Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (6ème jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du samedi 20 janvier : Pérou
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)

    07h40 : Départ en avion pour Trujillo, sur la côte pacifique
    09h10 : Arrivée à l’aéroport de Trujillo
    10h00 : Messe sur l’esplanade côtière de Huanchaco
         Homélie
         - Retransmission en direct sur KTO à 16h00
    12h15 : Circuit en papamobile dans le quartier portant le nom de Buenos Aires, comme sa ville argentine natale
    15h00 : Brève visite à la cathédrale de Trujillo
         - Retransmission en direct sur KTO à 21h00
    15h30 : Rencontre avec les prêtres, religieux et séminaristes du nord du Pérou au Colegio Seminario San Carlos y San Marcelo
         Discours
         - Retransmission en direct sur KTO à 21h30
    16h45 : Célébration mariale (Virgen de la Puerta) sur la Place d’Armes de la ville de Trujillo
         Discours
         - Retransmission en direct sur KTO à 22h45
    18h15 : Départ en avion pour Lima
    19h40 : Arrivée à l’aéroport de Lima

  • Samedi 20 janvier 2018

    Sts_Fabien_Sebastien_1b.jpg

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (5ème jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du vendredi 19 janvier : Pérou
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)
    NB : Les horaires de la journée ont été considérablement remaniés. Les retransmissions prévues à l'origine sur KTO sont donc données sous toute réserve.

    08h30 : Départ en avion de Lima pour Puerto Maldonado
    10h15 : Arrivée à l’aéroport de Puerto Maldonado
    10h30 : Rencontre avec les peuples d'Amazonie au Coliseo Regional Madre de Dios
         Discours (jalons du parcours vers le Synode sur l’Amazonie prévu à Rome en octobre 2019)
         - Retransmission en direct sur KTO ? (Prévue à l'origine à 16h30)

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    11h30 : Rencontre avec la population de Puerto Maldonado à l’Institut Jorge Basadre
         - Retransmission en direct sur KTO ? (Prévue à l'origine à 17h30)

     

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    12h15 : Visite à l’Hogar Principito
         - Retransmission en direct sur KTO ? (Prévue à l'origine à 18h15)

     

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    13h15 : Déjeuner avec les représentants des peuples d’Amazonie au Centro Pastorale Apaktone
    14h35 : Départ en avion pour Lima
    16h10 : Arrivée à l’aéroport de Lima
    16h20 : Visite à la Chapelle de la Base aérienne
    16h45 : Rencontre avec les Autorités, la Société Civile et le Corps diplomatique dans la Cour d'honneur
         - Retransmission en direct sur KTO ? (Prévue à l'origine à 22h45)

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    17h15 : Visite de courtoisie au Président dans la Salle des Ambassadeurs du Palais du gouvernement
    17h55 : Rencontre privée avec les membres de la Compagnie de Jésus dans l'église San Pedro

  • Vendredi 19 janvier 2018

    de la férie
     

    Sts_Marius-Marthe-Audifax_5b.jpg

    Corrado Giaquinto (1703-1765), Martyre des Saints Marthe, Marius, Abacus et Audifax
    Ajaccio, Palais Fesch
    (Crédit photo)

     

    Mémoire de St Canut de Danemark, roi martyr

    Saint_Canut_3b.jpg

    Christian Arlbrecht von Benzon (1816–1849) La mort de Canut IV de Danemark
    église Saint-Alban d'Odense, Danemark
    (Crédit photo)

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (4ème jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du jeudi 18 janvier : Chili - Pérou
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)

    Déplacement en avion à Iquique, le grand port du nord du Chili
    11h30 : Messe au Campus Lobito
         Homélie
         - Retransmission en direct sur KTO à 15h30

    Texte intégral (version française) de l'homélie du Pape et salutation finale sur le site internet du Vatican.

    14h00 : Déjeuner dans une maison de retraite tenue par les pères oblats, au sanctuaire Notre-Dame de Lourdes
    16h45 : Cérémonie de congé au Chili
    Transfert en avion vers le Pérou
    17h20 : Cérémonie de bienvenue à l'aéroport de Lima
         - Retransmission en direct sur KTO à 23h20

  • Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens

    unite-chretiens-2018_1a.jpg

    « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur »
    Texte biblique de référence : Ex 15,1-21

    Sur le site internet "Unité chrétienne", vous trouverez les explications du thème retenu cette année, un historique de cette Semaine de prière, du matériel destiné aux paroisses (affiches, dépliants, signets, cartes postales, bougies...) ainsi que de nombreuses autres rubriques.

