Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chrétiens

  • Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens

    unite-chretiens-2018_1a.jpg

    « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur »
    Texte biblique de référence : Ex 15,1-21

    Sur le site internet "Unité chrétienne", vous trouverez les explications du thème retenu cette année, un historique de cette Semaine de prière, du matériel destiné aux paroisses (affiches, dépliants, signets, cartes postales, bougies...) ainsi que de nombreuses autres rubriques.

    - Histoire de la semaine de prière

    - Thème de la semaine pour l'Unité Chrétienne 2018

    - Matériel pour la Semaine de prière 2018

  • L’index mondial 2018 de persécution des chrétiens vient de paraître

    Basé sur une étude de terrain, l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens apporte une analyse objective de la situation vécue par 215 millions de chrétiens dans les pays où la persécution est forte à extrême. Portes Ouvertes se tient à leurs côtés.

    Extrait du rapport

    Aujourd’hui, 215 millions (soit 1 chrétien sur 12) subissent un degré de persécution fort à extrême. Découvrez les tendances de la persécution contre les chrétiens.

    Cliquez sur l'image ci-dessous :

    index-persecutions-2018.jpg

  • Adolphe Adam (1803-1856) : O Holy Night (Minuit, chrétiens)

    Adapt. John Sullivan Dwight (1813-1893) - Arr. John Rutter
    Kings College Choir of Cambridge

  • "La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde"

    Ce film de Raphaël Delpard est projeté depuis le 15 novembre au cinéma Le Lucernaire à Paris.

    « Si rien n’arrête le flot destructeur, dans quelques années, en dehors des lieux sanctuarisés, les chrétiens auront disparu. »

  • Intention de prière du pape pour le mois de novembre

    Témoigner de l’Évangile en Asie :
    « Pour les chrétiens d’Asie afin qu’en témoignant de l’Évangile par la parole et l’action, ils favorisent le dialogue, la paix et la compréhension réciproque, particulièrement avec les membres d’autres religions. »

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Mercredi 24 mai 2017

    Vigile de l'Ascension

     Mercredi des Rogations
     
     
    A la suite d'une victoire remportée par la chrétienté sur les Turcs à Lépante (1571), saint Pie V avait fait insérer dans les litanies de la Sainte Vierge l'invocation à Notre-Dame « Secours des chrétiens ». C'est sous le même vocable que le pape Pie VII institua une fête, le 24 mai, en l'honneur de la Vierge Marie pour lui exprimer sa reconnaissance d'avoir été délivré, en 1814, de l'exil et de la captivité que lui avait imposés Napoléon Ier. Saint Jean Bosco fut un des apôtres de cette dévotion, et il donna ce nom à la branche féminine des Salésiens (Filles de Marie auxiliatrice).
    Présentation de la fête de Notre-Dame par les moines bénédictins de l'Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, in "Missel complet pour la forme extraordinaire du rite romain", Éditions Sainte-Madeleine, Le Barroux, 2013.

    marie-auxiliatrice-a3a.jpg

    « Ayez une confiance éperdue en l'Hostie et en Marie Auxiliatrice
    et vous verrez ce que sont les miracles. »

    (Saint Jean Bosco)

  • Intention de prière pour le mois de mai 2017

    Chrétiens d’Afrique, témoins de la paix
    Pour les chrétiens d’Afrique afin qu’ils rendent un témoignage prophétique de réconciliation, de justice et de paix, en prenant pour modèle Jésus Miséricordieux.

    Source : prieraucoeurdumonde.net.

  • Carême 2017 : Soyez aux côtés des chrétiens qui souffrent !

    AED-Careme-2017.jpg"Le Carême est le moment favorable pour intensifier la vie de l’esprit grâce aux moyens sacrés que l’Église nous offre: le jeûne, la prière et l’aumône. C'est un temps propice pour ouvrir la porte à ceux qui sont dans le besoin et reconnaître en eux le visage du Christ." Pape François, message pour le Carême 2017.

    En ce temps de Carême 2017, l'AED vous propose en 4 étapes de prier, jeûner et partager pour une situation particulière, afin d'être aux côtés des chrétiens qui souffrent.

