieu, les chrétiens s'engagent au service des pauvres et de ceux qui souffrent."

    Source : Apostolat de la Prière.