    - Histoire de la semaine de prière

    - Thème de la semaine pour l'Unité Chrétienne 2018

    - Matériel pour la Semaine de prière 2018

  • Jeudi 18 janvier 2018

    de la férie
     
    Mémoire de Ste Prisque, vierge martyre
  • La marche de l’euthanasie ou le triomphe de l’hédonisme

    marche,vie,euthanasie,triomphe,hédonisme,Victoire

    Une tribune de Victoire, de La Marche pour la Vie.

    La légalisation de l’euthanasie était, en 2012, un engagement de campagne du candidat Hollande. Son arrivée avait été préparée grâce aux portes ouvertes par le député Léonetti en 2005, avec sa première loi sur la fin de vie. Elle devait clore la boucle entamée par la loi Veil : à l’entrée de la vie, possibilité d’avorter, à la fin de la vie, possibilité d’euthanasier. C’était logique et nécessaire. On nous dit que l’euthanasie reste interdite aujourd’hui en France. Mais les étapes de sa légalisation ont été franchies et ont déjà fait leurs premières victimes.

    La marche de l’euthanasie n’est pas nouvelle et la tentation de supprimer ses malades, ses vieux, ses « encombrants », traverse l’histoire avec plus ou moins de succès selon les heures.
    Le monde gréco-romain vénérait les Anciens mais la vie des nouveau-nés handicapés ne méritait pas le respect. Les stoïciens poursuivaient un idéal d’autoconservation et de fidélité à son destin mais recommandaient le « suicide philosophique » plutôt que la chute dans une situation d’assujettissement, à autrui ou au vice, à la maladie ou à la vieillesse. Les Esquimaux de Nunage au Canada ont institutionnalisé l’euthanasie des vieillards sous la forme du suicide assisté, jusqu’en 1950, et elle l’est toujours chez les Yuits des îles Saint Laurent et les Chukchee de Sibérie, où la survie des individus dans la force de l’âge mérite le sacrifice des anciens. Le nazisme a quant à lui organisé l’euthanasie sociale dans le fantasme de purifier la race des malades et des impotents.

    L’autorisation de l’euthanasie en France peut donc paraître un banal sursaut de l’histoire qui veut que les surhommes renversent les sous-hommes et créent l’espace de l’extension de leur volonté de puissance. Elle possède pourtant un chemin qui lui est propre, et qu’il faut comprendre pour éviter de s’y perdre.

    Le christianisme avait tâché, pendant des siècles, d’enseigner à nos ancêtres que le pauvre, l’infirme et le vieillard sont images et visages du Christ sur la terre. Il avait inscrit dans le cœur des Français le respect de la fin de vie, temps de préparation du retour à Dieu, instant du passage à témoins où la personne âgée confie sa sagesse et sa mémoire à ceux qui demeurent, destin commun d’une nature humaine qui n’est pas toute-puissante.
    Dans la mort de l’autre, chaque enfant découvre une vérité sur l’homme qu’il est : il n’est pas éternel, la vie humaine n’est pas infinie, il faut l’accomplir sans tarder.

    Cet enseignement tragiquement nécessaire est la leçon que le monde contemporain refuse d’apprendre. L’euthanasie ne sera pas introduite en France comme une loi de progrès médico-social. Elle tente de s’imposer comme une réponse nécessaire aux « situations de détresse », comme la reconnaissance, par une loi humaniste, des souffrances vécues par la population. Le bien-fondé de l’euthanasie ne sera pas argumenté, il sera illustré.

    En novembre 2002, Vincent Humbert, jeune homme de 21 ans, tétraplégique, aveugle et muet, lança son appel au Président Chirac : « Je vous demande le droit de mourir ». Refusée par les juges, la mort lui sera administrée par sa mère et son médecin.
    Vincent Lambert, victime en 2008 d’un accident de voiture, est présenté comme un malade en fin de vie alors qu’il n’est qu’une personne handicapée, en état pauci-relationnel, qui nécessiterait son transfert dans un établissement spécialisé. Cette demande, formulée par trois fois par ses avocats, lui est à ce jour toujours refusée.
    Le 6 janvier dernier, le Conseil d’Etat s’est autorisé à trancher sur la vie ou la mort d’Inès, 14 ans, contre l’avis de ses parents, en validant l’arrêt des soins demandés par l’hôpital.