    Votre Carême 2017 en 4 étapes :
    Étape 1 : 10 au 19 mars : aux côtés des chrétiens qui souffrent en Afrique
    Étape 2 : 20 au 28 mars : aux côtés des chrétiens qui souffrent en Asie
    Étape 3 : du 29 mars au 7 avril : aux côtés des chrétiens qui souffrent au Moyen-Orient
    Étape 4 : 8 au 16 avril : Semaine Sainte : écouter les témoignages

    Vendredi Saint : 14 avril : Chemin de Croix écrit par des chrétiens qui souffrent

    Source : AED (Aide à l’Église en Détresse).

    A lire également, le Message de l’Archevêque maronite de Damas, Mgr Samir Nassar « Un Carême en larmes »

  • Nigeria : 800 morts et 16 églises détruites en trois mois

    nigeria,kaduna,persécution,chrétiens,tués,eglises,destruction,terrorisme,Fulani Herdsmen Terrorist« Au cours de ces trois derniers mois, dans plus de la moitié du territoire de la moitié méridionale de l’Etat de Kaduna, s’est vérifiée une intensification des attaques de la part du Fulani Herdsmen Terrorist (FHT), un groupe terroriste de bergers nomades d’ethnie Fulani » dénonce Mgr Joseph Danlami Bagobiri, évêque de Kafanchan, dans l’Etat de Kaduna, au cours d’une visite au siège italien de l’AED.

    « En Occident, ce groupe est presque inconnu, souligne Mgr Bagobiri, mais il est responsable, depuis septembre de l’incendie de 53 villages, de la mort de 808 personnes, de 57 blessés et de la destruction de 1.422 maisons et 16 églises. »

    12.000 chrétiens tués

    L’Evêque rappelle que, de 2006 à 2014, plus de 12.000 chrétiens ont été tués et 2.000 églises détruites par le terrorisme au Nigeria. Le principal responsable de ces crimes est le groupe fondamentaliste islamique Boko Haram. Mgr Bagobiri remarque cependant que Boko Haram ne constitue pas le seul groupe à répandre la terreur dans le pays, soulignant le rôle des pasteurs Fulanis en la matière au cours de ces dernières années.

    Les Fulanis constituent un groupe ethnique nomade protagoniste depuis longtemps de conflits récurrents avec les agriculteurs de la zone. Toutefois, ces derniers temps, les attaques ont été d’un type complètement différent par rapport aux anciens affrontements entre paysans et bergers en ce que ces derniers utilisent « des armes sophistiquées qui n’existaient pas auparavant, telles que des AK-47, dont l’origine est inconnue » souligne Mgr Bagobiri.

    Sources : Fides - AED.

  • Intention de prière pour le mois de janvier 2017

    Les chrétiens au service des défis de l’humanité :
    Pour tous les chrétiens afin que, fidèles à l’enseignement du Seigneur, ils s’engagent par la prière et la charité, à rétablir la pleine communion ecclésiale et collaborent pour relever les défis actuels de l’humanité.

    A noter qu'en 2017, le Pape François ne proposera qu’une seule intention de prière par mois à l’avance – au lieu de deux – mais il en donnera une deuxième au dernier moment, chaque premier dimanche du mois au cours de l’Angélus qu’il préside place Saint-Pierre.
    Le P. Frédéric Fornos, directeur international du Réseau mondial de prière du Pape, « Prier au cœur du monde », a expliqué sur son compte Twitter le 30 décembre que cette deuxième intention sera « en lien avec l’actualité du monde et de l’Église ».

    Source : Prier au cœur du monde.

  • Pour Noël, faites briller l'espérance chez les chrétiens d'Irak et de Syrie

    oeuvre d'orient,chrétiens,irak,syrie,don,Noël,confiance

    Pour Noël, soutenez les chrétiens d'Orient

    À l’issue de la période d’instruction de sa candidature, l’Œuvre d’Orient a obtenu le label « Don en confiance » le 15 décembre 2016. Cette organisation, fondée en 1989, remet ce label à des associations ou fondations qui souscrivent à certains principes déontologiques, notamment concernant la transparence dans l’utilisation des dons et legs.

    « Cette labellisation signifie que l’Œuvre d’Orient satisfait aux grands principes du don en confiance : transparence, respect du donateur, recherche d’efficacité, probité et désintéressement », explicite le communiqué du Comité de la Charte.

    Jean-Pierre Duprieu, président du Don en confiance, déclare : « Je tiens à féliciter l’Œuvre d’Orient d’avoir obtenu le label et à saluer le chemin effectué pour y parvenir. Nous sommes ravis de l’accueillir parmi les organisations labellisées « Don en confiance », s’attachant toutes à respecter nos exigences et à faire évoluer les pratiques du secteur dans le respect du donateur. »

    Source : L'Œuvre d'Orient.

  • Avec l'AED : pour Noël, offrez l'Espérance

    "Ô Marie, Vierge Immaculée et Mère de Miséricorde, 

    nous consacrons à votre Cœur Immaculé l'Aide à l'Église en DétresseProtégez l'Église de votre Fils partout où elle est réfugiée, persécutée, menacée. Accordez la grâce de la conversion à ceux qui mènent la lutte contre Dieu et l'Église."

    Chers amis,

    Aujourd'hui nous fêtons l'Immaculée Conception, à laquelle notre Œuvre est consacrée. S'il vous plaît, priez-la avec nous pour que nous puissions continuer à avoir les moyens d'aider les chrétiens du Moyen-Orient, dont la vie est devenue insoutenable après six ans de guerre et de persécution.

    Une enfant d'IrakEn Irak, 12 000 familles survivent encore grâce à votre charité. Mgr Warda nous a récemment expliqué : "Ces familles de Mossoul et de la plaine de Ninive attendent toujours la libération de leurs villages pour y retourner et recommencer à vivre. Certaines reviendront, d'autres non. Mais il y aura toujours des chrétiens en Irak : cela n'aurait jamais pu arriver sans votre aide. Soyez fiers, vos efforts en valaient vraiment la peine. Merci de tout ce que vous avez fait pour notre communauté, pour notre Église en Irak, et merci de continuer à nous aider."-

    En Syrie, voici les chiffres de la souffrance, après six terribles années de guerre :

    Vidéo d'enfants syriens qui présentent leurs dessins pour la paix- Les 3/4 des Syriens vivent dans une extrême pauvreté,
    - 13,5 millions de Syriens dépendent d'une aide pour survivre (la moitié sont des enfants), 9 millions n'ont presque rien à manger,
    - 70 % de la population n'a plus d'accès à l'eau potable,
    - 6,6 millions de personnes sont en fuite à l'intérieur de la Syrie en guerre.

    Un papa triste dessiné par un enfant syrienEt je ne vous parle même pas du nombre de morts et de blessés. Les enfants désespèrent de la paix. En témoignent ces poignants dessins qui demandent la paix : qu'ont-ils vu pour dessiner des scènes pareilles ? C'est effroyable. Pouvons-nous imaginer nos enfants vivre de telles choses ? "La guerre laide est entrée dans nos maisons et nous a détruits, nos enfants ont perdu leurs écoles, nous avons perdu nos moyens de subsistance, et nos propriétés ont été complètement détruites.", témoignent Hani Anton et son épouse Zabadani.

    Confiant dans votre fidèle soutien, je vous supplie de continuer à les aider concrètement. Profitez de Noël pour leur offrir un beau cadeau et un message. Quelques exemples de cadeaux :

    • 25 € : vous offrez un cadeau de Noël à 1 enfant déplacé, 
    • 100 € : vous permettez à 1 famille syrienne de se chauffer cet hiver,
    • 500 € : vous permettez à 2 familles réfugiées en Irak d'être nourries 5 mois.

    Marc Fromager

    Directeur de l'AED

  • Pakistan : les chrétiens inquiets de la législation sur les médias

    Fermeture des chaînes de TV chrétiennes et arrestation de six de leurs employés, durcissement de la législation relative à Internet avec une nouvelle loi sur la cybercriminalité : ces dernières semaines, les chrétiens pakistanais ont vu l’étau du gouvernement se resserrer sur leur possibilité d’assurer une présence dans les médias.

    Pakistan-eglise.jpgPour le gouvernement pakistanais, la nouvelle loi venant encadrer la cybercriminalité était nécessaire pour lutter contre les menaces terroristes. Désormais, toute personne reconnue coupable de cyber-terrorisme sera passible de quatorze années d’emprisonnement. Toute incitation à la haine basée sur des critères « ethniques, religieux ou sectaires » sera passible de sept ans de camps de travaux forcés, et toute personne parodiant publiquement sur Internet un autre individu encourra trois ans d’emprisonnement.