    Ces affaires utilisées comme emblèmes sont rendues possibles par la brèche euthanasique ouverte par la loi Leonetti de 2005, et développée avec la loi Claeys-Leonetti de 2016.
    La loi Léonetti prônait d’éviter l’obstination déraisonnable et mettait en place le système de procédure collégiale qui, initiée par le médecin, doit désormais décider de la poursuite ou de l’arrêt des traitements si le malade est inconscient.
    Cette loi néglige la distinction entre le refus d’un traitement disproportionné et l’euthanasie par omission. Elle ne donne pas non plus de définition du mot « traitement ». Ces omissions maintiennent une confusion entre ce qui relève du soin, et qui est dû à tous comme secours vital, et ce qui relève du traitement, et qui peut être arrêté si le traitement est disproportionné par rapport au résultat espéré.
    Onze ans plus tard, Jean Leonetti, à droite, et Alain Claeys, à gauche, firent adopter une proposition de loi rendant contraignantes les directives anticipées  et validant le droit à la sédation profonde et continue jusqu’au décès, associée à l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielles. L’alimentation et l’hydratation artificielles sont désormais considérées comme des traitements et donc susceptibles d’être stoppées, dans le cadre du refus de l’obstination déraisonnable.

    Présentées comme des moyens de préserver la dignité du mourant, ces lois permettent, dans les faits, aujourd’hui en France, d’euthanasier les malades, les handicapés et les vieillards, en les laissant mourir de faim et de soif. Telle est la menace qui pèse aujourd’hui sur Vincent Lambert, lequel n’est ni mourant, ni malade, ni en situation de fin de vie : il souffre d’une maladie spécifique pour laquelle le corps médical ne lui donne pas de solution adaptée, et d’une sollicitude inversée d’un monde qui pense soigner la souffrance en supprimant le patient.

    La marche de l’euthanasie en France ne ressemble à aucun autre des modes d’euthanasie qui ont traversé l’histoire. Elle est plus romantique et plus tragique. La France ne veut pas supprimer ses malades comme les Grecs, les Esquimaux ou les nazis. La France ne veut pas être le bourreau de ses membres souffrants. Elle leur donne la mort par compassion. Par charité.
    Si l’euthanasie semble s’imposer progressivement dans notre société, c’est parce que notre peuple est infesté par l’hédonisme qui renverse la hiérarchie de la place de l’autre par rapport à soi. L’important n’est plus le don mais le plaisir. Est bon ce qui procure du bien-être. Doit être éradiqué ce qui est dur à voir et provoque du déplaisir. Je n’entre en interaction avec l’autre que si je sais que de cette liaison sortira plus de bonheur pour moi.
    Ce qui compte ce n’est donc plus de se mettre au service du malade, de recevoir la sagesse de l’Ancien, d’accompagner le mourant. Ce qui compte c’est dans un premier temps de refuser toute souffrance pour le malade. Dans un dernier temps de refuser toute souffrance pour soi-même.

    Revendiquer le droit à mourir dans la dignité, c’est demander à l’État d’avoir la correction de ne pas nous laisser voir combien notre nature humaine est faible. Parce que la technique a démultiplié notre capacité à contrôler la souffrance, nous avons cru qu’il nous serait possible de ne plus jamais avoir mal. Et nous ne voulons pas que l’expérience de la vie nous prouve que nous avons tort.

    L’euthanasie est la pire réponse qu’un peuple puisse apporter à ses membres souffrants. En leur donnant la mort il leur dit : « ta vie ne vaut pas la peine d’être vécue, et tu ne vaux pas la peine que je prenne le temps et le soin de te la rendre meilleure. » L’euthanasie est une vaste tromperie, le triomphe de l’hédonisme. Pour lui barrer la route et redonner à chaque Français le sens de l’accueil d’autrui, quel que soit son visage, quel que soit son état, la marche adverse des défenseurs de la vie s’impose.

    marche,vie,euthanasie,triomphe,hédonisme,Victoire

    Source : InfoCatho.