    Une loi sur la cybercriminalité controversée

    Pour les défenseurs des droits de l’homme, cette nouvelle loi, très floue, est inquiétante car elle risque de réduire la liberté d’expression, et d’être utilisée à mauvaise escient pour faire condamner des personnes injustement. « Les termes très vagues contenus dans cette loi, ainsi que l’absence de définition précise, nous font craindre qu’en cas d’accusation, les citoyens pakistanais sans instruction ni connaissance de cette nouvelle loi, se retrouvent pris au piège de ces peines très lourdes », dénonce Nighat Daad, fondateur de Digital Rights Foundation, auprès de l’agence Reuters.

    Une crainte est partagée par les minorités chrétiennes, qui subissent déjà les conséquences du détournement de la loi anti-blasphème, utilisée contre eux pour des motifs qui n’ont rien à voir avec le blasphème. Le cas le plus connu est celui d’Asia Bibi, condamnée à mort en 2010.

    « Internet est un moyen de communication important pour diffuser la parole de Dieu et former à la foi chrétienne dans une république islamique. Beaucoup de prêtres utilisent Facebook pour informer leurs communautés dans les régions sensibles. Restreindre Internet, c’est restreindre les possibilités d’évangélisation », confie le P. Qaiser Feroz, directeur du National Catholic Communication Center. Selon lui, la nouvelle loi sur la cybercriminalité est ambigüe et risque d’être mal interprétée.

    Alors que les communautés musulmanes peuvent facilement poster leurs croyances sur Internet, les minorités religieuses, chrétiennes notamment, se heurtent à de très réelles limites par crainte d’être accusées de prosélytisme et de subir les représailles des fondamentalistes musulmans.

    Interdiction de diffusion des chaînes de TV chrétiennes

    Pour les chrétiens, Internet reste pourtant une des dernières alternatives encore possibles actuellement, depuis que onze chaînes de TV chrétiennes ont été fermées par la Pakistan Electronic Media Regulatory Authority (PEMRA), le conseil supérieur des médias électroniques, le 15 octobre dernier.

    Toutes ces chaînes de TV chrétiennes, excepté deux d’entre elles, diffusaient leurs programmes depuis l’étranger. Catholic TV, gérée par l’archidiocèse catholique de Lahore, a également été contrainte de fermer ses portes. « Depuis la fermeture, nous publions notre programme sur Facebook et nous postons nos vidéos sur YouTube », explique Jasber Ashiq, directeur de Catholic TV.

    « Quel est l’avenir des médias d’Eglise au Pakistan ? Nous traversons une période très difficile actuellement. Nous cherchions juste à rejoindre notre propre communauté, ignorée par les autres chaînes de télévision », a déclaré le P. Morris Jalal, prêtre de l’archidiocèse de Lahore, fondateur et directeur général de Catholic TV. Au Pakistan, la diffusion de messages chrétiens sur les chaînes de TV pakistanaises n’est autorisée que pour Noël et Pâques, soit moins d’une heure de diffusion par an.

    Sources : Église d’Asie - AED.

  • Noël 2016 : avec l'AED, donner l'espérance aux chrétiens du Moyen-Orient

  • Pueri Cantores : 300 Petits Chanteurs chantent en concert pour les Chrétiens d'Orient

    le samedi 12 novembre 2016 à 15h00
    en l'église Sainte-Madeleine (Paris VIIIe)

    concert-12_novembre_2016.png

    Direction : Jean-François Frémont.

    Au programme : Requiem de Fauré, motets de Franck, Saint-Saëns et Fauré.

    Entrée libre. Quête au profit de l'Œuvre d'Orient.

    Renseignements sur la Fédération Française des Pueri Cantores ou L'Œuvre d'Orient.

  • Méditation - L'évangélisation, devoir de tout chrétien

    « Est-ce à quelques hommes choisis et rares qu'a été dite cette parole : "Allez et enseignez" (Mt 28,19) ? L'apostolat est-il une particularité dans l'Église catholique, ou est-il une généralité ? Est-ce à ses disciples seulement que le Christ a dit : "Allez et enseignez" ? Non, l'Église tout entière est solidaire de tout ce qui se fait dans l'Église. Il y a communion de tout et en tout entre tous les membres de la famille du Christ. Dire : "Ceci est le devoir de tels chrétiens dans l'Église et n'est pas mon devoir à moi", c'est dire une parole antichrétienne. Saint Pierre, s'adressant aux premiers fidèles, leur disait : "Vous autres, vous êtes la nation sainte, la race élue, le peuple acquis à Dieu, le sacerdoce royal, afin que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière" (1P 2,9). Héritiers de la lumière par nos ancêtres, nous sommes les dispensateurs de la lumière à nos contemporains et à notre postérité.

    Ce n'est pas seulement pour vous que "le soleil de justice" (Mal 4,2) a été allumé en vous ; c'est pour qu'il éclaire tout autour de vous. Dans la nature, vos yeux mêmes n'ont pas reçu la lumière pour la garder ; ils la réfléchissent. Ils rendent votre âme au dehors, et quiconque veut communiquer avec vous regarde dans vos yeux pour y discerner la lumière qui y est, et par elle cette lumière plus éclatante qui est votre esprit. Vous rayonnez dans tout ce que vous êtes, et par conséquent, si vous avez le rayonnement naturel de vos facultés, de toutes vos puissances, combien plus devez-vous l'avoir dans l'ordre surnaturel ! »

    R.P. Henri-Dominique Lacordaire (1802-1861), Sermon du 3 mai 1850, in "Sermons, instructions et allocutions", Tome II, Poussielgue Frères, Paris, 1885.

    Lacordaire,apostolat,évangélisation,disciples,eglise,chrétiens,ténèbres,soleil de justice,lumière

  • Intentions de prière pour le mois de septembre 2016

    Construction d’une société plus humaine
    Pour que chacun contribue au bien commun et à la construction d’une société qui mette la personne humaine au centre.

    Mission d’évangélisation des chrétiens
    Pour que les chrétiens, en participant aux sacrements et en méditant l’Écriture, soient toujours plus conscients de leur mission d’évangélisation.

    Source : Apostolat de la Prière.

  • Syrie : Message des Evêques catholiques d’Alep

    syrie,alep,eveques,message,martyrs,chrétiens,guerre,paix,prière,marieAlep – « Nous sommes fils de la Résurrection, fils de l’Espérance et nous croyons fermement que ces souffrances ne seront pas perdues. A l’exemple des Saints et des Martyrs, nous les unissons à la Passion du Christ afin qu’elles deviennent souffrances sanctifiées et sanctifiantes pour la paix en Syrie et le salut de notre ville ». C’est ainsi que les Évêques catholiques d’Alep, offrent des paroles de consolation et d’espérance aux habitants de la ville dans un Message adressé d’abord à leurs propres fidèles, alors que la ville est de nouveau bouleversée par la reprise du conflit qui, après quelques semaines de trêve, a recommencé à s’acharner sur la population civile, tant dans les quartiers contrôlés par l’armée syrienne que dans ceux tenus par les milices rebelles au travers de tirs d’artillerie et de bombardements qui ont également frappé un hôpital géré par Médecins sans frontières.

    Dans le message parvenu à l’Agence Fides, les Évêques adressent leur cri « aux consciences de ceux qui conçoivent et exécutent cette guerre » invoquant à haute voix la fin de ce conflit « pour l’amour de Dieu » et « par miséricorde pour les hommes », à cause du « cri du sang des enfants et des martyrs qui monte vers Dieu » et « des larmes des mères en deuil ».

    Dans le délire de mort et de violence qui submerge Alep, les Évêques expriment finalement un regard chrétien sur les souffrances de leurs frères dans la foi et de tous leurs concitoyens, loin des pauses intéressées de ceux qui exploitent les souffrances des chrétiens comme argumentaire instrumental pour des batailles idéologiques ou comme prétexte pour des mobilisations et des campagnes à fonds culturel et politique.

    Les Évêques d’Alep invitent tout un chacun à ne pas se laisser « vaincre par la tristesse et le désespoir » et suggèrent que, dans leur mystérieuse participation à la Passion du Christ, les souffrances des chrétiens d’Alep font percevoir au monde entier quelque chose de la manière dont s’incarne dans l’histoire le mystère du salut annoncé par l’Évangile. « Tel est – indiquent les Évêques dans leur Message – la signification la plus importante de notre présence maintenue à Alep ». Dans cette perspective, les Pasteurs catholiques de la ville renouvèlent la consécration d’Alep au Cœur Immaculé de Marie, Celle qui « dans ses apparitions de Fatima avait demandé la consécration du monde à son Cœur Immaculé afin d’obtenir la paix ». En particulier, les Evêques demandent aux catholiques, en ce mois de mai consacré à la Très Sainte Vierge Marie, d’offrir « des prières et en particulier celle du Rosaire dans nos églises pour cette intention : se convertir à Dieu en suppliant l’intercession de la Reine de la paix et mettre le pays, la Syrie et la ville d’Alep, sous Sa protection ».