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (3ème jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du mercredi 17 janvier : Chili
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)

    Déplacement en avion à Temuco, à 700 kilomètres au sud de Santiago
    10h30 : Messe à l’aéroport de Maquehue
         Homélie
         - Retransmission en direct sur KTO à 14h30

    Texte intégral (version française) de l'homélie du Pape sur le site internet du Vatican.

    12h45 : Déjeuner avec des habitants de la région dans un centre géré par l’Église locale, la maison "Madre de la Santa Cruz" ("Mère de la Sainte-Croix")
    Retour à Santiago
    17h30 : Rencontre avec les jeunes au sanctuaire de Maipu
         Discours
         - Retransmission en direct sur KTO à 21h30

    Texte intégral (version française) du discours préparé par le Pape sur Zenit.org.
    Texte intégral (version française) du discours réel du Pape sur le site internet du Vatican.

    19h00 : Visite de l’Université pontificale catholique du Chili
         Discours

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

  • Franz Liszt (1811-1886) : Dante-Symphonie S.109, III. Magnificat

    Berliner Philarmoniker - Dir. Daniel Barenboim

  • Prière - la grande valeur du silence

    « Ô Marie ! ô ma sainte et bonne Mère ! donnez-moi, donnez à tous de comprendre la grande valeur du silence, dans lequel on entend Dieu ! Apprenez-moi à me taire pour écouter la Sagesse éternelle. Apprenez-moi à tirer du silence tout ce qu’il renferme de grand, de saint, de surnaturel, de divin ; aidez-moi à en faire une prière parfaite, une prière toute de foi, de confiance et d’amour ; une prière vibrante, agissante, féconde, capable de glorifier Dieu et de sauver les âmes ! Ma vie vaudra ce que vaudra mon oraison. »

    Marthe Robin (1902-1981), le 12 janvier 1930 (dimanche).
    Journal de Marthe Robin version numérique
    © Éditions Foyer de Charité

    Marthe Robin,Marie,Mère,silence,prière,sagesse,foi,confiance,amour,salut,âmes,oraison

    Clouds reflection, par (c) Maurizio Fecchio - Copyright © Maurizio51
    Photo reproduite avec la sympathique autorisation de son auteur
    Les magnifiques albums de Maurizio Fecchio sont en ligne sur Flickr et sur sa page Facebook.

  • Mercredi 17 janvier 2018

    St Antoine, abbé

    Saint_Antoine-le-grand-4.jpg

    En certains endroits : Notre-Dame de Pontmain

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (2ème jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du mardi 16 janvier : Chili
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)

    08h20 : Rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique au Palais de la Moneda
         Premier discours du voyage
         - Retransmission en direct sur KTO à 12h20

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    09h00 : Entretien avec la présidente Michelle Bachelet
    10h30 : Messe au Parc O’Higgins, grand parc de la capitale chilienne
         Homélie
         - Retransmission en direct sur KTO à 14h30

    Texte intégral (version française) de l'homélie du Pape sur le site internet du Vatican.

    16h00 : Visite dans une prison pour femmes

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    17h15 : Rencontre avec les prêtres, religieux, consacrés et séminaristes
         Discours
         - Retransmission en direct sur KTO à 21h05

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    18h15 : Rencontre avec les évêques dans la sacristie de la cathédrale
         - Retransmission en direct sur KTO à 22h15

    Texte intégral (version française) du discours du Pape sur le site internet du Vatican.

    19h10 : Visite privée au sanctuaire de St Alberto Hurtado (pionnier du syndicalisme chrétien, canonisé par Benoît XVI en 2005)
         Dialogue informel avec les jésuites du Chili
         - Retransmission en direct sur KTO à 23h10

  • Voyage apostolique du Pape François au Chili et au Pérou (1er jour)

    voyage,apostolique,pape,François,Chili,Pérou,cérémonie,bienvenue,aéroport

    Programme complet de ce voyage au Chili et au Pérou

    Missel pour le voyage apostolique

    Programme du lundi 15 janvier : Départ de Rome - Chili
    (horaires du voyage indiqués en heure locale - horaires KTO en heure française)

    08h00 : Départ de l’aéroport de Rome Fiumicino
    20h10 : Arrivée à l’aéroport de Santiago-du-Chili
         Cérémonie de bienvenue sur le tarmac
         - Retransmission en direct sur KTO mardi 16 à 00h10

    Transfert vers la nonciature apostolique

  • Lundi 15 janvier 2018

    St Paul, premier ermite

    Saint_Paul-ermite_Dolci _1b.jpg

    Carlo Dolci (1616-1686), Saint Paul l'ermite
    National Museum, Varsovie (Pologne)

     Mémoire de St Maur, abbé

  • Angelus de ce dimanche 14 janvier 2018

    Le Pape François avant la prière de l'Angélus de ce 14 janvier 2018 a invité de façon quotidienne à « une rencontre personnelle avec le Christ » pour trouver « un véritable sens à notre vie et rendre féconds nos projets et nos initiatives ».

    Le compte rendu d'Hélène Destombes est à lire sur Vatican.News.

    Texte intégral des paroles du Pape traduites en français sur Zenit.org.

  • Giovanni Gabrieli (1557-1612) : Jubilate Deo à 8

    Transcription: Andrea Francesco Scalia
    The Cambridge Singers & La Nuova Musica - Dir. John Rutter

  • Méditation - En l'Eucharistie, Jésus nous parle : Ecoutons-Le !

    « Combien de catholiques qui ne savent plus ce qu'est l'Eucharistie ! J'ai quelquefois peur d'entendre la plainte du Cœur de Jésus à sainte Marguerite-Marie :
    « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et à se consommer pour leur témoigner son Amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu'ils ont pour moi, dans ce Sacrement d'Amour. »
    Mais, non, Jésus-Christ n'est pas un souvenir, l'Eucharistie n'est pas un symbole. C'est ce Corps de Jésus moulé dans le sein de la Vierge Marie, son corps, sa chair pure qui vient purifier ma chair de misère, son Cœur de feu qui vient brûler mon pauvre cœur de pierre. Le Pain Vivant !
    Il y a un homme qu'on appelle le prêtre. Ah ! chers Retraitants, n'acceptez jamais qu'on vous dise que le prêtre est un homme comme les autres. C'est le dernier outrage qu'on puisse faire au Seigneur. Le prêtre, c'est avant tout un consécrateur d'hostie, c'est un « mis à part ». Il est fait pour consacrer le Pain, et vous allez me dire que c'est un homme comme les autres ?
    Cet homme, il est là, il va vous donner le Pain qui fait les forts, le Vin qui va vous rendre capables d'être purs dans vos corps, dans vos cœurs et dans vos âmes.
    Peut-être ce Pain fera-t-il de vous des saints ? des martyrs ? Je ne sais pas, mais... c'est un Pain Vivant. S'il est Vivant, il parle. Alors, s'il parle, écoutez-le.
    Je vous laisse en finale, un mot qui sort de la bouche de Marie, cette femme, la plus belle de toutes, le modèle de toutes les femmes, la pleine de grâce, qui dit à ceux qui l'entourent à Cana :
     
    « FAITES TOUT CE QU'IL VOUS DIRA ! »
     
    Ah ! la belle leçon ! Tendez bien l'oreille.
    Vous êtes cinquante, il y a cinquante cœurs auxquels le Seigneur désire parler, alors, chers Retraitants, faites bien tout ce qu'il vous dira. Amen. »

    P. Armand Roustand (1902-1973), Les Cinq Jours de Paray (Conférences de Retraites données en 1959), Tome II, L'Enfant prodigue, Imprimerie Micolon, Paray-le-Monial, s.d.

    Messe_Padre-Pio_6a.jpg

    Eucharistie célébrée par le St Padre Pio

  • Journée mondiale du migrant et du réfugié 2018

    journee-mondiale-refugies-migrants-2018.jpg

    10h00, Basilique Saint-Pierre : Messe célébrée par le Pape François
     
    Message du Pape en vue de cette journée, publié le 21 août 2017 :
    « Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés »
    Texte intégral (version française) sur le site internet du Vatican.
     
     
    Texte intégral de l'homélie traduite en français sur Zenit.org.