    Source : Agence Fides (GV) 02/05/2016.

  • Syrie : « si cette situation persiste à Alep, encore plus de chrétiens partiront »

    Suite à la reprise des combats depuis une semaine dans la ville d’Alep, Mgr Antoine Audo, l’archevêque chaldéen d’Alep, exprime son inquiétude lors d’un entretien accordé à l’AED mardi 26 avril dernier.

    Une situation encore plus dramatique qu’avant le cessez-le-feu

    syrie,alep,bombardements,destructions,chrétiens,exode,daeshDans l’ancienne métropole économique d’Alep, en Syrie, les combats entre le gouvernement et l’opposition ont repris. « Depuis la semaine dernière, les combats se sont à nouveau massivement renforcés. Surtout depuis samedi, c’est très grave. La situation de la population est catastrophique. Il y a tant de morts et de blessés. J’espère que l’escalade de la violence va cesser, mais déjà maintenant, c’est très grave. Si les combats continuent comme cela, encore plus de chrétiens quitteront Alep », déclare Mgr Antoine Audo. Et d’ajouter : « Avant la guerre, Alep comptait plus de 150 000 chrétiens de différentes confessions. Aujourd’hui, environ deux tiers d’entre eux sont des déplacés dans leur propre pays ou se sont réfugiés à l’étranger, par exemple au Liban, mais aussi dans les pays occidentaux. Ceux qui restent sont surtout les plus âgés et les plus pauvres ». Et l’archevêque de poursuivre : « C’est d’eux que nous nous occupons maintenant, et notamment grâce au soutien de l’AED. Mais leur situation est très inquiétante. »

    Par ailleurs, Mgr Audo a déclaré que pour les groupes de rebelles du front Al-Nosra, dominés par les djihadistes qui contrôlent certaines zones d’Alep, il est important de semer la peur et la terreur à travers les fusillades et les bombardements. « Ce sont des groupes financés par l’étranger. Ils ne viennent pas de Syrie. Chez nous, les relations entre les chrétiens et les musulmans étaient bonnes, et le sont toujours. Naturellement, le fanatisme existait déjà auparavant. Mais en général, les relations étaient bonnes. Nous autres chrétiens, étions reconnus. À Alep, il en est toujours ainsi. En effet, les musulmans nous respectent à cause de notre travail caritatif et du soutien dont ils bénéficient. J’espère de tout cœur qu’après cette guerre, nous aurons une Syrie où tous, y compris nous les chrétiens, jouiront des pleins droits et de l’égalité. »

    « Je vous en supplie, priez pour nous. Dieu est notre dernier soutien », nous demande Sœur Annie.

    syrie,alep,bombardements,destructions,chrétiens,exode,daeshLa religieuse catholique arménienne de la congrégation Jésus et Marie, Sœur Annie, a également rapporté que les combats à Alep avaient empiré. « Lundi 25 avril, c’était très grave. 17 personnes sont mortes sous les coups de feu, et notamment six enfants. Il y avait beaucoup de chrétiens parmi eux », déplore la religieuse, qui persévère depuis des années dans cette ville divisée entre le gouvernement syrien et l’opposition. « Les blessés viennent s’ajouter aux morts. De plus, tant de magasins, de maisons et de voitures ont été détruits à cause des bombardements. Nous espérions tant que le cessez-le-feu des dernières semaines marque le début de la fin de cette guerre. Nous étions vraiment pleins d’espoir. Mais nous nous sommes trompés. Il y a longtemps que cela n’a pas été aussi grave qu’aujourd’hui. Des centaines de bombes et d’obus ont été tirés. La dernière fois que nous avions des combats de cette violence, c’était à Pâques 2015. » Tout comme les autres habitants, les derniers chrétiens d’Alep sont désespérés et épuisés. « Après tant d’années de guerre, les gens n’en peuvent tout simplement plus. Ils ont l’impression que tout recommence à nouveau. Cela les rend tristes et furieux. Un père m’a demandé de prier pour ses enfants afin qu’ils rentrent sains et saufs à la maison. Je ne sais pas si on peut s’imaginer l’effroi que ces gens peuvent endurer. Et pas seulement depuis hier. Je crois que nous, ici à Alep, sommes les plus touchés par la guerre en Syrie. Et nous n’arrivons simplement pas à comprendre pourquoi des innocents doivent endurer tant de souffrance », poursuit Sœur Annie.

    Selon elle, les chrétiens orthodoxes d’Alep appréhendent l’approche de leur fête de Pâques, dimanche 1er mai prochain. « Un chrétien orthodoxe m’a dit récemment que dans le monde entier, les enfants recevaient des cadeaux à Pâques. Mais à Alep, ils reçoivent des cercueils. N’est-ce pas infiniment triste d’entendre cela ? » Avec insistance, la religieuse invite à la prière pour la population opprimée par la guerre en Syrie. « Je vous en supplie, priez pour nous. Dieu est notre dernier soutien. »

    Source : AED (28 avril 2016).

  • Attentat à Lahore contre les chrétiens : appel à la prière du Pape François

    attentat-Lahore-Pakistan.jpg

    Un attentat-suicide a frappé dimanche soir la ville de Lahore, au Pakistan. Un homme portant une ceinture d’explosifs s’est fait exploser dans le parc Gulshan-e-Iqbal alors que des chrétiens y fêtaient Pâques. Selon un dernier bilan des autorités pakistanaises, 72 personnes y ont perdu la vie, dont 29 enfants et six femmes, le kamikaze ayant actionné sa bombe près d’un parc à jeux qui était bondé à cette heure de la journée. Cet acte terroriste a été revendiqué ce lundi par les taliban pakistanais du Jamaat-ul-Ahrar. « Nous avons perpétré l’attentat de Lahore car les chrétiens sont notre cible » a déclaré le porte-parole des taliban.

    Cette attaque qui visait explicitement des chrétiens a été fermement condamnée par le Pape François, qui s'est exprimé devant la foule des fidèles réunis place Saint-Pierre en ce lundi de Pâques :

    « Chers frères et sœurs, hier, dans le centre du Pakistan, Pâques a été ensanglanté par un attentat exécrable, qui a massacré tant de personnes innocentes, en majorité des familles de la minorité chrétienne – spécialement des femmes et des enfants – rassemblées dans un parc public pour passer la fête de Pâques dans la joie. Je désire manifester ma proximité à ceux qui ont été frappés par ce crime lâche et insensé, et j’invite à prier le Seigneur pour les nombreuses victimes et pour leurs proches. Je lance un appel aux autorités civiles et à toutes les composantes sociales de cette Nation, afin qu’elles fassent tous leurs efforts pour redonner la sécurité et la sérénité à la population, et en particulier aux minorités religieuses les plus vulnérables. Je le répète une fois encore: la violence et la haine homicide en conduisent qu’à la douleur et à la destruction. Le respect et la fraternité sont la seule voie pour arriver à la paix. Que la Pâque du Seigneur suscite en nous tous, de façon d’autant plus forte, de prier Dieu pour que s’arrêtent les mains des violents qui sèment la terreur et la mort, et que dans le monde puisse régner l’amour, la justice et la réconciliation. Prions tous pour les morts de cet attentat, pour les familles, pour les minorités chrétiennes et ethniques de cette nation. Je vous salue Marie... »

    Un peu plus tôt, le P. Federico Lombardi, directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, avait lui aussi condamné cet « horrible massacre de dizaines d’innocents » qui « jette une ombre de tristesse et d’angoisse sur la fête de Pâques ». « Encore une fois, la haine meurtrière s’abat lâchement sur des personnes sans défense. Ensemble avec le pape, qui a été informé - dit la note du Saint-Siège - nous prions pour les victimes, nous sommes proches des blessés, des familles touchées, de leur immense douleur, des membres des minorités chrétiennes touchées une nouvelle fois par la violence fanatique, et de tout le peuple du Pakistan qui est blessé. Comme le Pape l’a affirmé hier matin, malgré la poursuite de ces horribles manifestations de haine, le Seigneur crucifié et ressuscité pour nous continue de nous donner le courage et l’espérance nécessaires pour construire des voies de compassion, de solidarité avec les souffrants, de dialogue, de justice, de réconciliation et de paix »

    Sources : Radio Vatican - Zenit.org.
    Photo © ARIF ALI / AFP